L’envers de la médaille des taux d’intérêt à zéro

L’envers de la médaille des taux d’intérêt à zéro.

Annie Viger | Dossier Économie

Même en temps de crise les banques arrivent à s’en sortir à très bon compte. La Banque de Montréal a amorcé des bénéfices à la hausse de 16% pour le quatrième trimestre. Les banques font d’énormes bénéfices sur le marché des capitaux. Le jeu est bien simple, on emprunte une devise faible et on investit dans les actifs risqués. La baisse du dollar et la hausse des marchés financiers rapporte gros mais, cela ne va pas durer alors là tous prendront la porte de sortie. Nous retrouverons un gouvernement dans un déficit suite au plan de relance et des banques plus fortes.

Autres textes sur Justice

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois.

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. Merci de votre soutien. 

Les coûts communautaires de Norbourg, Enron et autres fraudes

Raymond Viger | Dossier Communautaire

Je n’aurai pas imaginé que les fraudes telles Enron ou Norbourg aurait pu influencer un organisme communautaire comme le nôtre. Notre vérificateur externe vient de nous aviser que, dû aux différentes fraudes qu’il y a eu, les normes de vérification comptable seront plus sévères pour l’an prochain. Cela veut dire des coûts de vérification supplémentaires. Cette augmentation des coûts me fait peur. Le comptable va nous faire parvenir un estimé de la prochaine facture. Il nous a cependant avisés que nous devrions envisager de ne plus avoir des états financiers vérifiés, car l’augmentation va être très salée.

Les fraudes de ces grandes entreprises n’auront pas fait des victimes qu’au sein d’investisseurs. Elles viennent même affecter de petits organismes communautaires!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes sur Communautaire

D’un couvert à l’autre: être un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café Graffiti

Le livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :