Paperblog, doit-on y inscrire son blogue?

Paperblog, doit-on y inscrire son blogue?

Oui si on sait écrire Web. Sinon vous abstenir.

Raymond Viger   Dossier Internet, écriture web, Formation Web

paperblog-referencement-comment-ecrire-blog-moteurs-de-recherche Paperblog est un site Internet qui ne crée pas de contenu. Il utilise le fils RSS d’un blogue pour mettre en ligne tous les textes que vous publié. Le blogueur débutant pense faire une bonne affaire en s’inscrivant sur le site de Paperblog. Mais qu’en est-il en réalité?

Votre texte est publié intégralement sur Paperblog. Pourquoi l’internaute irait-il sur votre site puisqu’il a accès à toutes les informations que vous vouliez lui présenter? De plus, Paperblog étant un gros site bien référencé, si vous avez un nouveau blogue, Paperblog va passer devant vous dans les résultats présentés par les moteurs de recherche. Quand vous débutez un blogue, cela vous permet d’être lu plus souvent. Mais quand votre blogue prend de l’ampleur et du poids dans le référencement, vous préférez que les internautes tombent directement sur votre billet et non plus par un intermédiaire.

Les voleurs de contenu Internet

web-referencement-moteurs-de-recherche-comment-ecrire-blogue-internet Paperblog n’est pas un voleur de contenu puisque vous devez vous inscrire et accepter que celui-ci publie vos textes. Il y a cependant beaucoup de sites Internet sans scrupule qui vont carrément vous voler votre contenu et le publier sur leur site: vendeurs d’assurance, de crédit, porno, vendeurs d’automobiles et toutes sortes de brocanteurs se spécialisent dans le vol de contenu.

En écrivant correctement vos textes sur votre blogue on peut se prémunir des usages abusifs des brocanteurs tout en prenant avantage de la publication de nos textes sur Paperblog.

Des liens internes dans votre texte

Il faut pour cela mettre des liens internes dans vos textes et sur vos photos. Que ce soit Paperblog ou les voleurs de contenus, ils copient votre texte intégralement, incluant vos liens internes. Cela veut donc dire que l’internaute qui veut en savoir plus sur l’information que vous présentez se retrouvera sur votre blogue, générant ainsi des nouvelles visites qui pourront éventuellement se transformer en lecteurs fidèles.

Vous avez sûrement remarqué qu’à la fin de chacun de mes billets j’y place un publicité sur nos produits et services. J’ai vu des voleurs de contenus copier intégralement mon texte en incluant la publicité. Est-ce que je suis choqué de me faire voler mon contenu? Dans ces conditions, pas du tout.

Le web est un outil qu’il faut savoir maîtriser. On n’écrit pas sur le web comme on écrit conventionnellement. Il y a des règles à apprendre pour bien maîtriser cet art pour être référencé.

On ne peut pas empêcher de se faire copier. On peut en être conscient et agir en conséquence.

Je vous laisse un lien vers mes notes de cours sur comment débuter un blogue et comment être référencé par les moteurs de recherche.

N.B. Si Paperblog ou un voleur de contenu utilise mon texte, il me permettra d’avoir 10 liens qui pointent vers mes sites s’ils publient la publicité et 7 sans y mettre la publicité. Allez-y, copiez-moi et continuez à me fournir du trafic!

Date prochaine formation: Comment référencer son blogue et écrire pour le web?

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$

PUBLICITÉ

cover_avril-mai08 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Scoopeo envahi par des Spams et des publicités

Scoopeo envahi par des Spams et des publicités

Ce matin je suis renversé de voir les nouveaux membres qui viennent de se rajouter à Scoopeo.com. Des publicités. Pas juste en Français, mais aussi en Anglais, en Allemand et en Russe!

En regardant le profil de ces nouveaux adeptes du digg like Scoopeo.com, la majorité viennent tout juste de s’inscrire. À peine 3 à 5 heures. Comme si des spammeurs s’étaient passé le mot pour envahir ce digg-like.

Est-ce que les membres du digg-like Scoopeo.com vont réagir suffisamment fort pour empêcher cette invasion? Est-ce la fin du digg-like Scoopeo.com qui risque d’irriter ses membres si un ménage n’est pas fait rapidement? Entre Webmarketing et spam, il y a une grande différence à respecter. On y trouve de tout. Autant des casinos en ligne que des agences d’escorte que toutes sortes de bébelles!

Liste des derniers spammeurs à proscrire:

adrianjohnston

velaprincess

1ereposition

bradonanderson

ruby99mack

DJKeller

escortsadvertis

upgoing

 

Officeplus

Categorynetcom

furtado086

bugsbenny

sethherrera5

astuce

adppc

lanzaria

travailadomicile

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Note2be: outil à proscrire ou outil de démocratisation?

Note2be: outil à proscrire ou outil de démocratisation? 

Suite à la publication de mon billet Le Web 2.0 devant la justice. Est-ce la fin du Web 2.0? sur Cent Papiers, Pierre R. m’a lancé cette question :

J’aimerais connaître votre avis sur cette expérience qui a tourné court en France : la notation en ligne des professeurs.

Note2be, un site Internet qui proposait aux élèves d’évaluer leurs enseignants, n’a plus le droit de mettre en ligne le nom des professeurs concernés. Ses créateurs ont fait appel de cette décision, qui devrait faire jurisprudence. Ce cas précis fait appel la justice pour en interdire une notation ad hominem pour protéger les droits des professeurs. En opposition, il y a la liberté pour le citoyen de noter ce professeur au nom d’une information publique. Droit individuel vs droit collectif.

J’ai dû prendre quelques temps avant de répondre à cette épineuse question sur la notation des enseignants par leurs élèves. D’une part, j’ai un emploi du temps épouvantable qui me tient en haleine. D’autre part, parce que je suis déchiré dans la réponse que je vais donner.

La réponse étant trop longue pour me limiter à en faire un simple commentaire. J’ai donc décidé d’en faire un billet que je présente à tous. Certains des enseignants qui ont eu la lourde tâche de m’éduquer et de parfaire mes connaissances ont été d’excellents mentor. D’autres ne méritent aucune référence. Dès mon primaire, je me suis retrouvé régulièrement devant le bureau du directeur pour dénoncer l’incompétence de certains enseignants dont je proposais le congédiement. Ce cirque m’a suivi pendant mes 22 années de scolarité! Ce n’est qu’à l’université que j’ai réussi à faire congédier quelques professeurs dont leur enseignement était archaique.

Je n’ai jamais eu l’impression qu’on m’ait pris au sérieux dans ma demande de congédiement de certains enseignants. J’aurais bien aimé avoir accès à un tel classement quand j’étais étudiant. Le plus honnêtement possible, j’aurais pu reconnaître les grandes qualités de mes mentors, mais aussi y dénoncer quelques enseignants et certaines lacunes de notre système d’éducation. Cela m’aurait permis de débattre avec d’autres étudiants et peut-être d’adoucir certaines de mes opinions très tranchées que j’avais à l’époque. Et l’inverse aurait été aussi vrai.

Tout outil de travail que nous nous donnons a malheureusement ses limites. Il y aurait dérapage. Les mêmes cancres auraient possiblement pris le contrôle de cet outil et nous aurions fini avec un derby de démolition. Mais peut-être aussi qu’avec une bonne modération nous aurions pu conserver un endroit de discussion et de réflexion. Je pense que oui.

En parallèle, je pense au répertoire des écoles du Québec que L’actualité nous présente à chaque année. Répertoire que j’ai questionné pour 2 raisons importantes. D’une part, j’ai vu des directeurs d’école changer leur système de notation pour mieux réussir dans le classement. Leur remontée n’était pas dû à une amélioration des résultats des étudiants, mais à la façon de les présenter. Une école qui était faible en anglais avait divisé leurs étudiants en 2. Les cours d’anglais se donnaient sur la moitié de l’année au lieu de toute l’année. Les moins bons héritaient de la session septembre à décembre, tandis que les meilleurs, ceux qui seraient notés dans le répertoire de L’actualité se retrouvaient avec la session janvier à juin. Belle remontée symbolique.

D’autre part, avec le Père André Durand, nous nous retrouvions à intervenir auprès de plusieurs écoles avec des jeunes qui vivaient des difficultés importantes avec un taux de détresse majeure. L’une de ces écoles figurait bonne dernière du classement tandis qu’une autre figurait toute première. Le classement ne tient pas compte du taux de détresse de ses étudiants. Et cela m’a toujours dérangé énormément. J’imagine un parent bien intentionné et qui décide de tout sacrifier pour envoyer son enfant dans LA meilleure école et qu’en bout de ligne je doive intervenir avec ce jeune pour éviter qu’il ne se suicide. Le choix de LA meilleure école aura-t-il été LA meilleure chose?

Pour conclure ma réflexion, je ne pense pas qu’un outil tel que le Note2be soit problématique. C’est la façon qu’on l’utilise qui pourrait l’être. Et comme certains disent pour l’alcool : La modération a bien meilleure goût.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le Web 2.0 se retrouve en cour de Justice; l’histoire de Fuzz.fr

Le Web 2.0 se retrouve en cour de Justice; l’histoire de Fuzz.fr

Il y a des blogueurs qui génèrent des billets, du contenu, des prises de position. Tous les sujets se retrouvent sur les blogues.

Il existe une blogosphère. Tel que Renart L’Éveillé m’a souligné dans les commentaires, c’est la somme des blogues, ce qui inclus tout ce qui tourne autour de ces blogues. On pourrait la définir comme étant les fans d’un blogue donné. Les lecteurs et commentateurs réguliers d’un blogue sont le lectorat et le commentariat d’un blogue.

Le blogueur, comme un média conventionnel, veut se faire connaître et être lu par un nombre de plus en plus grand d’Internautes. Il veut faire grossir sa blogosphère. Il y a des sites collaboratifs et agrégateurs d’informations en ligne. Des blogueurs vont sur ces sites et présentent différents billets qu’ils ont publiés. Le public est appelé à voter sur la qualité de ceux-ci. Les meilleurs vont monter, les moins bons vont descendre et disparaître. Les blogueurs peuvent s’y faire connaître et les meilleurs augmentent leur blogosphère en récupérant de nouveaux lecteurs.

Fuzz.fr est un de ces sites. Un blogueur aurait présenté un billet qui n’a pas été apprécié par une vedette Française. Celle-ci poursuit le créateur du site Fuzz.fr, Eric Dupin pour avoir laissé publié un article calomnieux.

Cela ébranle la communauté du Web 2.0 et la met en péril. Le site Linkertop.com a eu peur et a fermé l’accès à son site en attendant le prononcé de la Justice envers Fuzz.fr.

Je me questionne énormément sur cet événement qui passera devant le juge le 19 mars prochain. D’une part, qui est responsable du contenu dans un site collaboratif? L’auteur du billet qui vient le présenter ou le site qui offre à tous les Internautes de déposer son billet? Si on dit que c’est le site collaboratif, alors est-ce que Google, MSN, Yahoo et autres vont être tenu responsables des référencements que leurs moteurs de recherches font sur des sites qui pourraient causer préjudices à une vedette?

Le Web 2.0 n’est pas parfait. Il a ses histoires de dérapages. Quelle sorte de précédent la Justice Française va nous réserver le 19 mars? Certains médias conventionnels font face à la Justice. Mais les revenus publicitaires leurs permettent d’envisager et de prévoir les conséquences. Les revenus du Web 2.0 sont embryonnaires et souvent inexistants pour plusieurs. Va-t-on tuer le Web 2.0 en faisant peur aux blogueurs et aux sites collaboratifs?

Est-ce une bonne raison pour participer à la cybermanifestation organisé par Reporter sans Frontière?

PS. Dimanche 16 mars. Nous venons d’apprendre que le site collaboratif Gmiix a aussi fermé son site en attendant le jugement de la cour.

Autres textes sur Société, commentaires du rédacteur sur Société.

Voter pour ce texte sur Cent Papiers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :