Gambling, vidéo et DVD

Gambling, vidéo et DVD

Raymond Viger     Dossier  Gambling et jeu compulsif

Bande annonce DVD gambling

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Tafari Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

DVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Textes sur le  Gambling et jeu compulsif

Témoignage d’un joueur en ligne

Jeux en ligne legalisation en France

Autres textes sur Loto-Québec

Loto-Québec, une longue tradition de mensonges

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Quand une croupière s’en va-t-en guerre; histoire d’Éléonore Mainguy

Anne Panasuk transforme la société

Loto-Québec, les gracieusetés et les joueurs compulsifs

Loto-Québec, le Journal de Montréal et l’accès à l’information

Loto-Québec, le Casino et le suicide

Publicités

Gam-Anon: fraternité d’entraide pour les proches des joueurs compulsifs

Gam-Anon: fraternité d’entraide pour les proches des joueurs compulsifs

Raymond Viger     Dossiers Gam-Anon, Gambling et jeu compulsif

Texte écrit pour Reflet de Société

Il y a plus d’une centaine de meetings Gamblers Anonymes à travers le Québec. Ces rencontres gratuites permettent à des joueurs compulsifs de se retrouver pour se soutenir vis-à-vis de leur volonté d’arrêter de jouer.

Il existe une autre fraternité d’entraide proche de Gamblers Anonymes, mais moins connue; Gam-Anon. Cette fraternité regroupe les conjoints, les enfants et tous les  proches du joueur compulsif pour les aider à s’assumer par rapport aux gamblers.

Vivre dans l’entourage d’un joueur compulsif peut être traumatisant et difficile à accepter. Au départ, Gam-Anon va aider les proches à retrouver un équilibre dans leur vie et les soutenir dans leur démarche auprès du joueur. Il est arrivé régulièrement que la démarche d’une personne dans pere02Gam-Anon permette d’aider le joueur à faire éventuellement sa propre démarche.

Un joueur compulsif trouble et dérange plus d’une dizaine de personnes autour de lui. Nous pourrions supposer qu’il y aurait dix fois plus de meetings Gam-Anon. Pourtant non. Gam-Anon a de la difficulté à remplir ses salles de rencontres et il n’existe qu’une dizaine de meetings à travers le Québec.

Il y a pourtant un principe de base en intervention. Si tu veux aider quelqu’un, tu dois aussi accepter d’être aidé. Si je veux aider un gambler à découvrir un nouveau mode de vie, il faut que j’accepte que j’ai aussi des choses à travailler sur moi. D’où l’importance de cette fraternité Gam-Anon.

Pour les Alcooliques Anonymes, il existe l’équivalent Alanon. Pour Narcotiques Anonymes, il existe Nar-Anon… Même pour les adolescents, il y a Alateen, une fraternité spécialisée dans l’entraide auprès d’adolescents vivant près d’une personne alcoolique.

Les ressources pour nous aider à intervenir auprès d’un proche qui vit des difficultés sont là. N’hésitez pas à les utiliser.

Gamblers Anonymes et Gam-Anon (514) 484-6664 ou 1-800-484-6664
Narcotiques Anonymes
(514) 249-0555 ou 1-800-463-0162
Nar-Anon
(514) 725-9284
Alcooliques Anonymes
(514) 376-9230

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Le jeu compulsif chez les jeunes

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

Gambling, vidéo et DVD

Rien ne va plus, les jeux sont faits

Loto-Québec, le Casino et le suicide

Loto Quebec: Plus de cadeaux que de prévention

Les dés sont cliqués

Témoignage d’un joueur compulsif

2$; le prix à payer pour devenir un joueur compulsif

Maudite Machine, Biz, rappeur de Loco Locass

PUBLICITÉ

show_image Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

Rencontre avec Lisa

Propos recueilli par Raymond Viger pour Reflet de Société

Dossiers Gambling et jeu compulsifCasinoGamblers Anonymes

Je suis la conjointe d’un joueur compulsif. La première règle pour aider un joueur qui est près de nous est de ne jamais financer ses dettes de jeu. Le joueur doit faire face à la musique. C’est la seule façon de l’aider dans son cheminement. Un accueil inconditionnel, une ouverture d’esprit dans les discussions, ne pas l’accuser ou crier après, mais ne jamais lui avancer de l’argent pour aller jouer.

Je remercie Loto-Québec d’avoir rudement mis à l’épreuve notre couple. Aujourd’hui nous sommes complètement ruinés. Nous en avons pour des années à remonter la pente. Ces difficultés nous ont permis de connaître Gamblers Anonymes pour mon conjoint qui est un joueur compulsif et Gam-anon, pour les proches des joueurs tel que moi. C’est dans ces groupes d’aide que nous avons pu changer notre mode de vie et être beaucoup plus heureux dans notre nouveau cheminement qu’avant.

Avant de tout perdre, nos enfants trouvaient normal que le garde-manger soit plein. Aujourd’hui, après avoir manqué de beaucoup de choses, ils réalisent quelles ne sont pas acquises. Cela se gagne. Les beaux moments que nous pouvons aujourd’hui vivre en couple et en famille, sont possibles parce que nous avons assumé et accepté les difficultés que nous avons rencontrées. C’est en ce sens que je remercie Loto-Québec de nous avoir ruinés. Nous avons eu à passer par là pour découvrir un nouveau mode de vie, réapprendre à goûter aux différents plaisirs de la vie et de la relation.

Je ne souhaite à personne de passer à travers toutes les difficultés que nous avons vécu. Mais je vous souhaite d’avoir la chance d’apprécier un mode de vie qui vous permet de goûter à la magie des relations humaines.

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Vivre avec un joueur compulsif

Vivre avec un joueur compulsif

Entrevue réalisée pour Reflet de Société

Dossier    Gambling et jeu compulsif, Gamblers Anonymes

Anne, une belle grande dame qui part de loin. Son conjoint, un joueur compulsif, lui en a fait vivre de toutes les couleurs. Elle partage son cheminement.

Mon conjoint a débuté ses meetings de Gamblers Anonymes. Je me disais que c’est lui qui a un problème, c’est à lui de s’y présenter. Mais il y a une différence entre arrêter de jouer et réapprendre à vivre.

Le jeu de mon conjoint a eu des effets sur ma vie; honte, problèmes d’argent, créanciers, mensonges, double vie de mon conjoint… Je n’osais pas en parler autour de moi, je gardais tout ça secret. J’étais au bout du rouleau. Gam-anon m’a accueilli à bras ouverts. C’est un regroupement de personnes affectées par le jeu de leurs proches. Ça m’a fait du bien de voir que d’autres personnes vivent la même chose que moi. J’ai pu en parler. Ça a fait WOW, je suis à ma place! J’y ai trouvé des outils pour m’aider, regagner mon estime et apprendre comment «dealer» avec le jeu de mon conjoint. J’ai trouvé ça réconfortant de faire mon premier meeting. Je me suis sentie comprise.

Face à ses problèmes de jeux, l’important pour moi a été d’arrêter de vouloir sauver l’autre. J’ai appris à lâcher prise. Je dois commencer par sauver ma peau. Si tu le fais pour l’autre, ça ne marchera pas, tu ne «tofferas» pas la «run». Tu apprends à reconnaître le problème, à comprendre les conséquences. Tu travailles sur toi. Tu n’es pas responsable de la maladie de l’autre.

Quand j’ai commencé Gam-anon, nous sommes arrivés à pouvoir parler le même langage, à nous parler. J’y ai appris qu’il ne fallait pas harceler le joueur, apprendre à vivre et laisser vivre, à rétablir une confiance mutuelle. J’ai compris que je ne peux rien faire pour empêcher un joueur compulsif de jouer. Je suis responsable de moi. J’ai travaillé mon côté impulsif, à pogner moins les nerfs et à retrouver une forme de spiritualité. Je me suis impliquée dans le mouvement pour m’aider.

Quand tu vis avec un joueur, c’est normal de s’inquiéter et de poser des questions. Mais il y a une façon de les poser. Quand je criais après, il se refermait dans sa bulle. Maintenant, pour éviter d’exploser, j’appelle ma marraine et je lui demande de m’écouter. Un parrain ou une marraine, ce sont des bénévoles d’expérience qui t’écoutent et te soutiennent. J’avais tendance à tout dramatiser. Les téléphones avec ma marraine sont un temps de répit pour éviter d’exploser. Après, c’est plus facile de parler avec mon conjoint.

J’ai touché à la culpabilité qui m’habite et à la honte qui m’envahit. En y faisant un peu de place, j’ai appris à recevoir l’amour que je méritais. Je ne vois plus les gens de la même manière et ça se reflète dans toutes les sphères de ma vie. Je peux voir la souffrance des autres et avoir de la compassion au lieu de les juger.

J’ai commencé par reprendre les finances de notre couple. Mon conjoint a dû regagner ma confiance, faire ses preuves. J’ai un compte de banque à moi et je m’assure que les besoins essentiels sont comblés. J’ai rencontré un comité d’allégement financier pour faire un budget, connaître les ententes qui peuvent être prises avec les créanciers… Ce n’est pas à moi d’avoir un deuxième travail pour payer les dettes du joueur. C’est  sa responsabilité de rencontrer ses créanciers, de payer ses dettes et de faire face aux conséquences de ses gestes.

L’écriture m’aide beaucoup à me libérer. Je fais mon inventaire quotidien de mes états d’âme, autant positifs que négatifs. Cela me permet de voir comment je vais et de pouvoir agir sur ce qui m’envahit.

J’ai été en thérapie pour moi et aussi en thérapie de couple. J’ai fait ce que j’ai pu pour sauver ma relation et me prendre en main. Il y a de l’espoir pour une vie meilleure. Je me suis donné un mode de vie pour rencontrer de nouveaux amis, avoir de nouvelles activités et solidifier un réseau d’entraide autour de moi. Quand un joueur arrête de jouer, il doit changer ses activités et en trouver d’autres. C’est une belle occasion pour le couple et la famille de se retrouver. À Gam-anon, il y a des meetings, un congrès, mais aussi des soupers, du bowling, des cabanes à sucre…

Un nouveau mode de vie, ça déteint sur toute la famille. Ma fille m’a accompagnée dans certains meetings. Elle aide ses amis à l’école. Si les parents ont des problèmes de jeux, d’alcool ou de drogue, il existe des ressources pour aider les jeunes. Il ne faut pas rester seul, demande de l’aide.

Avec les meetings, face à ma souffrance, je trouve toujours un mot, une parole, un geste pour me toucher et comprendre que je ne suis pas seule. Parfois un seul regard est suffisant.

Le congrès est une belle occasion pour voir comment ça marche. Il y a des ateliers et des formations sur différents sujets qui nous touchent. Des gens de partout viennent partager leur vécu. Si tu doutes que quelqu’un dans ton entourage a des problèmes de jeux, tu n’es pas obligé d’attendre que le joueur arrête de jouer pour venir nous rencontrer. Fais-le pour toi, viens trouver l’aide et le soutien pour passer à travers cette épreuve.

Textes sur le Gambling et jeu compulsif:

Témoignage d’un joueur compulsif

Comment fidéliser un gambler?

DVD prévention gambling et jeu compulsif

Être le conjoint d’un gambler

Le prix à payer pour devenir un gambler

La Sérénité pour un joueur compulsif

Biz Locolocass et le gambling

Éléonore Mainguy, ex-croupière du Casino

Jeux de cartes entre amis

Statistiques du pile ou face

Responsabilité de Loto-Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

2$; le prix à payer pour devenir un joueur compulsif

2$; le prix à payer pour devenir un joueur compulsif

Rencontre avec Michel, propos recueillis pour Reflet de Société

Dossiers Gambling et jeu compulsifCasinoGamblers anonymes

Je suis dans un dépanneur et j’attends que le téléphone public se libère. J’entends un bruit de machine. Un homme hystérique vient de gagner un montant d’argent. Je m’avance et lui demande comment ça marche: «C’est pas compliqué. Assieds-toi à côté, prends l’autre machine et je t’explique.» J’ai mis 2$. J’ai gagné 25$. Deux jours après je suis revenu au dépanneur en espérant que le téléphone soit encore occupé pour jouer un peu en attendant. Ce fut le début de ma descente aux enfers.

J’ai été lancé dans un monde de rêve. J’espérais travailler de temps en temps et jouer à plein temps. Quand j’ai été tanné de me conter des menteries, que j’ai voulu arrêter de souffrir, j’ai fait le premier pas vers Gamblers Anonymes. Je pensais qu’ils m’aideraient financièrement, qu’ils me prêteraient de l’argent pour payer mes dettes. Je pensais que j’avais un problème d’argent, pas de jeu. Ils m’ont remis une enveloppe avec les outils nécessaires pour m’aider.

Ce qui m’a frappé le plus à mon premier meeting a été de voir que je n’étais pas seul à souffrir. Je pensais que j’étais seul à être fou. D’autres aussi ont souffert et ils s’en sont sortis. Quand j’ai commencé dans Gamblers anonymes, je voyais des gens qui avaient réussi à arrêter 3 ou 4 ans et je ne les croyais pas.

Je n’avais pas encore touché à mon mal de l’âme. C’est là que j’ai rencontré ma spiritualité. Ce n’est pas une question de religion. C’est quelque chose entre la tête et le cœur. Une petite voix intérieure que j’ai trop longtemps enterrée sous la grosse voix du jeu.

Quand les gens faisaient leur partage, j’étais convaincu qu’ils parlaient de moi, que ma femme les avait appelés pour leur dire ce que j’avais fait. J’y ai appris à m’aimer. Il faut persévérer, revenir. Si tu es gêné, viens avec un ami. Tu n’es pas obligé de t’identifier.

En 1990, il n’y avait que trois meetings Gamblers anonymes par semaine. Aujourd’hui, après l’arrivée des casinos et des vidéo-poker, il y en a plus d’une centaine! L’expansion astronomique de la maladie du jeu a été difficile à suivre. On ne savait pas trop où on s’en allait. Avec leurs expériences, des joueurs provenant des autres fraternités telles Alcooliques Anonymes nous ont aidé à nous structurer. Nous avons travaillé aussi à faire traduire toute la littérature de Gamblers anonymes.

Gamblers anonymes a été important pour m’aider et j’ai aussi utilisé d’autres outils tels la thérapie et surtout l’écriture. Je n’avais jamais écrit sur moi auparavant. J’ai eu mal au poignet tellement j’ai écrit pendant un intensif. C’est une expérience très enrichissante. Une fin de semaine juste avec des joueurs en cheminement, pour se centrer sur soi-même et briser l’isolement. Tu te retrouves dans un climat de sécurité qui te permet d’aller en profondeur dans ce que tu vis, pas juste d’effleurer la surface. Quand je suis sorti de mon premier intensif, je flottais dans les airs. C’est quand tu sors de thérapie ou d’un intensif que la vraie thérapie commence, que tu fais face à la réalité de la vie.

Même si j’ai arrêté de jouer depuis longtemps et que je n’ai plus les obsessions que j’avais au début, j’ai besoin de continuer à m’impliquer, de donner au nouveau ce que j’ai reçu.

La réalité n’est pas toujours facile; créanciers, famille… Tu as l’impression que toute ta vie s’écroule. La honte aussi. Pourquoi moi j’en suis rendu là? Je suis un être intelligent. Gamblers anonymes c’est pas une pilule ou une piqûre magique qui guérit tout instantanément. C’est un mode de vie que je partage avec ma famille et mes nouveaux amis. Mes parents m’ont encouragé. Ils me demandent parfois si j’ai fait un meeting dernièrement. Ils demeurent avec cette peur que je rechute. Ils m’accompagnent dans les meetings quand il y a une occasion spéciale comme fêter une année d’abstinence. Ils viennent aussi au Congrès annuel et rencontrent les nouveaux qui prennent conscience qu’ils doivent arrêter de jouer avant «de se faire la peau». Ils leurs donnent des paroles de réconfort comme ils l’ont fait pour moi: «C’est beau. Lâche pas. T’es capable.»

Avant j’avais le goût de mourir, aujourd’hui j’attrape une grippe et je m’inquiète. Je suis camionneur. Je viens de passer par le New Jersey. Il y avait un tirage pour un gros lot de plusieurs centaines de millions. Je n’ai pas acheté de billet. Mon bonheur intérieur n’a pas de prix.

Je suis heureux de m’être retrouvé. C’est quand tu penses que tu es guéri et que tes finances commencent à remonter que le risque de rechute est le plus grand. On m’a déjà appelé en plein milieu de la nuit pour aider un joueur sur le pont Jacques-Cartier qui voulait sauter. Si tu es vraiment tanné de souffrir, de te conter des menteries, attends pas, viens cogner à notre porte. Nous t’aimerons et t’accepterons tel que tu es. Et si tu viens au Congrès de Terrebonne en juillet prochain, je vais te présenter mes parents: «Lâche pas. T’es capable.»

Textes sur le Gambling et jeu compulsif:

Témoignage d’un joueur compulsif

Comment fidéliser un gambler?

DVD prévention gambling et jeu compulsif

Être le conjoint d’un gambler

Le prix à payer pour devenir un gambler

La Sérénité pour un joueur compulsif

Biz Locolocass et le gambling

Éléonore Mainguy, ex-croupière du Casino

Jeux de cartes entre amis

Statistiques du pile ou face

Responsabilité de Loto-Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

 

Écrit par Raymond Viger pour Reflet de Société

Dossier Loto-QuébecCasinoGamblers anonymesGambling et jeu compulsif

Depuis quelque temps, des documentaires et des reportages publiés dans plusieurs médias traitent des effets pervers du jeu compulsif. Non seulement la souffrance et la détresse des joueurs et de leurs proches y sont soulignées, mais plusieurs journalistes ont questionné fortement l’intégrité et la conscience de Loto-Québec.

Voyant son image ternie par les «méchants» journalistes, les dirigeants de Loto-Québec lancent une campagne de publicité pour redorer leur image corporative et démontrer que Loto-Québec agit en bon père de famille corporatif.

L’intérêt public: Loto-Québec VS journalistes

Quand les journalistes questionnent les agissements de Loto-Québec, ils font leur travail. C’est d’intérêt public et le citoyen est mieux informé. Leurs médias, eux, vendent des pleines pages de publicité où Loto-Québec vante ses mérites. N’est-ce pas contraire à l’intérêt public? Peut-on décrier dans nos éditoriaux des choses et accepter de passer de la publicité qui va à l’encontre de ce que l’on dénonce? Il y a ici un illogisme flagrant et un manque de respect pour le travail des journalistes et pour les lecteurs.

Quelle est la mission de Loto-Québec?

Les profits de Loto-Québec doivent, dit-on, servir à baisser nos impôts, à soutenir les arts et la culture, faire de la prévention et de l’intervention auprès des joueurs compulsifs. Peut-on accepter que Loto-Québec utilise ces profits pour redorer son image publique? En bon père de famille, Loto-Québec aurait dû accepter la critique et prendre le temps de se remettre en question.

Pourquoi ne pas avoir investi ce budget en prévention? Les prestigieuses commandites de Loto-Québec leur donnent déjà suffisamment une belle image.

Boycott de Loto-Québec

Loto-Québec nous a proposé cette publicité où ils se décrivent comme «une institution consciencieuse qui assure un équilibre entre sa mission économique et sa responsabilité sociale».

Nos principes, nos valeurs et le respect que nous portons à nos lecteurs et aux journalistes nous obligent à refuser cette publicité de Loto-Québec. Nous leur avons demandé de la remplacer par une page de publicité sur la prévention face au jeu compulsif. Malgré que Loto-Québec investit des sommes importantes pour redorer leur image corporative, ils n’avaient pas de budget pour faire de la prévention! La directrice des communications corporative de Loto-Québec, Mme Carole Villeneuve, comprenant la spécificité de notre magazine, ne peut rien faire d’autre que d’envoyer une note à la fondation Mise sur toi pour qu’ils pensent à notre magazine lors de leur prochaine campagne. Compte tenu de l’indépendance de la fondation envers Loto-Québec, Mme Villeneuve ne peut cependant rien garantir.

Rien de disponible en prévention du jeu compulsif

Les publicités de la fondation Mise sur toi ne font pas de prévention. Ils font de la publicité pour offrir des services aux joueurs déjà pris dans les engrenages du jeu compulsif. De plus, la fondation Mise sur toi n’a pas de budget de publicité disponible pour nous pour l’instant.

Personne ne pouvant nous offrir une publicité en prévention, nous avons dû refuser l’offre de Loto-Québec. Financièrement, cela nous fait mal. Très mal (3 350$). Mais nous gardons la tête haute et cela n’a pas de prix.

Finalement, nous avons réussi à obtenir une publicité en prévention du jeu compulsif de la part du Ministère de la Santé. Est-ce la responsabilité de ce Ministère de prévenir les effets pervers de Loto-Québec et de remplacer la fondation Mise sur toi en ce qui concerne la prévention du gambling?

Nous attendons impatiemment vos commentaires sur le jeu compulsif et Loto-Québec.

Textes sur le Gamblers anonymes et Gambling et jeu compulsif:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Gamblers, toxicomanes ou alcooliques?

Gamblers, toxicomanes ou alcooliques?

Dossiers Alcool et drogueAlcooliques anonymes (AA)CasinoGamblers Anonymes

Lors d’une visite sur le blogue de Toxico Québec, quelques statistiques attirent mon attention: « Au Québec, le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs), se situe, selon les études, entre 2,1 et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques ».

Des chiffres qui peuvent faire réfléchir sur les conséquences que le jeu peut avoir sur les Québécois.

Toxico Québec a mis en ligne un blogue sur les différentes addictions: drogues, alcool et jeu compulsif. Même si le site Toxico Québec existe depuis de nombreuses années, le blogue semble être tout nouveau, quelques semaines seulement.

Il n’y a pas de commentaires sur les textes publiés, mais le trafic généré par le site semble indiquer que beaucoup d’Internautes se questionnent sur ces problématiques.

Textes sur le  Gambling et jeu compulsif:

Autres textes sur Alcool et drogue.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :