Lac-à-l’épaule

Lac-à-l’épaule

Après avoir partagé ma découverte sur le travail à la chaîne dans un billet précédent, pour continuer dans la veine de la signification de certaines expressions, je vais « enchaîner » avec l’expression « Lac-à-l’épaule ».

Un lac-à-l’épaule est une réunion sur les grandes orientations d’une entreprise ou d’un mouvement. Cela provient du début des années 1960 lorsque Jean Lesage a fait une réunion dans un camp de pêche du Lac à l’Épaule (aujourd’hui le Parc National de la Jacques-Cartier). Cette lors de cette réunion, considérée comme un temps fort de la Révolution tranquille, que l’équipe de Jean Lesage avait décidé de nationaliser l’électricité.

https://raymondviger.wordpress.com/2007/10/06/travail-a-la-chaine-et-chaine-de-montage/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

BCE, Bell Canada et une nouvelle fiducie de revenu

BCE, Bell Canada et une nouvelle fiducie de revenu

Dossier Loto-Québec , Économie

Je vais accepter ici de me montrer sous toute mon ignorance. J’ai toujours été convaincu que Bell Canada et toutes ces entreprises qui sonnaient à peu près pareil étaient une sorte de Société d’État qui offrait un service de qualité à ces citoyens et qui rapportaient des surplus qui étaient redonné à notre gouvernement fédéral. Un peu comme le fait Loto-Québec ou Hydro-Québec.

J’ai dû mal interprété ou mal comprendre la définition de Bell Canada. Les médias nous rapportent que BCE va redevenir Bell Canada et se transformer en fiducie de revenu. Une fiducie de revenu est une façon de ne pas payer d’impôts à notre gouvernement. Une sorte d’échappatoire fiscale comme il semble en avoir beaucoup au Canada.

Pour Bell Canada, de se transformer pour ne pas payer d’impôts devient contraire à ma vision de société d’état fédérale. Est-ce que je me suis gourré à ce point et que Bell Canada est une entreprise privée et n’a rien à voir avec notre gouvernement et ses actifs?

Ce blogue d’aujourd’hui démontre ma grande incompétence vis-à-vis certaines notions de hautes finances et des échapatoires fiscales. Une chose demeure, j’ai des hauts le coeur quand une entreprise, indépendamment que ce soit Bell ou une autre entreprise privée, se limite à changer quelques statuts dans ses règlements et que cela lui permet d’éviter de payer ses impôts.

Je travaille pour un organisme communautaire et nous ne sommes pas financé par le gouvernement. Nous avons créé une cinquantaine d’emplois qui paient leur impôts. Nous payons la part d’employeur sur ces salaires. Nous payons des taxes de ventes, des taxes d’affaires, des permis… Nous sommes fier des sommes d’argent que nos opérations peuvent dégager pour envoyer de l’argent à nos différents paliers de gouvernement. Et nous sommes du communautaire. Si certaines entreprises privées n’avaient que la moitié de notre fierté à être citoyen, cela pourrait changer la couleur de notre société.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Hydro-Québec et les audiences publiques

Hydro-Québec et les audiences publiques.

Parce que je ne suis pas un spécialiste en démocratie et dans les grands dossiers, je me pose des questions que certains qualifieront de très « basic ».

Dans le débat sur l’hydroélectricité et la rivière Rupert, il y a des consultations publiques. Je définie le terme comme étant des consultations pour connaître les différentes positions et propositions du peuple. Malgré que ces audiences publiques sont prévues se terminer en juin 2006, les bulldozers d’Hydro-Québec sont déjà prêts à entrer en action pour la fin de 2006. Finalement, peu importe ce que les citoyens vont dire ou proposer, Hydro-Québec a déjà son plan en tête.

Je me questionne sur l’ouverture d’esprit de ces sociétés d’État qui vont en consultation. J’ai l’impression qu’elles le font parce que la réglementation les obligent, mais que cela ne change en rien à leurs intentions. Elles n’ont nullement l’intention d’avoir une oreille attentive à ce qui est dit.

https://raymondviger.wordpress.com/2006/12/11/la-ministre-de-la-culture-et-des-communications-line-beauchamp-et-son-discours-de-10-000/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/05/31/les-societes-detat-veulent-ils-remplacer-le-ministere-de-la-culture/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/06/22/ministere-du-tourisme-et-les-festivals/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/03/23/jean-charest-et-les-societes-detat/

Autres textes sur l’Environnement et commentaires du rédacteur sur l’Environnement.

Autres textes dossier Environnement

Une forêt contre le tsunami

Les roses de la St-Valentin empoisonnées

Guy Laliberté, touriste de l’espace et la fondation One drop

Les folies écologiques d’un architecte

Quand l’exotisme nous tue

Des éoliennes fabriqués en Europe

Ford, GM et Toyota démantèlent le métro de Los Angeles!

L’environnement et les trucs de grand-mère

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :