Michael Lewis et ‘’The big short’’

Michael Lewis nous explique les dessous de Wall Street, de la crise financière et de la situation économique qui prévaut.

Annie Viger                               Dossier Économie

L’émission d’information ‘’60 minutes’’ du réseau américain CBS a fait un reportage sur Michael Lewis. Un ancien de Wall Street qui aujourd’hui raconte et explique Wall Street, les crises financières et la situation économique.

Michael Lewis publie son premier livre dans les années 90 ‘’Liar’s Poker’’ et publiera prochainement ‘’The big short’’. Le second livre parlera de al crise financière qui a suivi l’implosion des prêts hypothécaires risqués.

Pour prendre connaissance des grandes du reportage de CBS.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Produits dérivées et tritrisation

Produits dérivées et tritrisation

La titrisation (Securitization en anglais) est une technique financière qui consiste à transférer à des investisseurs des actifs financiers tels que des créances (par exemple des factures émises non soldées, ou des prêts en cours).

Annie Viger                         Dossier Économie

Le gouvernement du Québec pour aider l’industrie porcine après le choc pétrolier des années 70-80, il offre de garantir de garantir les prêts consenties par les banques. Il ne se doutait pas qu’il a ouvert la porte aux produits dérivés financiers dans la région agricole de St-Hyacinthe et Granby.

Les petites caisses de la région n’ayant pas les liquidités, elles se tournent vers l’Union régionale des caisses qui consent les prêts et fourni les liquidités nécessaires.

Les caisses utilisent les fonds à courte échéance avec des taux d’intérêt de plus en plus élevés mais, les prêts aux agriculteurs étaient sur cinq années et plus. Le résultat, l’industrie porcine prospère qui crée des emplois amenant une croissance au niveau des caisses leur permettant de développer d’autres secteurs d’activités.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Assurance-maladie américaine: victoire historique?

Assurance-maladie américaine: victoire historique?

Annie Viger                     Dossier Économie

Là où plusieurs présidents américains ont échoués, le président Barack Obama a réussi à faire adopter son plan de réforme de la santé Quelques concessions ont toutefois été nécessaire. Les avortements ne devant pas être payer par les fonds fédéraux.

Le plan de santé n’est pas une assurance-maladie pour tous géré par l’État mais, un programme pour venir en aide aux personnes pauvres et aux familles à faible revenus d’avoir accès à une assurance-maladie privée.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’inaction d’un gouvernement

L’inaction d’un gouvernement

Annie Viger                  Dossier  Économie

Le dépôt du budget fédéral a fait couler beaucoup d’encre mais, est-ce bien utile? Le budget est important dans la stratégie du gouvernement pour la lutte aux déficits mais, est-il réaliste? En théorie, il vise l’élimination des déficits sur 5 ans mais, avec un scénario de croissance de 2.5 à 3.5%. Avec notre situation économique actuelle, il fort difficile de croire que ce budget puisse tenir pour les 5 prochaines années.

L’opposition va évidemment s’opposer à l’adoption de ce budget mais, il est fort probable qu’il manquera suffisamment de députés ce jour là pour ne pas risquer de renverser le gouvernement prétextant que la population ne souhaite pas une autre élection. Il est plus probable que se soit de M Ignatieff que la population canadienne ne souhaite pas.

Selon le chroniqueur économique Jean Gagnon, nos voisins du Sud, les États-Unis ont aussi de la difficulté à passer de la parole aux actes.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Michael Sabia et la Caisse de dépôt: 1 an plus tard

Michael Sabia et la Caisse de dépôt: 1 an plus tard

Annie Viger        Dossier Économie

Comme plusieurs, le chroniqueur économique Jean Gagnon avait plutôt mal reçu l’arrivée de Michael Sabia à la présidence de la Caisse de dépôt. Le manque de transparence dans sa nomination a mal été accepté de tous. Toutefois, nous devons admettre que pour l’instant, c’est pas si mal du tout.

Depuis le dépôt des résultats de 2009, plusieurs en profite, dont Pauline Marois pour critiquer la Caisse de dépôt et sa direction. Il faut se rappeler l’état de la Caisse à l’arrivée de Michael Sabia. Les marchés boursiers venaient de s’effondrer, le manque de liquidité et la sous-pondération en action amenaient l’institution en pleine crise. Les six derniers mois sous la présidence de Sabia, la Caisse a affiché un rendement de 10,4% contre un indice de 9%.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Intolérance: toujours d’actualité

Intolérance: toujours d’actualité

Annie Viger                        Dossier Économie

Le chroniqueur économique Jean Gagnon, suite au reportage sur Nelson Mandela à RDI, c’est rappelé une réalité toujours d’actualité: l’intolérance.

Le reportage nous ramène à la législation de l’apartheid et la légifération du statut social inférieur des noirs ou ils ont été longtemps surnommés les ‘’boys’’. Même aujourd’hui, il est possible de voir cette intolérance même s’ils ont obtenu le droit de vote et leur égalité depuis plusieurs années déjà.

En Afrique du Sud, 95% de sa population est formé par les noirs et pourtant il est encore possible de trouver des ‘’boys’’.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Conseiller en placements et firme de courtage

jean-gagnon-chronique-economique-actualite-financiere-economie-finance La satisfaction du client: une utopie complète

Jean Gagnon   Économie

Alors que nous discutions du fonctionnement de l’industrie des services financiers il y a quelques années, un ami conseiller en placements à l’emploi d’une grande firme de courtage à Montréal m’a posé la question suivante: «Non mais vraiment, crois-tu qu’on m’invite à joindre le club du Président parce que mes clients réalisent des rendements de 20% et plus?»

Barack Obama et réunion du G20

Cette remarque m’est revenue à l’esprit à l’annonce des préparatifs de la réunion du G20 qui a eu lieu à Pittsburg les 24 et 25 septembre derniers, sous la gouverne du président américain Barack Obama. C’est qu’à l’agenda de cette rencontre, on retrouvait la question de la rémunération des banquiers. N’était-il pas étonnant que les chefs des 20  pays les plus importants sur la scène économique internationale se réunissent pour parler, entre autres choses, des salaires des banquiers, dans le but de trouver une façon commune de les contrôler ?

Salaires des banquiers

Ce n’est pas un hasard si les salaires des banquiers sont aussi élevés, même lorsque les affaires vont plutôt mal. C’est en fait le principal objectif de ceux qui dirigent l’industrie des services financiers.

Tous les messages publicitaires de l’industrie vous disent le contraire; ils prétendent que ce qui importe d’abord et avant tout, c’est la satisfaction du client. Mais c’est tout à fait faux. Pour les dirigeants de ces institutions, la priorité, ce sont les revenus qu’ils vont retirer de leur travail. Et pour que ces retombées soient les plus élevées possibles, il faut satisfaire le conseil d’administration et les actionnaires, et non pas les clients.

La satisfaction du client est un élément bien accessoire. On cherche à le satisfaire juste assez pour le conserver. L’objectif est en fait de lui vendre le plus de produits possible, qu’il en ait besoin ou pas.

Conseiller en placement: des vendeurs à la commission

C’est pour cette raison que les clubs du Président existent. Mon ami était invité à joindre le club de sa firme et à profiter des avantages que cela conférait – voyages, vacances, etc – dès que les transactions effectuées par ses clients généraient des commissions annuelles de un million de dollars et plus. On n’attachait aucune importance au rendement que ses clients réalisaient. Mon ami conservait une partie des commissions qu’il générait, le reste étant versé en dividendes aux actionnaires et en bonis aux dirigeants.

La volonté de réaliser les commissions les plus élevées est tellement imprégnée dans la culture de ces firmes que si le conseiller, dans l’exercice de ses fonctions, commet des manquements aux règlements de la firme et de l’industrie, il y a fort à parier que ses patrons feront tout pour dissimuler la chose afin de ne pas se priver des revenus générés. De nombreux clients lésés doivent se rendre chaque année devant les tribunaux avant que les firmes n’admettent quelque faute que ce soit.

Si cette culture est ainsi installée à Montréal, imaginez ce qu’elle peut être à Wall Street, dans la City à Londres, et sur les places financière de Paris, Francfort et Zurich.

C’est à cette culture que s’attaquent Barack Obama et les autres dirigeants du G20. Croient-ils vraiment avoir une chance de réussir, ou le font-ils uniquement pour entretenir l’illusion que, pour eux, contrairement aux banquiers, ce qui prime c’est bien la satisfaction du client?

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :