Seul à mourir

« J’aurais aimé que ce récit ne soit qu’une fabulation. Pourtant, cette histoire est inspirée de mon expérience terrain, trente ans d’intervention auprès de personnes marginalisées »

Un texte de Raymond Viger publié sur RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Santé mentale

Personne n’ose lui demander comment ça va. Parce que ça ne va pas. Mais vraiment pas.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la santé mentale

Autres articles publiés dans ce magazine

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

La suite disponible sur Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Santé mentale

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 625 De La Salle Montréal, Qc. H1V 2J3.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

La liberté est très anxiogène

Dans notre société, somme toute sécuritaire, comment se fait-il que tant de gens souffrent d’anxiété?

Un texte de Marie Bernier publié sur RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Santé

« Avant même la pandémie, on constatait une épidémie de troubles anxieux et d’attaques de panique, particulièrement chez les jeunes. Pourtant, nous vivons dans un endroit où il n’y a ni guerre, ni catastrophe naturelle, et où les taux de criminalité sont très bas. En fait, c’est un peu contre-intuitif, mais la liberté est très anxiogène», souligne Samuel Veissière, anthropologue et professeur au département de psychiatrie de l’Université McGill.

La suite disponible sur Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la santé mentale

Autres articles publiés dans ce magazine

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est images_publicit-suicide2-150x300.jpg.

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres textes sur le Suicide

Autres textes sur Santé mentale

Autres textes sur Santé

Autres livres pouvant vous intéresser

De combattants à acteurs sociaux : les policiers aiment-ils leur nouveau rôle?

Ghyslain Vallières compte 22 ans d’expérience dans la police. Il a été patrouilleur, préventionniste et agent spécialisé dans la lutte à l’exploitation sexuelle. Aujourd’hui, il est relationniste à la police de Longueuil, tout en continuant à travailler sur le terrain. Depuis le début de la pandémie, l’agent Vallières a mis à l’épreuve le rôle de policier RÉSO qui incarne bien la volonté de créer une police plus humaine au Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL).

Un texte de Marie-Claude Savard publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Justice

Plutôt que combattant du crime, le policier RÉSO est un acteur social qui veille sur les gens vulnérables de concert avec les organismes d’aide de son territoire. Il travaille dans la communauté près des personnes souffrant de problèmes de santé mentale, de pauvreté, d’itinérance, de dépendance ou autres. Il apprend à connaître les réalités des différents milieux et crée des liens de confiance. Il identifie les fragilités, évalue les besoins et agit avant qu’il y ait une crise. L’agent Vallières travaille depuis mars auprès des itinérants.

La suite disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Justice

Autres articles publiés dans le magazine sur la Justice

Autres textes sur Santé mentale

Autres livres pouvant vous intéresser

Liberté – Un sourire intérieur

livre liberté poésie recueil sourire intérieur

Un livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

Une police à échelle humaine

Le policier doit se détacher de son rôle de combattant du crime et se rapprocher de ses citoyens. C’est du moins ce que croit le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) qui, depuis plusieurs mois, travaille à implanter une approche plus humaine dans son fonctionnement. De nouvelles équipes d’intervention ont été créées. La plus récente est l’Équipe de soutien en intervention psychosociale (ÉSIP), qui mise sur le dialogue et les solutions alternatives à la judiciarisation.

Un texte de Marie-Claude Savard publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Justice

En 2019, 88 000 appels ont été faits au 911. De ces interventions, 70% n’étaient pas reliées à des infractions criminelles. Ainsi, dans quelque 61 600 interventions, les patrouilleurs ont répondu à des appels relatifs à la détresse humaine plutôt qu’à l’activité criminelle.

La suite disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la résilience

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur Santé mentale

Après la pluie… Le beau temps

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueil

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Un livre que vous pouvez commenter et où vous pouvez présenter vos propres créations. Vous pouvez y laisser votre commentaire et même vos propres textes. Chaque commentaire est lu et obtient sa réponse.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000 et en région: 1-877-256-9009 ou par Internet. Éditions TNT : 625 Avenue de la Salle, Montréal, QC H1V

Autres textes sur Justice

Autres textes sur Santé mentale

Autres livres pouvant vous intéresser

Je ne suis pas un baby-boomer

On peut faire dire ce que l’on veut à des chiffres

Raymond Viger | Dossier Société

Dès le début de la guerre, le baby boom a débuté. De 1940 à 1948, le taux de natalité n’a cessé d’augmenter d’année en année. Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, ce n’est pas la fin de la guerre qui a créé le baby boom, mais initialement les incertitudes qu’elle a causées qui ont motivé plusieurs jeunes couples à se marier et à avoir des enfants. Le retour des soldats en 1945 a aussi stimulé le taux de natalité qui a augmenté jusqu’en 1948.

De 1948 à 1957, le taux de natalité plafonne pour finalement amorcer sa descente dès 1958.

La diminution du taux de natalité va se poursuivre de 1958 jusqu’en 1997.

Personnellement, je définis le baby boom comme étant les enfants nés de l’influence de la Seconde Guerre mondiale. Mon père avait six ans quand la guerre a éclaté. Ce n’est pas cela qui l’a incité à fonder une famille!

Même si on inclut la période de l’augmentation du taux de natalité et les années où il était stable mais élevé, nous en arrivons donc à la conclusion que 1957 est la dernière année du baby boom.

Le déclin du taux de natalité débutant en 1958 jusqu’en 1961 serait donc une période non étiquetée dont je fais fièrement partie. Un no man’s landpris en sandwich entre les baby boomer et la génération X.

Démographes, sociologues et autres techniciens des chiffres sociaux n’ont possiblement pas apprécié de se retrouver avec cette période charnière et ont préféré tenter de nous intégrer dans un groupe.

Un mouvement social peut-il débuter avec une date précise? Un bébé né le 31 décembre 1960 est un baby boomer et celui né le 1erjanvier 1961 fait partie de la génération X? Que dire de jumeaux qui seraient ainsi séparés par une heure entre leurs accouchements et qui se retrouvent dans une telle situation?

La génération X se situerait de 1966 à 1976 pour certains démographes ou encore de 1961 à 1981 pour d’autres. Belle précision! Les enfants nés entre 1961 et 1965 seraient donc bipolaires, autant babyboomers que membres de la génération X?

Pourquoi cette différence d’interprétation?

Les nomenclatures pour définir notre étiquette sont basées sur l’évolution du taux de natalité. Si j’utilise les taux de natalité des États-Unis, je n’obtiendrai pas nécessairement les mêmes résultats que ceux du Canada ou encore du Québec.

Le taux de natalité de 40,6 en 1909 va descendre jusqu’en 1937 pour atteindre un plancher de 24,1.

À partir de 1938, le taux de 24,6 augmente d’année en année jusqu’en 1947 pour atteindre le plafond toujours inégalé depuis de 31,1. Le taux de natalité demeurera stable jusqu’en 1954. Le taux de natalité de 31,0 passera à 30,2 en 1955, 30,0 en 1956 pour une timide remontée en 1957 à 30,3. Mais à partir de 1958, le cycle d’une descente constante et continue se confirme. Son taux de 29,3 ne cessera de descendre pour plafonner autour de 11,0 en 1997.

Je suis Québécois. Je ne suis pas un babyboomer. Si les Américains ont des résultats différents, on peut comprendre. Ils ont élu Donald Trump. 

Bien que j’aie à la base une carrière scientifique, les chiffres, on peut leur faire dire n’importe quoi. En ce qui me concerne, je suis un extraterrestre, dyslexique et fier de l’être.

P.S. 9 fév. 2021: Saviez-vous que le Baby-boom en France a duré jusqu’en 1970? Chaque pays a sa définition du baby-boom selon les statistiques. De plus, selon les sources, pour un même pays, le baby-boom peut varier de plusieurs années.

Autres textes sur Environnement

Éditions TNT réinvente le numérique

Après la pluie… Le beau temps, un livre hybride: mi-papier, mi-numérique de Raymond Viger

Un livre que vous pouvez commenter et où vous pouvez présenter vos propres créations. 

Chaque poème du livre papier comporte un lien pour vous diriger vers la version numérique. Vous pouvez y laisser votre commentaire et même vos propres textes. Chaque commentaire est lu et répondu. 

La version numérique du poème est en constante évolution. Un livre qui s’écrit un peu à chaque jour.

Commande téléphonique (514) 256-9000 ou par Internet

Santé mentale: sensibiliser et briser les tabous

Raymond Viger, directeur général de Reflet de Société et intervenant de rue, animait la table ronde sur la santé mentale le 15 décembre dernier, au Bistro Le Ste-Cath. Une discussion spontanée sur des sujets délicats dans le but de briser les barrières discriminatoires au niveau culturel et social.

Un texte et un vidéo publié sur RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Santé

« Humain Avant Tout est un OBNL qui vise à lutter contre la stigmatisation de la santé mentale, briser l’isolement et inciter les gens à demander de l’aide. On recueille l’histoire des personnes et on la partage sur les réseaux sociaux avec une photo. » précise Lysa-Marie, directrice générale d’Humain Avant Tout.

Gabriel confie lors de la table ronde « Il ne faut pas se décourager. Ce n’est pas parce que je marche tous les jours que je vais me sentir mieux du jour au lendemain, mais je me donne des outils pour aller mieux plus rapidement. »

D’après Cassandre, il est primordial de prendre soin de sa santé mentale «  Il ne faut rien prendre pour acquis. Notre santé mentale n’est pas acquise. Moi je pensais que oui, la vie m’a donné une surprise et ça m’a fait prendre conscience de l’importance d’en prendre soin. »

La suite disponible sur Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Santé mentale

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la santé mentale

Autres articles publiés dans ce magazine

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 625 De La Salle Montréal, Qc. H1V 2J3.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

%d blogueurs aiment cette page :