MC Gilles, Homa et le Grand Débarras

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Hochelaga-Maisonneuve en fête

La rue Ste-Catherine fermée

Pour la première fois, Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) fera partie de cette grande fête de quartier qui fait vibrer tout Hochelaga-Maisonneuve. Le Grand Débarras 2014, samedi et dimanche les 23 et 24 août.

Raymond Viger Dossiers Bistro le Ste-CathHochelaga-MaisonneuveRestaurant 

mc gilles camille dg grand débarras hochelaga-maisonneuve homa bistro le ste-cathHoraire du Grand débarras

Samedi 23 août
10h00 à 20h00:
– Foire commerciale avec plus de 70 entreprises mettant de l’avant des produits provenant d’un processus mettant de l’avant l’éco-responsabilité ou un mode de consommation durable.

11h00 à 17h00:
– Animation de rue
– Zone familiale
– Spectacles gratuits

17h00 à 20h00:
– Foire culinaire Complètement Éco-Bio avec plus d’une dizaine des meilleurs restaurants des PROMENADES HOCHELAGA-MAISONNEUVE. Bouchées gastronomiques à 2$ seulement.

20h00 à 22h00
– Spectacle gratuit de la sensation de l’heure: Alex Nevsky en face du Théâtre Denise-Pelletier.

Dimanche 24 août
10h00 à 19h00:
– Foire commerciale avec plus de 70 entreprises mettant de l’avant des produits provenant d’un processus mettant de l’avant l’éco-responsabilité ou un mode de consommation durable.

11h00 à 17h00:
– Animation de rue
– Zone familiale
– Spectacles gratuits

12h00 à 13h00
– Encan avec MC Gilles. (Les profits seront remis au Magasin partage persévérance scolaire.)

13h00 à 15h00
– Défilé de mode qui sera animé par Camille Dg avec DJ Abeille Gélinas.
Sous la thématique  »Vie de quartier » cet événement regroupe plus de 15 créateurs québécois ou entreprises locales qui font la promotion d’achat local, éco-responsable et favorisant un mode consommation axé sur le développement durable.

Merci de diffuser l’information et de visiter la page Facebook du Bistro le Ste-Cath: https://www.facebook.com/lestecath.

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath:

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

Où manger et quoi faire dans Hochelaga-Maisonneuve; restaurant, spectacle, bistro

Bistro le Ste Cath (l’ancien Bistro In Vivo)

Une alimentation saine et originale

Une scène riche en spectacle

Raymond Viger  Dossier Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste Cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuve où mangerUn organisme d’intervention qui a déjà 22 ans de présence auprès de jeunes marginalisés.

Le Bistro In Vivo fermait pour faire place à une épicerie. Une scène et une galerie allait disparaître avec le Bistro In Vivo.

L’arrivée du Bistro le Ste-Cath est venu changer la donne. Depuis le 14 juin dernier, le Café Graffiti prend la relève du Bistro In Vivo sous le nom Bistro le Ste-Cath. 100% des surplus servent au financement de notre intervention auprès des jeunes.

Où manger dans Hochelaga-Maisonneuve?

Où se rencontrer entre amis dans l’est de Montréal?

Quoi faire ce week-end?

Une visite au Bistro le Ste-Cath s’impose.

Une cuisine de saison, au gré des marchés et du terroir. Une gastronomie du monde ou traditionnelle. Une cuisine accommodante pour le portefeuille et les goûts.

Le chef Éric est sensible à une cuisine santé: végétarienne, végétalienne, sans gluten ou viandes de qualité.

Une scène réunissant arts culinaires, visuels et spectacles.

Une ambiance chaleureuse et accueillante.

Idéal pour vos soupers entre amis, repas d’affaires, mariage…

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath: http://stecath.com/events/categories/evenement/ 

La plus belle terrasse du quartier.

Bistro le Ste-Cath, 4264 Ste-Catherine est, Montréal. QC. H1V 1X6 (514) 223-8116 bistro@le-ste-cath.com

Lundi au vendredi, de 11h30 à 22h, samedi et dimanche de 9h00 à 22h00. Brunchs disponibles les week-ends.

Merci d’inviter le Bistro le Ste-Cath parmi vos amis Facebook.

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

Pourquoi sommes-nous à Tonnerre?

Pourquoi sommes-nous à Tonnerre?

Par Gabriel Alexandre Gosselin Dossier Forum Jeunesse France-Québec, Graffiti

Sur son blogue, Raymond Viger en parle depuis quelques mois: 9 artistes québécois issus de la culture hip-hop iront en France au Forum de la Jeunesse de Tonnerre 2010. La chose est maintenant bien réelle et notre équipe journalistique est sur place pour vous informer et commenter ce forum. Joseph Elfassi, de l’UQAM, Estelle Gombaud, de l’Université de Bordeaux 3, ainsi que moi, Gabriel Alexandre Gosselin, journaliste pour Reflet de Société, sommes prêts à couvrir les événements, autant sur ce blogue que sur le blogue officiel du Forum de la Jeunesse de Tonnerre 2010.

Portrait de Tonnerre

Mais à quoi ça rime ce fameux forum? Je vous dresse un portrait :

La municipalité de Tonnerre compte environ 6 000 habitants. La source de revenue principale relève de la viticulture, ce qui signifie que les terres ne sont bonnes à à peu près rien d’autre. Des infrastructures assez importantes et très suffisantes pour les Tonnerrois sont érigées dans la petite ville donnant accès à toute sorte d’activités sportives, à une bibliothèque, à des concerts ou des expositions.

La difficulté aujourd’hui pour les Tonnerrois réside dans le fait que la municipalité est bien équipée, mais que ça coûte certes un peu cher pour le bassin de population concerné. Le manque de possibilités d’emploi en est la principale cause: les citoyens désertent et de ceux qui restent, une part de plus en plus grande dépend de l’aide sociale. Du coup, ces infrastructures ne sont pas suffisamment utilisées et manquent d’entretien. Par exemple, un hospice construit vers le 13e siècle est inutilisé presqu’à longueur d’année sauf pour la foire annuelle.

Récemment, une réalité propre à la région de l’Yonne, territoire de Bourgogne dans lequel se situe la ville de Tonnerre, s’est révélée: les citoyens marchent tête basse, les jeunes manquent de motivation et d’espoir en un avenir possible dans leur localité d’origine. Encore une fois, un obstacle se dresse devant ces jeunes: le train est le seul moyen de quitter la ville pour aller travailler ailleurs. Les heures de départ limitées n’encouragent personne à l’utiliser quotidiennement.

C’est pourquoi Christine Burtin Lauthe, directrice-générale du Centre social de Tonnerre et le maire de Tonnerre, André Fourcade, en sont arrivés à cette solution: créer un forum de la jeunesse pour porter et faire entendre leurs voix, susciter l’engouement dans la région, donner l’énergie et l’inspiration nécessaires pour remettre cette jeunesse sur les rails de l’initiative et de la réussite!

Le rôle des artistes québécois

C’est dans cette optique que Christine Burtin Lauthe a fait venir ces 9 artistes du Café-Graffiti, pour lequel elle a œuvré pendant 4 années à Montréal, de 2002 à 2006. Ainsi, le graffiteur Fluke et les 8 break-dancers Johnny Skywalker, Asian, Bgirl Cheeco, Goldylocks, Prototype, Monstapop, Dingo et Bgirl bounce seront à Tonnerre pour deux semaines d’activités intenses. La première se consacre aux ateliers donnés aux jeunes Tonnerrois; la deuxième semaine veut concrétiser la première avec les performances des artistes québécois et des jeunes qu’ils auront formés. Également au menu, des soirées de débat sur la jeunesse, des prestations d’artistes locaux et bien d’autres.

Pour suivre le Forum de la jeunesse de Tonnerre 2010 et les artistes du Café-Graffiti à travers cette aventure, Estelle, Joseph et moi vous invitons à lire ou regarder nos prochaines apparitions sur le blogue de Raymond Viger, section Forum jeunesse 2010 ou sur le blogue du Centre social de Tonnerre.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Côte-des-Neiges en fête 5 continents 5 sens

Côte-des-Neiges en fête 5 continents 5 sens

François Richard  Dossiers Vie communautaire

Côte-des-neiges1 Le dimanche 13 septembre 2009 aura lieu la septième édition de Côte-des-Neiges en fête. Le thème de cette année: 5 continents 5 sens. L’événement propose danse, chants, dégustations et spectacles. Les commerçants du chemin Côte-des-Neiges, ainsi que les organismes communautaires du quartier participent à l’événement, les uns proposant des ventes, les autres des kiosques d’information.

La fête se déroule entre midi et 17 heures, sur le chemin Côte-des-Neiges entre les rues Queen-Mary et Jean-Talon. Les organisateurs comptent mettre à profit la grande diversité culturelle du quartier comptant des habitants originaires d’une centaine de pays.

Pour plus d’information, consultez la page Internet de Côte-des-Neiges en fête.

 

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Racisme, sexisme et violence dans la pornographie et dans la societe

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Racisme, sexisme et violence dans la pornographie et dans la société

Valérie Carrier       Dossier Dépendance affective, HypersexualisationProstitution et SexualitéÉgalité hommes-femmes

La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) est une coalition d’organismes et de personnes réunis dans le but de critiquer l’industrie du sexe. Le 16 avril dernier, elle a tenu une rencontre de discussion sur les liens existant entre l’exploitation sexuelle et le racisme. Sept femmes étaient présentes et se sont penchées sur la question, abordant en particulier le sujet de la pornographie. La conclusion était unanime: cette industrie représente une réalité violente et discriminatoire influençant la société.

Stéréotypes racistes, sexisme et violence

Que ce soit dans des films pornographiques, des vidéoclips ou des annonces publicitaires, lorsqu’il est question de sexualité, les différences raciales sont souvent mises de l’avant et très stéréotypées. Ainsi, en plus de banaliser la sexualité, la pornographie entretient des stéréotypes racistes et sexistes. Les femmes noires sont présentées comme des esclaves et celles asiatiques, comme soumises; les Latino-américaines doivent être exotiques et les Russes, hypersexuelles. Il y a aussi un rapport de domination qui est mis de l’avant, la femme étant le plus souvent dominée par l’homme.  Ce sont des stéréotypes que les consommateurs de «sexe industriel» développent dans leurs fantasmes.

Le racisme et le sexisme sont eux-mêmes des formes de violence, mais ils ne sont qu’un indicatif de toute la violence présente dans la pornographie. Si certains films montrent de la pornographie «douce», c’est-à-dire sans trop de violence, il y en a aussi un grand nombre qui exploitent une pornographie «dure» pouvant aller très loin dans son degré de violence. Le sadisme sexuel amène le désir de voir des personnes souffrir pour être excité et passe parfois par la zoophilie ou d’autres pratiques dont même la mention n’est pas agréable.

Les consommateurs de porno

Si les producteurs de pornographie sont autant attirés par l’appât du gain, c’est que la demande pour leurs œuvres est grande. Par exemple, selon l’organisme qui a compilé ces statistiques datant de 2003, 20 à 30 % des connections à Internet dans le monde, sur les quelque 200 millions d’utilisateurs, sont faites sur des sites pornographiques. Et selon les femmes présentes à la rencontre de la CLES, les effets pervers de la pornographie sur ceux qui la consomment sont nombreux: elle fait croire à des faussetés sur ce qui est normal dans les performances sexuelles, elle entretient des stéréotypes racistes et sexistes, elle banalise la violence sexuelle et elle peut créer une certaine forme de dépendance. À cause de la pornographie, il y a aussi des femmes qui se sentent obligées d’accomplir des actes sexuels qu’elles auraient préféré éviter, dans leur couple, afin de satisfaire les fantasmes trop nourris de certains hommes et de correspondre à ce qui peut être vu dans des films.

Pistes de solution

De la discussion organisée par la CLES, il est ressorti qu’il ne fallait pas que parler des conséquences de la pornographie, mais aussi agir pour les contrer. Bien qu’il serait pertinent que le gouvernement s’implique dans ce domaine, il est aussi possible d’aider autrement à la prévention par de l’éducation auprès des jeunes. Il n’y a pas assez d’éducation sexuelle dans les écoles, ont déploré certaines, et «c’est pourtant essentiel dans la vie». Une représentante de Filles d’action, Karen, a fait valoir que les jeunes filles croient devoir se donner complètement à leur copain pour gagner son amour, mais que cela est pourtant sous-estimer la capacité d’aimer des garçons.

Cette même Karen a aussi affirmé: «chaque humain a le choix. Oui, la vie est difficile, mais chaque humain est libre» et il peut parfois suffire d’un peu de prévention pour éviter que certains jeunes se tournent vers une sexualité qui les blesse.

Quant à la CLES, elle prépare actuellement un vidéo mettant en scène une adolescente d’une quinzaine d’années qui, pour un devoir, rencontre des gens pour en apprendre plus sur des problèmes qui touchent les jeunes filles, telles la traite des femmes et la prostitution. Il existera ainsi un outil de prévention adapté aux adolescents.

Parallèlement, les rencontres réservées aux femmes pour discuter de ce genre de problèmes se poursuivront. Celle du 16 avril était seulement la deuxième, la première portant sur l’hypersexualisation, mais plusieurs sujets ont été proposés pour la suite. Peut-être ces rencontres contribueront-elles à motiver les participantes à accomplir des actions pour un monde plus juste.

Autres textes ProstitutionHypersexualisation et Sexualité.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Du nouveau pour la Place Benoit de Saint-Laurent: Aldo rénove!

Du nouveau pour la Place Benoit de Saint-Laurent: ALDO rénove!

Valérie Carrier       Dossier CommunautaireVille de Montréal, Bénévolat

     Reportage de l’année précédente.

De 8 heures le matin à 17 heures le soir, le mercredi 22 avril dernier, 60 hommes et femme s du groupe Aldo étaient à la Place Benoit pour y opérer une «transformation extrême». La Place Benoit est un des 4 organismes de Montréal qui ont été choisis cette année pour cette activité spéciale des cadres de la multinationale montréalaise. Il s’agit d’un secteur ville-de-montreal-benevolat-communautaire défavorisé de l’ouest de Montréal où logent 750 personnes dans 240 appartements et pour lequel a été développé un programme d’embellissement. Étant donc elle-même un projet de revitalisation, la Place Benoit présentait un profil parfait pour l’aide apportée par les membres du groupe ALDO.

Les habitants de la Place Benoit n’avaient pas été mis au courant que des fleurs et de petits arbres allaient être plantés dans leur quartier, ni que des salles de leur centre communautaire seraient rénovées. Pour eux, c’est une surprise de constater le résultat. Et c’est une bonne surprise, selon des intervenantes de la Place Benoit, parce que ces gens ont besoin de lieux de qualité esthétiquement plaisants qui génèrent chez eux un sentiment d’appartenance. De plus, il s’agit de réalisations concrètes dont les résidents peuvent profiter dès maintenant. Coordonnatrice des démarches de revitalisation du quartier, Lucile Dubois croit toutefois que le travail effectué par les gens d’ALDO peut apporter plus à la communauté qu’un seul environnement physique. «Ça permet de montrer aux gens qu’en se retroussant les manches, on peut améliorer les choses, dit-elle. Ils vont dire: “si on s’y met, c’est possible”.»

ville-de-monreal-benevolat-communautaireCentre communautaire

Le projet de revitalisation de la Place Benoit a été mis sur pied par l’arrondissement de Saint-Laurent. Il concerne non  seulement le milieu de vie physique de l’endroit, mais également l’amélioration de la condition socioéconomique de ses habitants, entre autres par de l’aide à l’emploi. Quant au centre communautaire, il y a des animateurs et des activités organisées: cuisines collectives, aide aux devoirs, etc. Avec le nouvel aménagement intérieur qu’a réalisé le groupe ALDO, un regain d’intérêt pour le lieu est à prévoir, d’autant plus que le centre en avait bien besoin, selon les dires de quelques responsables. La salle d’ordinateurs a été peinturée, décorée et nettoyée, et une autre salle, qui servait déjà à plusieurs activités différentes, a été en plus rénovée pour être mieux adaptée à ses différents rôles, tels les jeux, les repas, l’étude et le repos.

Les travailleurs d’ALDO

Du côté de l’équipe d’ALDO, les volontaires viennent des différents districts du groupe à travers le monde, en particulier ceux, plus importants, du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni. Ils sont des membres du bureau-chef, des gérants de magasins, des directeurs de ventes et d’autres cadres. Séparés en différentes équipes, ils vivent la journée comme une activité qui leur permet de développer des liens entre eux. «Ils viennent de différents districts et ils sont souvent très compétitifs, affirme Catherine Laporte, Gérante du Marketing chez ALDO et participante au projet. Ça crée des divergences d’opinions, mais on apprend beaucoup, aussi, de ces journées-là.» Elle explique également que «chacun y va de ses compétences», avec ses connaissances personnelles, car le travail qu’ils effectuent ne fait pas partie de leurs tâches habituelles.

ville-de-montrealC’est une troisième édition pour cette journée de transformation extrême par le groupe ALDO. Avant cela, les cadres du groupe se rencontraient plutôt pour une journée de divertissement, tous les ans. Maintenant, les bras disponibles, ainsi que le budget, sont mis au service de la communauté. Mais pour les participants, la journée reste un jeu, «à l’image de l’équipe des ventes du groupe ALDO», exprime Mme Laporte. Une compétition est créée entre le groupe qui œuvre à la Place Benoit et les trois autres groupes, travaillant aux locaux des organismes À deux mains et Dans la rue, et au Centre de pédiatrie sociale: assistance d’enfants en difficulté. Tout au long de la journée, il y a des points à accumuler pour que le jury déclare un gagnant parmi ces groupes. Il y a même un porteur de drapeau qui ne doit jamais laisser son précieux objet, pour 5 % des points!

Coïncidence et bienveillance

L’aménagement paysville-de-montrealager qui a été effectué à la Place Benoit a coïncidé avec la Journée de la Terre. Un beau hasard qui satisfaisait certainement le fondateur du groupe ALDO, M. Bensadoun, lui aussi de la partie. Mais au-delà du souci environnemental auquel répondait le projet d’aménagement extérieur de la Place Benoit, c’est le bien-être d’une communauté qui profite maintenant du résultat. Une journée donnée, un budget alloué, un peu de solidarité, et un monde meilleur, un pas à la fois…

Autres textes dossier Environnement

Une forêt contre le tsunami

Les roses de la St-Valentin empoisonnées

Guy Laliberté, touriste de l’espace et la fondation One drop

Les folies écologiques d’un architecte

Quand l’exotisme nous tue

Des éoliennes fabriqués en Europe

Ford, GM et Toyota démantèlent le métro de Los Angeles!

L’environnement et les trucs de grand-mère

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Retour des ateliers de graffiti les samedis: pour tous, au Café-Graffiti!

Retour des ateliers de graffiti les samedis: pour tous, au Café Graffiti!

Valérie Carrier Dossier Graffiti, Ville de Montréal

Le samedi 2 mai prochain, ce sera le retour des ateliers de graffiti hebdomadaires, au Café Graffiti, au 4237 rue Ste-Catherine Est. Ils avaient cessé parce que les locaux étaient souvent occupés par d’autres activités, mais ils reprendront de plus belle. Les jeunes sont particulièrement invités à s’inscrire à ces ateliers, mais l’activité est ouverte à tous, sans exception, de 14h à 17h (les samedis), à compter du mois de mai.

Le graffiti est un art qui permet à plusieurs jeunes de s’exprimer. Selon Élodie, intervenante sociale et initiatrice des ateliers, le but est d’amener les jeunes à faire du graffiti en toute légalité et à être reconnus pour leur travail et leur talent. C’est à ce niveau que sont parvenus les graffeurs professionnels du Café Graffiti; on achète leurs toiles et on leur donne divers contrats afin d’embellir le monde des couleurs de leur art. Le graffiti est donc passé du traditionnel vandalisme dont il s’est forgé une réputation au travail artistique reconnu dont certains font carrière.

Ce sont les graffeurs du Café Graffiti qui donneront les cours du samedi. Eux-mêmes expérimentés dans le domaine, ils enseigneront les divers styles et techniques du graffiti. Les ateliers sont offerts au coût de 25 $ pour un mois. Des crayons sont mis à la disposition de ceux qui s’y inscrivent et d’autre matériel est vendu sur place.

Pour avoir plus d’information ou pour une inscription, vous pouvez téléphoner au 514-259-6900 ou vous présenter au Café Graffiti: 4237 Ste-Catherine Est, Montréal.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :