Contact

Reflet de Société
4233 Ste-Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4
courriel: journal@journaldelarue.ca
Tél.: (514) 256-9000   Fax.: (514) 256-9444
Site Internet magazine: www.refletdesociete.com

Café-Graffiti
4237 Ste Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4
(514) 259-6900
www.cafegraffiti.net

Site Internet boutique web pour livres, CD, T-shirt… www.editionstnt.com

Bistro le Ste-Cath 
4264 Ste-Catherine est Mtl, Qc. H1V 1X6
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com

Publicités

87 Réponses

  1. Je suis un peu désolé de la possible disparition de Rue Frontenac…Par contre j’apprécie la tenue de votre magazine Reflet de Société…Mon site web social et solidaire innovateur n’est pas subventionné !…Est-il possible que vous puissiez en parler ?…Merci…Jean-Claude Richard.

    J'aime

  2. Bonjour M. Richard.

    Pourriez-vous me définir votre site? Quelle région ou territoire est visée? N’importe qui y inscrit son entreprise ou si les inscriptions doivent passer par un modérateur? Va-t-il y avoir des blogues régulièrement tenus? Si oui, sur quel thème ou sujet?…

    Raymond.

    J'aime

  3. je vais passer à l’acte aujourd’hui ,je ne veux pas me manquer !je ne souhaite pas trop souffrir!comment faire?

    J'aime

  4. Bonjour Robidet.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à vouloir mourir? Qu’est-ce qui vous fait tant souffrir?

    Je vous laisse un lien où je présente mon vécu, mais surtout des ressources qui peuvent aider:

    https://raymondviger.wordpress.com/2007/11/19/suicide-sans-souffrance-comment-se-suicider-se-donner-la-mort-sans-douleur-rapidement-moyens-pour-se-suicider/

    Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    J'aime

  5. bonjour ses pour savoir ou est mathieu tanguuay grenier le fraudeur et avoire un numero pour le rejoindre

    J'aime

  6. Bonjour GG.

    Qui est Mathieu Tanguay Grenier et pourquoi avez-vous l’impression que nous avons ses coordonnés?

    Raymond.

    J'aime

  7. raymond c’est moi marcel r. le grand appel moi s.v.p au magasin

    J'aime

  8. Salut Marcel.

    J’ai plusieurs rendez-vous demain, mais je tente de te rejoindre entre deux.

    Raymond.

    J'aime

  9. Bonjour! Je suis un immigrant de Moldavie et mon nom est mariale et je suis épileptique et donc ma question est …. Je voudrais groupe m’a pas une telle chose? écrivez-moi par email … Merci

    J'aime

  10. Bonjour Marian.

    Les commentaires passent par le site pour qu’ils soient modérés. Je vous donne des liens qui traitent de l’épilepsie:

    https://raymondviger.wordpress.com/2010/06/02/dtruire-les-prjugs-envers-lpilepsie/

    Site Internet d’Épilepsie Canada http://www.epilepsy.ca/fran/content/sheetFR.html

    J'aime

  11. Bonjour , je me suis sentit interpeller dans votre chronique du prisonnier, systeme carcéral et maladie mental , cette situation touche un proche et cette dure realité est difficile a gerer , moi et ma famille aimerions bien savoir a quel ressource pouvons nous faire appel ou l faut-il laisser le systeme agir?? Bravo pour vos chronique ,tres bonne revue qui parle des vrai chose sans detour , a lire on se sent moins seul dans se tourbillon.

    J'aime

  12. Bonjour Vanessa.

    Merci pour votre commentaire et votre présence. Il y a habituellement dans les prisons un intervenant qui peut possiblement vous parler des ressources possibles. En avez-vous identifié un?

    Raymond.

    J'aime

  13. comment mourir sans soufrir
    je ne trouve pas ….
    aidez moi….

    J'aime

  14. Bonjour Gaby.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver a vouloir vous suicider?

    Raymond.

    J'aime

  15. je me sens mal ,très mal ,j’ai peur de l’avenir de se qui pourrait arriver,je suis dépressive depuis plus d’un an ,j’envisage de passer à l’acte ,je ne trouve l’aide pour remonter ,j’ai peur des conséquences ,pour mes filles ,ma famille mais je ne trouve plus d’issu

    J'aime

  16. Bonjour Paul.

    Qu’avez-vous vécu pour en arrivr à souffrir à ce point? Avez-vous des gens de confiance autour de vous qui peuvent vous soutenir et vous écouter?

    Revenez-nous Paul pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  17. salut je voulait savoir si sa la durer lomtemps les intimidation????? je voudrait une reponses svp merci et bonne journéé!!!!!

    J'aime

  18. Bonjour Kim.

    Le temps que peut durer une intimidation va varier beacoup. C’est vraiment du cas par cas.

    Est-ce que vous vivez de l’intimidation?

    Raymond.

    J'aime

  19. je m’appelle faby ,paul et monnom ,j’ai perdu mon mari il ya 5 cinq ans je laissant seule avec 2 filles jeunes ,j’ai réussi à remonter la pente avril dernier j’ai sombré dans une dépression sans crier gare ,hospitalisé jen suis ressortie assez bien pour replonger au départ de ma fille ainée 19ans maintenant,j’ai connu unhomme en aout et nous étions ense’mble depuis un an ,il vient de dcd d’une crise cardiaque ,de plus c’est le deuxième travail que je perds à cause de ma maldie ,j’étais en libéral et maintenant je suis sans ressource ,j’ai un traitement suis suivi par une psychothérapeute ,entourée mai seule quand même,ma fille cadette n’a que 10 ans et demiet j’ai peur ,pour ellle ,pour moi ,je n’y arrive plus ,ne peut plus gérer mon quotiidien ma vie et la seule issue c’est de quitter la vie

    J'aime

  20. Bonjour Faby.

    Vous avez eu beaucoup de deuils en même temps. C’est normal de se sentir dépassée par la situation dans pareilles circonstances.

    Vous aviez une relation importante avec votre fille de 19 ans? Est-ce que vous la revoyez régulièrement même si elle a quitté la maison?

    Comment va votre suivi avec le psychothérapeute? À quelle fréquence le rencontrez-vous?

    Il y a aussi les associations qui peuvent vous aider à passer au travers cette période difficile.

    Revenez-nous Faby pour que nous en discutions un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  21. j’avais une relation assez fusionnelle avec ma fille qui est restée ma fille unique pendant 9 ans jusqu’à l’arrivée de sa petite soeur ,je ne la voit pas souvent mais vais passé les fetes de noel avec elle ,on se tétphone régulièrement et elle est heureuse, je vois ma psy toutes les semaines mais je n’avance guère car je n’arrive pas a débloquer ce qui m’empeche de redvenir moi meme ,j’ai perdu le gout de tout ,dans mon métier je n’arrive plus à gérer et a etre en relation avec les patients ,je ne connais pas d’associations qui pourraient m’aider ,et j’ai déjà quelques personnes qui essayent de m’aider ,je n’ai plu de revenu et j’ai epur de l’avenir ,comment vivre avec ma fille qui me reste et qui a encore besoin de moi

    J'aime

  22. Bonjour Faby.

    Comment voyez-vous l’arrivée des Fêtes avec le retour pour quelques temps de votre fille ainée?

    Qu’est-ce qui vous empêche d’avancer avec votre psy?

    Y a-t-il quelque chose que vous voudriez dire à quelqu’un mais que vous n’avez jamais osé dire?

    Au plaisir de vous reparler Faby.

    Raymond.

    J'aime

  23. je vais allée chez ma fille à montpelier là où elle vit pour noel ,j’en suis ravie mais j’ai aussi peur qu’elle me voit tel que je suis en ce moment ,je ne lui dit pas tout ,ne veut pas l’inquiéter ,la barber avec ma dépression ,.J’ai l’impression de ne plus avancer avec ma psy parceque je n’arrive pas à expliquer mon état actuel ,elle me connait depuis 6 ans et j’ai déjà tout revue de ma vie ,je suis en vie physiquement mais me sens morte de l’intérieur ,je ne fais plus rien ,ne pense plus rien ,je ne suis plus celle que j’étais avant ,une femme pétante pleine de vie aimant bouger ,écrirer ,phylosopher ,parler échanger ,peignant art floral sport je vivais ,depuis un an je me sens morte vivante

    J'aime

  24. Bonjour Faby.

    Depuis un an, vous vous sentez comme une morte vivante. Est-ce qu’il s’est passé quelque chose de spécial l’an dernier qui vous a brusqué?

    Sans vous servir de votre fille comme psy ou intervenante, est-ce que vous pouvez trouver un moyen d’établir une relation avec elle ou vous pourriez montrer une partie de ce que vous vivez. Même si vous ne dites rien, fort possible que votre fille ressent votre détresse. Possiblement, qu’elle ne sait pas quoi faire et qu’elle s’inquiète.

    Avez-vous dit à votre psy que vous vous sentez comme une morte vivante?

    Raymond.

    J'aime

  25. depuis que ma fille est partie j’ai sombré et je ne me relève pas ,ma psy sait tout ça ,je ne lui cache rien même mes envis de suicide .ma fille est heureuse dans sa vie et je ne veux pas l’inquièter ou l’embéter avec mes problèmes .je cherche la clé pour retrouver le gout de vivre mais je suis toujours dans le même état chaque jour est un enfer !

    J'aime

  26. Bonjour Paul.

    Votre fille est partie, mais avez-vous toujours contact avec elle? Est-ce que vous pouvez la voir régulièrement?

    Raymond.

    J'aime

  27. je suis toujours en contact avec ma fille ,je vais à noel chez elle avec ma cadette et elle vient quelquefois su vienne . je n’ai aucun souci relationnel avec elle ,ellle m’appelle régulièrement ,le problème vient de moi

    J'aime

  28. Bonjour Paul.

    Vous pouvez garder un bon contact avec votre fille, vous vous appelez, vous vous voyez. Vous avez sombré à son départ. Est-ce que vous avez de la difficulté à faire le deuil de sa présence quotidienne? Est-ce que son départ à créer un vide que vous ne réussissez pas à remplir? Qu’est-ce que son départ de la maison à provoquer?

    Raymond.

    J'aime

  29. je veux partir aux pays des anges rejoindre ma maman partie il y a 10 ans et ma vie amourse elle se conjugue au passé, le présent est inexistant et le futur n’en parlons pas ='( j’ai 39 ans et souhaite en finir il me manque le plus important le courage pour mes enfants j’ai tout prévut assurance vie pour eux deux et dc pour moi ils auront leur papa qui est pour moi ma vie je ne peux continuer ainsi alors j’espère trouver en cette année 2012 le courage de partir

    J'aime

  30. Bonjour Dupuy.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à souffrir à ce point?

    Avez-vous des gens de confiance autour de vous avec qui vous pouvez partager la souffrance que vous vivez?

    Quel âge ont vos enfants?

    Revez-nous Dupuy pour que nous puissions en parler un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  31. J’ai connu mon 1er amour a l’age de 3 ans et lui 4 nous sommes cousins par alliance nous sommes sortis ensembles a l’age de 13 et 14 ans, puis mariés nous avons eu de beaux enfants Marius 13 ans et Félicie 6 ans … Nous sommes séparés et divorcés depuis 5 ans nous vivons la meme commune, tout se passe très bien entres nous mais voilà je l’aime toujours même si c’est une personne infidèle j’ai fais plusieurs tentatives de suicides pendant nos dernières années de mariage du fait qu’il me trompé avec plusieurs personnes. Tout le minde savait mais personne savait que je savais !!! je faisais comme de rien « bonjour, au revoir ses maitresses étaient présentes aux fêtes de famille, d’amis  » jsuqu’au jour ou cela ne fut plus possible pour moi de supporter. Au dc de ma maman suite a une longue maladie je suis rentrée de Paris hopital de Ville Juif IGR pour annoncer a mon mari que Maman était partie et là le lit conjugal était occupé je fut d’une colère car mes larmes étaient tant pour ma maman que pour mon mariage …

    Puis la perte de l’entreprise famillale, perte de ma maman de mon couple et un papa dépressif a gérer encore aujourd’hui je suis a bout de force. Mon ex mari me soliicite pour avoir des relations intimes j’en ai très envie mais seule le sexe l’interresse pourtant il a son amie ils sont ensembles depuis notre séparation ne vivent pas ensembles « il ne veut pas » et a d’autres conquêtes elle le sait mais voilà moi je l’aime encore et encore

    Mes amis oui j’en ai mais voilà je suis celle qui apporte de l’ambiance je suis tjs a faire la fofolle a amuser tout le monde comme pour me dire que j’existe ou que l’on m’aime je pense que je suis a la course a ça « que l’on m’aime » peur d’être abandonnée …

    J’ai eu une enfance dorée materiellement mais pas du tout sur l’afectif hoooo non enfant unique « la pressions » être la meilleure a l’école, en sport 20H par semaine niveau National et Inter, petite fille obéissante, polie, et prete a tout faire pour entendre de la bouche de ses parents « on t’aime » mais jamais entendu

    Alors voilà j’arrive a bientot 39 ans et en faisant le bilan de ma vie c’est bien vide, j’ai fais des études en psy puis repris l’entreprise de mes parents, et là reconversion de carrière j’ai passé mon concours d’aide soignante que j’ai obtenu mais n’ai pu faire ma rentrée scolaire dû a un accident de la vie donc repport d’année accptée mais voilà je suis sans emploi et me sent inutile vraiment dans la vie

    Je souhaite partir mais je suis lâche je n’ai pas le courage de le faire au 31 il y a deux jours avec ma voiture je me suis arrétée sur une voie férrée attendant un train mais voilà je fut encore lâche que Dieu me donne ce courage je suis fatiguée de faire semblant aux yeux de tout le monde aidez moi a partir svp merciiiii

    J'aime

  32. pas de réponse ????

    J'aime

  33. vous ne pouvez pas m’aider c’est ça ='(

    J'aime

  34. Bonjour Dupuy.

    Ici c’est un blogue et non pas un chat en direct. Je suis blogueur bénévole. Je ne peux pas être tout le temps en attente des messages. Soyez assuré cependant que je vérifie les messages très régulièrement tous les jours et que vous aurez une réponse à tous les commentaires que vous mettrez en ligne.

    Le fait d’aimer encore un homme de qui vous êtes séparé, qui vous a trompé et qui est en relation avec quelqu’un d’autre est un signe de dépendance affective. Le deuil de votre relation n’a pas encore été fait. La dépendance affective est une maladie très souffrante. Additionné avec d’autres deuils comme le décès de votre mère, les deuils s’accumulent, les émotions s’entrechoquent.

    Avez-vous déjà songé à consulter pour la dépendance affective? Trouver une ressource pour vous aider à faire vos deuils?

    Vous dites faire l’ambiance dans les rencontres avec vos amies. Vous en êtes peut-être rendu à vous présenter tel que vous êtes et penser à vous-même. Faire rire les autres et garder ses pleurs à l’intérieur est une façon de se mentir et de mentir aux autres.

    Au plaisir de vous reparler Dupuy.

    Raymond.

    J'aime

  35. Salut je sais surement que la plupart d’entre vous ne prendrons pas mon envie de pleurer ou autre, mais je sais que dans la vie il faut profiter, on ne vit qu’une fois, j’ai 14 ans je suis une fétarde je bavarde en cours, traîne beaucoup avec mes amis, rigole beaucoup mais derrière mon apparence de rire et de sourire et de ne jamais pleurer se cache une fille qui souffre tout mes potes pense que je suis une fille qui souris a la vie, mais non je vais en mal, je porte un masque pour ne pas souffrir, je ne travaille pas en cours, j’ai des notes pas très bonnes, pour moi profiter de la vie c’est la base vivre chaque jours, chaque heure, chaque seconde a fond comme si c’était la dernière fois que je l’ai voyais mes potes ont parfois des coup de blouse mais moi jamais parce que pour moi c’est faible de se morfondre sur sois-même… voilà alors j’ai une question: est ce une bonne ou une mauvaise chose de faire une fille rigolote alors que à l’intèrieure elle va mal ? -Merci de répondre au plus vite merci.

    J'aime

  36. Bonjour.

    Il est important d’être honnête envers soi-même et les autres. Étouffer ce que l’on vit prend beaucoup d’énergie. Quand on porte un masque, les gens ne peuvent pas nous apprécier pour ce que nous sommes. Ils nous trouvent drôles pendant quelques temps et ils continuent leur chemin par la suite.

    Pour pouvoir en arriver à établir une vraie relation avec les autres, il faut d’abord avoir une vraie relation avec soi-même.

    Au plaisir de te reparler.

    Raymond.

    J'aime

  37. J’aurait besoin d’un conseil de spécialite…si vous me répondez par mail, je vous donnerai mes coordonnées car le dossier commence à être épais et c’est tout un village qui pourrait être sauvé…il y a une possibilité de fraude de la part des élus et plus je découvre les faits, plus ça commence à être dangereux. L’aide demandé : quelques référence ou manière d’agir dans un tel cas
    Merci

    J'aime

  38. Bonjour Josée.

    Vous pouvez me contacter sur mon courriel.

    Raymond.

    J'aime

  39. Abonné à Reflets de société depuis plus d’un an, je remarque que vous êtes quelqu’un ouvert d’esprit. Je me suis dit que vous aimeriez peut-être prendre connaissance de nos capsules vidéo, qui parle des comportements humains sans avoir peur de dire la vérité. Voici le lien:

    http://www.youtube.com/user/CoachingGuidesDeVie/featured

    Tout commentaire de votre part sera le bienvenue.
    Bonne fin de journée.

    J'aime

  40. Bonjour M. Bouchard.

    Merci pour le lien. J’irais visiter et vous reviendrais pour des commentaires.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  41. je suis laure et me voila au bout de ma route.j ai 50ans et trop de souffrances accumulees durant toutes ces annees.mon corps ne repond plus .je desire enfin trouver la paix.et je suis si seule c est horrible.completement paumee.

    J'aime

  42. Bonjour Laure.

    Vous reste-t-il une personne de confiance avec qui vous pouvez partager votre souffrance?

    Qu’en est-il des associations de votre quartier? Les connaissez-vous? Vous pourriez les visiter pour voir quels services ils pourraient vous offrir.

    Sur ce billet, vous trouverez plusieurs ressources internationales pouvant vous aider.

    Raymond.

    J'aime

  43. Bonjour M.Viger,
    Je suis stagiaire en éducation spécialisée et je désire animer une activité avec des jeunes du secondaire sur l’influence des pairs et le recrutement dans les gangs de rue. Je souhaite utiliser un de vos textes pour offrir une introduction à mon animation. Le texte en question est « Groupes criminalisés et mafia: le crime paie-t-il? » et il ne sera utilisé que pour des fins éducatives, mais je désirais l’utiliser et le reproduire pour que chaque élève puisse en avoir une copie. Merci de votre collaboration…

    J'aime

  44. Bonjour Jessica.

    Il nous fait plaisir de vous autoriser à utiliser un de nos textes. La seule demande est de laisser la référence à notre site principal où tous les textes sont archivés et que les gens peuvent commenter:

    http://www.refletdesociete.com

    Raymond.

    J'aime

  45. Merci beaucoup de votre collaboration et je me ferai un plaisir de vous faire parvenir les commentaires de mes élèves…

    Merci de collaborer à mon cheminement scolaire…:)

    J'aime

  46. C’est un plaisir de vous soutenir.

    Merci pour les commentaires à venir.

    Raymond.

    J'aime

  47. Je veu me tuer me amare de vivre

    J'aime

  48. Bonsoir je me appel Carlos je ai 26 ans je besoins de aide je pence tout le tempns la mort je pas de moral je pas des amis ma famille me parle plu je vien de parde ma mère alor je me sens sol et je voi pas aqui je doi parler de tout ca je trouve sette cite pas rasar ci a quelqun pour me aider. je espère que y a quelquns pour me parler et me face asenger d avins….. Merci

    J'aime

  49. Bonjour Carlos.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à penser tout le temps à la mort?

    Ça fait combien de temps que vous venez de perdre votre mère?

    Avez-vous des amis de confiance avec qui vous pouvez partager ce que vous vivez? Avez-vous pensé trouver une association pour trouver des gens avec qui vous confier?

    Revenez-nous Carlos pour que nous puissions en parler un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  50. moi je trouve que le suicide c’est un acte que l’on calcule pour ne plus souffrir face a la maladie et a la souffrance de ceux qui vivent a ses cotes je sais ce que je dis et c’est pourquoi je vous l’ecris,je suis malade et je sais que c’est irreversible mais je m’aperçois que mon mari et mon fils de 12 ans en souffrent et je suis entrain de mettre mes affaires a jour pour partir tranquille pour eux et pour moi apres ouffff!!

    J'aime

  51. Bonjour Cartron.

    Est-ce que vous avez pris le temps de rencontrer votre mari et votre fils. Il est important de rester en relation avec nos proches et de partager avec eux notre cheminement.

    Vos proches ont un deuil ‘a faire. C<est pourquoi cette relation est importante pour les aider.

    Raymond.

    J'aime

  52. Bonjour à tous et à raymond viger,
    Je me présente ,bastien j’ai 26 ans fils unique issus de parents divorcé depuis l’age de 3 ans .
    J’ai été éléver depuis l’age de mes 3 ans par mes grand parents paternelle et jai lier une relation immensément forte envers eux.
    J’ai eu un parcours classique avec eux: l’enfance difficile mais normale,adolesence classique ,sorties inoubliable avec amis d’enfance…..
    J’ai vécu 20 ans avec mes grand parents.Des moments inoubliables.
    Vers la fin de mon cursus scolaire (bacpro compta) j’ai appris avec que ma grand mère était atteinte d’un cancer incurable.J’ai été effrondrer abattu autant que mon grand père .
    J’ai accompagner jusquau dernier moment ma grand mère à l’hospital.
    Elle est déceder le 2 mars 2006 des suite de son cancer.
    J’était déphaser/hébéter. J’ai arreter mes études pour me consacrer à vivre uniquement avec mon grand père.
    Le 27 avril 2008 jai découvert mon grand père allonger sur le sol .
    J’ai découvert mon grand père mort de cause naturelle.
    J’était « anéanti ».
    Je ne comprenait plus rien de la vie qui continuait ainsi.
    J’ai du par défaut déménager chez mon père sur paris dans le 20ème.
    J’ai du travailler par défaut, et trouver un « job » dans la resto rapide.
    Depuis le 27 avril 2008 je ne trouve aucun gout à la vie, ne ressent aucune sensation ,émotion,aucun envie,aucune ligne d’avenir,aucun projet.
    Je n’est envie de rien, et encore maintenant je n’est aucune motivation, je me laisse aller lentement vers la regréssion.
    J’ai été licencié depuis novembre 2011 de mon job.
    Je n’est rien dans la vie, ni permis , ni diplome,ni job,ni petite amie, ni qualification ,rien c’est térrible.J’en suis térriblement triste de déssaroi.
    Je n’est pas fait le deuil de mes grand parents complètement .
    J’ai du mal, je cogite de trop dans ma tete.
    je fantasme de certains reve qui arrive comme sa.
    J’en arrive à « EVOQUER » le souhait de me retirer de cette vie auquel je n’est aucune envie de vivre.Le suicide arrive bientôt il me semble.
    Voila pour résumer depuis la disparition de mes grand parents le temps c’est figer dans ma tête et donc je désir être soulager de tous mes maux : avenir improblable,chomage,manque d’argent,préssion de mon père concernant mon avenir .
    C’en est trop, le suicide c’est inviter dans ma tête depuis pas mal de temps pour me « soulager » et ainsi retrouver mes grand parents.
    Que pouvez me conseiller actuellement?????Mon père ne comprend pas la situation.

    Merci d’avoir pris le temps de me lire et merci d’avance de vos réactions.

    Bastien.

    J'aime

  53. Bonjour Bastien.

    Beaucoup d’événements ont fait parti de ta vie. Beaucoup de changements aussi.

    Tu le mentionnes clairement. Le deuil de tes grand-parents n’est pas terminé. Est-ce que tu connais des associations dans ton coin qui pourrait t’aider à compléter ces deuils? Dans ta famille ou tes amis, te reste-il une personne de confiance avec qui tu peux partager ce que tu vis?

    Quelles sont les activités qui te font un peu de bien ou qui te passionnent?

    Reviens-nous Bastien pour que nous en parlions un peu plus.<

    Raymond.

    J'aime

  54. Bonjour Bastien.
    Tu sais, notre vie nous appartient à chacun, donc il faut tout faire pour qu’elle soit à notre goût. C’est sûr que le fait de ne pas avoir vécu avec tes parents naturels te fait peut-être croire que tu ne mérites pas de vivre, mais tu es sur Terre pour vivre ta vie. Nos parents ne sont qu’un passage pour nous permettre de venir vivre nos expériences, d’acquérir des forces et de développer nos goûts. Dans ton commentaire, on dirait que tu veux punir tes parents, mais c’est toi que tu punis en étant malheureux. Tes grands parents ont fait ce qu’ils ont pu pour t’apprendre à être heureux, après c’est à toi de mettre en pratique ce qu’ils t’ont appris. Le bonheur est en chacun, il faut ouvrir ton coeur et l’écouter, tu n’en seras que mieux dans ta peau. Ta place est là où tu es et où tu veux qu’elle soit. J’espère que cette façon de voir t’aideras.

    J'aime

  55. Bonjour Lucie.

    Vous avez raison de souligner que beaucoup trop de personnes pensent au suicide motivées à punir les autres.

    Raymond.

    J'aime

  56. Bonjour à tous;

    je tiens d’abord à remercie toutes les personnes ayant consulter,répondu à mon post(lucie et raymond).

    Effectivement lucie je me puni fortement et sa entraine une douleur indescriptible .Le néant affectif est présent depuis le décès de mes grand parents ainsi que la vente logique la même année de la maison auxuquel j’ai vécu quasiment 22ans.
    inconsciemment je ressase énormément de souvenirs divers(bon comme mauvais) du passer en étant éveiller ou dans les rêves.

    Je suis de nature réserver,anxieux,assez nerveux et un peu « nostalgiques » .Je suis sociable malgré tout.

    Mon profil est que je j’ai du mal à me motiver mais une fois que je suis « décider » je suis très déterminer/courageux ,je lache rien je vais jusquau bout meme si c’est insurmontable .

    J’ai 1 ami d’enfance : sa fait 20 ans qu’on se connait,sinon j’ai peu d’ami et concernant la famille ont va dire que suite au décès et la ventes des différents bien ont se voit plus .

    Je vis depuis 4 ans bientot à paris avec mon « père » et ont à une relationel plutôt fraternel et pas « Père/fils ».J’ai l’impréssion d’être un grand copain comme son frère .

    En gros je n’aurait jamais d’aide de ma « famille » ni de conseils/soutien de mon « père ».

    Sinon je pourrait consulter un psychologue type comportementaliste mais c’est un investissement énorme financièrement.
    Je suis au chômage depuis 3 mois et j’ai peu d’aide ,je touche quasi rien comme allocation/chomage.

    Je sens intimement que je ne suis pas encore totalement adulte,même si j’ai atteint une certaines maturité avec les événement que j’ai vécu.
    J’ai encore des attirances pour certains jeux vidéo, »Manga »collection de figurines…. choses encore de l’adolescence .

    Les activité qui me font bien sa va du cinéma,la musique,le sport:la natation,le ping pong,la marche.J’aime le sport en général et aussi le regarder à la tv comme le « catch ».
    J’aime me sentir « vivant » au pres de la nature,les sensations fortes me font vibrer/ressentir la chose la plus importante : liberté.

    Je sais pas si je fuit le bonheur ou que je me complait à être malheureux mais bon .

    Voila j’espère vous éclairer un peu autant que moi.

    Vous aurez remarquer que j’ai un besoin énorme de parler et d’échanger.

    Laisser moi toutes vos réactions c’est toujours intéressants .

    Merci .Bastien.

    J'aime

  57. Si vous avez des réactions,conseils,aides merci de les faire partager^^

    Up

    J'aime

  58. Bonjour Bastien.

    Merci d’être revenu. J’ai été enterré de travail et j’en perd parfois des bouts.

    Le décès de tes grand-parents t’ont beaucoup ébranlé. Ils ont été comme des parents pour toi. Il y a un deuil à faire qui ne semblent pas encore complété. Est-ce que tu as déjà songé d’en parler à ton meilleur ami ou à ton père. En trouvant des gens de confiance avec qui en parler, cela peut aider à faire le deuil. Faire son deuil permet de garder contact avec les bons souvenirs de nos êtres chers disparus.

    La vente de la maison dans laquelle tu as vécu si longtemps est aussi un autre deuil à faire. Un deuil qui est relié aux décès de tes grand-parents. Cela fait un deuil plus difficile à vivre.

    La relation avec ton pêre est comme un frère. Qu’est-ce que tu aurais aimé avoir comme relation avec ton père que tu ne réussis pas à retrouver? S’il ne peut pas jouer son rôle de père, peut-il au moins jouer le rôle d’un grand frère avec qui tu peux te confier et parler de ce que tu vis?

    Dis-toi Bastien qu’il n’y a pas d’âge pour joueur au jeu vidéo et faire du sport. Si tu aimes différents sports, vas-y, ne te gêne pas. Un peu de course, de marche dans la nature… Tu peux demander à des amis de t’accompagner pour briser l’isolement et partager l’activité avec d’autres personnes.

    Au plaisir de te reparler Bastien.

    Raymond.

    J'aime

  59. Bonjour,

    Je croit que j’ai pas le choix.

    Malgré tout j’ai pas le courage d’aller j’usqu’au bout du suicide: ouverture des veines/carothyde.

    Une ancienne connaissance ma conseiller et trouver une psychologue comportementaliste à coter de chez moi.

    Je voudrait savoir s’il était possible d’être traiter de manière curative : lithium ou autre anxiolotiques par ce même psychologue ?????

    Je veut vraiment en finir avec tous ces souvenirs / trauma qui me bloque ma vie qui me rend si triste au quotidien.

    Merci de vos réactions.

    J'aime

  60. Bonjour Bastien.

    Normalement, un psychologue ne peut pas prescrire de médication, c’est le psychiatre qui le fait. Si tu en parle au psychologue, il pourra te dire exactement ce qu’il peut ou ne peut pas faire.

    Je t’encourage à le rencontrer. Cela pourra te permettre d’avoir un soutien professionnel.

    Une journée à la fois Bastien et nous pourrons voir la lumière au bout du tunnel.

    Raymond.

    J'aime

  61. « Dépressif chronique »…(ou LUCIDE!!!?)je viens d’accepter,(de nouveau!)un traitement, sensé jouer sur le taux de sérotonine.Par « miracle »(calcul ???)je suis toujours en vie,après 65 années de SOUFFRANCES (physiques,mais surtout PSYCHIQUES !)De longues années j’ai consulté des PSY.(en assos.)au bout du bout,je rallie du monde pour…constater le « merdier » dans lequel nous sommes sensés nous débattre ! certains ont les « armes » pour cela;mais pas TOUS !!!
    Et, philosophiquement,AVANT de naître :nous ne souffrions pas;après,ce doit être PAREIL.Donc,et si: (avant= 0),(après=0),(la vie
    – quelque chose)…..0>- quelque chose<0;la vie est une fumisterie !
    Dernière chose : une personne dite "DEPRESSIVE" n'a PLUS DE VOLONTÉ?plus de ressort,plus d"""'instinct de survie",et,dis-t'on (?)voit,analyse,ressent les choses,évènements,contextes DIFFÉREMMENT.Lui manque-t'il de complexes molécules rétablissant des "synapses corrects" ??? peut-être !? Mais,croyez-vous que la bonne volonté,ou le NON INVESTISSEMENT de la recherche,en ces domaines puissent palier au nombre exponentiel de candidats au " KIT BELGE "
    Pris par un autre bout,(toujours à charge des sociétés)on a,depuis longtemps, recensé les facteurs favorisant les dépressions;tel que :LA SOLITUDE,LA DÉVALORISATION DE SOI (chômage),LES PROBLÈMES D'ARGENT,LE VIOL,LE HARCÈLEMENT,LES CHAGRINS D'AMOUR(plus rarement que l'on ne croit!).Enfin cette foutue course à la performance,ce jeunisme.Ce que glorifie le sport :LA COMPÉTITION
    n'est qu'une guerre,qui ne dit pas son nom !!!:On valorise les individus sur des cryters physiques,AU DÉTRIMENT DE TOUS LES AUTRES !

    J'ai préféré exposer le gros de ma réflexion,que d'évoquer un Xème cas:le mien————-(et,pourtant…) A VOUS LIRE et…MERCI

    J'aime

  62. Bonjour M. Marin.

    Il est vrai que notre société valorise la jeunesse, l’hupersexualisation, la performance et toutes sortes de valeurs questionnables.

    Mais ces valeurs souvent prônées par des entreprises mercantiles doivent-elles être les nôtres? Ne pouvons-nous pas faire nos propres choix et vivre notre vie en fonction de nos valeurs personnelles et non pas celles que l’on tente de nous vendre?

    Vous avez nommé plusieurs facteurs favorisant le dépression. La question est de savoir quels moyens peut-on se doter pour les aténuer et même les faire disparaître? N’est-ce pas là le vrai sens à donner à sa vie.

    Merci M. Marin pour votre présence. Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  63. Bonjour,

    je suis déjà venue ici il y a quelque temps et me revoilà. Plus déprimée que jamais. J’ai 19 ans et je suis en terminale parce que j’ai du me réorienter à la suite de ma dépression.J’ai tenue l’an dernier mais pas sans difficultés (j’ai une phobie scolaire) et cette année avec la terminale tout s’effondre comme il y a deux ans. J’angoisse à l’idée de devoir choisir ma vie après le bac. Mai a tel point que Ca me paralyse: je fais des malaises, j’ai du mal a manger, je tremble, j’ai mal au ventre, à la tête…….D’après mes psychiatres j’aurai un trouble anxieux généralisé.

    Mais quoi,que j’entreprenne ( domaine solaire ou professionnel) mon corps réagit et m’empêche de faire ce que je veux : je finis souvent par m’évanouir. Dans ma tête je dirais que tout vas bien et que j’aime la vie. J’ai plein de projets. Pourtant j’en viens a vouloir me détruire Parce que ma vie est une éternelle frustration. Je suis condamnée, paralysée par mon corps qui me bloque dans tout ce que j’entreprends. Résultat je ne peux pas passer mon permis, faire mes études, faire un stage,même faire mes courses est une épreuve…Tout m’est impossible.

    De plus mes parents ne comprennent pas mon handicap et mes relations avec eux sont très difficiles. je culpabilise de ne pas être la fille normale qu’ils voudraient avoir.
    J’ai vraiment envie de me tuer. chaque jour au lycée est une véritable torture. J’en viens a avoir peur de me réveiller le matin en me disant que je ne sais pas qu’elle épreuve de plus je vais devoir affronter.
    J’ai l’horrible impression de voir ma vie défiler sous mes yeux et de ne pouvoir l’arrêter. je me vois gâcher ma vie et je ne peu rien faire pour m’en empêcher. c’est horrible.

    j’ai trouvé un moyen de mourir il ne me reste plus qu’a passer à l’action pourtant il me reste un brin d’espoir. est ce que quelqu’un pourrais m’aider ?? s’il vous plai

    J'aime

  64. Bonjour Tamara.

    Premièrement, arrête de culpabiliser pour tes parents. Tu n’es pas la fille qu’ils auraient aimé avoir. Ça leur appartient. Ils auront leur deuil à faire de cette fille qui n’existe pas. Sois qui tu es et eux auront à apprendre à  »dealer » avec.

    Ma conjointe est incapable de passer des examens. Elle a fait tous ses cours en comptabilité mais incable de passer les examens de la corporation, elle n’a pas pu avoir le titre officiel de comptable agréé. Elle est aujourd’hui directrice administrative d’un organisme communautaire et les connaissances qu’elle a acquise dans ses cours lui permettent de faire un excellent travail.

    Qu’est-ce qui est important le diplôme ou la capacité de faire quelque chose de concret avec les connaissances acquises?

    Au plaisir d’en discuter avec toi.

    Raymond.

    J'aime

  65. Merci pour votre réponse. J’ai peur parce que sans diplôme il est très dur de trouver un emploi malgré de bonnes compétences. Et puis mes psy me disent que mes problèmes dans système scolaire n’est qu’une conséquences de mes problèmes personnel. Autrement dit même das le milieu professionnel je risque d’avoir les même difficultés. je ne peux rien faire je suis bloquée et mes parents m’ont dit hier qu’ils ne voudront bientôt plus de moi dans leur maison. je n’ai nulle pat où aller.

    J'aime

  66. Bonjour Tamara.

    Trouver un emploi sans diplôme est peut-être plus difficile mais pas impossible.

    Tu te mets beaucoup de pression sur les épaules. Et si tu essayais de respirer par le nez, calmement et de vivre une journée à la fois. En faisant du mieux que tu peux avec ce que tu as.

    Au lieu de stresser et de paniquer pour demain si tu essayais de découvrir ce qui est magique autour de toi aujourd’hui? Qu’est-ce qui m’arrive et qui est plaisant pour moi aujourd’hui? Quelles activités me donnent satisfaction?…

    Raymond.

    J'aime

  67. Merci pour votre message. Vous n’êtes pas le premier a me dire que je me met trop la pression. Du coup je vais essayer de mettre vos conseils en pratique.
    Merci encore

    J'aime

  68. Merci Tamara pour ton ouverture d’esprit.

    Prends soin de toi et au plaisir de te reparler.

    Raymond.

    J'aime

  69. bjr ,je suis depuis 23ans avec le pere de ma fille marina ki en a 22!!je ne vie pas je survie ca fait 18 ans ke je suis en depression avec des haut et des bas,mais aujourdhui jen peu plus,je ne travaille pas parce ken plus depuis 4ans je souffre d obesité morbide!!je suis copletement desociabilisé ,g rien droit de faire a la maison meme les courses c lui moi g droit de faire le menage c tout,mon compte en banque c lui,je lui sert de prete nom pour les credits et pleins de chose ke je tairais….avec marina ils passent leur temps a m humilier ou m envoyer sur les roses c tt le temp jen peu ,ma fille aime m humiliee devant c amis ca fait rire mais moi aujourd hui jen peu plus je veux partir pour tjrs mourir,disparaitre a jamais aidez moi je n ai personne a ki me confier je suis au bout du roulot g 41 ans et g passer ma vie entiere avec de la maltraitance ,a l enfance ct les coups et les tortures morale et la c de l humiliation quotitienne par les 2 personnes ki sont censés m aimer,merci

    J'aime

  70. Bonjour Magali.

    Vous demeurez avec 2 personnes qui vous humilient, vous insultent et vous rendent la vie impossible.

    Avez-vous envisagé les quitter? Vous trouver un endroit pour récupérer, pour prendre soin de vous?

    Avez-vous des amies de confiance qui peuvent vous donner un coup de main?

    Pour vous aider dans vos démarches avez-vous demandé de l’aide à des associations de votre quartier?

    Ne restez pas seule avec ce que vous traversez.

    Raymond.

    J'aime

  71. Bonjour Raymond. je me nomme Alain Rodrigue 44 ans de Sherbrooke ex-toxicomane.
    Ma mission aujourd’hui est d’aider les jeunes a ne pas ce faire prendre dans le piege de la drogue ou, si ils le sont ; comment s’en sortir. Je connais trop quelle vie médiocre que celas fait de vivre avec ces dépendances et j’aime tellement les enfants que je trouve qu’ils ne mériteraient pas de faire une vie comme la mienne. Surtout qu’aujourd’hui on pousses les jeunes a tout fairent le plus vite possible. Ayant des demi-frères et demi-soeurs qu’ensuite ils risque de les perdres a tout jamais cause d’echec parentale. Les nouvelles drogues sont toujours de plus en plus accesible. Je m’inquiet pour ces enfants qui ne demandent qu’a etre aimés.
    Je suis présentement des cours en comunication radio et télé,et conférencier a sherbrooke au studio Jean Malo avec M. Janick Anctil chroniqueur radio et conférencier; pour apprendre a donner des conférences dans les écoles afin de sensibilisés les jeunes sur la drogue et leurs éffet.
    Ce pourquoi je vous écris Raymond a pour but d’avoir des informations sur les thérapies pour jeunes toxicomanes. Je suis présentement sur l’aide social donc je ne suis pas riche(pas monnaiterement entk) et mon but n’est pas de faire de l’argent avec mes conférences mais plutôt de pouvoir en sauvés quelque-uns de leurs miseres. Donc, je vous demande humblement Raymont si vous pouriez me procurer des documents qui pourait m’aider a mieux aider les jeunes.
    Je vous le demande au nom de tout les enfants qui vivent dans la misere que votre aide serais extrêmement apprécié, ainsi qu’une bonne collaboration de votre pars.
    En toute humilité,

    Alain Rodrigue

    J'aime

  72. Bonjour M. Rodrigue.

    D’une part, je voudrais vous féliciter pour le changement de mode de vie que vous avez opéré pour vous.

    D’autre part, je veux vous remercier pour le travail que vous voulez faire auprès des jeunes qui ont besoin, de plus en plus, d’avoir la présence d’adultes significatifs dans leur vie pour les aider à trouver leur voix.

    Je suis prêt à vous aider, dans la mesure de nos faibles moyens. Quand vous demandez des documents pour vous aider à aider les jeunes, nous avons notre magazine de sensibilisation sur les différents thèmes sociaux Reflet de Société. Nous y avons publié plusieurs témoignages sur la consommation de drogue. Je peux vous fournir gratuitement des exemplaires du magazine que vous pourriez offrir aux jeunes que vous rencontrez lors de vos conférences.

    Si vous avez d’autres besoins, merci de m’en aviser. Je regarderais ce que je peux faire.

    Bonne continuité.

    Raymond.

    J'aime

  73. bonjours, voila en janvier jai perdu mon papa et il a 4 ans que j’ai perdu ma maman je suis seul à combattre je suis étudiant et j’ai mon bac à passer …. je ne pense pas l’avoir vu les notes que j’ai …. j’arrive plus à me concentrer c’est trop dure . j’en pleure tout les soirs . je suis pompier et je n’est plus la force d’aller à la caserne jai plus envi d’avancer c’est comme si je n’avancer plus dans la vie j’ai 19 ans et ma 20iem année jai l’impression qu’elle n’aura pas lieu …. vous me conseillez quoi ?

    J'aime

  74. Bonjour Romain.

    Il y a beaucoup d’événements qui viennent vous bousculer en même temps. C’est normal de se sentir dépassé par la situation.

    Avez-vous des amis de confiance avec qui vous pouvez partager ce que vous vivez?

    Quelles sont les activités qui vous font au moins un peu de bien? Qui vous permettent de baisser la pression?

    Il ne faut pas rester seul dans de telles périodes de sensibilité.

    Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  75. Bonjour M. Viger!

    J’avais quelques questions à poser au sujet de votre organisme:
    *Comment proposer un projet, une idée ou un manuscrit au Journal de la rue ou aux Éditions TNT?
    *Avez-vous un distributeur pour les livres, les CD et les DVD que vous vendez? (genre Distribution Select, DEP)
    *Combien de temps faut-il avant d’obtenir une réponse de votre part une fois le projet envoyé?
    *Êtes-vous intéressé à tous les projets?
    *Quels formats de texte recommandez-vous (.txt, .doc, .odt, .rtf)?
    *Faut-il obligatoirement fréquenter le Café Graffiti pour pouvoir publier ou produire chez les Éditions TNT?
    *Acceptez-vous des jeunes de la Rive-Sud ou de la Rive-Nord de Montréal?
    *Recevez-vous de l’aide gouvernementale des deux gouvernements pour chaque DVD, livre ou CD produit?
    *Songez-vous à essayer la télévision un jour?

    Merci de me répondre sous peu.

    Au revoir.

    Gentiment vôtre,

    François-Patrick Arteau
    21 ans
    Saint-Hubert, Québec
    Autiste de haut-niveau

    J'aime

  76. Bonjour M. Arteau.

    Un projet et un manuscrit sont pour nous, 2 choses très différentes. Nous avons des jeunes qui veulent faire des spectacles, des vernissages, des voyages à travers le monde… Ce sont des projets.

    Un manuscrit est un projet spécifique dans le but de la publication d’un livre.

    Nous avons déjà eu un distributeur pour les CD et un autre pour les livres. Présentement, nous n’en n’avons plus. Les libraires peuvent commander directement de nous.

    Nous n’avons aucune aide gouvernementale, ni pour la publication de livre, de CD, ni pour notre intervention auprès des jeunes. Nous devons autofinancer toutes nos actions. C’est pourquoi nous n’avons aucun budget pour publier les livres des auteurs. Chaque auteur est responsable de trouver le financement pour la réalisation de son projet, que ce soit la publication d’un livre ou un voyage humanitaire en Afrique.

    Pour les jeunes qui utilisent nos services, nous les aidons dans leurs cheminements et les soutenons dans leur démarche de financement.

    Pour les textes, il faut utiliser un traitement de texte conventionnel sans faire aucune infographie (.doc). La publication d’un livre, après l’écriture du manuscrit, c’est aussi la correction, la mise en page, la page couverture, la page arrière… Il faut ensuite planifier la mise en marché pour rejoindre un public.

    Nous n’avons pas de limite géographique. Nous avons des jeunes qui viennent d’un peu partout, incluant Rive-Sud et Rive-Nord.

    Votre question sur la télévision est un peu vague. L’essayer pour faire de la publicité, faire un documentaire ou avoir notre émission?

    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à m’en faire part.

    Raymond Viger
    http://www.cafegraffiti.net
    http://www.editionstnt.com
    http://www.refletdesociete.com

    J'aime

  77. bonjour j’en ai assez plus de lumiere,plus de reponse

    J'aime

  78. il faut que ça cesse, le poids est trop lourd

    J'aime

  79. je vendrais mon ames au diable puisque dieu n’en veut pas

    J'aime

  80. Bonjour Jaco.

    Qu’avez-vous vécu pour subir toute cette pression?

    Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  81. Bonjour M. Viger!

    Un an a passé depuis mon dernier commentaire.

    J’avais quelques questions sur les 6 DVD que vous vendez par le biais des Éditions TNT.

    Volet 1: Les DVD Ahérosol, édition 2010-2012-2013 et Le choc des Cultures
    *Qui apparaît dans ces DVD? Ou est-ce que les DVD ont été enregistrés?
    *C’est quoi ces DVD? Qu’est-ce qu’on montre là-dedans?
    *Y’a-t-il du contenu offert en prime dans les DVD (comme un making-of)?
    *Pouvez-vous me mentionner l’équipe de production du projet? Quelle maison de production s’est occupé du tournage et du montage? Qui est le réalisateur de ces DVD?
    *Pour les DVD Ahérosol, Il n’y a pas eu d’édition 2011. Ai-je raison?
    *Avez-vous prévu une édition 2014 du DVD Ahérosol?
    *Quelle est la durée de chaque DVD?
    *En quelle année a été produit le DVD Le choc des cultures?

    Volet 2: Le DVD Gambling
    *Combien de joueurs compulsifs font des témoignages et des interventions dans le DVD?
    *Qui est le réalisateur du DVD? Quelle est la maison de production qui s’est occupé du tournage et du montage?
    *Quelle est la durée du DVD?
    *Y’a-t-il des coulisses de tournage et autres suppléments dans ce DVD?
    *Biz de Loco Locass apparaît dans le DVD. A-t-il été payé pour sa participation?
    *En quelle année ce DVD a été produit?

    Volet 3: Le DVD La récompense: Documentaire sur le bénévolat
    *Qui sont les personnes qui ont fait un témoignage dans le DVD?
    *Ou est-ce que ce DVD a été enregistré?
    *Qui est le réalisateur du DVD? Quelle est la maison de production qui s’est occupé du tournage et du montage?
    *Peut-on trouver des suppléments dans le DVD comme des scènes coupées?
    *En quelle année ce DVD a été produit?

    Volet 4: Général
    *Les Éditions TNT ont-elles leur studio de tournage? Ou vous faites appel à des sous-traitants?
    *Puisque vous ne recevez aucune aide gouvernementale, vous faites combien de DVD par année?
    *À défaut de pouvoir voir le contenu ce DVD à la télévision, est-ce possible qu’on puisse voir ces DVD en intégralité sur YouTube éventuellement?
    *Combien de caméras sont nécessaires pour tourner vos DVD?

    Merci de me répondre sous peu.

    Au revoir.

    Gentiment vôtre,

    François-Patrick Arteau
    22 ans
    Saint-Hubert (Québec)
    Autiste de haut niveau

    J'aime

  82. Bonjour M. Arteau.

    Beaucoup de questions que je tenterais de répondre du mieux possibles.

    – Nous sommes les producteurs et réalisateurs de nos DVD. Ce sont nos équipes de tournage qui ont fait la conception, le tournage, le montage…

    – Les spectacles aHÉROSol présentent jusqu’à 70 artistes de danse différents. Ahérosol sont des spectacles de breakdance avec décor graffiti. Une année les danseurs ont performés avec une orchestre symphonique. Une autre avec les sports extrêmes (roues alignées) et des percussionnistes. Dans un autre, ce sont des gymnastes qui ont partagé la scène avec les danseurs.

    – Le choc des cultures était un spectacle d’improvisation dans une église avec des orgues classiques Casavant. Les 4 éléments de la culture Hiphop s’y sont retrouvés: graffiti, breakdance, rappeur et DJ.

    – Il n’y a effectivement pas eu de spectacle aHÉROSol en 2011 et pour l’instant il n’y en a plus d’autres de prévu.

    – Pour le DVD Gambling, Bizz de Locolocass n’a pas été payé pour sa collaboration. Did Tafari Bélizaire et plusieurs autres joueurs compulsifs ont fait des témoignages.

    – Pour le DVD sur l’implication bénévole, une vingtaine de personnes y font des témoignages sur comment le bénévolat a changé leur vie.

    – Le nombre de caméras utilisés peut varier selon les plans de tournage, d’une seule à 6 caméras.

    – Nous n’avons pas de schédule de production fixe pour les DVD. Nous pouvons produire entre 0 et 2 DVD par année selon les projets qui sont priorités.

    – Des bandes annonces ont été mises en ligne pour Youtube. L’intégralité n’est pas prévu s’y retrouvé.

    Au plaisir M. Arteau.

    J'aime

  83. je suis en France et tellement fatigué par une douleur persistante que je pense partir ce soir en esperant ne pas me rater

    J'aime

  84. Bonjour Alban.

    Êtes-vous suivi par des médecins pour cette douleur? D’où provient-elle? Ne restez pas seul. Demandez de l’aide d’une personne de confiance ou encore de professionnelle.

    Revenez-nous pour en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  85. Bonjour Raymond
    Je vous écrit pour vous donner de mes nouvelles.
    C’est moi Lise de l’Estrie et que j’ai dû prendre une pose d’ordi.
    Malheureusement, j’ai passé à l’acte mais je vais mieux et hors de danger. Je suis bien entourée et le moral s’en porte mieux aussi.
    J’utilise présentement internet via Hôpital en spy.
    Une fois de retour chez moi je vous recontacterai.

    Lise

    J'aime

  86. Cela fait plusieurs années que j’ai des idées suicidaires. Je me suis toujours accrochée en me disant que ca va aller mieux…..mais non. Ca ne passe pas. Pourtant rien ne cloche vraiment pour moi….bonne job…belle apparence….pas de problème. Je me suis accrochée en me disant que je n’avais pas le droit d’avoir ce genre d’idee car tellement de personnes malades donnerait cher pour etre dans mes souliers. Rien a faire car je ne vous pas l’interet de continuer mais je suis trop lache pour y mettre un terme. Je lis tellement de trucs bidons sur le net qui tentent de decoyrager les personnes comme moi….oui il y a des gens qui veulent vraiment mourir. Arreter de croire que nous sommes tous des gens qui avons besoin d’aide et sommes depressifs.Oui j,aimerais acceder a un site qui me dirait cooment me uicider sans avoir a trop souffrir et surtout disparaitre de facon anonyme….me faire ecraser dans le metro n’est pas un moyen pour moi…

    J'aime

  87. Bonjour,

    Je doute que vous puissiez me répondre car les derniers commentaires de M. Viger date de 2014 mais je prends une chance quand même.

    J’ai attenté à ma vie en septembre 2016, puis de retour à la maison je ne remonte pas la pente. À l’hôpital on m’a demandé de rejoindre le Centre de Prévention du Suicide 1-866-APPELLE si je n’allais pas mieux. Cependant, je n’ai pas eu une bonne expérience car je n’ai pas pu ventiler pendant ma crise à un intervenant puis il ne m’a pas accompagné dans ce que je vivais, voulant à tout prix que je me rende de nouveau à l’urgence de l’hôpital car j’étais très instable.

    Mon but était donc de pouvoir parler pour réduire la crise mais j’ai été encore plus suicidaire après l’appel… Je me démène tant bien que mal car la médication que je prends ne m’aide pas plus et j’ai beaucoup de difficulté à dormir tant je suis anxieuse.

    Je ne veux pas me faire hospitaliser, y a-t-il un autre organisme à qui je peux parler sans me sentir jugée et renvoyée à l’hôpital ???

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :