Alcoolisme et dépression, thérapie et abstinence

Objectifs thérapeutiques

Vaincre son alcoolisme

La métamorphose de la chenille rappelle l’un des plus grands enseignements de la vie : les ailes de la maturité et de l’autonomie grandissent dans le renoncement à ses vieilles habitudes.

Souleyman Dossiers Alcool et drogue, Croissance personnelle

J’ai pris conscience de la piètre estime de soi qui est mienne. Et je ne me connais guère suffisamment. Je sais qu’il existera toujours en moi des trésors et des zones d’ombres que mon introspection et mon exploration ne sauront jamais atteindre.

Par le biais de mon cheminement j’ai voulu me doter d’outils sachant me permettre d’enrayer le sabordage que je faisais de ma vie, de me connaître davantage et de m’accepter tel que je suis.

Mes réflexions introspectives doivent me permettre d’identifier mes comportements dégradants et néfastes, mes blessures, leur Comment et leur Pourquoi.

Objectifs thérapeutiques

  • Divorcer d’avec mon alcoolisme, rester abstinent et marcher vers ma sobriété
  • Corriger mes comportements funestes
  • Vaincre mes troubles psychosomatiques (dépression, insomnie et anxiété chroniques)
  • Outrepasser mes problèmes judicaires
  • Bonifier mon potentiel
  • Me réorienter professionnellement
  • Me réaliser positivement et efficacement

J’ai effectué une thérapie fermée de dix mois entrecoupés d’une escapade de deux semaines, dictée par mon orgueil et mon impulsivité. J’y ai connu une grosse rechute pour ensuite réintégrer ma thérapie à la maison l’Estime, à Asbestos menant ma thérapie à terme avec succès. Je me trouve en ce moment en réhabilitation médicale, sociale et professionnelle avec mes médecins, le centre Dollard-Cormier et la maison l’Exode.

Alcoolisme

Ça faisait une vingtaine d’années que je me retrouvais sous le joug de l’alcool, tout simplement par suivisme, frivolité et insouciance. Plus tard, j’ai pu comprendre qu’outre les plaisirs manifestes que j’en tirais, il y avait surtout ce facteur rébellion contre le confinement rigide et contrôlant ainsi que le conformisme moral et religieux dans lesquels j’ai grandi en tant qu’enfant et adolescent.

Après le déni et la négation, j’ai finalement pris conscience de ma problématique d’alcoolique grâce à l’accompagnement d’amis, de la famille, de mon médecin et de mon employeur. Je ne m’étais pas rendu compte de mon enlisement sournois dans la médiocrité, mes problèmes de santé et l’avilissement de mes facultés intellectuelles (pertes de mémoire et concentration). Et je n’avais pas une bonne hygiène de vie.

Alcoolisme et dépression

J’étais submergé par l’alcoolisme, la dépression, l’anxiété et l’insomnie chroniques. J’étais devenu un ramassis de contradictions : performances épisodiques au travail, sans fiabilité à cause de mon absentéisme, relations interpersonnelles dysfonctionnelles, collection de contraventions, peurs, peine et colère.

J’ai alors demandé de l’aide et je me suis tourné vers mon médecin de famille qui m’a référé psychiatrie à l’hôpital Général Juif. J’y suis médicalement traité et j’ai été orienté vers le centre Dollard-Cormier pour la dépendance alcoolique.

Conséquences de l’alcoolisme

J’ai dû quitter mon emploi essayant vainement d’exercer des fonctions moins exigeantes. Mon alcoolisme m’a aussi conduit à des ennuis judicaires. J’avais collectionné des contraventions. J’ai eu une poursuite au criminel pour menaces de mort suite à une dispute avec mon voisin. Cette affaire est encore en suspens et mes conditions de libération m’interdisent de retourner chez moi.

J’ai cependant réussi à raffermir ma voix intérieure en l’écoutant et en la comprenant davantage. Celle-là même qui est le berceau de mon estime de soi et qui doit toujours nourrir mon honnêteté. J’ai beaucoup réfléchi et saisi qu’elle représente cette énergie dynamique en moi que je ne cesse de faire croître par les fiertés que j’accumule à travers mes accomplissements au quotidien.

Humilité et alcoolisme

Dans les réalisations valorisantes de mes actions, mon estime de soi fait appel à la contribution simultanée de mon honnêteté, mon réalisme et mon humilité; de mon potentiel, mes expériences et mes limites; de ma motivation, ma détermination et ma persévérance.

J’ai assimilé une meilleure hygiène émotionnelle et sentimentale. Je dois harmoniser mes deux autres voix : mon rationnel et mon émotionnel.

Le plus bel arc-en-ciel se produit lorsque les rayons lumineux du pardon traversent les larmes nébuleuses du regret, du remords ou du ressentiment.

Alcoolisme et ressentiments

Parfois mes regrets, mes remords ou mes ressentiments me plongent dans la culpabilité, la honte, la haine et la rancune reliés aux mauvais choix que j’ai faits ou aux situations hostiles dans lesquelles je me suis volontairement ou involontairement placé.

Les sentiments qui en découlent sont parfois très forts et me génèrent beaucoup de peine et de colère. Rêves, ambitions et projets que je me suis fait avorter, préjudices que j’ai pu subir ou infliger à autrui. Et cela à cause de mon alcoolisme, mon insouciance et surtout, ma malhonnêteté envers moi-même. Je suis conscient que je me sens impuissant face à mon passé et que je ne peux changer.

Teintées par mes valeurs et mes croyances, Je sais que mes idées, mes pensées ne représentent pas forcément la réalité. Je dois les maîtriser et ne pas en rester esclave. Je possède le pouvoir de modifier mes perceptions sombres, d’élaborer un avenir épanouissant, en dépit de mon vécu.

Parfois plus longue que prévue, la route de l’effort ne trompe jamais les marcheurs. Ceux qui en doutent ne vont jamais assez loin.

Autres textes sur Alcool et drogue

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Témoignage: ma prison intérieure

Livre de Colin McGregor LOVE in 3D

Présentation en français de LOVE in 3D

Développement personnel

Témoignage: ma prison intérieure

Jean-Pierre Bellemare   Dossiers Prison, Criminalité, Développement personnel

Au pénitencier nous avons accès aux réunions pour dépendants: toxicomanes, alcooliques, joueurs. C’est là que j’ai rencontré notre rédacteur en chef Raymond ainsi que sa charmante femme Danielle, deux êtres extraordinaires qui «contaminent» l’environnement par leur conscience collective.

Ils sont venus dans ma prison partager leur savoir avec respect et considération. Si le mépris engendre le mépris il en va de même avec la considération. Depuis ce jour, il me fait plaisir de partager avec vous ces bagages de prisons qui s’accumulent un peu plus chaque année.

Lors d’une réunion, un ex-dépendant aux drogues proclamait «il n’y a pas plus de prison sur terre que nous pouvons en retrouver dans l’homme». Après cette révélation, encore toute fraîche dans ma tête, un changement s’est produit, un tournant important dans ma vie. Cette phrase m’a marqué de façon indélébile.

Je regarde maintenant les autres différemment. J’ai compris que, malgré mon incarcération, je suis souvent beaucoup plus libre que certaines personnes de mon entourage. Leur tenue vestimentaire ainsi que leur expression faciale décrivent assez bien à quel point elles sont enfermées. Leurs réactions prévisibles et parfois même leurs propos, montrent leurs limites. Ces frontières qu’elles érigent autour d’elles pour se protéger, les isolent tout autant. Si elles ne peuvent en sortir, les autres ne peuvent y entrer.

Après 20 ans passés au pénitencier fédéral, où en suis-je de mon propre cheminement? Terminer des études, lire, chercher le meilleur de ma vie, mais surtout, me libérer de mes pensées toxiques. M’ouvrir tout doucement en choisissant les gens avec qui je me sentirais bien. Voilà un très grand progrès sur le plan personnel.

Plus je suis attentif à mon entourage, plus je deviens sensible. Par différentes activités, j’ai pu développer mon potentiel et augmenter mon estime personnelle.

Mon implication avec l’organisme de St-Maxime a été ma plus grande réalisation: aider les plus démunis, sortir du pénitencier sous escorte pour se diriger dans un sous-sol d’église, participer à l’organisation d’une soupe populaire, faire la collecte et la distribution des denrées. Aider est la meilleure prise de conscience que j’ai faite.

Voir des gens quémander leur nourriture avec leur famille a été révélateur. Mon orgueil, que j’ai toujours confondu avec ma fierté, devenait insoutenable. Il y avait plus de fierté dans leurs yeux que dans ceux rencontrés au cours de ma vie. Mon cœur se fissura et il en sortit un malaise terrible, un regret. Si j’ai eu suffisamment de courage pour m’attaquer à des banques et à kidnapper, je n’ai jamais eu le courage de demander de l’aide et encore moins de reconnaître mes faiblesses.

Voilà une de ces prisons qui nous enferment dans des comportements, des réflexions et des manières de faire qui limitent nos possibilités. Ce donjon a été conçu par mes faiblesse et résiste à toute raison. Lorsque j’envie ceux qui sont libres, je perds parfois de vue que la véritable liberté ne se trouve pas uniquement dans nos déplacements. Penser et agir autrement, se comporter différemment, fait partie de la liberté.

Dans ma prison, j’ai trouvé le pire juge et il travaille toujours avec le plus salaud des gardiens: ma conscience et ma raison. Celle qui devrait me protéger m’a condamné, celle qui devait m’ouvrir m’a enfermé.

Ma conscience et ma raison se sont construites à travers tous ceux que j’ai côtoyé. Ces gens de passage ont semé une graine qui a poussé. Je n’ai sûrement pas toujours su faire la différence entre le bon et le méchant.

autres textes de Chroniques d’un prisonnier

Autres textes sur Développement personnel

L’armure qui nous protège et nous isole

Être sa propre victime

Partager le bonheur et… son sourire

Le mur invisible

Les leçons à tirer des préjugés

Ma prison intérieure

Roman de cheminement, L’amour en 3 Dimensions

Recueil de textes à méditer

P.S. Jean-Pierre Bellemare est finaliste aux Grands Prix de journalisme magazine.

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web Magazine The Social Eyes

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Demande d’amour pour un alcoolique

Demande d’amour pour un alcoolique

Témoignage de Marie-Claire, conjointe d’un alcoolique violent

Dossier Alcool et drogue, Alcooliques Anonymes

Poême écrit après avoir vu, une fois de plus, mon ex-mari dans un état alcoolique avancé. Ce poême m’a été demandé dans certaines associations comme les AA (alcooliques anonymes en France). J’ai écrit ce poême en désespoir de cause, mon ex-mari me laissait pour morte dans la chambre conjugale, après un verre de trop.Je n’ai pas de haine, la haine ne sert à rien. Je me suis échappée de cet enfer avant qu’il ne soit trop tard pour moi. Je ne dis pas que j’ai l’occasion de rire tous les jours, mais tous les jours je souris de voir que les oiseaux continuent de chanter et que cela m’apporte beaucoup.

Il est vrai aussi que l’on est toujours seul dans la vie et surtout avec soi-même, mais je crois qu’il faut apprendre à s’aimer un peu soi-même. On peut guérir de tout si on tente de faire cet effort pour soi. Je suis de tout coeur avec les personnes ici présentes qui sont en souffrance.

Je vous adresse toute mon amitié.

Demande d’amour

Je voudrais être ton verre
Je voudrais être ta cigarette
Pourquoi ne suis-je pas en tête
Dans tes pensées et dans tes gestes
Un sein dans chaque main
Ou une main sur chaque sein
Ils vont par deux c’est certain !
Comme ton verre et ta cigarette

Verre à babord cigarette à tribord
Tu vacilles et je désespère
Attendant que tu me préfères!
Dans mon eau j’ai mis du pastis
Dans mes poumons tes cigarettes
Pour toi je m’suis fait la peau douce
Mais ce n’est pas moi que tu goûtes.

Encore un verre dans ta main gauche
Une cigarette dans ta main droite
Elles sont prises toutes les deux
Et moi j’me consume au milieu
De tes deux mains qu’est-ce qu’il me reste
Si tu ne jettes ni ton verre, ni ta cigarette.

Je voudrais être ton alcool
Je voudrais être ton tabac
Ne pourrais-tu laisser tomber
Ces maîtresses au bout de tes doigts?
J’voudrais tant que tu les délaisses
Pour que mon corps ait tes caresses

Je voudrais être dans tes mains
Dans ta main gauche dans ta main droite
Que tu sois au creux de mes reins
Sans ton tabac et sans ton vin
Laisser tomber ces tentatrices
Qui ne sont que des artifices.

Je voudrais être ton tabac
Et ton alcool entre tes bras
Que tu ne puisses te passer de moi
Au moins autant que ces deux-là.
Que tu n’aies plus le souffle court
Lorsqu’alors nous faisons l’amour
Tenir enfin le premier rôle
Dans tes désirs de tous les jours.

Ressources

Gros livre des AA.

PUBLICITÉapres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle

 Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Point de vue d’une jeune sur la drogue et l’alcool

Spectacle hip hop au Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo)

Point de vue d’une jeune sur la drogue et l’alcool

Dossiers Alcool et drogue, Alcooliques Anonymes.

J’ai composé un texte qui exprime mon point de vue sur la drogue et l’alcool. Je vous l’envoie afin que vous puissiez le publier dans Reflet de Société. Ne vous gênez pas pour faire vos commentaires. Je lis tout les numéros du magazine et je l’apprécie grandement.

Amicalement,                                   Carolann Bouchard, 13 ans,  Lac-St-Jean

drogue alcool centre thérapie désintoxication toxicomane Il y a beaucoup de monde qui consomme juste pour se penser hot. Dans ce domaine, il y a toute sorte de monde. Le monde tendance qui fume à tous les jours. Ils ont 15 ans. Ils te disent qu’ils peuvent arrêter quand ils veulent et qu’ils ne sont pas accros. Ensuite, tu les voit grandir avec leur cochonnerie. Mais là, c’est trop tard pour remédier à la situation. Chaque fois que leur merde n’est plus assez forte pour eux, ils en essayent de nouvelles, plus puissantes. À la longue, ce n’est même plus drôle de les voir agir tellement ils sont finis. Mais ils continuent quand même.

Cela amène surtout des problèmes: la perte d’êtres que nous aimons (parents, amis…). Parce que cette routine est devenue leur quotidien. Ils se tiennent avec du monde de ce nouveau milieu. Si tu fais leur connaissance et que tu es à jeun, ils risquent de te dire: «T’é pas in!»

Je te conseille de pas toucher à ça. Si tu décides d’essayer, bîn crime, deviens pas accro. Il y a des personnes qui se croient cool en disant: «Yo man, j’ai pris ça hier. Pis, hahaha, j’ai pas dormi d’la nuit. C’tait trop l’fun, faut que j’te fasse essayer ça!». Comme si, plus tu prends de la shit, plus t’es cool! Juste pour se faire dire: «Yo man, t’é trop malade. T’é mon idole. Tu me donneras tes trucs!». Maintenant, pour ces gens, c’est devenu une corvée de prendre d’la drogue. Ils n’ont plus de vie. Ils ne pensent qu’à ça, sans jamais prendre conscience de ce qu’ils prennent. Ça leur amènera jamais rien de bon. Tout ça pour dire que c’est leur choix. Quand tu deviens accro, ta vie devient automatiquement de la belle shit. Sad thing but it’s the truth.

Concernant l’alcool, je ne suis pas une experte. À ceux qui boivent pour éviter la réalité: eh bien sachez que même si vous buvez, la réalité ne s’effacera pas. Et quand vous redeviendrez sobres, le passé sera seulement plus dur à suppor-ter. Il restera toujours là, en empirant, encore et encore. N’oubliez jamais cela!

Beaucoup trouvent ça cool de se droguer, de boire à se fendre le foie. Ce n’est pas parce que tout le monde prend de la drogue que tu es obligé de suivre cet exemple. Mais c’est tellement irréaliste. Il n’y a aucun mal à prendre UNE bière entre copains. Mais n’abusez pas.

La vie est beaucoup plus belle à jeun.

Autres textes sur Alcool et drogue.

Autres textes sur Toxicomanie

LETTRE D’UNE MÈRE À UN JEUNE TOXICOMANE

PUBLICITÉ

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Qu’est-ce qu’un alcoolique?

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Qu’est-ce qu’un alcoolique?

Par Conrad de Roberval    Dossiers Alcool et drogueAlcooliques Anonymes.

Qu’est-ce qu’un alcoolique? C’est une personne qui consomme un verre d’alcool et qui sent le besoin d’en absorber d’autres, souvent jusqu’à l’ivresse. Si je désire vivre une belle sobriété, dans tous les domaines de ma vie, j’ai à y mettre des efforts et je vais y arriver. Si je veux gagner une bataille, il faut que je m’assure que j’ai tous les outils nécessaires pour y arriver.

On vient au monde que pour soi-même. Sauvons notre peau. Face à quelqu’un qui prend de l’alcool, il faut essayer de ne pas se mettre en colère. Ce n’est pas facile, mais il faut chercher à le comprendre.

Pour quelqu’un qui ne consomme pas, c’est facile de dire «Tu n’as qu’à pas consommer.» Mais ce n’est pas si simple que ça. La personne veut arrêter mais elle ne peut pas. Il y a quelque chose qui commande les alcooliques à consommer peu importe les conséquences.

Bien peu d’alcooliques ont consacré à leur problème de boisson le moindre examen intelligent. Ils admettent avec réticence qu’il leur faut arrêter. Mais ils continuent de boire. L’alcoolique vit dans un esclavage. L’alcool lui fournit le seul moyen qu’il connaisse de rendre sa vie supportable ou d’apaiser ses nerfs surexcités. Une existence pareille rend bientôt sa vie incontrôlable. Le rétablissement de l’alcoolique peut se faire en tout temps avec l’aide de différents mouvements et des ressources.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement.

Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle. L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement.

Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom. Le livre est disponible au coût de 19,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Alcoolique Anonyme francophone (AA)

Alcoolique Anonyme francophone (AA)

Raymond Viger    Dossier Francophonie , Alcooliques Anonymes

Il existe plusieurs fraternités pour aider et soutenir les personnes qui éprouvent de la difficulté avec l’alcool, les drogues, le jeu compulsif… Les fraternités, tout comme les entreprises et les organismes, se doivent d’utiliser les nouveaux moyens alcoolisme alcooliques anonymes aa alcool dépendance drogue technologiques pour rejoindre leurs membres et atteindre les objectifs de leurs missions.

Alcooliques Anonymes est un mouvement d’entraide pour les gens qui éprouvent des difficultés avec la consommation d’alcool et qui veulent arrêter. J’ai découvert dernièrement un site Internet d’Alcooliques Anonymes, non seulement en français, mais touchant l’ensemble de la francophonie: AA francophonie.

J’ai trouvé intéressant de remarquer que des billets étaient mis en ligne régulièrement. Le membre AA peut donc lire de nouveaux partages, 24 heures sur 24 pour l’aider dans des moments plus difficiles.

Les gens peuvent aussi mettre des commentaires. Je suppose qu’ils recevraient une réponse s’il le faisait. Je n’ai pas pu vérifier, puisqu’il n’y avait pas encore de commentaires en ligne. Le site n’a pas encore une année d’existence.

Gros livre des AA.

Bon 24 à tous et une journée à la fois.

Nota Bene: je mets le site dans mon blogoliste comme référence. Plus nous serons nombreux à le faire et plus le site se fera connaître.

Autres textes sur la Francophonie

Autres textes sur Alcool et drogue.

Crédit photo: Gregor Buir

PUBLICITÉshow_image

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Gamblers, toxicomanes ou alcooliques?

Gamblers, toxicomanes ou alcooliques?

Dossiers Alcool et drogueAlcooliques anonymes (AA)CasinoGamblers Anonymes

Lors d’une visite sur le blogue de Toxico Québec, quelques statistiques attirent mon attention: « Au Québec, le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs), se situe, selon les études, entre 2,1 et 5% alors qu’il n’y a que 0.9% de toxicomanes (drogues illicites) et 1.9% d’alcooliques ».

Des chiffres qui peuvent faire réfléchir sur les conséquences que le jeu peut avoir sur les Québécois.

Toxico Québec a mis en ligne un blogue sur les différentes addictions: drogues, alcool et jeu compulsif. Même si le site Toxico Québec existe depuis de nombreuses années, le blogue semble être tout nouveau, quelques semaines seulement.

Il n’y a pas de commentaires sur les textes publiés, mais le trafic généré par le site semble indiquer que beaucoup d’Internautes se questionnent sur ces problématiques.

Textes sur le  Gambling et jeu compulsif:

Autres textes sur Alcool et drogue.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :