La classe, la mobilisation des jeunes et les prochaines élections

La révolte des étudiants

Les bases d’une révolte sociale

Nous n’avions pas vu de mobilisation sociale depuis longtemps. Notre société a besoin d’une réforme en profondeur. La mobilisation des étudiants va-t-elle permettre de mettre la table aux changements sociaux que nous avons besoin?

Raymond Viger | Dossiers Éducation, Politique, Économie

la classe manifestation etudiante greve etudiants revolution politique educationLes médias nous présentent les manifestations des étudiants exigeant le gel des frais de scolarité. Quand on lit la mission de l’association étudiante La classe, le gel des frais de scolarité n’est qu’une première étape vers la gratuité scolaire. Même si le gouvernement gèle les frais scolaires, nous ne sommes pas heureux pour autant et il n’y a rien de régler.

Ce n’est pas la seule insatisfaction sociale que nous vivons. Certains demandent des changements en profondeurs dans le système de l’éducation.

Mais il y a aussi le système de santé qui ne réussit pas à nous donner des médecins de famille et un bon service.

Sans oublier les fraudes dans l’attribution des contrats dans la construction qui sont contaminés par les mafias.

Et que dire de nos actions et nos positions environnementales?

Un système politique qui favorise l’agenda personnel des politiciens qui se retrouvent dans le haut de la pyramide mais qui ne semble pas avoir la volonté de se tenir debout devant les compagnies pétrolières, pharmaceutiques, les abus syndicaux, les groupes criminalisés et autres.

Finalement, un système politique qui ne correspond pas à nos valeurs.

la classe manifestation etudiante greve etudiants revolution politique educationLes étudiants se sont mobilisés pour le gel des frais de scolarité. Et si nous nous mobilisions derrière eux pour dire au gouvernement qu’il n’y a pas que les étudiants qui sont insatisfaits de notre système politique?

Le politique est supposé être au service de sa communauté. J’ai plutôt l’impression que c’est le contraire. Un système politique qui nous conte toutes sortes de menteries pour prendre le pouvoir, supposément démocratiquement. Un système politique incapable de se tenir debout devant les lobbys. Un système qui n’est pas à l’écoute de ses citoyens qu’il est sensé représenter…

On ne cesse de réclamer un changement social important. Nous sommes tanné de voir la fraude qui corrompt notre système. Nous sommes fatigué de voir le système politique inerte devant les questions sociales essentielles…

Un ménage politique en profondeur

On rentre au Parlement, on fait le ménage d’un ancien système qui ne nous représente pas adéquatement et on recommence à zéro.

Est-ce une révolution que je propose? Une révolution telle qu’elle se défini: un mouvement politique amenant un changement brusque et en profondeur dans la structure politique et sociale d’un État.

Rien de violent dans cette pensée. La violence viendra de la résistance que l’ancien système politique opposera au changement. La violence viendra de ces politiciens qui utiliseront tous les moyens en leur possession pour éviter d’être tassé. La violence viendra de tous ces gens qui profitent et qui manipulent le pouvoir en place…

Que les gens en poste d’autorité accepte le changement et y participe et il n’y aura pas de violence. Parce que la violence attire la violence. La première violence ne débute pas dans les rues et dans les manifestations.

La première violence vient de cette sourde oreille des politiciens qui n’en font qu’à leur tête.

N.B. Gabriel Nadeau-Dubois, Martine Desjardins et Léo Bureau-Blouin seront à l’émission Tout le monde en parle ce soir.

Autres textes sur Politique

Autres textes sur Tout le monde en parle

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

%d blogueurs aiment cette page :