Casse-Noisette à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Excellent spectacle, une salle difficile

Casse-Noisette à l’honneur

Raymond Viger   Dossier Culture, Quoi faire

place-des-arts-cendrillon-sur-glace-cinderella-on-ice-the-imperial-ice-starsIl y a quatre ans, Danielle et moi avions vu le spectacle sur glace Cendrillon à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Pour ce spectacle, la scène de la salle Wilfrid-Pelletier avait été changé en… patinoire! Les décors et les éclairages étaient féériques.

Ce spectacle de Cendrillon sur glace a permet une grande intimité avec les artistes.

Quand le Prince charmant, à quelques pieds de nous, lève à bout de bras Cendrillon et que sa tête est à 13 pieds plus haut que nous, nous en arrivons à avoir peur qu’il échappe Cendrillon sur nous!

Les sens ont été stimulés: entendre le bruit des patins qui freinent sur la glace ou encore voir l’eau qui fuient les lames en rotation et en recevoir sur nous!

Casse-Noisette et les Grands Ballets Canadiens

CN_Photo-John-Hall_Danseurs-Emilie-Durville-et-Andre-SilvaCette année, nous sommes retourné à la Salle Wilfrid-Pelletier pour assister au spectacle Casse-Noisette avec les Grands Ballets Canadiens.

Les décors et la technique de la salle Wilfrid-Pelletier nous ont, une fois de plus, impressionné.

Des décors qui se superposent et qui disparaissent pour faire apparaître une nouvelle profondeur, un sapin avec ses bougies qui grandit pour donner l’illusion que les acteurs rétCN_PhotoJohnHallrécissent.

Des décors avec beaucoup de détails mais fonctionnels malgré tout.

Les costumes très colorés, variés et bien adaptés aux personnages étaient enchanteurs.

La Salle Wilfrid-Pelletier

Le seul hic de cette soirée demeure les bancs de la Salle Wilfrid-Pelletier.

Très confortable avec un bon dégagement entre chaque rangée, ils ont le fâcheux désavantage de n’avoir aucune allée centrale.908843557_eViLJ-O-1

Pour avoir accès aux sièges du milieu il n’y a que les allés latérales. C’est donc dire que vous devez déranger 27 personnes pour vous y rendre.

Danielle et moi n’aimons pas arriver à la dernière minute. C’est pourquoi nous sommes dans les premiers assieds à nos sièges.

Nous nous sommes fait déranger par ces gens quand ils ont voulu s’asseoir, ensuite ils se sont levés pour aller chercher les programmes qu’ils avaient oublié de prendre à l’entrée pour ensuite aller au toilette…CN_photoJohn-Hall_Danseurs_

Nous avons dû nous lever pour laisser passer des gens plus d’une cinquantaine de fois avant le début du spectacle.

Au prix que les billets avaient coûté pour cette soirée, j’avais l’impression d’être dans un sous-sol d’église avec une gang de gamins venant assister à une projection de film gratuit.

C’est tout de même surpr20110712_Casse-Noisette-des-Grands-Ballets-Canadiens-Photo-1-John-Hallenant qu’une salle aussi grande que la Salle Wilfrid-Pelletier n’est pas d’autres accès aux sièges que les extrémités latérales.

Heureusement que le spectacle était excellent et la technique parfaite.

Casse-Noisette est un classique présenté à la salle Wilfrid-Pelletier depuis 1964. Une centaine de danseurs font parti du spectacle.

Lecture du conte Casse-Noisette

jacquespiperniLe comédien Jacques Piperni, une heure avant le début de Casse-Noisette, fait la lecture animé, en français et en anglais, d’un résumé du conte de Hoffmann.

Ne pensez pas que cette lecture ne s’adresse qu’aux jeunes. Danielle et moi y étions et cela nous a grandement aidé à comprendre et à apprécier l’histoire.

Un excellent préambule à cette soirée.

Photos de Casse-Noisette: John Hall.

Autres textes sur HumourCinéma et télévision

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens. Aujourd’hui, il est chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web

Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

De la danse urbaine au ballet

La collision de 2 mondes

Dans la famille Mc Auliffe-Ameur, mère et fille forment un duo atypique. Pour Cindy aka Goldylocks, danseuse professionnelle de breakdance, telle ne fut pas sa surprise lorsque sa fille Kêanna âgée de 8 ans, a choisi le ballet. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ont une passion commune pour la danse, mais comment explique-t-elle ce contraste radical entre son style et celui de sa fille?

Gifty Mane dossiers BreakdanceHip-HopCulture.

ballet breakdance choc culture mère fille bgirl

Photos: Gracieusté Goldylocks

Goldylocks est directrice et fondatrice de l’école de hip-hop Urban Element à Montréal. Danseuse depuis 15 ans, elle s’est essayée à tous les styles de danses de rue: krump, popping, locking, B-girling, waacking, house,… Plusieurs fois gagnante du concours national de hip-hop, on peut dire que sa vie tourne autour de la danse.

Origines

Originaire de Peterborough en Angleterre, Cindy a vécu une enfance difficile: victime d’intimidation à l’école, la jeune fille se renferme sur elle-même. En 1998, elle quitte l’Angleterre et prend un nouveau départ au Québec. Lorsqu’elle arrive à Montréal à 18 ans, elle découvre le monde du hip-hop et en tombe amoureuse.

Issu d’une famille très stricte, Cindy a trouvé dans le hip-hop une forme de liberté d’expression, une manière artistique de se rapprocher des gens. «Le hip-hop m’a tout de suite parlé, il n’y a pas de limite, j’ai trouvé une connexion avec les gens, la musique et la danse, j’ai adoré.» C’est dans la culture hip-hop que Cindy s’épanouit et devient Goldylocks. Elle fonde sa famille autour de cette culture et épouse le chorégraphe Angelo Ameur un des pionniers du hip-hop à Montréal. Aujourd’hui ils ont 2 enfants, Kiaran, 12 ans et Kêanna, 8 ans.

Passions

Si le monde de Cindy évolue autour du hip-hop, sa fille Kêanna, en revanche a choisi une tout autre discipline. C’est vers le ballet classique que la jeune fille s’oriente. «Elle voulait avoir l’air d’une princesse», explique sa mère. Très tôt, sa passion pour le ballet se manifeste «À 3 ans déjà, elle a commencé à marcher sur la pointe des pieds partout dans la maison. Elle voulait absolument faire des pointes, alors quand elle a eu 4 ans, on l’a inscrite dans une école de ballet. Elle continue jusqu’aujourd’hui, elle adore ça.»

DifférencesCindy danseuse breakdance

Bien que toute sa famille fasse du hip-hop, Kêanna a choisi le ballet, car selon elle, le monde du hip-hop ne laisse pas de place à la féminité. Tandis que le ballet colle parfaitement avec le monde de princesses et de poupées dans lequel vit la petite fille. «La danse classique a un prestige naturel que le hip-hop n’a pas», explique sa mère.

La technique, la posture sont complètement différentes, et le ballet exige une certaine droiture. C’est une danse très structurée, aux antipodes de ce que recherche Goldylocks dans la danse. Le hip-hop, lui, est plus libre, il s’inspire du background culturel et social du danseur. «Dans mon style personnel, j’essaye de refléter une certaine féminité, bien que j’ai appris à danser comme un gars, j’aime apporter ma touche féminine aux mouvements.»

Mélange des styles

Quand on demande à Goldylocks si il lui est déjà arrivé de mélanger le hip-hop à d’autres danses, la danseuse nous confie avoir déjà ajouté de la danse contemporaine dans ses chorégraphies pour créer un effet dramatique. Elle nous raconte aussi la fois où lors d’un événement, 2 de ses danseurs ont annulé à la dernière minute, et elle a dû improviser quelque chose avec sa fille. Kêanna est alors apparu en tutu, en plein numéro de breakdance. «Les gens ont capoté!» C’était la première fois qu’elle mélangeait hip-hop et ballet dans une représentation, et les spectateurs ont adoré ont résultat!

Aujourd’hui, Goldylocks essaye de montrer à sa fille qu’il est possible d’être féminine dans le hip-hop. Depuis peu Kêanna s’est mise au hip-hop et a rejoint la troupe 2small2catch. «Elle a enfin trouvé un moyen d’exprimer sa féminité à travers le hip-hop», confie Goldylocks. Aujourd’hui, il arrive à la petite famille de présenter des spectacles de hip-hop ensemble, pour le plus grand bonheur de Goldylocks dont les enfants suivent la trace.

Autres textes sur GoldyLocks

Autres textes sur Breakdance

Les ateliers de breakdance, graffiti et rap

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

%d blogueurs aiment cette page :