Coronavirus: déconfinement ou laxisme à la Banque Nationale du Canada (BNC)

Covid-19 et la BNC; d’un extrême à l’autre

Au début de la pandémie, des mesures strictes étaient imposées presque partout. La BNC se déconfine à outrance.

Raymond Viger dossiers Coronavirus, Banque

Pour la BNC, un agent de sécurité nous accueillait pour faire respecter le 2 mètres, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il nous présentait la bouteille de désinfectant et nous devions nous exécuter devant lui.

Après trois mois de pandémie, l’agent de sécurité est congédié. On le remplace par une machine automatique fixée au mur pour distribuer le désinfectant.

14 Juillet 20. La machine distributrice ne fonctionne pas. Possiblement vide et les responsables de la banque n’ont pas eu le temps de la remplacer.

21 juillet 20. Toujours dans l’impossibilité d’avoir accès à du désinfectant un écriteau est installé au-dessus de l’appareil et mentionne qu’il est défectueux. Ils sont donc au courant du problème.

28 juillet 20. L’écriteau y est toujours. Aucune alternative n’est offerte. Déjà plus de deux semaines que nous n’avons plus de désinfectant à la BNC de Pointe-Aux-Trembles.

Ça détonne avec les autres commerces qui imposent encore la désinfection à l’entrée.

Autres textes sur le Coronavirus

%d blogueurs aiment cette page :