Bénévolat au Lac-St-Jean

Bénévole de St-Félicien

50 ANS d’implication bénévole

En feuilletant le dictionnaire, la surprise est totale. Sous le définition de  »bénévole », nulle mention de Louis-Philippe Tremblay. Celui qui, depuis 50 ans, a redéfini l’art du don de soi, aurait mérité meilleur sort.

Dominic Desmarais   Dossier Bénévolat

À St-Félicien, au Lac Saint-Jean, Louis-Philippe Tremblay est de toutes le causes. Jeunes, loisirs, tourisme, aînés, sports, santé; tout l’intéresse.  »Pour ma ville de St-Félicien, sans le bénévolat, ça coûterait trop cher » avoie celui qui, avant de prendre sa retraite de Bell, travaillait jour et nuit pour concilier travail et bénévolat.

L’histoire débute dans les années 1950.

J’ai commencé comme pompier volontaire. Il n’y avait pas de brigade d’ambulanciers St-Jean…J’ai décidé d’en former une », explique-t-il avec simplicité.

Signe de sa réussite, de Dolbeau et Roberval, on vient le voir pour son savoir-faire. M. Tremblay ne s’arrête pas en si bon chemin. Co-fondateur du CLSC de sa ville, il préside l’Association québécoise de judo pendant quatre ans et ouvre trois écoles pour travailler avec les jeunes.  »Ils n’avaient pas de discipline, alors j’ai commencé ça… »

Le bénévole de St-Félicien interrompt la conversation. Il questionne son épouse sur ses implications à lui. Sa feuille de route, en 50 ans, est impressionnante. Il ne se souvient plus de tout.  »J’avais une petite roulotte. J’ai parcouru tout le Canada. Mais je trouvais qu’il manquait un club dans la région… Un regroupement de gens, de familles. » Aussitôt qu’une idée germe dans sa tête, M. Tremblay passe aux actes. Pour combler ce besoin, il fonde le Club camping-caravaning Saguenay.  »Aujourd’hui, il y a 200 à 250 membres.

De partout dans la région, on l’appelle à la rescousse. La Coop de la Solidarité, un organisme de 90 employés aidant les démunis, accumulait les déficits. De l’ordre de 50,000 à 60,000$ selon le bénévole. M. Tremblay redresse la barre. “Aujourd’hui, nous avons un surplus de 100,000$”, dit-il fièrement.

La Fondation Chanoine Lanoie, une des premières popotes roulantes de la province, avait des difficultés. Ils sont venus de voir. J’étais libre. On s’est dit qu’en donnant un bon repas par jour, on pouvait prolonger le séjour è domicile chez les personnes âgées et celles qui sortent à peine de l’hôpital. En même temps, en les visitant à tous les jours, on voyait si elles avaient des problèmes.

Les presbytères se vident?  »On m’a demandé d’aider. J’ai eu une autre idée. Je voudrais faire un musée touristique sur l’histoire de St-Félicien. » L’homme ne connaît pas de répit. Le conseil de la ville l’a nommé pour représenter St-Félicien pour les Archives de Roberval. Sa réponse?  »Je trouvais que c’était une bonne idée… »

Rapidement, M. Tremblay est victime de son succès. Reconnaissant son implication, les gens de son quartier lui demandent de les représenter. Il deviendra président de quartier pour ensuite exaucer le vœu de ses pairs: se présenter au poste de conseiller de la ville. Fonction qu’il occupera plus de 20 ans. « En 22 ans, j’ai eu deux élections seulement. » Personne n’osait se mesurer à cet homme apprécié de tous.

Père absent

M. Tremblay s’est dévoué corps et âme aux dépens de sa santé et de sa famille, reconnaît-il.  »Il y a des périodes, dans sa vie, ou j’avais de 300 à 325 réunions dans une année. Ma santé s’en ressent un peu…Une chance que j’ai une femme compréhensive, parce que partir à tous les soirs… » La phrase est dirigé vers son épouse. Un signe de reconnaissance ou une demande de pardon?

C’était pénible de toujours laisser ma femme et ma fille. Ma femme m’a aidé beaucoup C’était une épouse en or, d’avoir enduré tout ça. Mais j’ai pas vu grandir ma fille… La voix trahit sa culpabilité.

Difficile de réussir dans tout, même pour un surhomme. Pourtant, Théréza, qui habite en Outaouais, marche dans les pas du paternel.

Elle fait beaucoup de bénévolat. Avec les jeunes de la rue, elle tient quasiment une auberge de jeunesse.

En dépit de ses absences prolongées, M. Tremblay a transmis sa fibre bénévole à sa progéniture.

Autres textes sur le Bénévolat

Prix hommage Bénévolat-Québec

Le communautaire en action: des gens de coeur

Bénévolat, Vidéo et DVD

Charite bien ordonnee commence par nous tous

Jeunes bénévoles et personnes âgées

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Après le Krach boursier de 1929, sommes-nous arrivés au Krach informatique?

Après le Krach boursier de 1929, sommes-nous arrivés au Krach informatique?

Dossier Protection du consommateur

J’ai déjà passé au feu. Perte totale, j’ai tout perdu. Tous les souvenirs accumulés se sont volatilisés en fumée. Un krach informatique, c’est la même chose, la fumée en moins. Si vous pensez que la liste de vos amis dans Facebook, vos photos de famille sur Flickr, vos communications dans Hotmail ou sur votre blogue sont en sécurité, lisez bien cette histoire. Vous avez plus de chance de tout perdre vos données informatiques que de passer au feu!

L’avenir passe par Internet, nous a-t-on dit. Notre organisme a créé un site Internet en 2003. Une section sert à archiver nos textes d’information et de sensibilisation pour les rendre accessibles aux écoles, aux maisons de jeunes et à toute personne qui cherche des ressources.

Printemps 2006, une armée de spams envahit le serveur qui nous héberge. Le tout débute avec quelques attaques quotidiennes que nous éliminons au fur et à mesure. Dans les jours qui suivent, nous faisons face à des centaines d’attaques par jour. En peu de temps, nous subissons des milliers d’attaques quotidiennes. Incapable de contenir ces publicités agressives qui laissent des commentaires dans tous nos textes, le serveur krach! Fin horrible de toutes nos archives que nous croyions à l’abri des intempéries.

Pendant 6 mois, il nous faut rebâtir nos archives. Nous choisissons cette fois un système de gestion de contenu réputé performant et sécuritaire: WordPress.com. Pendant la dernière année, nous naviguions et archivions dans la complète allégresse. Le nouveau réseau empêche même les spams de pénétrer nos archives. 41 886 attaques sont repoussées par WordPress.com en une année, soit 115 par jour!

Printemps 2007, notre organisme se fait voler des ordinateurs. Pas de problème! Nous avons, avec Bell Canada, des copies de sauvegarde. Faux! Ces copies de sécurité n’existent plus depuis 3 mois, nous informe Bell. Une erreur de programmation d’un consultant en informatique est survenue. Nouvelle fin horrible de nos archives!

Début novembre 2007, c’est au tour de WordPress.com de kracher. Pendant 36 longues heures, c’est la panique. Certains blogueurs ont tout perdu mais cette fois-ci, nous sommes épargnés et pouvons reprendre le contrôle de nos archives. Pour l’organisme, ce sont 1336 textes avec 952 commentaires de nos lecteurs qui sont en jeu. Pour le blogue du rédacteur en chef, ce sont 450 chroniques avec 666 commentaires!

Ces derniers événements bousculent notre réflexion sur l’avenir des programmes d’archivages mis à notre disposition. Vis-à-vis l’accès à un stockage toujours plus grand, nous sommes devenus dépendants d’une série de programmes et de serveurs extérieurs pour assurer la pérennité de nos documents.

Nous ne sommes pas les seuls à vivre cette dépendance. Dans le domaine de la vie privée, un nombre croissant de personnes ont maintenant une cybervie sociale gérée par des programmes tels Facebook et My Space. Si les serveurs de ces systèmes krachent, combien de personnes verront leurs réseaux d’amis disparaître

? Tous vos cyberamis avec qui vous partagez quotidiennement vos états d’âme disparaîtront sans jamais plus laisser de trace.

Qui a pensé à faire une copie de sauvegarde de toutes les adresses Internet accumulées avec les années? Vos recettes préférées, entreposées dans un quelconque programme, sont-elles menacées? Vos photos de famille et tous vos souvenirs dépendent-ils d’un programme d’archivage? Pouvez-vous vous imaginer perdre la photo de vos meilleurs moments?

Dans Hotmail et Outlook, j’ai un carnet d’adresse Internet bien garni. Je conserve plusieurs textes que je reçois, bien classés dans plusieurs filières. Aujourd’hui, on ne signe plus de contrats. On s’envoie des courriels. Est-ce que j’ai des copies supplémentaires de tous ces contrats et listes de prix? De plus en plus, Internet gère toutes nos relations personnelles et professionnelles. Qu’allons-nous faire si Hotmail ou Outlook krachent? Nous sommes devenus cyberdépendants!

Gardons la responsabilité de bien conserver tout ce qui est précieux à nos yeux. Quelques instants suffisent pour mettre nos adresses, notre courrier, nos recettes ou nos photos de famille à l’abri. Aux armes, citoyens! Courons faire des copies de sécurité!

Autres textes sur Internet

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Bell Canada, Canon et un réseau informatique

Bell Canada, Canon et un réseau informatique

Pour ceux qui me connaissent, tous savent que je n’aime pas les problèmes insolubles informatiques. Quand mon automobile a une crevaison, je peux la réparer et continuer ma route. Mais quand mon ordinateur ou sa programmation fait des sienne, je suis impuissant et je dois souvent faire confiance à des techniciens externes pour me dépanner.

Si ces fameux techniciens pouvaient me résoudre mon problème pour que je puisse reprendre ma route informatique, j’acquitterais la facture et ne dirais pas un mot. Mais quand le système de Bell Canada plante et qu’on se fait dire qu’on va changer notre système pour un réseau à fibre optique pour régler le problème, je perds patience quand je dois leur répondre que, justement, on a des problèmes depuis qu’ils nous ont transférés sur fibre optique!

Parce que la série de nouveaux gadgets informatiques ne règle pas toujours les problèmes, souvent ils en causent. Lorsque Bell Canada fait des changements dans son système, cela affecte le système de Canon ou encore notre réseau informatique monté avec une firme de consultant. Chacun arrive avec ses petites théories, ses petits ajouts, mais tout devient conflictuel entre les différents systèmes.

Notre organisme a une chance énorme. Nous avons Danielle, une ramancheuse informatique de grands talents. Nous avons eu des équipements informatiques assez complexes à gérer et à faire travailler ensemble. Même en faisant venir des techniciens spécialisés de Bell, de Canon ou de la firme externe, c’est souvent Danielle qui a le fin mot de l’histoire et qui réussit la réparation et l’installation.

Je me souviens d’un technicien de Canon à qui nous avions demandé de régler une application entre ses équipements pour faire l’encartage de nos envois, nos bases de données et un logiciel de Postes Canada. Après des jours de recherches et d’essais, il en vient à la conclusion que ce que nous avions demandé ne pouvait se faire. Danielle a passé quelques heures pour trouver d’elle-même la solution.

Parce que le problème, c’est que les techniciens connaissent leurs équipements. Mais ils ne connaissent pas la relation entre leurs équipements, ceux des autres et les différents programmes de tous et chacun. Encore un problème relationnel. Il va falloir envoyer tous ces équipements voir des thérapeutes pour leur faire une petite thérapie relationnelle.

Quand Bell change pour la fibre optique, ses nouveaux équipements désajustent les équipements de Canon, qui nous coûtent 200$ à chaque fois pour les recalibrer avec Bell. Quand le consultant informatique nous arrange le réseau informatique interne, cela désajuste nos copies de sûreté faite avec Bell Canada. Nous nous ramassons donc avec une période de 3 mois sans aucune copie de sûreté parce que le système de Bell n’était pas capable de détecter que les copies de sûreté n’étaient pas faites et ne nous a pas avisés. Et oui! Nous nous sommes fait voler des ordinateurs pendant cette période. Payer pour un système de copie de sauvegarde externe et, lorsqu’on en a besoin, se rendre compte qu’il était inopérant!!!

La pire anecdote c’est le dernier technicien de Canon qui est venu ajuster ses équipements avec ceux de Bell. Danielle a dû l’aider à faire sa programmation. Il n’avait jamais vu un système aussi archaïque que le nôtre. Il a été acheté neuf il y a seulement 7 ans et c’était le système à la fine pointe de la technologie à cette époque. Quand tu dis qu’un technicien en informatique n’est même pas capable de réparer un « vieil » équipement de 7 ans, il sert à quoi? Juste à faire les appels de service pour les équipements qui sont encore sous la garantie de première année!

P.S. Je ne connais pas grand chose à ces nouvelles technologies. Cependant, Danielle m’a laissé une phrase importante qui va peut-être vous dépanner ou dépanner le technicien qui va s’occuper de vos équipements en panne. « Qui appelle qui? » En d’autres termes, quel équipement appelle quelle fonction? Quel équipement a priorité sur quel autre? Ce sont les grandes questions existentielles qu’il faut réussir à décoder pour réparer les réseaux.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/07/les-systemes-dexploitation-vista-xp-windows/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/06/bell-canada-et-un-faux-sentiment-de-securite/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/06/20/la-dependance-a-internet/

Bell Canada et un faux sentiment de sécurité

Bell Canada et un faux sentiment de sécurité

Dossier Graffiti

En 2000, notre organisme s’est fait vider. Tous les ordinateurs ont disparu. Mais nous avions prévu le coup, nous avions des copies de réserve à l’extérieur du bureau. Plus exactement, à la maison.

Comme une catastrophe ne vient pas seul, notre logement a passé au feu, moins de 24 heures après le vol. Perte totale. Nous n’avions même pas eu le temps de finir de remplir les rapports de police et d’assurance pour récupérer d’autres ordinateurs que nos copies de sécurité s’envolaient en fumée.

Après cette très difficile expérience, nous avons décidé de trouver une meilleure façon de garantir le démarrage de l’organisme en cas de vol ou de sinistre. Nous avons commencé à utiliser les copies de sauvegarde automatique de Bell Canada. Quoi de plus sécuritaire pensions-nous! Bell Canada venait tous les soirs faire des copies de sauvegarde et les entreposaient dans ses gros ordinateurs loin de l’organisme.

Au printemps dernier, nous avons installé un système réseau pour l’ensemble de nos ordinateurs. Nous avons fait les changements avec Bell Canada et nous pensions que tout était sous contrôle. Mais non! Pendant plusieurs mois, les copies de sauvegarde n’avaient pas fonctionné. Nos protections (fire-wall), étaient trop fort et ne laissaient pas entrer Bell Canada pour copier nos donnés.

Nous avons apportés les correctifs avec Bell Canada. Maintenant, depuis le 21 juin dernier, nos copies de sauvegarde ne fonctionnent toujours pas. Bell Canada a un bogue dans son système! Possiblement dû à son changement vers la fibre optique, les copies de sauvegardes ne fonctionnent toujours pas.

Ce changement à la fibre optique nous a privé de nos accès Internet pendant plus de 15 jours!!! Je suis peut-être un vieux dinosaures, mais les nouvelles technologies, tous les nouveaux gadgets mis sur le marché, parfois me font horriblement peur. Nous en sommes devenu dépendant. Et quand tout plante, c’est la fin du monde.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

https://raymondviger.wordpress.com/2007/09/20/bell-canada-canon-et-un-reseau-informatique/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/07/les-systemes-dexploitation-vista-xp-windows/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/06/20/la-dependance-a-internet/

La dépendance à Internet

La dépendance à Internet

Dossier Graffiti

On s’est fait voler au Café-Graffiti. Ordinateurs, imprimantes, scanner, télévision, lecteur DVD… l’équipement y est passé. Plus de 30 jours après, nous sommes encore à travailler avec quelques équipements empruntés, des portatifs que l’on installe et désinstalle soir et matin. Sans imprimante, je dois me promener d’un étage à l’autre avec une clé USB pour faire mes photocopies ou envoyer le document par Internet à un collègue pour me le faire imprimer. Les opérations sont plus longues et ardues. Tout le monde perd un temps fou pour faire son travail.

Nous ne pouvons pas procéder au remplacement des équipements. Ce sont les assurances qui vont les acheter et les remplacer eux-mêmes. Tout le monde commence à avoir hâte que la situation se replace.

Pour nous aider dans cette période un peu spécial, Bell a des difficultés avec le réseau Internet. Difficultés majeures. 10 jours ouvrables sans Internet au bureau!!! Cela nous permet de voir comment nous sommes dépendant d’Internet. Je suis obligé d’attendre en soirée, à la maison pour prendre mes messages, y répondre. Des gens m’appelent pour me dire que je n’ai pas encore répondu à leur message urgent. Message que je n’ai même pas eu la chance de lire encore.

Cela nous fait nager dans une ère préhistorique. Même l’accès à certains documents sont problématiques. Gardés en mémoire dans mes courriels, je n’ai pas encore accès à mes archives.

Deux incidents qui touchent les nouvelles technologies et qui nous empêchent de travailler confortablement et décemment. Ce qui m’amène à me questionner. Avec l’augmentation du traffic et des informations sur Internet, pendant combien de temps les réseaux vont pouvoir tenir le coup et garder le contrôle? Est-ce que la fin du monde sera le crash de ces réseaux?

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

https://raymondviger.wordpress.com/2007/09/20/bell-canada-canon-et-un-reseau-informatique/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/07/les-systemes-dexploitation-vista-xp-windows/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/06/bell-canada-et-un-faux-sentiment-de-securite/

BCE, Bell Canada et une nouvelle fiducie de revenu

BCE, Bell Canada et une nouvelle fiducie de revenu

Dossier Loto-Québec , Économie

Je vais accepter ici de me montrer sous toute mon ignorance. J’ai toujours été convaincu que Bell Canada et toutes ces entreprises qui sonnaient à peu près pareil étaient une sorte de Société d’État qui offrait un service de qualité à ces citoyens et qui rapportaient des surplus qui étaient redonné à notre gouvernement fédéral. Un peu comme le fait Loto-Québec ou Hydro-Québec.

J’ai dû mal interprété ou mal comprendre la définition de Bell Canada. Les médias nous rapportent que BCE va redevenir Bell Canada et se transformer en fiducie de revenu. Une fiducie de revenu est une façon de ne pas payer d’impôts à notre gouvernement. Une sorte d’échappatoire fiscale comme il semble en avoir beaucoup au Canada.

Pour Bell Canada, de se transformer pour ne pas payer d’impôts devient contraire à ma vision de société d’état fédérale. Est-ce que je me suis gourré à ce point et que Bell Canada est une entreprise privée et n’a rien à voir avec notre gouvernement et ses actifs?

Ce blogue d’aujourd’hui démontre ma grande incompétence vis-à-vis certaines notions de hautes finances et des échapatoires fiscales. Une chose demeure, j’ai des hauts le coeur quand une entreprise, indépendamment que ce soit Bell ou une autre entreprise privée, se limite à changer quelques statuts dans ses règlements et que cela lui permet d’éviter de payer ses impôts.

Je travaille pour un organisme communautaire et nous ne sommes pas financé par le gouvernement. Nous avons créé une cinquantaine d’emplois qui paient leur impôts. Nous payons la part d’employeur sur ces salaires. Nous payons des taxes de ventes, des taxes d’affaires, des permis… Nous sommes fier des sommes d’argent que nos opérations peuvent dégager pour envoyer de l’argent à nos différents paliers de gouvernement. Et nous sommes du communautaire. Si certaines entreprises privées n’avaient que la moitié de notre fierté à être citoyen, cela pourrait changer la couleur de notre société.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :