Mario Dumont et Guy A. Lepage: Dieu Merci, Tout le monde en parle… de leur chicane!

Mario Dumont et Guy A. Lepage: Dieu Merci, Tout le monde en parle… de leur chicane!

Dossier: Politique         Billet numéro 1

Dossier Mario Dumont , Tout le monde en parle

J’ai décidé de me mettre à la table et de vous parler de mon décrochage politique. Oui, je vais aller voter, parce que, d’une part, c’est un devoir de citoyen et d’autre part, je veux m’assurer que personne n’aura pris mon vote à mon insu. Vous avez compris que ma confiance dans le système politique actuel frise le ridicule, presque le sarcasme.

Un bel exemple de ce qui me fait sursauter quand on parle de politique. Mario Dumont sera un des invités à l’émission Dieu Merci d’Éric Salvail. Gros débat politique en vue. Et ce même Mario Dumont refuse de se présenter devant Guy A. Lepage à son émission Tout le monde en parle. C’est arrangé avec le gars des vues dit-il!

Bîn oui, Guy A. Lepage a déjà fait un film, Camping Sauvage. Ça veut pas dire que l’entrevue de Mario Dumont est arrangé avec le gars des vues pour autant. Que Guy A. Lepage et son émission Tout le monde en parle ne soit pas parfaite, peut-être. La perfection n’est pas de ce monde et encore moins en politique de toute façon. Une chose est certaine, un débat avec Guy A. Lepage à Tout le monde en parle est tout de même plus sérieux pour tenter de nous convaincre que Mario Dumont a l’étoffe d’un chef qu’un passage à Dieu Merci.

La politique en est-elle rendue à n’être qu’un spectacle d’humour ou de combat truqué comme à la lutte? Le seul avantage que j’y vois c’est que cela nous permet d’avoir un spectacle gratuit. Oups! Avec toutes nos taxes qui sont engloutis dans ces débats politiques, désolé, c’est moins gratuit qu’on aurait pu le penser.

Ce billet est le premier d’une série d’un nombre encore inconnus de billets sur les absurdies de la vie politique. Je n’en connais pas encore le nombre, non pas que le sujet ne me donne pas de quoi écrire, mais je manque de temps pour toutes vous les présenter!

P.S. Je n’en suis pas à ma première campagne électorale où le découragement est plus grand que l’espoir d’avoir une société juste et humaine.

COMMENTAIRES SUR MARIO DUMONT, GUY A. LEPAGE, DIEU MERCI! ET TOUT LE MONDE EN PARLE.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

PUBLICITÉ

show_image L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Bingo, le film de Jean-Claude Lord

Bingo, le film de Jean-Claude Lord

Dossier Cinéma,

Je viens de visionner le film Bingo de Jean-Claude Lord. Évidemment, un film québécois des années 70, il ne faut pas s’attendre à des cascades et des effets spéciaux à tout cassé. Ce film qui avait été bien coté dans mes souvenirs a répondu à mes attentes. Il est encore agréable et intéressant à regarder.

Malgré que je sois très critique et difficile envers le cinéma, surtout québécois, j’ai maintenant atteint 3 films que je peux recommandé. Bon Cop, Bad Cop de Patrick Huard, Camping Sauvage de Guy A. Lepage et finalement Bingo de Jean-Claude Lord.

Même si j’ai été très déçu du film février 1839 de Falardeau, je vais tenter avec un de ses premiers films : Octobre. Peut-être réussira-t-il à m’épater.

Autres textes Cinémas films et vidéos

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Camping sauvage, Crazy et Cruising bar

Camping sauvage, Crazy et Cruising bar

Dossier Cinéma,

Après avoir fait une excellente critique du film « Bon cop, Bad cop », les lecteurs de ce blogue m’ont mentionné que ce film de Patrick Huard n’était pas le seul film québécois qui méritait mes éloges. Ils m’ont suggéré de visionner Camping sauvage, Crazy et Cruising bar.

Je me suis engagé à le faire. Je viens de louer ces trois films. Je n’ai pas été déçu de Camping Sauvage de Guy A. Lepage. Il a atteint son objectif d’être drôle et plaisant à regarder. Pas autant que Bon Cop Bad cop, mais suffisamment pour que je ne regrette pas le temps que j’ai investi dans le visionnement du film.

Je n’ai pas réussi à terminer Crazy. J’ai décroché au milieu. Il y avait une histoire qui se dessinait mais on dirait que les scénaristes ne l’ont pas exploité. Quand j’ai l’impression que j’en suis encore à l’introduction et que j’ai la moitié du film de regarder, il y a un problème.

En ce qui concerne Cruising bar, de peine et de misère je me suis rendu à la fin. J’ai l’impression que le film ne servait qu’à me présenter les personnages mais qu’on a oublié de bâtir une histoire autour de ceux-ci. L’idée était originale et aurait pu faire un tabac. Malheureusement, on m’a laissé sur mon appétit. J’ai voulu arrêter le film à plusieurs reprises. J’ai persévéré en espérant qu’il y aurait un crescendo quelque part. Malheureusement, ce fût un pétard mouillé.

J’espère encore que le cinéma québécois va se réveiller et nous montrer ses vraies couleurs.

Autres textes Cinémas films et vidéos

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :