Covid : des vagues désastreuses pour la santé mentale

Les témoignages personnels et les reportages en parlaient depuis des mois, mais des chercheurs viennent de mettre des chiffres sur l’ampleur du problème en mai et juin, à travers huit pays, dont le Canada.

Un texte de Isabelle Burgun, Agence Science-Presse, publié sur RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Santé mentale

Le taux de dépression majeure aurait avoisiné les 25 %, une hausse de près de 7 %. « C’est énorme et il faudrait pouvoir dépister largement les adultes car nous constatons que les idées suicidaires ont également bondi avec près de 17 % qui affirment qu’ils se verraient mieux morts », s’alarme la médecin-conseil Mélissa Généreux, de la Direction de santé publique de l’Estrie / INSPQ.

La suite disponible sur Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Santé mentale

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la santé mentale

Autres articles publiés dans ce magazine

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 625 De La Salle Montréal, Qc. H1V 2J3.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres textes sur le Suicide

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour combattre le coronavirus: Purell ou savon?

Pourquoi utiliser un gel hydroalcoolique dans les CLSC et autres lieux publics?

Le public avait-il raison de dévaliser les inventaires de Purell au début de la crise du Corid-19?

La Covid-19, le savon et le Purell

Raymond Viger | Dossiers Coronavirus, Santé

2015101912104120160906104515istock14217846savon2.jpgAu lieu de me limiter à un commentaire personnel, je préfère vous présenter plusieurs références sur la fausse perception de protection que le public retrouve face à l’utilisation du Purell en ces temps de crise.

Émission Découverte du 5 avril, Radio-Canada Journaliste Danny Lemieux avec la présentation de Charles Tisseyre:

Environ 80% des maladies infectieuses se transmettent par les mains. Pour éviter leur propagation, le lavage des mains s’inscrit alors comme une règle élémentaire d’hygiène. Mais comment le savon parvient-il à éliminer un virus?

Le savon dissout le gras. Et c’est le point faible du Corona virus. Son enveloppe étant formée de gras. Le savon va s’y fixer et la dégrader. Le virus n’est alors plus infectieux.

Santé Canada préconise que le gel hydroalcoolique (Purell), ne devrait être utilisé seulement s’il n’y a pas d’eau de disponible. Parce qu’il est moins efficace.

2015101912104120160906104515istock14217846savon2.jpgJournal Le Quotidien, 20 mars 2020, Jean-François Cliche:

Alexandre Chagnon, pharmacien d’hôpital et fondateur du site Questionpourunpharmacien.com «l’eau et le savon sont au moins aussi efficaces que le gel hydroalcoolique [lorsqu’on savonne les mains pendant au moins 20 secondes]».

Marine Corniou, Québec Science, 6 septembre 2016.

Les antibactériens interdits aux États-Unis. Il sera désormais interdit de commercialiser aux États-Unis les savons antibactériens.

L’avis, rendu par la Food and Drug Administration (FDA), mentionne que ces produits ne sont pas plus efficaces que l’eau et le savon classique pour limiter les infections.

En fait, comme l’explique dans le communiqué Janet Woodcock, directrice du Centre d’évaluation et de recherche pour les médicaments (CDER) de la FDA, « certaines données suggèrent même que ces ingrédients antibactériens sont plus néfastes que bénéfiques à long terme », entraînant notamment une résistance bactérienne et des dérèglements hormonaux chez les utilisateurs.

66c765abd6_50161058_mains-savon.jpgRéponses aux questions initialement posées par votre humble serviteur:

Pourquoi utiliser un gel hydroalcoolique dans les CLSC et autres lieux publics? PARCE QU’IL N’Y A PAS D’EAU À L’ENTRÉE DES LIEUX PUBLICS.

Le public avait-il raison de dévaliser les inventaires de Purell au début de la crise du Corid-19? VRAIMENT PAS. Pour un usage résidentiel, savon et eau faisait une meilleure job. Mauvaise compréhension du public envers le savon et le gel hydroalcoolique. Les pharmaciens et autres vendeurs de Purell auraient dû informer et sensibiliser le public de cette réalité.

Les gouvernements ayant un point de presse quotidiens et le directeur de la santé publique Dr Horacio Arruda auraient aussi dû informer le public de cette nuance concernant le savon et les gels hydroalcooliques.

Autres textes sur le Coronavirus

Autres textes sur Santé

%d blogueurs aiment cette page :