Baignades réservées aux femmes à Côte-des-Neiges

Le faux problème des baignades réservées aux femmes

Ou quand les « fondamentalismes » ne sont pas que religieux, et que la liberté peut être menacée par ceux qui prétendent la défendre.

Normand Charest – chronique Valeurs de société – dossiers Accommodements raisonnables, Égalité hommes-femmes

reflet de société débats sociaux réflexion socialeCertains montent facilement aux barricades pour défendre nos libertés et combattre les fondamentalistes (musulmans, juifs ou chrétiens) qui voudraient, selon eux, nous ramener au Moyen Âge.

S’agit-il vraiment de défendre nos libertés… ou plutôt d’une intolérance qui voudrait niveler la culture, et couler tous les citoyens dans le même moule ? Les défunts régimes communistes ont tenté de le faire, mais ils se sont révélés être des dictatures et non des pays de droits et de libertés.

Le choix de la pudeur

dessin de Leonardo da VinciDans le cas présent, il ne s’agit que de quelques heures par semaine, et cette séparation des sexes n’est pas imposée à la majorité qui n’a rien à craindre en ce sens. D’autre part, ce qu’il faut considérer dans cette affaire, c’est le souhait de certaines femmes de pouvoir se baigner sans être soumises au regard des hommes, quelles que soient les raisons qui motivent ce besoin.

Le choix, très personnel, de la pudeur devrait être respecté, indépendamment du fait que ces femmes appartiennent ou non à une religion quelconque. Car si on pousse cette opposition à la pudeur à ses limites extrêmes, ira-t-on jusqu’à contester le droit à des douches et à des salles de toilette séparées ?

Les extrémistes non religieux

Quelle que soit notre opinion dans ce domaine, il faut se méfier des extrêmes et de ceux qui voudraient nuire à la liberté individuelle. Les extrémistes ne sont pas que religieux, comme on voudrait parfois nous le faire croire.

Ils peuvent aussi être athées, comme les dictatures communistes nous l’on démontré, qui détruisaient églises, temples et monastères. Leurs histoires ne sont pas si lointaines qu’on les ait déjà oubliées ? Elles avaient remplacé les cultes religieux par ceux du chef et du parti unique, une idolâtrie encore bien plus menaçante pour la liberté de tous.

Le mausolée de Lénine à Moscou peut très bien illustrer cet exemple, qui expose au public son corps embaumé depuis sa mort en 1924, comme on le faisait pour des saints qu’on idolâtrait auparavant. Et celui encore plus monumental de la place Tiananmen à Pékin où on expose le corps, également embaumé, de Mao, malgré sa volonté non respectée d’être incinéré.

La liberté se trouve au milieu de tous ces extrêmes, religieux ou athées, dans la « voie du milieu » qui laisse à chacun la plus grande marge de manœuvre possible, sans nuire à la liberté de l’ensemble des autres citoyens.

Combattre la liberté, alors qu’on prétend la défendre

Ce dont il faut se méfier avant tout, c’est de ces extrémistes toujours prêts à sabrer, plutôt qu’à rechercher l’harmonie et la paix. En agissant ainsi, ils sont souvent plus près de l’intolérance, du dogme et de la dictature que de la défense de la liberté et des soi-disant dangers qu’ils prétendent combattre. Cela aussi, l’histoire nous l’a amplement démontré.

Choisir ses batailles

Il faut savoir choisir ses batailles, nous dit le proverbe. Et celle-ci ressemble plutôt à un coup d’épée dans l’eau.

Autres textes sur les accommodements raisonnables

Après la pluie… Le beau temps

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Côte-des-Neiges en fête 5 continents 5 sens

Côte-des-Neiges en fête 5 continents 5 sens

François Richard  Dossiers Vie communautaire

Côte-des-neiges1 Le dimanche 13 septembre 2009 aura lieu la septième édition de Côte-des-Neiges en fête. Le thème de cette année: 5 continents 5 sens. L’événement propose danse, chants, dégustations et spectacles. Les commerçants du chemin Côte-des-Neiges, ainsi que les organismes communautaires du quartier participent à l’événement, les uns proposant des ventes, les autres des kiosques d’information.

La fête se déroule entre midi et 17 heures, sur le chemin Côte-des-Neiges entre les rues Queen-Mary et Jean-Talon. Les organisateurs comptent mettre à profit la grande diversité culturelle du quartier comptant des habitants originaires d’une centaine de pays.

Pour plus d’information, consultez la page Internet de Côte-des-Neiges en fête.

 

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le Conseil jeunesse de Montréal veut parler d’insécurité

Le Conseil jeunesse de Montréal veut parler d’insécurité

Gabriel Alexandre Gosselin Dossier  Ville de Montréalconseil jeunesse montréal, Gang de rue

Le Conseil jeunesse de Montréal ainsi que la Commission de la sécurité publique de Montréal se questionnent: les jeunes de Montréal se sentent-ils en sécurité dans leur propre ville?

Un sentiment d’insécurité qui ne suit pas la tendance…

C’est suite à certaines constatations que les autorités municipales en sont venus à cette énigme. Sur l’île, le taux de criminalité a baissé de 29%  en dix ans, et de 42% depuis 1993. Malgré cette statistique, la ville avoue recevoir, surtout de la part de jeunes, plaintes et témoignages qui soulignent un sentiment d’insécurité qui, lui, ne tend pas à la baisse.

Consultations publiques sur l’insécurité

Qu’est-ce qui rend ces jeunes insécures? Dans quel genre de situation peuvent-ils se sentir anxieux? Qu’est-ce qui selon eux devrait changer dans la ville pour que ce sentiment d’insécurité s’estompe?

Afin de trouver pistes et solutions, le Conseil jeunesse de Montréal et la Commission de la sécurité publique de Montréal invitent les citoyens âgés entre 12 et 30 ans à venir s’exprimer lors de trois consultations publiques. Le Conseil jeunesse s’engage, au mois de mai prochain, à déposer son avis et ses suggestions à la mairie suite aux déclarations de leurs concitoyens(nes) sur le sujet.

Vous vous sentez préoccupé par la sécurité à Montréal? Voici les endroits où prendront place les trois consultations publiques:

– Le 11 mars, à la Maison du citoyen, dans le quartier Saint-Michel;

– Le 12 mars, à la Salle R-M120, département des Sciences de la gestion à l’UQÀM;

– Le 25 mars, au 6767, Chemin de la Côte-des-Neiges, salle 602.

Pour plus d’informations sur les consultations publiques, consultez le site du Conseil jeunesse de Montréal, où vous trouverez toutes les coordonnées précises des lieux ainsi que les heures de rencontre.

Autres textes sur Ville de Montréal

PUBLICITÉ

show_imageL’amour en 3 dimensions

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pas de casino à Côte-des-Neiges

Pas de casino à Côte-des-Neiges

François Richard        Dossier Ville de MontréalCasino

Le mouvement d’opposition à la transformation des installations de courses de cheveaux Blue Bonnets en complexe de jeu dont l’attraction principale serait des appareils de loterie vidéo se poursuit.

Le 9 février, une conférence de presse réunissant des élus municipaux du quartier Côte-des-Neiges, où le projet doit être développé, ainsi que des représentants des groupes communautaires du secteur a eu lieue. Les participants y ont expliqué les raisons pour lesquelles ils s’opposent au projet, soit la crainte de l’augmentation des problèmes liés au jeu, dans un quartier qui connaît déjà de nombreuses difficultés socioéconomiques et le frein au développement résidentiel que la présence d’un casino qui ne porte pas son nom pourrait engendré.

Vidéo en ligne

Le groupe de sensibilisation aux effets néfastes des jeux de hasard, EmJEU, a mis un vidéo de la conférence de presse en ligne sur son site.

Vous pouvez le consulter ici. Vous pouvez également consulter le site d’EmJEU pour obtenir plus d’informations liées aux effets néfastes des jeux de hasard et à la politique gouvernementale dans ce domaine.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Annie Mathieu se joint à Reflet de Société

Annie Mathieu se joint à Reflet de Société

Ayant été plusieurs années rédactrice en chef du journal L’Interligne dans Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce et ensuite adjointe du porte-parole de l’Ambassadeur du Canada en France, Mme Annie Mathieu arrive à Reflet de Société avec une énergie et une expérience qui aidera l’équipe journalistique à atteindre ses objectifs de standard de qualité.

Mme Mathieu deviendra la nouvelle rédactrice en chef du magazine et l’adjointe de l’éditeur. Toute l’équipe lui souhaite la bienvenue. Les 491 000 lecteurs de Reflet de Société auront la chance de lire les premiers reportages de Mme Mathieu dès le numéro de janvier.

Dès son arrivée dans l’équipe de Reflet de Société, Annie Mathieu a compris que le travail se fait différemment à Reflet de Société. Vivant très près des gens de la rue, cela nous permet, non pas d’avoir à chercher des sujets de reportages, mais d’accueillir tout simplement les gens. Cela ne nous empêche pas de travailler des textes journalistiques pour agrémenter la revue et offrir à nos lecteurs une gamme complète de sujets d’information et de sensibilisation sur les thèmes sociaux.

N’hésitez pas à contacter Annie à l’adresse courriel: anniemathieu@refletdesociete.com ou par téléphone au 514.259.4926

Nota Bene: compte tenu que j’écris le blogue du rédacteur en chef depuis près de 2 ans, c’est moi qui vais avoir l’honneur de continuer à vous servir pour ce blogue.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :