En affaire, savoir communiquer

Informations et archives

Réussir en affaire

Être à son compte est un choix pour certains, un manque de choix pour d’autres. Tous les vendredis, une nouvelle chronique présente un demi siècle d’expérience en entreprenariat privé et communautaire. 

Raymond Viger     Dossier Réussir en affaire

réussir en affaire être en business économie finance employés

Pour prendre une décision, il faut avoir l’information.

Les communications sont de plus en plus nombreuses et sont appelées à se multiplier encore plus.

Il faut rapidement apprendre à démêler le tout avant de crouler sous l’information. Trop est comme pas assez.

Groupe de communication

Pour éviter de perdre du temps à trouver les courriels de tous les destinataires, faire des groupes de communication dans notre système de messagerie nous fait sauver du temps. Dans Facebook on peut aussi faire des groupes fermés par affinité. Exemple, le groupe des serveurs de notre bistro, le groupe des cuisiniers, le groupe des graffiteurs, le groupe des danseurs…

J’ai une soixantaine d’artistes graffiteurs regroupés dans mon courriel. Quand un contrat les concernent et que je peux rapidement les rejoindre d’un seul clic.

L’objet de la communication

Un outil sous-utilisé est de mettre l’objet du courriel. Il permet de pouvoir archiver les messages et d’en connaître le contenu sans avoir à tous les ouvrir. Pour que ce soit efficace, il faut supprimer ce qui n’est pas important et s’assurer que l’on conserve ceux qui sont importants.

Dans les systèmes de messageries, il existe des catégories dans lesquelles on peut archiver nos messages. Les utiliser va vous faire épargner beaucoup de temps.

Recherche

La fonction RECHERCHE de vos courriels ne peut être efficace que si vous identifié vos messages avez des objets pertinents.

La majorité de mes interlocuteurs répondent à mes messages sans changer l’objet. Nous pouvons avoir plusieurs échanges qui aurons tous le même titre. Si un de ces courriels méritent d’être archivé, je vais me le retourner en lui mettant un objet spécifique qui me permettra de le retracer facilement avec la fonction RECHERCHE.

Exemple on commence une communication intitulée NÉGOCIATION. Après une virulente discussion impliquant 8 courriels nous finalisons une entente. Je vais possiblement mettre en archive le courriel avec l’objet: LISTE DE PRIX DE … 2016 ou encore CONTRAT DE … 2016.

Le nom de la personne ou de la compagnie impliquée mais aussi l’année. À moins que d’avoir une entreprise qui dure longtemps ne fasse pas parti de vos objectifs. Ça fait 25 ans que je suis le directeur du Journal de la Rue. Certains fournisseurs me suivent depuis un quart de siècle. Et à chaque année ils me fournissent de nouvelles listes de prix.

En organisant vos communications, vous serez surpris de vous rendre compte que vos interlocuteurs ne le sont pas.

Et avoir accès à des archives que l’on peut consulter rapidement font parti d’un avantage important quand on est en affaire.

Chronique Réussir en affaire

Autres textes sur les affaires

Publicité D’un couvert à l’autre: être un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Google met fin à la vie privée: il lit nos courriels

Gmail espionne les courriels des utilisateurs

Paranoïa ou fait divers?

La nouvelle est tombée le 5 août 2014. Un pédophile a été arrêté grâce au module de surveillance Google. Coup de chance pour l’enfant, information dramatique pour les utilisateurs. Google espionne nos courriels.

Delphine Caubet dossiers InternetCriminalité.

Google espionnage courriels vie privéeDepuis plusieurs années, Google lutte contre les images pédopornographiques. Pour cela, leur module de surveillance scanne continuellement les images sur la toile pour arrêter les criminels.

Mais ce «fait divers» vient révéler un tout autre détail: Google ne fait pas que scanner les sites Internet, il se charge également des boites Gmail.

Les faits

L’américain qui vient de se faire arrêter est un pédophile déjà condamné. Si son arrestation est amplement justifiée, il est bon de noter que cette fois-ci l’homme n’a fait «qu’échanger» des images et des vidéos par courriels.

Entendons-nous, si je dis «qu’échanger», ce n’est nullement pour amoindrir son crime (bien au contraire!). Mais cette histoire révèle que Google lit nos courriels «par mesure de sécurité».

Vie privée?

Gmail espionnage pédophile module surveillanceAprès l’affaire Snowden qui a révélé que la NSA espionnait les conversations de Facebook et Skype, il est maintenant confirmé que Google lit nos emails.

Cette nouvelle autour de l’arrestation du pédophile vient en réalité confirmer des soupçons déjà présents depuis un moment. Le 14 avril dernier, dans la mise à jour des conditions d’utilisation de la messagerie, il était clairement stipulait que Google dispose d’un système automatique pour accéder au contenu des messages, afin d’offrir un des publicités adaptées.

Certains diront probablement que Google a permis l’arrestation d’un pédophile, et que si l’on n’a rien à cacher, on n’a rien à craindre.

Mais nous reste-t-il encore une vie privée sur la Internet? Si l’on compare les courriels aux lettres papiers, Google irait dans notre boîte et lirait nos messages.

Aux dernières nouvelles, seuls les États totalitaires ont ce type de pratiques.

Référence sur l’affaire Snowden.

Autres textes sur Internet

 Le référencement:

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.

Hotmail et sympatico ont-ils été piraté?

Un hacker s’est-il emparé de Hotmail et Sympatico?

Perdre accès à son courriel

Raymond Viger   Dossiers InternetRéférencement

Je tente désespérément de prendre mes courriels avec Hotmail. Je n’ai plus accès à mon compte. La page d’accueil de MSN et de Sympatico a été piraté et m’empêche d’y avoir accès.

En désespoir de cause, je lance ce message à la blogosphère. Combien sommes-nous à ne pouvoir y avoir accès? Est-ce que quelqu’un a une réponse à nous fournir.

Merci de nous tenir au courant. De mon côté, si j’ai des informations complémentaires, je viendrais faire des mises à jour sur ce billet.

Autres textes sur Référencement

Comment écrire un blog pour être bien référencé?

Guide sur l’art d’écrire un blogue pour un bon référencement naturel

Comment acquérir du trafic avec votre blogue?

Pourquoi est-il important de travailler le référencement naturel d’un blog?

Formation sur les techniques d’écriture blog et web

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Entrevue avec l’humoriste Martin Petit

Entrevue avec l’humoriste Martin Petit

Dossier Culture, Internet Martin Petit humoriste et Humoriste.

Raymond Viger, entrevue réalisée pour le magazine Reflet de société

humour humoriste martin petit spectacle t-shirt Dans une vie sans blogue, je n’aurais pu m’approcher de Martin Petit plus près que la 4e rangée dans une salle où il présente son spectacle. Et voilà que j’échange des courriels avec lui, on partage des liens sur nos blogues respectifs comme si on était de vieux copains.

Pour ceux qui pensent que les ordinateurs créent un isolement… Vlan dans les dents! Les blogues peuvent autant créer une dépendance nocive qu’être un outil valable de relation. Martin Petit a plusieurs anecdotes à nous raconter sur les avantages qu’ils peuvent nous offrir:

Il y a 15 ans, avec mon groupe les Bizarroïdes, on n’avait pas l’argent pour se payer de la publicité pour nos spectacles. On faisait des affiches que l’on collait dans les cafés. Aujourd’hui, j’ai organisé un cabaret littéraire, rempli à pleine capacité, juste par mes invitations sur Facebook. Je sauve du temps et de l’argent pour l’organisation de mes spectacles.

Cette expérience de Martin Petit l’amène à questionner l’industrie du spectacle.

Grâce à ce contact plus direct avec les gens, peut-on imaginer qu’il y aura moins de coûts publicitaires à l’avenir? Ces coûts représentent plus de la moitié du prix d’un billet de spectacle. Est-ce que cela va permettre de baisser le prix du billet?

Les blogues créent des possibilités de nouveaux projets.

J’y ai découvert des plumes, des auteurs intéressants. Certains ont pu publier un livre, d’autres ont pu se présenter au cabaret littéraire que j’organise depuis 7 ans ou organiser un spectacle. Les blogues créent des réseaux de contacts.

Ils peuvent aussi offrir des outils, des alternatives.

Récemment, j’ai frappé le «mur du net»: j’ai l’impression demartin petit humour humoriste spectacle t-shirt  m’emmerder, que j’ai fait le tour du jardin. Je cherche quelque chose d’intéressant, mais j’ai atteint mes limites. Est-ce la fin de ma vie de blogueur?

J’ai lancé un appel aux blogueurs en leur partageant mon état d’âme. On m’a suggéré d’installer dans mon ordinateur «Stumble». Ce programme prend en notes mes préférences, les sujets que j’aime. Il me propose ensuite des sites qui correspondent à mes intérêts. Un souffle nouveau pour ma carrière de blogueur et je repars à l’aventure.

Martin Petit définit bien ce qui m’avait rejoint dans son blogue.

Bloguer élimine le vedettariat. Nous sommes tous égaux. Même si tu es un artiste connu et que tu fais des spectacles, si tu écris mal, tu ne seras pas lu. Les gens t’apprécient vraiment pour ce que tu es, ce que tu livres. Quand tu es lu, tu gagnes en confiance, ça te donne le goût de passer à autre chose, d’aller plus loin.

Le blogue, c’est un investissement de temps. C’est un média qui carbure à l’huile de bras. Les blogues créent un réseautage, forgent notre conscience aux enjeux. J’y crois parce que c’est un immense laboratoire pour expérimenter et découvrir toutes sortes de choses. C’est un espace de liberté qu’il faut soutenir, encourager.

Internet a aussi influencé le travail d’humoriste de Martin Petit et ses spectacles.

Dans mon écriture, je dois faire beaucoup de recherche. Pour un spectacle je dois lire sur les grands thèmes que je développe. Internet me donne accès à une information rapide. Ça facilite ma recherche et la construction de mon spectacle. Parfois, je tombe sur de l’information qui risque de m’intéresser, je l’archive pour y revenir plus tard.

Avec une recherche sur Google, je ne trouve pas toujours ce que je veux. Ça vaut la peine de développer autre chose. Les blogues sont une belle technologie qui anime mon travail à la maison et la préparation de mes spectacles.

C’est comme la machine à café au bureau. Le lieu ou l’on prend sa pause et où l’on jase avec des amis quelques instants avant de retourner au boulot. J’y ai découvert du monde, des nuances. Un ton différent qui tranche avec les médias de masse. Les blogues sont un courant de gratuité qu’il faut encourager, une liberté dans un effort personnel.

Que ce soit Facebook ou les autres programmes pour structurer nos échanges et nos besoins, de grandes corporations veulent s’accaparer le temps que les gens passent devant leur ordinateur. C’est devenu l’enjeu de demain. Pour l’entreprise qui veut grossir ses profits et pour le citoyen qui veut changer le monde.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible T-shirt d’homme ou de femme, en bleu, rouge, noir, rose, vert ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris, noir, rouge ou rose pour 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

 

%d blogueurs aiment cette page :