Élections américaines. La démocratie en deuil

Donald Trump VS Hillary Clinton

Élections présidentielles

Raymond Viger     Dossiers RacismeInternational

Élections américaines Donald TrumpComment un pays comptant 50% de femmes a pu accepter d’élire Donald Trump?

Comment un pays comptant des millions d’immigrants a pu laisser passer Donald Trump?

Et ne me faites pas accroire qu’il n’y a pas d’américains qui sont contre le sexisme et le racisme de Donald Trump.

En plus, le parti de Donald Trump conserve la majorité au Sénat et à la Chambre des représentants.

Élections américaines Hillary ClintonPlus rien pour arrêter Donald Trump de faire toutes sortes de conneries.

Ma première réaction en me levant ce matin et en voyant le résultat des élections américaines:

La démocratie est en deuil. Même le cinéma américain. Le monde du cinéma, au lieu de demander à Harisson Ford de jouer le rôle du président des USA pour les prochains films, ils ont décidé de demander à Jim Carrey de tenir le rôle principal. M. Carrey a refusé de se rabaisser à ce niveau.

Élections américaines Jim CarreyJ’ai décidé de ne plus mettre de P majuscule au mot Président des États-Unis.

Quand je parle des Élections américaines, je n’écrirais plus d’élire mais plutôt délire.

Curieux de hasard, cette triste nouvelle tombe la même journée que le mon lancement de mon livre Vanessa, Voyage dans les Caraïbes où je dénonce les agressions, toutes formes d’agression. Incompréhension totale.

N.B Hillary a récolté 132 820 votes de plus que Donald Trump.

P.S Les États-Unis sont divisés en deux. On devrait en faire deux pays distincts. Une autre guerre de Sécession en vue!

Autres textes sur Politique

couverture.jpgVanessa, Voyage dans les Caraïbes

Un roman humoristique sur la sexualité.

Un roman qui, je l’espère, pourra être lu autant par des jeunes qui s’éveillent à leur sexualité, qu’à des adultes qui veulent guérir des zones de grandes blessures.

Si vous avez peur que votre jeune ne soit pas encore assez vieux ou mature, accompagnez-le dans sa lecture. Soyez prêts à répondre à ses questions, à en discuter ouvertement avec lui.

Ce roman a été nourri par des années de travail de rue et de thérapie dans différents milieux. Des instants privilégiés qui auront permis de recevoir de grandes quantités de confidences sur un sujet, trop souvent tabou.

Bonne lecture et bon voyage dans les Caraïbes avec Vanessa.

Compte tenu du sujet développé, je ne peux pas affirmer que certains passages explicites ne choqueront pas certains. C’est pourquoi j’ai décidé de le classer 14 ans et plus. C’est l’âge à laquelle une jeune fille peut rencontrer une infirmière du CLSC et demander que les parents ne soient pas avisés de sa démarche.

14 ans et plus. Parental Guidance

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Pour commander par Internet:

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Publicités

Expliquez-moi les élections et la politique

Au service du peuple ou du parti?

Élections quand il fait beau

Merci de m’expliquer le sens de la démocratie au Québec!

Raymond Viger Dossiers Politique

Le Québec repart en élections. Encore et encore. Est-ce vraiment pour le bien-être du peuple ou parce que le Parti Québécois y voit une occasion de prendre le pouvoir majoritaire?

Le parti Libéral ou tout autre parti au pouvoir ferait sûrement de même. Les grands du pouvoir consultent le peuple, font des sondages. Et quand tout semble propice pour leur parti et pour leur avenir politique, ils se lancent en élection.

Est-ce vraiment le sens que l’on donne à la démocratie? La démocratie vient du grec et veut dire la souveraineté du peuple. Pourtant, le peuple a voté pour mettre au pouvoir, pendant 4 ans, un parti minoritaire. Aller en élection avant le terme de 4 ans n’est-il pas être en contradiction avec le mandat que le peuple a donné au gouvernement?

Pourquoi faut-il que mes billets de la catégorie Politique se retrouvent aussi dans la catégorie Conflit d’intérêts?

Merci de m’expliquer. J’aimerais bien comprendre.

Autres textes sur Politique

Pour ceux qui seraient découragé par la vie politique du Québec, je vous laisse les informations sur notre guide d’intervention auprès de personnes suicidaires:

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet:http://www.editionstnt.com/livres.html.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Dominic Champagne : pour une nouvelle démocratie

Le gouvernement invisible

Engagement des citoyens et démocratie véritable 

Normand Charest – chronique Valeurs de société, Dossiers Politique, Économie, Environnement

valeurs de société débats sociaux réflexions sociales socialeLe metteur en scène Dominic Champagne a publié un petit livre en août 2012 intitulé Le gouvernement invisible qui commence sur cette formidable citation du président américain Theodore Roosevelt, rédigée en 1906 :

« Derrière le gouvernement visible siège un gouvernement invisible qui ne doit pas fidélité au peuple et ne reconnaît aucune responsabilité. Anéantir ce gouvernement invisible, détruire le lien impie qui relie les affaires corrompues avec la politique, elle-même corrompue, tel est le devoir de l’homme d’État. »

Rien n’a changé

On est surpris de voir, plus d’un siècle plus tard, que la situation n’a pas changé et que les racines du gouvernement invisible et de la corruption sont aussi pérennes et persistantes que celles du chiendent ou du pissenlit.

Comme nous le démontrent en ce moment les histoires d’horreur de la commission Charbonneau, ainsi que toutes les dérives, les patinages de fantaisie et l’impossibilité des politiciens à nous donner des réponses claires. Comme des petits garçons qui ne souhaiteraient pas avouer leurs vols de bonbons ou de monnaie, et qui tenteraient de détourner l’attention des parents.

« Les raisons de nous indigner ne manquent pas », écrit Dominic Champagne, « spoliation de nos ressources, accroissement des inégalités, appauvrissement de la classe moyenne, dégradations de nos milieux de vie, privilèges fiscaux, corruption érigée en système, investissements militaires démesurés, convergence médiatique, perte de démocratie. »

Et cela donne le ton de ce véritable pamphlet.

Pour un gouvernement des citoyens

Dominic Champagne a surtout œuvré au théâtre, comme dramaturge et metteur en scène. Il vient de recevoir, en octobre de cette année, le Prix Gascon-Thomas de l’École nationale de théâtre. En 2006, il a mis en scène le spectacle Love à Las Vegas, basé sur des chansons des Beatles et produit par le Cirque du Soleil en collaboration avec Apple Corps.

Mais c’est « la saga du gaz de schiste » qui l’a « amené à prendre parti sur l’échiquier politique, en faveur des citoyens contre la domination de cette industrie prête à prendre le risque de sacrifier la qualité de vie des gens sur l’autel du développement à tout prix, au profit d’une minorité ». Car « Nous ne vivons pas que de pain », écrit-il. « Nous avons aussi soif de vérité et de justice. »

Dans son livre, Dominic Champagne plaide pour  un retour à la social-démocratie, à une économie qui serve les citoyens et non l’inverse. On a accusé la social-démocratie de tous les maux et prétendu que seul le néo-libéralisme était viable.

Une solution taillée à notre mesure

Mais pourtant, nous dit l’auteur, on parle peu des solutions nouvelles mises de l’avant par la Norvège, la Suède ou la Finlande et des surplus engrangés par ces pays, alors que le reste de l’Europe vit des heures difficiles.

Or, chacun de ces pays a trouvé une solution différente, taillée à sa mesure, adaptée à ses ressources et à ses besoins. Le Québec doit faire de même, nous dit Dominic Champagne, car nous ne manquons ni de créativité, ni de ressources naturelles.

Ce petit livre offre, en moins de 80 pages, une multitude de courts chapitres qui se lisent aussi facilement qu’un journal ou que des articles sur le Web.

Et l’auteur y ratisse large. Le Plan Nord, le gaz de schiste, les régions et les ressources. Éducation, culture. Démocratie. Protection du français, mais aussi diversité culturelle, recherche d’une voie commune avec les anglophones, les allophones et les Premières Nations.

La vigilance et l’implication des citoyens sont essentielles

Mais avant tout, son message souligne qu’il ne faut plus attendre des gouvernements ou des partis politiques qu’ils résolvent tous nos problèmes, puisque toutes ces organisations ont les mains liées par les finances.

La situation actuelle demande plutôt un engagement des citoyens, comme cela s’est fait pour le gaz de schiste. La vigilance et l’engagement constant des citoyens sont essentiels pour parvenir à une véritable démocratie.

Bien sûr, cette publication est un pamphlet, un manifeste dans lequel l’auteur exprime son opinion de citoyen, en se basant sur son engagement et ses expériences personnelles.

D’autres pourraient réfuter ses arguments, mais ces autres trouvent déjà leurs tribunes dans les pages financières et politiques des journaux et des autres médias.

Tandis que cet écrit fait une belle synthèse d’idées intéressantes qui peuvent inspirer notre réflexion et stimuler une plus grande implication sociale.

Cette implication et cette vigilance représentent la meilleure façon de réduire les abus, le laisser-aller et la corruption des administrations. Ou à l’inverse : le désintéressement et le laisser-faire sont les meilleurs moyens de se faire abuser.

Notes

  • Il faut signaler, au passage, une petite erreur en page 51 où il écrit : « Jacques Attali disait que le 21e siècle serait spirituel ou qu’il ne serait pas ». Cette phrase n’est certainement pas de Jacques Attali. On l’attribue généralement à André Malraux, et même dans ce cas, l’attribution est contestée.
  • Autre détail : ce livre est un pamphlet contre le gouvernement libéral de Jean Charest. Depuis sa publication, les Libéraux ont perdu le pouvoir et l’ancien Premier ministre s’est retiré de la vie politique. Mais outre ce détail, tout le reste du livre n’a rien perdu de sa pertinence.
  • Livre cité : Dominic Champagne, Le gouvernement invisible, éd. Tête première, 2012.

Autres articles sur la Politique:

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Les leaders étudiants trop intransigeants pour Lyne Beauchamp

Démission de Lyne Beauchamp

L’intégrité politique existe-elle?

N’y aurait-il pas d’autres démissions qui devraient être déposées dans le gouvernement de Jean Charest?

Raymond Viger Dossiers Éducation , Politique

Devant l’intransigeance des leaders étudiants, la ministre de l’Éducation Lyne Beauchamp démissionne.

Et si on extrapole, devant l’intransigeance des lobbys pharmaceutiques, est-ce que le ministre de la Santé, Yves Bolduc, devrait démissionner lui aussi?

Devant l’intransigeance des lobbys des entreprises pétrolières et minières, est-ce que le ministre de l’Environnement, Pierre Arcand, devrait lui aussi démissionner?

Devant l’intransigeance des mafias et des groupes criminalisés et de leur fraude incessante, est-ce que le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier devrait faire de même?

Nous aurions un gouvernement fort si le gouvernement Charest tapait sur les pétrolières, les minières, les pharmaceutiques, mafia et autres aussi fort qu’il l’a fait avec les étudiants avec cette loi matraque, la loi 78.

Devant l’incapacité du gouvernement Charest d’être un gouvernement fort devant les entreprises pharmaceutiques, pétrolières, minières, l’industrie du bois, les groupes criminalisés et autres mafias… Jean Charest devrait-il démissionner pour donner l’exemple?

Autres textes sur  Politique , Jean Charest

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour sauver l’économie: appauvrir les pauvres et enrichir les riches!

Économie

Justice sociale, occupons les espaces publics

Pour sauver l’économie, il n’y a pas d’autres solutions, selon la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international, que d’appauvrir les pauvres et d’enrichir les riches. D’où l’indignation populaire, le mouvement des Indignés et l’occupation de lieux publics dans les villes pour manifester son opposition à une telle conception de la vie en société.

Normand Charest    Dossiers Économie, Communautaire

utopistes économie finance révolte bourse seat-in

Bien sûr, les dirigeants de ces institutions n’expriment pas leur opinion de manière aussi directe, car elle se révèlerait contraire à l’argument de «justice sociale» dont ils se réclament, eux qui se présentent simplement comme les serviteurs des États démocratiques.

Or, si le terme «démocratique» signifie un gouvernement du peuple, il ne convient plus à la réalité actuelle où tout le pouvoir est aux mains de la finance. Et il serait bien difficile de soutenir que celle-ci œuvre au service du plus grand nombre.

Comment appauvrir le peuple?

C’est ainsi que pour sauver l’euro il faudrait, selon la Banque centrale européenne (BCE), appauvrir le peuple. Comment? En augmentant les taxes, en réduisant les retraites pour tous, en reportant l’âge de la retraite (les ouvriers fatigués pourraient ainsi aider l’économie en mourant avant de toucher leurs rentes), en réduisant les salaires (mais pourra-t-on faire «rouler l’économie» si on ne peut plus consommer?), en augmentant le chômage par les licenciements, en réduisant les aides médicales et sociales (dont n’ont pas besoin les riches)…

Pendant ce temps, les impôts sur les sociétés qui étaient de 50% dans les années 1980 sont maintenant de 33,3%, selon les taux affichés, mais en réalité ils ne sont souvent que de 7%. La hausse des dividendes est de 13%. Et les dirigeants bénéficient de généreux bonus, alors qu’ils licencient ou appauvrissent les employés et qu’ils augmentent sans cesse leur charge de travail. On justifie cela par la nécessité d’offrir une taxation aussi faible dans les pays développés qu’elle l’est dans les pays émergents, afin d’attirer les investissements.

Enrichir les riches

En rendant tout cela abstrait, mathématique, on s’enlève toute responsabilité personnelle, politique ou sociale. On parle même d’«intérêt supérieur» auquel il faudrait se sacrifier et tant pis si cela coïncide, par hasard, avec celui des classes supérieures, ironise le Monde diplomatique (11/2011, p. 10).

Pour que l’on accepte plus facilement de se sacrifier à «l’intérêt supérieur», il faudrait au moins que toutes les classes sociales participent à l’effort de sobriété, y compris celles qui bénéficient des plus grands surplus.

Les réformes économiques

Mais les réformes qui nous sont présentées en ce moment constituent une injustice sociale que l’on cache sous un langage abstrait et inaccessible. On veut cacher la réalité sous un mirage de mots. Sinon, il serait bien difficile de l’assumer dans toute sa nudité.

Plus que jamais «l’argent mène le monde» et contrôle les gouvernements des États qui en dépendent. Une vraie démocratie n’est donc plus possible dans de telles conditions, puisqu’il n’est plus question de défendre les intérêts des populations, mais bien ceux de la finance.

Les manifestations

En réaction à cette perte de pouvoir sur leur destinée, les populations manifestent, en Grèce, en Espagne et ailleurs. On voit des «Indignés» occuper les lieux publics à Francfort (siège de l’économie européenne), à New York, Londres, Paris, Toronto, Montréal…

Il est clair que toute l’économie et le système monétaire actuel reposent sur de fausses bases qui accordent plus d’importance à la spéculation qu’au travail lui-même, qu’à une compensation équitable entre les individus.

Comment pouvons-nous changer ce système, qui résiste à tous les changements puisqu’il détient tous les pouvoirs matériels ? Nous ne le savons pas encore. Mais ce système monétaire risque de se détruire par lui-même, s’il nous demande de consommer davantage tout en gagnant moins par exemple, une aberration que l’on a soutenue temporairement par un crédit qui a lui aussi atteint ses limites…

Illustrations Mabi

Autres textes sur Justice, Économie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour une réforme de notre système politique

Politique et démocratie

Comment réformer le système politique pour une société démocratique, juste et équitable?

Est-ce que le système politique que nous avons dessert bien la démocratie? La dernière élection fédérale nous montre des cas extrêmes d’abus qui ne devraient pas exister dans un système démocratique juste et équitable.

Raymond Viger  Dossiers Politique, Stephen Harper

Les résultats de la dernière élection fédérale est sans équivoque. Jack Layton a fait élire une série de députés sans expérience et sans même être présent dans leur comté. Il est évident que les gens n’ont pas voté pour ces députés mais pour Jack Layton et le NPD. Avons-nous les meilleurs députés pour nous représenter? Avons-nous le meilleur système politique pour avoir une démocratie juste et équitable?

Depuis la Confédération de 1867, le Canada a le même système politique. Malgré quelques modifications en cours de route, après 144 ans, il est maintenant temps de faire une réforme en profondeur de notre système politique et de la façon que la démocratie s’exerce au Canada.

Pour une réforme du système politique

Les différents systèmes politiques des autres pays ont aussi leurs lacunes. Au lieu d’essayer de copier ou tenter d’améliorer ce qui ne fonctionne pas à 100%, pourquoi ne pas tenter de trouver un nouveau système de fonctionnement politique pour exercer notre démocratie?

La politique c’est l’organisation du pouvoir dans une société. Ce pouvoir a été usurpé par des lobbyistes, des gens qui parrainent des partis, des partis politiques qui ont des agendas cachés, par des politiciens qui font la pluie et le beau temps en muselant les députés qui nous représentent, par des guerres entre les partis qui ne cessent de chercher des poux aux partis d’en face…

On ne construit pas un pays avec un tel derby de démolition. Est-ce qu’un conseil d’administration d’une entreprise est déchiré en 3 ou 4 factions qui n’essayent que de trouver les erreurs des autres? Un conseil d’administration n’est-il pas un regroupement d’administrateur qui travaille ensemble pour que leur entreprise réussisse le mieux possible? Pourquoi les politiciens ne s’inspirent-ils pas des chefs d’entreprise pour atteindre des objectifs concrets pour un pays plus fort?

Notre système politique actuel oblige les partis à garnir leur caisse électorale. Tous ces montants que les politiciens reçoivent des entreprises n’inciteraient-ils pas les politiciens à se “souvenir” de leur bon samaritain financier au moment où ils seront au pouvoir?

Tous ces millions dépensés pour se faire élire et démontrer que le parti adverse est incompétent ne pourraient-ils pas servir à la guerre contre la pauvreté?

Gérer les affaires de l’État

À quelques différences près, le système politique est comme une grosse entreprise, une multinationale. Des gens doivent gérer et administrer une société pour en arriver à atteindre une mission. Une entreprise c’est de faire de l’argent pour les actionnaires, un gouvernement, c’est de gérer les différentes relations que notre société établi avec ses citoyens et ses commerçants, les autres pays… dans un objectif de Justice et d’Équité. Ces relations sont humaines, financières, matérielles…

Mis à part quelques cas de dérapage, théoriquement, dans une entreprise, les membres du conseil d’administration sont tous présents pour soutenir la mission de l’entreprise. Dans notre système politique actuel, nous avons des membres de différents partis politique qui ne cessent de se chicaner, de se tirer dans les pieds et de tenter de prouver que l’autre parti est incompétent à gérer les affaires de l’État.

Conflit d’intérêt de notre système politique

Le système actuel pour élire un gouvernement nous met en conflit d’intérêt. Quand je vote, est-ce que je le fais pour le meilleur député de mon comté ou pour le Premier ministre du pays? Si je vote pour le meilleur député de comté, est-ce que le respect de la ligne de parti va l’empêcher de faire son travail?

Fini les chicanes inutiles de parti, on élimine tous les partis politiques. Nous voulons avoir les meilleurs politiciens pour représenter leur comté et que tous ensemble ils travaillent pour bâtir un pays et non plus se démolir les uns et les autres.

Pour un nouveau système politique

Pour éviter d’élire des absents et de parfaits étrangers comme il a été fait à la dernière élection fédérale, le peuple fait l’élection de l’ensemble des députés. Ceux-ci, ne sont rattachés à aucun parti politique. Ils se présentent dans leur comté et les électeurs font l’élection de la meilleure personne pour les représenter.

Pour éviter d’avoir un parti politique au pouvoir qui est pris à trouver des ministres avec les seuls membres de son parti qui ont été élus, tous les députés élus, en leur âme et conscience, avec un vote libre, font l’élection des ministres. Parmi l’ensemble des députés élus, quels sont les meilleurs politiciens pour prendre des dossiers spécialisés? En ayant plus de choix, nous devrions avoir plus de compétences qui se retrouvent avec des fonctions ministérielles.

Et finalement, les ministres se réunissent pour faire l’élection de celui qui sera le premier ministre. Exactement de la même façon qu’on le fait dans une entreprise privée, dans une coopérative ou encore dans un organisme communautaire.

Tous pour un et un pour tous

Tous les députés ensemble travaillent pour l’avancement de leur pays au lieu de passer le plus clair de leur temps à se chicaner entre eux et tenter de jeter le discrédit sur le parti adverse.

Est-ce que cette formule politique est parfaite? Je ne prétend pas avoir la vérité. Cependant je vous offre ce manifeste pour que vous le commentiez, apportiez vos propositions et vos modifications. Est-ce que tous ensemble on peut arriver à formuler une proposition valable pour un système politique juste et équitable? Je crois que si nous travaillons tous ensemble, nous allons y arriver.

Mises à Jour 10 juin 11 19:05: Le journal des alternatives présente le livre de Jacques Lazure écrit en 2006 intitulé Abolir les partis politiques.

Mise à jour 10 Juin 11 19:02: Article dans Le Devoir sur Génération d’idées qui propose une réforme majeure du système politique.

Mise à jour 10 juin 11 19:00: Suite aux départs de Louise Beaudoin, Pierre Curzi et Lisette Parizeau, Renart Léveillé en arrive aux mêmes conclusions qu’ils nous faillent réformer notre système politique.

Mise à jour 10 mai 11 11:05: Koval a écrit un billet fort élaboré sur une proposition de changement de mode de scutin.

Autres textes sur Politique

Décès de Jack Layton

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Sociétéédité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Les surplus servent à financer l’intervention du Journal de la Rue auprès de jeunes marginalisés. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Élections fédérales

Pour quel parti voter? Quel Premier ministre faire élire?

En cette période électorale qui nous mènera à élire un nouveau gouvernement le 2 mai prochain, je me pose encore la question où je ferais mon X la journée des élections.

Raymond Viger  Dossiers Politique, Stephen Harper

Stephen Harper premier ministre canada élections fédéralesEn ce qui me concerne, les périodes électorales ne sont pas des instants de réjouissance. Pollution visuelle avec tout cet affichage qui orne nos rues. Pollution Internet avec tous les communiqués de presse que Stephen Harper envoie dans la blogosphère. Les nouvelles qui n’en finissent plus de nous donner l’itinéraire des chefs de parti. Comme si ça m’intéressait de savoir où Stephen Harper, Michael Ignatieff, Jack Layton et Gilles Duceppe serre des mains!

Encore pire quand je vois en première page des quotidiens un des de parti avec un casque de construction ou un chapeau de fromager. Une vraie parade de mode politique. Ont-ils quelque chose de sérieux à nous dire ou s’ils ne font que s’amuser à jouer à « kid kodack »?

Politique et démocratie

michael_ignatieff_libéral_elections_federales_michael_ignatieffNotre système politique actuel met en danger la démocratie. Quand je vote, est-ce que je le fais pour le meilleur député de mon comté ou pour le Premier ministre du pays?

Si je vote pour le meilleur député de comté, est-ce que le respect de la ligne de parti va l’empêcher de faire son travail? Je me souviens qu’au début de sa carrière politique Louise Harel s’était levée contre la ligne de parti et tenait à ses idées. Mais est-ce que tous les politiciens ont la force de caractère que Louise Harel a présenté?

Bâtir un pays ou vendre son parti?

jack-layton-npd-elections-federales-jack-laytonEt que dire de tous ces députés qui, à l’assemblée nationale, endossent les couleurs de leur parti et qui passent le plus clair de leur temps à se chicaner? C’est à qui pourra sortir la plus grosse histoire d’horreur sur son voisin d’en face. Tenter de démontrer que tous les péchés capitaux ont été inventé par le parti d’en face.

On ne construit pas un pays avec un tel derby de démolition. Est-ce qu’un conseil d’administration d’une entreprise est déchiré en 3 ou 4 factions qui n’essayent que de trouver les erreurs des autres? Un conseil d’administration n’est-il pas un regroupement d’administrateur qui travaille ensemble pour que leur entreprise réussisse le mieux possible? Pourquoi les politiciens ne s’inspirent-ils pas des chefs d’entreprise pour atteindre des objectifs concrets pour un pays plus fort?

Dépenser pour se faire élire ou pour construire?

gilles-duceppe-bloc-quebecois-elections-federales-gilles-duceppeEst-ce acceptable de voir tous ces millions que les partis ramassent être dépensés pour se faire élire? Ne pourraient-on pas les investir pour combattre la pauvreté? Tous ces montants que les politiciens reçoivent des entreprises n’inciteraient-ils pas les politiciens à se “souvenir” de leur bon samaritain financier au moment où ils seront au pouvoir?

Et que fait-on avec un député qui serait un excellent représentant politique mais qui n’est pas millionnaire et qui ne veut pas être muselé par la ligne de parti? Sans la machine des partis et sans leurs faramineux budget va-t-il pouvoir se présenter équitablement?

La démocratie existe-elle avec un système politique tel que nous avons? J’en doute.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Résultats élections fédérales 2011

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Stephen Harper et l’homosexualité

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :