Casse-Noisette de Tchaïkovsky pour les enfants du Docteur Julien

Au profit de la Fondation du Docteur Julien

Concert de piano pour Noël

concert noel casse-noisette piano fondation docteur julien enfantsLe dimanche 8 décembre, à 15 h, onze étudiants âgés de 13 à 19 ans offriront leur concert de piano dont le thème portera sur Casse-Noisette de Tchaïkovsky. L’histoire sera racontée aux enfants.

Raymond Viger  Dossier FamilleCommunautaire

Également au programme : chants de Noël pour tous.

Le concert se tiendra au CCSE Maisonneuve (centre communautaire, culturel, social et éducatif) situé au 4375 rue Ontario Est. Un stationnement est disponible, sans frais.

logo-Fondation Docteur Julien enfants concert piano casse-noisetteCoût d’entrée : 15 $ adultes, 5 $ enfants de 14 ans et moins.

Possibilité d’offrir un don sur place.

Bienvenue, petits et grands !

Merci et félicitations à l’enseignante de piano Ginette Cyr-Charest pour son implication auprès d’organismes communautaires. Une belle démonstration que notre créativité peut être une belle occasion de reconnaître le travail des jeunes ainsi que le travail des organismes communautaires.

PS. Le Docteur Julien sera à l’émission Tout le monde en parle de Guy A Lepage.

Autres textes sur Communautaire

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Une murale graffiti pour les enfants du Docteur Julien

Une murale et un nouvel environnement

Murale graffiti pour la Fondation du Docteur Julien

Les muralistes graffiti Ènsu et Pine s’impliquent pour une deuxième fois auprès des enfants de la Fondation du Docteur Julien.

Raymond Viger Dossiers Porte-folio, MuralesGraffiti

chambres adolescents graffiti murales décoration designL’été dernier, les muralistes graffiti Ènsu et Pine ont donné de nouvelles couleurs aux murs extérieurs donnant sur la ruelle des locaux de la Fondation du Docteur Julien. La réalisation s’est faite avec la présence et l’implication des enfants qui utilisent les services de la Fondation du Docteur Julien. Une façon originale de permettre à ces jeunes de s’approprier cet espace qui est leur.

Pour la période des Fêtes, les muralistes Ènsu et Pine ont récidivé en réalisant une murale dans les locaux de la Fondation du Docteur Julien. Une autre façon originale de mettre un air de fête permanent dans les locaux utilisés par les jeunes.

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres textes sur le Graffiti

Porte-folio artistes graffiteurs muralistes

Galerie du Café-Graffiti

Affiches des contrats du Café-Graffiti 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Gardons le cap

Le financement des organismes

Le communautaire a-t-il encore un avenir?

Pendant que le docteur Julien cherche de l’argent pour offrir aux enfants les services de son équipe en pédiatrie sociale ; alors que l’organisme de réinsertion pour les jeunes, Productions Jeun’Est a réussi de peine et de misère à obtenir une extension de financement jusqu’en novembre 2011 et que personne ne sait encore comment se jouera son avenir ; malgré le fait que le Café-Graffiti ne soit pas subventionné et qu’il accumule des déficits, année après année: 2011 s’annonce plus difficile encore.

Raymond Viger Dossiers Communautaire, Bénévolat

L’aide sociale offre des programmes d’insertion permettant aux bénéficiaires de participer à des activités dans le but de reprendre, à leur rythme, le chemin d’un retour au travail. Les prestataires de l’aide sociale reçoivent ainsi un léger supplément avec leur chèque mensuel. Ces programmes se termineront en juin 2011.

Emploi-Québec remplacera la Solidarité sociale pour soutenir ceux qui peuvent envisager un retour au travail à court terme. Pour ceux qui bénéficient de l’aide sociale et qui sont un peu plus éloignés du marché du travail, ça se termine en 2011. On les oublie, on les abandonne, compression budgétaire oblige. Dommages collatéraux dans une guerre pour un budget sans déficit.

L’assistance sociale coupée

Il y a aussi les coupures de l’allocation pour contraintes temporaires destinées aux mères monoparentales, aux couples avec enfants de moins de cinq ans ainsi qu’aux bénéficiaires âgés de 55 à 60 ans.  Autant de personnes qui se souviendront longtemps de 2011.

Une année qui s’annonce austère pour les assistés sociaux et pour ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté. Une année toute aussi difficile pour les organismes communautaires qui essayent de les aider.

Augmentations

Le prix du timbre a augmenté de 3 sous le 15 janvier dernier. À première vue, on peut penser que c’est une bagatelle dans l’océan des coûts d’opération. Pour Reflet de Société, cela signifie une hausse annuelle de 9 000 $ pour la poste.

Avec l’augmentation de 1 % de la taxe de vente au Québec, nous absorbons 6 838$ sans transférer ce coût à nos abonnés.

Après deux augmentations de 0,50 $ de l’heure, le salaire minimum augmentera le 1er mai d’un autre 0,15 $ de l’heure. Pour notre organisme communautaire, cela représente annuellement un coût additionnel de 26 390 $ pour chacune des 2 premières augmentations et de 7 917 $ pour celle de 2011 soit un total de 60 697 $.

En espérant que le coût du papier, les autres taxes et frais restent stables en 2011, nous débutons l’année avec une charge additionnelle de 23 755 $ qui s’ajoute aux augmentations de 35 390 $ pour chacune des deux dernières années, pour un grand total de 94 355 $ d’augmentation des coûts d’opération.

Impacts sur le magazine Reflet de Société

Ce sont les abonnements au magazine Reflet de Société qui comble les déficits du Café-Graffiti. Comment réussir à continuer notre mission malgré toutes ces augmentations de frais fixes? Malgré tous nos efforts pour maintenir au plus bas les coûts d’opération de l’organisme, nous devons envisager une augmentation du coût de l’abonnement de votre magazine Reflet de Société. L’augmentation sera effective le 1er mai 2011.

Je voulais vous prévenir. Pour vous remercier de votre soutien depuis de nombreuses années et vous donner l’opportunité de renouveler votre abonnement avant l’augmentation. C’est aussi une occasion d’offrir à vos proches et à vos amis de s’abonner à Reflet de Société. Il nous fera grand plaisir de les accueillir dans notre grande famille.

Faire connaître le magazine à l’ensemble du Québec est une opération dispendieuse qui demande beaucoup d’énergie. En tant que fidèles lecteurs de Reflet de Société, en vous identifiant fièrement en tant qu’abonnés à notre magazine et en proposant à vos proches de le faire, vous permettez ainsi à vos amis et vos collègues de bénéficier d’un abonnement avant que le prix n’augmente tout en soutenant notre mission d’intervention auprès des jeunes.

Merci pour votre présence et votre fidélité. Vous faites partie des solutions pour 2011 !

Autres textes sur Communautaire

Troquer pour mieux vivre et récupérer

Internet, journalistes et organismes communautaires

Cybercap et le multimédia

La fondation du docteur Gilles Julien

Le garage des jeunes

Centre communautaire pour aînés Chez-Nous

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

La fondation du docteur Gilles Julien

Le Docteur Gilles Julien

Le financement du communautaire

En juillet dernier Le Devoir publiait un article de Jérôme Savary, du journal de rue l’Itinéraire, présentant le pédiatre social Gilles Julien. Un passionné de nos enfants qui est aujourd’hui de mauvaise humeur, amer et qui lance un cri d’alarme.

Raymond Viger Dossier Communautaire, Famille

docteur-gilles-julien-fondation-enfants-dr J’en suis resté estomaqué. Avant la lecture de cet article, j’étais convaincu que le Dr Gilles Julien roulait sur l’or. Avec un important soutien de la Fondation Chagnon, sa Guignolée annuelle, l’appui de nombreuses entreprises et médias dont Tout le monde en parle et le spectacle de financement produit par Guy A. Lepage,  je ne pouvais pas m’attendre à ce que le programme du Dr Julien soit en difficulté financière. Son organisation fait partie des quelques rares organismes bénéficiant d’une large sympathie populaire. Le Dr Julien est l’un des rares personnages communautaires à être entendu par plusieurs personnes en position de pouvoir.

Financement de la Fondation du docteur Gilles Julien

À vrai dire, j’étais jaloux de l’organisation du Dr Julien. Quand je regarde où nous en sommes avec notre organisme: toutes nos demandes de rendez-vous avec des ministres nous ont été refusées, malgré plusieurs demandes, nous n’avons pas obtenu de numéro de charité, nous n’avons pas encore réussi à être appuyés par un important mécène, notre spectacle pour soutenir le financement de notre intervention auprès des jeunes n’est pas encore appuyé par les médias… Ces manques dans notre organisation me faisaient envier ce que le Dr Julien a accompli.

Avec ma conjointe Danielle, il nous est souvent arrivé de nous dire que nous voulions revendiquer le droit d’être malade. Parce, que malade ou pas, il nous faut nous occuper de l’organisme. Et voilà que cet article sur le Dr Julien cite une revendication similaire de sa part. Moi qui espérais que nous pourrions, un jour, voir la lumière au bout du tunnel.

Le modèle d’intervention du Docteur Gilles Julien

Tout le monde trouve que le modèle d’intervention du Dr Julien est extraordinaire. Notre méthode d’intervention fait régulièrement l’objet d’études dans différentes universités à travers le monde. J’ai 10 ans de moins que le Dr Julien mais je suis déjà dans le même état d’esprit que lui. J’espérais ou je rêvais qu’un jour, un peu de notoriété nous permettrait d’atteindre la fin de la traversée de notre désert.

Et voilà que cet article remet en question tous mes rêves et mes espoirs les plus fous. Qu’est-ce qui cloche dans notre société? Qu’est-ce qu’il faut changer pour en arriver à créer une communauté forte et solidaire?

Le communautaire et l’environnement juridique, politique et économique

Nous avons créé un modèle d’organisme communautaire qui s’autofinance par les abonnements au magazine Reflet de Société. Une façon de faire de la prévention à partir de nos textes et de pouvoir investir dans l’intervention. Que ce soit l’augmentation du prix du papier, l’augmentation du timbre poste, la diminution des subventions aux envois postaux de magazines, les coûts exorbitants pour un organisme communautaire de la Do Not Call list du CRTC, la diminution des ventes de publicité, l’impact des nouvelles normes du CRTC sur nos revenus…, tous ces facteurs nous font reculer de deux pas chaque fois que nous voulons en faire un.

Merci à l’Itinéraire et au Devoir de nous avoir présenté ce reportage sur le cri d’alarme du Dr Julien. Cela va m’éviter de rêver en couleur en espérant qu’un jour les politiciens soient à l’écoute du milieu communautaire. Cela va aussi me permettre de m’armer de patience et de ténacité.

Notre magazine étant limité à 25 % de publicité, cela veut dire que chaque page d’annonce permet d’offrir 3 pages de textes de sensibilisation et d’information. De plus, chaque page de publicité prise pour un an dans notre magazine permet de créer un emploi en intervention auprès des jeunes. Une quarantaine de ministres et de ministères, provinciaux et fédéraux, ont été sollicités pour placer de la publicité dans notre magazine pour ce numéro. Faites le compte et vous pourrez deviner combien de lettres de refus j’ai accumulé sur mon bureau.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :