André Robitaille, Paul Doucet et Caroline Néron

Quand les émotions remontent

Les enfants de la télé

Raymond Viger | Dossiers CultureTélévision

les enfants de la télé andré robitaille édith cochrane radio-canadaLes enfants de la télé est une émission de divertissement. Le rire et le plaisir font parti de leur orientation. André Robitaille accompagné de Édith Cochrane anime l’émission. Il présente un extrait où Paul Doucet à la fin de son secondaire chante une chanson. Caroline Néron qui est à ses côtés se prépare à le piquer sur sa prestation.

Rire et suicide

Paul Doucet Les enfants de la télé. André Robitaille et Caroline Néron La vigilance d’André Robitaille lui permet de remarquer que Paul Doucet était touché par cet extrait. Il intervient avec tact pour donner la parole à Paul Doucet. Celui-ci explique que ce spectacle avait été donné peu de temps après le suicide de sa mère. Un très beau partage, touchant et bien présenté. Félicitations à André Robitaille pour avoir été vigilant et d’avoir vu cette émotion de Paul Doucet remonter et d’être intervenu rapidement et efficacement. Une émission divertissante se doit de demeurer respectueuse des émotions que l’on traverse.

Et Caroline Néron?

Caroline Néron les enfants de la télé Radio-CanadaJe veux souligner qu’ici je ne reproche rien à Caroline Néron. Contrairement à André Robitaille qui était en face, Mme Néron se retrouvait aux côtés de Paul Doucet. Je ne pense pas qu’elle ait été en position de voir cette émotion. Elle voulait intervenir sur la présentation de l’extrait comme le canevas de l’émission le propose.

Autres textes sur Cinéma et télévision

Tenir paroles

TENIR PAROLES présente le parcours singulier de l’auteur-compositeur-interprète Ian Fournier. Explorateur acharné, pourchasseur insatiable des mots et de leur sens, Ian Fournier a survolé les 30 dernières années armé d’un crayon et d’un bout de papier, toujours prêt à témoigner du monde en chanson.

Les 108 textes de TENIR PAROLES, regroupés en dix sections, montrent l’originalité de la démarche de l’auteur et témoignent de son enviable liberté: d’un album à l’autre, en tant qu’artiste-producteur, Ian Fournier a pu changer à sa guise de style musical, parfois même radicalement. C’est ainsi que les chansons colligées dans ce recueil, oscillant entre sonorités rock, poésie et histoire, lui confèrent un relief peu commun, miroir de la carrière de l’artiste.

TENIR PAROLES, avec ses commentaires autobiographiques, ses textes profonds à la fois philosophiques, intrigants et drôles, nous convie à la découverte d’un poète prolifique autant qu’inspirant.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :