Histoire des gangs de rue

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Chronique des gangs de rue à Montréal

Général, membre d’un gang de rue

Sous la plume de Dominic Desmarais, le magazine Reflet de Société a débuté en février dernier la publication de l’histoire de Général, un ex-membre des Bloods, un gang de rue de Montréal-Nord. Pour le blogue, tous les mercredi, nous vous présenterons une partie de cette histoire de Général et des gangs de rue.

Dominic Desmarais  Dossier Gang de rue

general-blood-gang-de-rue-montreal-nord-gangs_thumbLes gangs de rue ont pris naissance à Montréal dans les années 1980.

Blood (les rouges)

La première génération des Rouges s’appelait les Master B en l’honneur de celui qui les a créés, un dénommé Beauvois. Ils ont formé la deuxième génération du clan, les Bogars.

Les Bogars ont à leur tour formé des plus jeunes, les Outlaws. Général fait partie de cette génération, la première métissée. Les Blancs, les Latinos et les Arabes se sont mélangés aux Noirs, à l’image de l’immigration québécoise.

Crips (Les Bleus)

Du côté des Bleus, le premier clan se prénommait le gang des Bélanger. Leur relève a pris le nom de CDP pour Crack Down Posse. Puis sont apparus les Crips. Fait inusité, Emmanuel «Mano» Zéphir, fondateur des Crack Down Posse et membre très influents des Bleus était un grand ami de Beauvois de la première génération des Rouges.

La guerre des gangs a pris son envol entre les Bogars et les CDP au milieu des années 1990.

La semaine prochaine débute la grande histoire des gangs de rue.

Introduction Histoire des gangs de rue

Autres textes sur Gang de rue

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

%d blogueurs aiment cette page :