Fausse représentation de Bell: téléphonie, Internet et télévision

Protection du consommateur

Les sous-contractants de Bell

Quand on cogne à votre porte, c’est pas parce qu’on se présente comme vendeur de Bell que nous avons la crédibilité et le sérieux de l’entreprise.

Raymond Viger   Dossier Protection du consommateur

internet cellulaire bell vidéotron téléphonieLongue histoire qui en dit long sur Bell Canada. On cogne à la porte. C’est un représentant de Bell. Il nous propose un meilleur forfait que Vidéotron. Il nous donne son numéro de cellulaire en disant qu’on peut l’appeler directement pour régler tout problème éventuel. Il nous garantit que nous payerons moins cher. Il nous garantit que nous serons avisé s’il y avait des frais supplémentaires. Il nous garantit que son forfait saura satisfaire tous les besoins de mon garçon Patrick.

Je recommande donc à Patrick de signer une entente avec Bell. Moins de 48 heures après l’installation de Bell, je reçois un avis mentionnant que nous avons déjà atteint le maximum de notre forfait. J’appelle le représentant sur le numéro qu’il nous a laissé. Sa boîte vocale est pleine et le demeurera pendant plusieurs jours. Quand je réussis à atteindre sa boîte vocale, il ne retournera jamais mes messages.

Déception envers Bell

bell canada téléphonie cellulaire internet forfaitDéçu que le forfait proposé ne réponde pas à nos besoins. Déçu que le représentant, supposément à notre service, ne retourne pas ses appels, j’appelle le service après-vente de Bell pour annuler mon forfait et revenir à Vidéotron. Ce que j’en comprends c’est que ces gens qui font du porte-à-porte au nom de Bell ne sont que des souscontractants à la commission et qui nous compte n’importe quelle histoire pour signer un nouveau client. Une belle gang de menteur finalement.

En tentant de revenir avec Vidéotron, nous nous apercevons alors que le technicien de Bell, lors de son installation, est reparti avec les équipements de Vidéotron. Équipements qui ne m’appartiennent même pas mais dont nous sommes responsables.

Les employés de Bell et les souscontractants

En appelant au service à la clientèle de Bell pour comprendre ce qui s’est passé avec les équipements, on me mentionne que le technicien n’est pas supposé faire cela et qu’ils vont faire enquête. J’en comprends alors que les techniciens de Bell qui vont les installations sont encore des souscontractants et que Bell, encore une fois, semble vouloir se laver les mains des ces gens de l’externe.

L’enquêteur nous rappelle pour nous dire que Bell n’est pas responsable. Au moment de l’installation, le technicien a fait signer un papier à Patrick mentionnant qu’il a fait la demande de reprendre les équipements de Vidéotron!

  • Primo, Patrick ne l’a jamais vu repartir avec les équipements.
  • Secundo, quand le technicien a terminé son installation, il demande de signer un formulaire avec un million de petits caractères mentionnant que c’est pour justifier qu’il a fait l’installation. Il ne dit cependant pas que ce formulaire fait la demande de retirer les équipements de Vidéotron.

Nous sommes revenus à Vidéotron. Nous avons demandé de débrancher tous les équipements de Bell après quelques semaines. Depuis maintenant presque 4 mois, Bell continue de facturer le double du forfait que nous avions signé et ce, malgré que nous n’utilisons même pas leur service!

Morale de cette histoire: ne pas faire confiance aux vendeurs porte-à-porte même s’ils représentent de grandes entreprises telles que Bell ou Vidéotron.

Morale de cette morale: si vous voulez obtenir un service de Bell ou de Vidéotron, appelez leur bureau ou rendez-vous dans leur magasin. Des employés permanents avec des salaires réguliers vont vous répondre. Pas des employés de passage à la commission.

Fantasme pour une justice sociale: ce n’est pas le premier billet que j’écris décrivant mon insatisfaction envers des entreprises de téléphonie telle que Bell ou Vidéotron. Des émissions de protection du consommateur telle que l’émission JE ont déjà présenté plusieurs reportages montrant l’indécence des compagnies de téléphonie. À quand l’imputabilité de ces entreprises?

Je n’ai pas le temps, mais question de principes, j’ai le goût d’aller au bout de cette histoire.

Histoire à suivre. Je vous tiens au courant.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Fausse représentation sur les taux d’intérêt en magasin

Protection du consommateur

20% par année ou 10%?

Sur le contrat de financement, il est inscrit un taux d’intérêt de 19%. Le vendeur s’empresse de dire au client de ne pas s’inquiéter, il ne va payer que 10%. Qui dit vrai?

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur

Entre ce que le vendeur vous dit verbalement et ce qui est écrit sur le contrat que vous signerez, le contrat fait force de loi. Et sur ce contrat, c’est inscrit 19% par année. C’est effectivement le taux d’intérêt que vous payerez pour ce genre de vente.

Dans ce cas vécu par un jeune dans un magasin d’électronique, le vendeur s’est empressé de rassurer le client en lui mentionnant qu’il ne payera que 10% d’intérêt. Même si le vendeur a fait une fausse représentation, mathématiquement, il n’a pas tort. C’est pour cela qu’il se permet de faire une telle présentation pour conclure sa vente.

Se financer à 19%

Personne n’est intéressé à faire un achat à tempérament avec des taux d’intérêts de 19% ou plus. C’est pourquoi le chiffre lancé par le vendeur est plus attrayant.

Si vous empruntez 100$ pendant une année à 19% en ne payant mensuellement que les intérêts, sans faire aucune remise en capitale, vous paierez 19$ d’intérêt. Il est facile de voir que l’on paye du 19% d’intérêt.

Mais si vous payez capital et intérêt sur une année, le montant d’intérêt à payer diminuera à chaque mois. Dans votre année, vous aurez effectivement payé autour de 10$ d’intérêt. Soit 10% du montant financé. Mais cette demeure à un taux d’intérêt de 19% par année.

Contrat de vente à tempérament

Et si le vendeur insiste pour vous dire que votre taux d’intérêt n’est que de 10%, faites-lui biffer sur le contrat le montant de 19% et faites-lui remplacer par 10%. Vous verrez qu’il ne le fera pas parce qu’il sait très bien qu’il est en train de vous monter un bateau.

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec Montréal: 514-253-6556 Québec: 418-643-1484 Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs Montréal: 514-598-7288 Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Rédaction courrier@protegez-vous.ca 2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305 Montréal (Québec) H2K 1C3

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Arnaques sur Internet: soyez vigilant!

Arnaques sur Internet: soyez vigilant!

Gabriel Alexandre Gosselin              Dossier Santé, Fraude internet, Protection du consommateur

Une lectrice nous a contactés dernièrement. Elle nous mentionne un site de vente de chihuahuas qu’elle a utilisé. L’entreprise dit livrer ses petits chiens. Après avoir effectué une commande par carte de crédit, la dame en question veut contacter l’entreprise, pour aller chercher elle-même son chiot, qui n’arrive pas. Aucune adresse ne lui sera délivré, pas plus de réponse…

Notre équipe de rédaction a effectué quelques recherches. Le site Internet de vente de chihuahuas est devenu inaccessible pendant quelques jours. Nous avons finalement pu retracer l’URL. Fin de l’histoire: madame n’a jamais eu son chihuahua.

Achat en ligne: méfiez-vous!

Faire des achats sur le web est un moyen pratique de se procurer tout ce qu’on souhaite sans se lever de sa chaise d’ordinateur. Le monde de la vente Internet constitue, par contre, une marée de pièges à internautes. Avant de faire des achats en ligne, assurez-vous toujours de la qualité du service offert et des mesures de sécurité concernant l’achat par carte de crédit.

Il est toujours bon également de prendre une marche et de se rendre chez notre vendeur du coin. De cette façon, on se garde en santé et on sécurise nos achats!

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

PUBLICITÉ

show_image

L’amour en 3 dimensions

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Fausse représentation dans les publicités télévisées

Fausse représentation dans les publicités télévisées

Dossier Protection du consommateur.

Je me permets un petit délire sur une publicité télévisée. Le genre de publicité qui 1003605_13011789 vous disent offre spéciale, 3 paiements, mais si vous appelez dans les 15 minutes ont fait un paiement, on vous rajoute un cadeau et blablabla…

Cette publicité dont je vais taire la marque pour ne pas leur faire de publicité gratuite annonce que je vais économiser des centaines de dollars par année en lame de rasoir. Si je regarde le prix de vente, une belle économie en vue. Je fais un petit calcul rapide. Je dépense pour 98.50$ de lames de rasoir par année! Comment peuvent-ils me promettent des économies de plusieurs centaines de dollars par année, quand au total je n’en dépense que 98.50$ par année!

Vous me direz que ce n’est pas une grosse fraude en comparaison à Norbourg et compagnie. C’est vrai. C’est tout simplement une question de principe qui m’amène 913326_24124826 à vouloir dénoncer et parler de cette pratique de fausse représentation publicitaire. Parce que possiblement personne ne va prendre le temps de déposer une plainte. Je profite de l’Internet pour lancer un message qui n’aurait pu trouver sa place autrement.

Soyons des consommateurs vigilants et critiques vis-à-vis tout ce qu’on peut entendre dans les messages publicitaires.

Ce texte est nouveau, amélioré, concentré, sans gras trans, écrit sur du papier virtuel recyclé à 200% et n’a pas été testé sur des animaux, ni vivant, ni empaillé…

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Autres textes sur Protection du consommateur

Agences de recouvrement: harcèlement

Depo-Provera: effets nocifs

Automobile: location à long terme

Contrat: peut-on l’annuler?

Produit équitable: 5 principes

Automobile: Vente

 APA: protection des automobilistes

Charlatan: près de chez soi

Centre de remise en forme

Centre de santé

Salon de bronzage, dangers, risques et conséquences

Le commerce itinérant

Payer le juste prix

Le medicament Mirapex provoque le jeu compulsif

PUBLICITÉ

show_image Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :