Depo-Provera: effets nocifs

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

Depo-Provera: effets nocifs

Mélanie Tremblay. Dossiers Santé, Protection du consommateur

effets-secondaires-depo-provera-moyens-contraception Le contraceptif Depo-Provera, donné par injection aux femmes, est efficace à 99,7%. Mais il cause la dépression et rend les os plus fragiles. Des spécialistes s’alarment des effets nocifs du produit.

J’ai utilisé le Depo-Provera. Nausées, maux de tête, de ventre et fatigue sont apparus après 3 semaines seulement! Par la suite, ballonnements, chutes de pression, étourdissements remplissaient mon quotidien. Trois mois après ma première injection, ma balance m’envoie un message déplaisant: j’ai pris 10 livres. Je poursuis le traitement. Neuf mois et 26 livres de gains plus tard, les effets secondaires s’aggravent. J’ai tout arrêté. 15 jours après, les symptômes disparaissaient.

Le contraceptif par injection Depo-Provera a été longtemps refusé par les pays développés. Administré par injection aux 12 semaines, l’efficacité du produit est de 99,7%, mais il cause des effets secondaires importants sur la santé des femmes.

Devant le refus des pays du Nord, les sociétés pharmaceutiques s’étaient tournées vers les femmes des pays en voie de développement. Mais au Canada, le gouvernement a autorisé le Depo-Provera en 1997.

Fracture des os

En 2000, la Fédération du Québec pour le planning des naissances publie une brochure sur les risques et effets secondaires liés au Depo-Provera: L’injection contraceptive ou Depo-Provera, est-ce pour vous? Les plus importants risques décrits sont: diminution de la densité de masse osseuse, gain de poids, dépression, perte de cheveux, augmentation ou diminution de la pression artérielle, nervosité, étourdissements, saignements menstruels irréguliers, fatigue, affaiblissements, maux de tête, ballonnements, nausées, vomissements, acné, taches sur la peau, augmentation des poils et jusqu’à deux ans d’infertilité après l’utilisation du produit.

«J’ai rencontré une femme qui avait engraissé de 50 livres et une autre de 80 livres, c’est très nocif pour la santé!», déplore Claire Dubé, coordonnatrice et infirmière au Service d’information en contraception et sexualité du Québec.

Or, Madame Dubé affirme que le risque le plus dangereux est la perte de la densité de masse osseuse. Les os deviennent alors de plus en plus fragiles. «Si cet effet secondaire n’est pas “corrigé’’, il pourrait y avoir une augmentation importante du taux de fractures des os», prévient le Dr Suzanne Bisaillon, professeure à la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.

Le fabricant du Depo-Provera, Pfizer Canada, lançait un avertissement sur cet effet en novembre 2004 seulement, par le biais d’une lettre envoyée à Santé Canada. «C’est très choquant que le fabricant émette un avertissement en 2004, alors que le produit est autorisé depuis 1997 au Canada», commente Barbara Bourrier-Lacroix, porte-parole du Réseau canadien pour la santé des femmes.

Dépression et fatigue

depo-provera-injections-contraception-effets-secondaires Autres effets secondaires: la dépression et la fatigue. Une étude a permis d’observer la présence de dépression et de fatigue chez 35% des adolescentes. Ces symptômes se sont aggravés, chez celles-ci, avec l’utilisation du Depo-Provera, selon un rapport d’un comité de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.

Selon ce rapport, toutes les utilisatrices connaissent des changements menstruels. Environ 50% d’entre elles n’ont plus de menstruations après un an et 68% après deux ans. 25% des utilisatrices ont des saignements irréguliers et fréquents.

Et Santé Canada?

Comment se fait-il que depuis 1997 aucun avertissement important n’a été lancé par le ministère fédéral de la Santé, afin d’informer le public?

Plusieurs médicaments sont autorisés et par la suite nous apprenons leurs graves effets secondaires. «On peut se rendre compte que le processus d’approbation des médicaments ne permet pas d’identifier tous les effets indésirables», conclut le Dr Jean-Pierre Grégoire, professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. «On pourrait investir davantage dans les études, afin de mieux évaluer les risques associés aux médicaments.»

Le 30 juin dernier, Pfizer Canada envoyait une autre lettre à Santé Canada. Après des études cliniques, le fabricant conclut que les femmes utilisant Depo-Provera «pourraient subir une baisse notable de la densité minérale osseuse. La perte osseuse observée, qui est proportionnelle à la durée du traitement, pourrait ne pas être entièrement réversible.»

Pfizer précise que le contraceptif «doit être réservé aux situations où les autres traitements ne conviennent pas, et la période d’utilisation doit être la plus courte possible.» Pfizer prie les utilisatrices de consulter leur médecin.

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

Autres textes sur la Sexualité, la Santé.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Controverse sur une campagne de vaccination au Gardasil pour protéger du Virus du papillome humain (VPH)

Controverse sur les effets secondaires du vaccin Gardasil pour protéger du Virus du papillome humain (VPH)

Dossiers Gardasil Vaccination et effets secondaires, Sexualité, Santé

Nouvelles informations, février 2009, sur les victimes du vaccin Gardasil, septembre 2010 Gardasil condamné en France.

vaccin-gardasil-effets-secondaires-vaccination-VPH-virus-du-papillome-humain La blogueuse 3D La Fêlée entre en guerre. En guerre contre une campagne de vaccination pour les jeunes filles prévue pour septembre 2008, le Gardasil de la compagnie pharmaceutique Merck Frosst. Dans son billet, La Fêlée souligne les risques de fausse sécurité du vaccin Gardasil qui ne serait efficace qu’à 70% contre le Virus du Papillome humain (VPH). Ce qui est confirmé par Wiképia et la campagne publicitaire du fabricant pharmaceutique Merck Frosst. La publicité de Merck Frosst mentionne que le vaccin Gardasil est efficace contre 4 Virus du papillome humain (VPH). Wikipédia nous dit qu’il en existe 6 qui sont cancérigènes. Ce vaccin n’est donc efficace que dans 67% des cas de Virus du papillome humain (VPH) qui causent le cancer. Et c’est sans compter les autres types de Virus du papillome humain (VPH) qui ne sont pas cancérigènes, mais qui demeurent une maladie transmise sexuellement (MTS).

Et c’est le point important de l’argumentation de La Fêlée. Le vaccin Gardasil contre le Virus du papillome humain (VPH) donne une fausse sensation de protection contre les maladies transmises sexuellement (MTS), dont le Virus du papillome humain (VPH). En n’étant efficace qu’à 67%, même vacciné, il faut prendre toutes nos précautions. La petite fille qui sera vacciné au Gardasil pensera-t-elle être à l’abri du Virus du papillome humain (VPH)?

La Fêlée souligne que 400 femmes meurent à chaque année d’un cancer du col de l’utérus. De plus, plusieurs hommes peuvent être porteurs du Virus du papillome humain en ayant aucun symptôme.

Wikipédia nous apprend aussi que le virus du papillome humain est la maladie transmise sexuellement (MTS) la plus répandue. Elle représente 25 à 30% des maladies transmises sexuellement (MTS).

Si vous êtes parent d’une jeune fille qui se fera offrir le vaccin Gardasil en septembre prochain contre le Virus du papillome humain (VPH), il pourrait être important et sage de bien vous renseigner avant d’accepter systématiquement le vaccin Gardasil. De plus, une information complète sur les limites du vaccin Gardasil doit être expliqué aux jeunes filles.

autres textes sur sexualité

Communiqué du Réseau québécois d’action pour la santé des femmes.

Communiqué de la Fédération du Québec pour le planning des naissances. Le regroupement des maisons de jeunes du Québec présente le même communiqué de presse signé conjointement.

Article de Louise Leduc sur Cyberpresse sur vaccin Gardasil effets secondaires.

Billet original de La Fêlée sur les effets secondaires et les risques du vaccin Gardasil.

Monographie du vaccin Gardasil de Merck Frosst.

Référence de wikipédia sur le Virus du papillome humain (VPH).

Textes sur la vaccination contre la grippe a H1N1

Campagne de vaccination contre la grippe a H1N1

Consequences de la grippe porcine

PUBLICITÉmagazine-revue-média-journal.

Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :