Triste réalité économique et financière

Triste réalité économique et financière

Raymond Viger          Dossier Économie

Déficit budgétaire du Canada

Une semaine qui ne me rends pas très fier. Le ministre des Finances Jim Flaherty nous présente un déficit budgétaire de 34 millards. En moins de 24 heures le déficit budgétaire passe à 50 milliards. L’économiste en chef du Mouvement Desjardins, François Dupuis, considère tant qu’à lui que le ministre des Finances est encore trop timide et que le déficit devrait atteindre 58 milliards!

Faillite de GM

Pendant le président de GM, Rick Wagoner, se promenait en jet privé, GM se retrouve en faillite!

Nouvelles normes comptables pour accommoder les banques

Pendant ce temps-là, les banques vont nous en passer une petite vite. Avec l’histoire du papier commercial, on comprends que la valeur des actifs des banques ne valent plus grand chose. Mais les banques sont capables de bien camouflés la triste réalité de leurs résultats financiers. L’Institut canadiens des comptables agréés (ICCA) va changer ses normes comptables pour accommoder nos pauvres petites banques. Au lieu de déclarer la juste valeur marchande de leurs actifs déchus, les banques pourront déclarer une évaluation sur des rendements potentiels à venir de leurs actifs! WOW! Moi qui pensait que les comptables agréés étaient là pour aider les actionnaires à connaître la vérité. Pas pour être complice des banques dans leurs tripotages de chiffres.

La vision d’Henri-Paul Rousseau (ou le manque de vision)

Je passerais sous silence le départ de Henri-Paul Rousseau de la caisse de dépôt et de placement, juste avant que le Titanic coule. On peut dire qu’Henri-Paul Rousseau était plus visionnaire sur l’heure de son départ que sur la valeur du papier commercial.

Frais de courtages exagérés

Je ne ferais pas de cas sur le fait que les frais de gestion des fonds communs au Canada sont 2 fois plus élevés qu’ailleurs dans le monde!

La presse communautaire a-t-elle un avenir?

Pendant que les grosses institutions continuent de nous en compter de toutes sortes, la presse communautaire commencent une réflexion sur son avenir et son financement.

Avec une telle semaine, comment fait-on pour garder confiance dans notre système?

PUBLICITÉ

show_imageQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Frais de courtages trop élevés, mauvais investissements… Les investisseurs canadiens se font-ils avoir par leurs conseillers financiers?

Frais de courtage trop élevés, mauvais investissements…

Les investisseurs canadiens se font-ils avoir par leurs conseillers financiers?

Raymond Viger                   Dossier Économie

Le chroniqueur économique Jean Gagnon n’est pas tendre envers les firmes de courtage. Dans un billet sur les frais de gestion des fonds communs canadiens, Jean Gagnon présente les résultats d’une étude de la firme de recherche Morningstar, spécialisée dans les fonds communs de placement.

Le résumé est sans équivoque: frais de courtage excessivement élevés (les plus élevés au monde) et des courtiers qui vous dirigent vers les fonds où les commissions sont les plus avantageuses pour eux. Après le scandale de Vincent Lacroix de Norbourg, rien pour rassurer le petit épargnant.

C’est au Canada que les investisseurs consultent le plus des conseillers financiers. Semblerait que ce n’est peut-être pas la meilleure nouvelle en ville.

PUBLICITÉ

cover_avril-mai08 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :