Behind the Candelabra, l’homosexualité de Liberace et Hollywood

L’industrie du cinéma homophobe?

Un film « trop gay » pour Hollywood?

Behind The Candelabra. My live with Liberace, le prochain film du réalisateur Steven Soderbergh sur la vie de Liberace, ne sortira pas en salles. La raison invoquée par les grands studios hollywoodiens pour refuser de le projeter dans les salles est que le film serait « trop gay ».

Anders Turgeon Dossiers Homosexualité, critique film

behind the candelabra liberace homosexuality gay homosexuelBehind The Candelabra est le nouveau bébé cinématographique du réalisateur Steven Soderbergh. Film biographique, il raconte la liaison qu’ont entretenu le flamboyant pianiste Liberace et son amant Scott Thorson, interprétés respectivement par les acteurs Michael Douglas et Matt Damon.

Mais voilà qu’aucun grand studio d’Hollywood ne veut financer la distribution du film dans les grandes salles. Ces studios justifient leur refus de projeter le long-métrage dans les salles, car ils trouvent Behind The Candelabra « trop gay », selon des articles du Huffington Post, des Inrocks et du Nouvel Observateur. Steven Soderbergh partage sa déception par rapport à la frilosité d’Hollywood devant son film :

Personne ne voulait le faire. Nous sommes allés voir tout le monde. Nous avions besoin de 5 millions de dollars. Personne ne voulait le faire. Ils trouvaient le film trop gay. Tout le monde. C’était pourtant après Brokeback Mountain, qui n’est pas aussi drôle que ce film-ci. J’étais abasourdi. Ça n’avait pas de sens pour nous. (…) Les studios nous disaient “on ne sait pas comment le vendre”. Ils avaient peur.

Il est difficile de ne pas partager la déception de Soderbergh. Il était permis de croire qu’Hollywood avait changé sa mentalité conservatrice en projetant, à grande échelle, des films abordant de front l’homosexualité comme Brokeback Mountain, Harvey Milk et I Love You Philip Morris. Mais nous avions tort.

Pourtant, Behind The Candelabra pourrait être vendu comme un film biographique sur un personnage qui se démarquait dans le paysage culturel américain de par son image extraordinaire et résolument kitsch. Ses acteurs principaux, Michael Douglas et Matt Damon, sont très populaires et acceptent volontiers de mettre leur hétérosexualité en veilleuse, le temps d’incarner deux personnages homosexuels.

Et un film biographique sur Liberace ne peut pas passer sous silence la flamboyance de ce personnage. À l’instar d’Elton John, lors de ses concerts ou de ses apparitions publiques, il ne se gênait pas pour étaler ses goûts fantasques et adorait les paillettes. Et tout ce qui comporte de l’excentricité et des paillettes est très prisé dans la communauté gaie. Mais paradoxalement, Liberace n’a jamais voulu admettre son homosexualité de son vivant.

Bref, l’exubérance de Liberace fait visiblement peur aux bonzes des grands studios dans Behind The Candelabra. Ils craignent que le film ne soit pas assez rentable quant au public plus restreint visé par ce dernier. Pourtant, Brokeback Mountain a réalisé des recettes de 83M $ sur un budget de 14M $, preuve qu’un film « gay » peut connaître du succès au box-office.

En attendant, Behind The Candelabra connaîtra une seconde vie sur la chaîne câblée américaine HBO au printemps prochain. C’est peut-être révélateur du fait que la télévision américaine se fait plus ouverte et audacieuse qu’à Hollywood…

Citation tirée de l’article des Inrocks.

Autres textes sur Homosexualité

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Stéphane Julien, en roller-blade du Taz à la Chine, cascadeur professionnel avec Fast Motion

Stéphane Julien, en roller-blade du Taz à la Chine, cascadeur professionnel avec Fast Motion

Gabriel Alexandre Gosselin DOSSIERS Taz roulodomeRoller blade, Skatepark

En 2000, Stéphane Julien, pro du roller-blade à 17 ans, s’apprête à s’envoler pour la Chine où il sera rémunéré à titre de performeur. Le Tazmahal lui avait permis de perfectionner ses techniques et le Café Graffiti avait amassé des fonds pour son départ. Depuis, Stéphane est retourné en Chine, a cofondé une entreprise qu’il partage avec ses meilleurs amis et a voyagé aux quatre coins du monde.

fast-motion-cascadeur-cascade-professionnelle-roller-blade-roues-alignees Si Stéphane est aujourd’hui père d’un garçon de 6 mois et gère son portefeuille en fonction de l’avenir de sa petite famille, il n’en a pas toujours été ainsi. Lors de son premier voyage d’une durée de 6 mois en Chine, et dans les années suivant son retour, «la débauche était de mise», admet-il.

À son retour d’Asie, Stéphane figure comme cascadeur dans Roller-ball, un film hollywoodien tourné à Montréal. Avec la bonne cagnotte que ce contrat lui octroie, Stéphane se paie la vraie vie de party. «Pendant quelques mois, je me tenais avec ma petite gang hiphop. J’avais de l’argent, on cruisait, on sortait. C’était la belle vie. Mais je me suis vite rendu compte que l’argent n’est pas éternel.»

C’est en procédant à ce que Stéphane appelle un reality check qu’il a décidé de se «touner de bord». «J’avais juste envie de faire le party. Ce n’était pas nécessairement mauvais pour moi, j’avais vraiment du fun là-dedans. Mais je me tenais avec des gens qui n’étaient pas là pour les bonnes raisons, je négligeais mon patin aussi», avoue-t-il avec lucidité.

La Chine de Stéphane Julien

Stéphane s’envole alors pour un nouveau voyage en Chine: «le premier mois a vraiment été difficile. Ça faisait trop longtemps que je n’avais pas patiné. Ça m’a pris au moins un mois pour reprendre mes habiletés!» Au cours de sa première visite dans ce pays, Stéphane a pratiqué son anglais pour la première fois de sa vie. Cette fois, c’est la profonde découverte de la Chine et de sa langue, le mandarin, qui attend le jeune désillusionné. Il y restera 3 ans!

Dans ce deuxième périple en terre asiatique, le jeune homme travaille ses façons de dépenser. Ce n’est cependant pas uniquement pour changer ses mauvaises habitudes qu’il a entamé ce voyage. Il veut également comprendre ses impulsions: «Moi, j’ai grandi dans Hochelaga. Je n’enlève aucun crédit aux gens de là-bas, je suis très attaché à ce quartier, mais je me souviens qu’avec mes amis, on devenait facilement agressif. C’était ça ma réalité.»

L’aventure et les rencontres permettront à Stéphane de se faire une nouvelle idée de tout ce qu’il apprécie dans la vie. Grâce à sa deuxième figuration importante comme cascadeur dans un film tourné en Chine avec Jackie Chan en tête d’affiche, Stéphane Julien revient au Québec l’esprit déterminé. «Ce tournage a vraiment confirmé mes aspirations de cascadeur.»

Fun professionnel

De retour à Montréal en 2004, Stéphane ne perd pas de temps pour tout mettre en oeuvre afin de réaliser son rêve. Un rêve qu’il n’est pas seul à partager. Avec 3 de ses amis adeptes du sport extrême, il crée l’entreprise de cascadeurs Fast Motion.

Pourtant, Stéphane mentionne que le travail de cascadeur est très individuel et demande beaucoup de sacrifices  personnels. «Parce qu’on était 4 gars qui se connaissaient très bien et qu’on voulait tous faire le même métier, on s’est rassemblé sous une même bannière. Quatre énergies qui poussent dans le même sens, ça peut juste valoir mieux qu’une seule!»

Aujourd’hui, Fast Motion fait du cinéma, de la télé, des performances live, des publicités, des conférences dans les écoles et de la production vidéo. À 28 ans, Stéphane Julien peut se vanter d’avoir voyagé dans l’Ouest canadien, en Russie, en Argentine, en Afrique et en Asie. Tout ça pour le compte de l’entreprise qu’il a créée avec ses quatre meilleurs chums.

«On a gagné une certaine notoriété avec les années. On peut considérer que notre réputation est bien bâtie», explique Stéphane. «C’est là et nous on s’amuse tant que ça dure. Pis c’est de ça dont je suis le plus fier: j’ai réussi dans la vie en m’appliquant dans un job basé sur le plaisir!»

Autres Textes sur Taz roulodomeRoller bladeSkatepark

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Perez Hilton et les grandes gueules du Web

Perez Hilton et les grandes gueules du Web

Dossier Britney Spears ,Graffiti , Journal de Montréal

Le 14 mai dernier, le Journal de Montréal nous présentait Perez Hilton, un blogueur qui s’amuse à potiner sur les vedettes d’Hollywood: commentaires juteux, photo de paparazzi tout est bon pour Perez Hilton pour attirer l’attention. Les potins, vraies ou pas, sur Britney Spears, Angelina Joly, Ben Affleck, Paris Hilton… Une ou deux photos. Une ou deux phrases virulentes et c’est tout.

Ce qui me surprend c’est que des millions d’internautes se régalent de ces potins vident de sens et de véracité. Plusieurs actions en cours risquent de faire fermer le site. Mais je suis déçu que ce genre de site puissent durer des années avant que les procès le fassent fermer. La lecture est la nourriture de l’âme dit-on. Mais certaines lectures sont plus fast-food que d’autres.

Autres textes sur Société, commentaires du rédacteur sur Société.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

PUBLICITÉ

show_imageQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :