Graffiteur Ènsu et le street art

Histoire du graffiti

Graffiteur Ènsu

Annabelle Bouanchaud Dossier Graffiti

ensu graffiteur graffiti street art urbainDe nationalité française, Ènsu a résidé à Montréal où il a été graphiste, illustrateur et concepteur 3D.

L’art l’a interpellé dés son plus jeune âge. Il commence par dessiner. Il se perfectionne car cet art lui « colle à la peau ». À 14 ans, il plonge dans la musique Rap, il s’identifie dans les textes de groupes comme Suprême NTM, IAM et N.W.A.

Grâce à ce style musical, il découvre, quelques années plus tard, l’univers du graff. Il se voue corps et âme à cette nouvelle passion artistique. Il s’initie par le vandalisme, «Un grand nombres de graffeurs ont commencé dans l’illégalité». L’interdiction le stimule, il veut s’imposer et trouver sa place au cœur de cette société dans laquelle il a parfois du mal à appartenir.

Ènsu attache une grande importance à mettre en lumière les contraintes, voire l’injustice, auxquelles les graffeurs doivent faire face. «Certaines compagnies impérialistes et capitalistes nous imposent un peu partout leurs énormes réclames, ils sont dans leur bon droit car ils ont l’argent et le pouvoir. Une partie de la population critique ce que font les graffeurs sous prétexte qu’ils « polluent visuellement » les lieux, mais elle accepte celle imposée par ces compagnies.

Au cours de son ascension dans l’univers du graff, Ènsu aura plusieurs noms. Il commence son aventure artistique par Rush, «j’ai apprit qu’un ancien graffeur reconnu l’avait déjà choisi, par respect j’ai opté pour un autre nom». Il choisira le nom  « Ènsu » pour la beauté des lettres qui le compose.

Au fil des années, Ènsu côtoie plusieurs crews français comme LS, BO, SLK, CSX et K6A. A l’heure actuelle, il fait encore parti de ces trois derniers.

Ènsu perfectionne ce don artistique qui l’anime. Il s’exerce dans plusieurs styles de graff, principalement le wild-style (réalisation complexe et spontanée) et les personnages. Son coté perfectionniste, le pousse à toujours vouloir se surpasser et améliorer ses techniques. Son talent et la poésie, émanant de ses créations, lui permettent de se distinguer dans l’univers du graff.

Il s’est inspiré de graffeurs reconnus, à l’exemple de Ces, Dare, Cope2 ou Scien. Ces artistes ont joué un rôle précieux dans son envol artistique. Arrivé sur le sol montréalais, il découvre de nouveaux talents et des artistes surprenants comme Zek, Scan et Stare.

Ènsu participe à plusieurs projets artistiques. En 2005-2006, il graffe pour le Téléthon en France. Il sera invité à de nombreux Meeting of Style, des événements internationaux reconnus dans l’univers du graff, où il démontre son talent au grand public.

Ambiguité du graffiti

Au cours de l’histoire du graff, le regard des gens n’a pas réellement changé. Aujourd’hui, il reste encore mitigé. «Il y a toujours un double discours sur le graff. Le regard des gens est parfois hypocrite. Ils admirent certaines de nos réalisations, mais critiquent ouvertement les tags sur les autoroutes. Ce sont pourtant les mêmes graffeurs». L’univers du graff comprend un ensemble de styles, il faut apprendre à les apprécier à leur juste valeur artistique. «Le tag c’est de la calligraphie et pour moi c’est également de l’art».

Aujourd’hui, «on peut faire des choses que l’on ne pouvait pas faire avant», grâce à un matériel plus performant et à la parution de magasines davantage techniques. L’art du graff se modernise au fil des générations, «avant les lettres étaient plus travaillées, à présent les graffeurs misent plus sur la couleur et les formes abstraite».

Grâce à son originalité et à sa créativité, un grand nombre de ses créations sont reconnues dans le monde du graff. Une d’entres elles retient particulièrement son attention, celle du TA Wall sur Montréal. «C’est une de mes premières ici, 3-4 mois après mon arrivée sur Montréal. Je l’ai faite avec beaucoup de fin de bombes. Elle a beaucoup de couleurs et un background de feu et de glace».

Le graff tient une place importante de sa vie. Il lui a permit de développer un esprit d’équipe et d’avoir davantage confiance en soi. «Se sentir vivre», là était l’essence même de sa passion pour le graff. Celui-ci a tenu une place décisive dans ses choix, voire peut-être parfois de façon excessive. «Une fois que tu es dans le graff, tu mets tout le reste de coté. Tu ne penses qu’à ça».

Ènsu revendique son attrait pour l’Art. C’est une nécessité, un dessein qui ne s’estompe aucunement avec le temps.  Ses projets artistiques se dessinent. Ènsu veut recommencer à exposer et à refaire des toiles. Il veut se surpasser, aller au-delà  de ses performances pour retrouver cette vivacité artistique qui l’illuminait à ses débuts.

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti

Visite du Café Graffiti

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En  passant au  Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi  de 9:00 hres à  17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte  de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est  Montréal, Qc. H1V  1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Maison de quartier Hommelet à Roubaix

Maison de quartier Hommelet à Roubaix

Conférence en France no 28

Dossier Graffiti

Dynamique et intense, je suis accueilli par Bruno à la maison de quartier Hommelet à Roubaix. Il me présente les réalisations de la maison de quartier et de ses implications. Du moins un survol rapide. Les réalisations ont été nombreuses.

Soulignons tout de même le « Hestival ». Pendant 5 années, la maison de quartier a organisé un festival de 4 jours pour les cultures urbaines. Des groupes tels que I’am ou encore Arsenic ont fait leur début ici. La dernière année, c’est plus de 20 000 jeunes qui venaient participer au festival! Trop de jeunes à la même place pour les politiciens, ils ont dû cesser leurs activités!

Des activités de quartier, exemple une fête de 3 jours où une rue a été fermé à la circulation. Du gazon a été posé dans la rue et sur les trottoirs. Les gens du quartier ont profité de ce week-end nature pour apprendre à mieux se connaître. A la fin de la fête, le gazon devait être récupéré pour être installé dans un parc. Les citoyens ne l’ont pas entendu comme cela. Tous et chacun sont reparti avec leur coin de verdure.

J’ai été surpris de l’accueil reçu. Bruno avait fait des annonces conventionnelles pour inviter les gens à me rencontrer pour cette soirée échange. En plus, il avait placé l’information sur son blogue tout en visitant le mien. J’ai reçu des commentaires sur ma perception de la France. Les nouvelles technologies sont intéressantes. Je ne suis même pas revenu à Montréal, que déjà mes notes de voyage sont lues et j’en reçois des commentaires. Bruno et moi avons échangé des commentaires sur nos blogues respectifs. Le blogue aura été ici une façon d’aider les échanges et la connaissance de l’autre.

Bruno en a profité pour me passer en entrevue. Il fait aussi du vidéo-blogue. Les gens qui passent par la Maison de quartier se font interviewer et se retrouvent sur le blogue. Une belle façon de partager l’information avec tout le monde et d’en garder des traces. Bruno me semblent bien connaissant sur la gestion des blogues. Il réussit quelques trucs de présentation que je ne réussis pas. Je vais lui demander de me partager son savoir pour augmenter la qualité visuelle de mon blogue.

J’ai bien aimé son idée du vidéo-blogue. Je vais la présenter à nos jeunes et voir leur intérêt. Je vous laisse les coordonnés du blogue de la Maison de quartier Hommelet à Roubaix.
http://leblog2roubaix.wordpress.com/

L’organisme éprouve certaines difficultés avec leur local qu’ils partagent avec d’autres association. Trop de monde et trop de projets au pouce carré. Ils n’ont pas reçu encore l’assurance qu’ils pourraient rester sur place. Ils devront peut-être déménagé, encore une fois, de ces locaux trop petit.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :