Racisme des Américains, Grand Canyon et Jean-Benoît Nadeau, chronique sur MSN

Racisme des Américains, Grand Canyon et Jean-Benoît Nadeau, chronique sur MSN

Raymond Viger    Dossier Jean-Benoît Nadeau, racisme

jean-benoit-nadeau-conferencier-auteur-journaliste-chronique-msn Après nous avons présenté les beautés et les charmes du Grand Canyon, Jean-Benoît Nadeau nous fait un retour sur l’utilisation des races par les Américains. Quels sont les impacts et les conséquences d’un recensement en période de conflit et de guerre? Pour certains, comme les Japonais lors de la 2e Guerre Mondiale, la réalité a été lourdes de conséquences.

Pour lire la 3e chronique de Jean-Benoît Nadeau sur MSN. Début de l’histoire sur le racisme des Américains.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La vie parisienne

La vie parisienne

Conférence en France no 12

Dossier  Graffiti

Malgré tout le stress que peut représenter la conduite automobile, j’ai trouvé que les gens étaient très polis au volant. La rage au volant du Québec n’est pas présente ici. Du moins je n’ai rien vu. On me dit pourtant que plusieurs conducteurs sont impolis en France. J’avais peut-être les yeux fermés trop souvent.

Une autre réalité m’a complètement traumatisé. Mon poids. Au Québec, je suis dans la moyenne. Un peu rond, mais sans plus. A Paris j’ai l’impression d’être un lutteur Japonais de Sumo. C’a m’a pris 4 jours avant de trouver un Français de mon poids. Et encore, il a fallu que je le trouve dans les campagnes de Bourgogne. Les Français ont une meilleure alimentation que les Québécois et cela paraît sur leur poids. Fruits, légumes et moins de fast-foods. La recette est facile. De plus, avec les difficultés de stationnement, les Français marchent plus, utilisent plus le vélo et le métro. Pas besoin de vous écrire un livre à 24,95$ qui va vous prendre 4 heures à lire, je vous ai résumé l’essentiel en 30 secondes. Je suis encore sous le choc de me sentir maintenant obèse.

Il y a des habitudes, des rituels qui ont ici leur importance. Chaque Français a sa boulangerie. Il y achète un pain de qualité tous les jours, à chaque jour. Petite anecdote sur ce point. Notre ami Kalunda se retrouvait en visite à Paris. Pour être gentil, il achète pour son hôte le pain pour éviter qu’il ait à sortir le lendemain matin pour aller le chercher. C’a n’a pas passé. Pantoute! L’hôte a gentiment jeté le pain à la poubelle en expliquant à Kalunda que le pain devait être frais du matin même et il est retourné en acheté un autre!

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’éducation, la santé et le déséquilibre fiscal

L’éducation, la santé et le déséquilibre fiscal

Quand on écoute les débats touchant l’éducation et la santé au Québec, en peu de temps on se retrouve à parler du déséquilibre fiscal avec le fédéral. Le Canada devient le bouc émissaire de nos difficultés dans ces deux domaines.

Je ne veux pas nier ou banaliser le déséquilibre fiscal. Mandatons le Premier ministre et son ministre des finances pour régler la fiscalité et les transferts d’argent aux provinces. Cessons de nous déresponsabiliser en mettant tout sur le dos du déséquilibre fiscal.

Il y a des choses à régler en éducation et en santé. La question qu’il faut se poser est pourtant simple. Avec les outils que nous avons en main, que pouvons-nous faire pour améliorer la situation? C’est vrai que des millions qui nous parviendrait d’Ottawa pourrait augmenter l’inventaire des solutions possibles. Mais dans l’instant présent, ces millions ne sont pas là. Nous avons une responsabilité de faire du mieux que l’on peut avec ce que l’on a.

En tant que bon père de famille, si on me demande qu’est-ce que je fais pour éduquer mes enfants et que je réponds que si mon patron me donnait une augmentation je pourrais régler l’éducation de mes enfants, je me déresponsabilise vis-à-vis mes enfants qui attendent que je passe à l’action, que je leur montre une direction à prendre. Au lieu de regarder ce que je peux faire dans l’instant présent, je fuis dans un futur incertain et je tente de mettre ma responsabilité dans les mains des autres. J’accuse les autres de mon incompétence à prendre le pouvoir sur ce que je peux changer aujourd’hui.

Un jour, je l’aurais mon augmentation de salaire. Ce jour-là, mes enfants auront peut-être quitté la maison. Cet argent servira à autre chose. Mes actions doivent demeurer concrètes et enracinées dans le présent avec une vision sur le futur.

En rapport avec ma réflexion, je pose la question. Je fais l’inventaire des solutions possibles avec ce que j’ai. Je peux consulter pour augmenter cet inventaire. Je priorise les actions possibles. Et finalement, je mobilise mon entourage pour passer à l’action. Les gens qui participeront ou subiront mes actions doivent comprendre où je m’en vais et pourquoi je pose ces gestes. Un vrai leader va définir une vision et pouvoir mobiliser son monde.

Un changement social débute par sa base. De la plus petite cellule de la société vers la plus haute. L’inverse, n’a jamais fait ses preuves. Mais il y a une résistance dans notre société qu’il faut vaincre. Si un enseignant veut proposer des changements, s’il se heurte à une administration qui s’en lave les mains et qui dit qu’on ne peut pas parce qu’en haut ils veulent autre chose, l’énergie nécessaire pour obtenir un changement dans une classe ou une école sera anéantie par cette résistance. Une autorité compétente doit être ouverte au changement, à l’écoute des besoins de ses employés.

Je me souviens d’avoir vu une photo des Japonais à la fin de la deuxième guerre mondiale. Un pays dévasté par les bombes, sans argent. Dans l’inventaire de ce qu’ils possédaient, une chose n’avaient pu être détruite par les bombes. La volonté de rebatir leur pays. Sur cette photo, j’ai vu des Japonais devant une locomotive renversée. Des centaines et des centaines de Japonais. Ils avaient tous une corde dans les mains. Ensemble ils ont tiré pour remettre cette locomotive sur ses rails. C’est vrai que s’ils avaient eu de l’argent provenant d’un déséquilibre fiscal, ils auraient pu louer une grue pour faire ça plus facilement. Mais même sans argent, ils nous restent encore nos deux bras. Et cette locomotive peut revenir dans le droit chemin.

C’est impressionnant de voir une locomotive être levé par la seule force de l’homme. L’éducation et la santé sont nos locomotives que nous devons remettre debout. Ne nous laissons pas décourager par ce qu’il nous manque. Regardons plutôt ce que nous pouvons utiliser.

Les Québécois sont un peuple ingénieux. Prouvons-le. Mettons-nous à l’action. La seule chose qu’il nous faut c’est un leader pour nous dire où attacher nos cordes et nous donner une direction pour tirer.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :