Les politiciens et leur dépendance

Éthique et intégrité en politique

Élections Québec 2014

Raymond Viger. Dossier Politique , Tout le monde en parle

Jean-Luc Mongrain élections Québec pour quoi voter?Jean-Luc Mongrain, lors de son passage à l’émission Tout le monde en parle nous a lancé une excellente proposition pour favoriser l’intégrité de nos politiciens.

Un sas de décontamination entre une carrière politique et une carrière dans l’entreprise privée.

Une excellente proposition de Jean-Luc Mongrain. S’il se présente aux élections, je vote pour lui. De ne pas pouvoir passer de la politique au privé, cela permettrait d’éviter les conflits d’intérêts plus qu’évident.

Combien de ministre ont négocié des changements de loi avec l’entreprise privée en tant que ministre, en même temps qu’ils négociaient un contrat de travail pour une nouvelle carrière avec ceux que ce même ministre venait d’avantager avec ces changements de loi.

Personnellement, j’irais encore plus loin. En ce qui me concerne, cela s’appelle de la conspiration contre l’État, du gangstérisme et cela mériterait encore plus qu’un « sas de décontamination' » mais une sévère peine de prison assorti d’amendes salées.

Dans un pareil cas, il serait intéressant que le juge donne aussi des travaux communautaires à faire à ces ministres peu scrupuleux. Il me ferait un grand plaisir de les recevoir dans notre organisme communautaire pour les aider à travailler leur éthique!

Autres textes sur Politique

Pour ceux qui trouvent qu’il y a trop de chicanes inutiles en politique, et qui seraient découragé par la vie politique du Québec, je vous laisse les informations sur un roman humoristique et de croissance personnelle:

L’Amour en 3 Dimensions (français), Love in 3 D (anglais).

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Aussi disponible en Anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Testé sur des humains avec André Robitaille sur le réseau TVA

Testé sur des humains avec André Robitaille sur le réseau TVA

Raymond Viger   Dossier Cinéma, Culture

teste-sur-des-humains-tva-andre-robitaille-christopher-hall-pierre-yves-lord-tammy-verge Une émission qui mérite d’être écouté. Socialement éducative, humoristique, honnête et humble. Que demander de mieux? À vrai dire, c’est le genre d’émission que j’aurais aimé avoir créé. André Robitaille anime de main de maître l’émission. Les invités tels que Jean-Luc Mongrain, Guy Jodoin sont bien accueillis par une solide équipe, Tammy Verge, Christopher Hall et Pierre-Yves Lord.

C’est par hasard que j’ai écouté aujourd’hui pour la première fois cette émission. Je vais devenir un assidu et un fan. À ne pas manquer, les lundi à 21:00 heures. La semaine prochaine les invités seront Ève Lortie et Marc Labrèche.

Félicitations pour le concept de cette émission sociale. Comme quoi on peut faire social et avoir du plaisir.

Autres textes sur Cinéma

Réal Giguère, entrevue avec Éric Salvail

Testé sur des humains avec André Robitaille sur le réseau TVA

Ginette Reno à Ça finit bien la semaine

Le film Bumrush et Bad News Brown

Fidèles au poste et Éric Salvail versent dans le ridicule

Anthony Kavanagh, Nous avons les images, une émission à ne pas revoir

Bye-Bye 2010, Véronique Cloutier et Louis Morissette

Le Journal d’Aurélie Laflamme, India Desjardins et Marianne Verville devant Guy A. Lepage

Patrick Huard, Bon Cop Bad Cop et le cinéma québécois

Camping sauvage, Crazy et Cruising bar

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle

L’amour en 3 dimensions

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’entrevue de Nathalie Simard devant Jean-Luc Mongrain vu par Richard Martineau

L’entrevue de Nathalie Simard devant Jean-Luc Mongrain vu par Richard Martineau

Dossier: Richard Martineau     Nathalie SimardJournal de Montréal

nathalie-simard-photo-photos-photographie La chronique de Richard Martineau dans le Journal de Montréal du 13 mai nous parle de l’entrevue que Nathalie Simard a accordé à Jean-Luc Mongrain à TQS. J’utilise la chronique de Richard Martineau, parce que je n’ai pas vu l’entrevue que Nathalie Simard a donné.

Même si j’en avais parlé dans un billet du 14 avril dernier intitulé Les adieux de Nathalie Simard, un extrait de Richard Martineau, provenant fort probablement de l’entrevue, m’amène à revenir sur le poids et le fardeau de soutenir une mission.

Richard Martineau mentionne: « C’est déjà assez dur de briser le silence. Vous imaginez comment ça doit être pénible de répéter son histoire jour après jour après jour, devant des classes de jeunes, des salles bondées, des organismes d’aide. Ça doit être l’enfer. »

Comme je le disais dans mon billet, même si conter son histoire est libérateur au début, j’ai vu trop de victimes vouloir sauver le monde et faire des burn out et même, se suicider, sous le fardeau et le poids des responsabilités.jean-luc-mongrain-photo-photos-photographie

Je suis moi-même une victime, un survivant. J’ai quitté l’entreprise privée pour me  consacrer au travail de rue, à l’intervention de crise auprès de personnes suicidaires, au communautaire… Jamais, au grand jamais, je me suis senti obligé de conter jour après jour mon histoire de la même façon. En 16 ans de vie communautaire, après avoir rencontré des milliers et des milliers de personnes, l’histoire de vie que je conte, que je partage s’actualise selon le cheminement que j’ai fait. J’ai vécu des événements tragiques. J’ai eu besoin d’en parler et de les conter. Mais jamais je me suis senti obligé d’arrêter d’évoluer pour me limiter à ne parler que d’un événement à une période précise de ma vie.

Pour moi, partager son vécu, si je veux le faire avec ce que je vis et ressents aujourd’hui doit s’actualiser. Je ne peux en faire un discours que je présenterai toujours de la même façon. Parce que si je veux continuer à être pertinent pour les gens que je rencontre, je ne peux pas être une cassette qui joue toujours la même rangaine.

C’est pour cela qu’après 16 ans, je me sens encore heureux et reconnaissant de pouvoir faire ce que je fais. C’est pour cela aussi qu’après 16 ans, je peux encore écrire sur des thèmes sociaux sans avoir l’impression de me répéter et que cela m’énergise encore et encore. Quand je partage mon vécu, ce n’est pas pour livrer aux gens ce qu’ils s’attendent de recevoir. Je leur livre ce que j’ai besoin de partager. Et c’est ce qui me permet de me connaître toujours un peu plus à chaque jour. Et plus je le fais pour m’aider, et plus cela en rejoint d’autres.

Je me souviens d’un enseignant qui me demandait de rencontrer ses classes d’étudiants en début d’année. Il me disait que cela stimulait ces étudiants pour la balance de l’année. Je l’ai fait jusqu’à sa retraite. Il assistait à chaque fois à ma présentation. Je lui ai demandé s’il n’était pas tanné de toujours m’entendre. Il m’avais répondu que non. Parce que mes présentations étaient différentes d’une fois à l’autre, il en profitait pour mieux me connaître et d’en apprendre un peu plus.

Autres textes sur Nathalie Simard

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Lettre ouverte à M. Guy A. Lepage, animateur de l’émission Tout le monde en parle

Lettre ouverte à M. Guy A. Lepage, animateur de l’émission Tout le monde en parle.

Dossier Tout le monde en parle

M. Lepage.

J’ai été surpris de l’entrevue que vous avez accordé à M. Jean-Luc Mongrain. Étonné de vous entendre dire que vous n’exerciez pas un vrai métier. Que vous réserviez ce terme pour ceux qui aident leurs prochains.

D’un côté, je me reconnais dans cette catégorie. J’ai fait onze années de bénévolats temps plein pour l’organisme dans lequel j’évolue. Aujourd’hui je travaille à 20% du salaire que je gagnais dans le privé.
Intervenant de crise auprès de personnes suicidaires, intervenant en toxicomanie, travailleur de rue et de milieu, tout cela m’a amené à avoir des horaires de travail qui pouvait atteindre jusqu’à 120 heures semaine, 7 jours 7, 365 jours par année. Pendant 5 années d’affilé, je n’ai pas pu prendre de vacances, seulement quelques samedi dans l’année.

Je ne vous conte pas cela pour vous faire pleurer, loin de là. Je me considère comme un missionnare laïcque. C’est mon choix de vie, j’en suis heureux et je l’assume. Je ne suis pas un fan de la télévision. J’ai déjà été 5 ans sans même avoir un téléviseur à la maison.

La raison pour laquelle je vous décrit ma vie, c’est pour vous dire que j’ai beaucoup d’admiration pour votre émission. Depuis vos débuts, malgré mon horaire, je n’ai manqué que quelques émissions de Tout le monde en parle. Et celle que j’ai eu à manquer, je les ai fait enregistrer pour les écouter ultérieurement. Votre émission est la seule distraction qui me permette de faire le travail que je fais. Ma conjointe apprécie écouter votre émission en ma compagnie. Elle aime bien m’entendre rire aux éclats.

Votre émission n’est pas que divertissante. Elle est aussi éducative. À chaque émission il y a un invité qui nous parle du communautaire ou de sujets sociaux qui nous ouvre sur le monde. Vous nous faites découvrir des personnages, leur histoire et leur implication.

Finalement, votre émission permet de changer des comportements. Et cela, peu d’émissions en arrivent à ce stade. Je suis convaincu que de devenir un disciple de Raël est beaucoup moins attrayant depuis que vous avez reçu son gourou à votre émission. Combien de vie et de souffrance ont ainsi été épargné à nos concitoyens? Combien de temps d’intervention vous nous avez ainsi épargné?

Tout cela pour vous dire, M. Lepage, que votre émission est importante. Ce n’est pas un talk-show ordinaire. C’est une émission qui a une âme et une raison d’être qui dépasse les cotes d’écoute. Vous êtes un citoyen important et impliqué dans notre société. Le travail que vous faites mérite d’être souligné. Et vous avez le mérite de me soutenir dans mon missionnariat.

Merci et bonne continuité.

Autres textes sur Tout le monde en parle

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Jean-Luc Mongrain reçu par Guy A Lepage à Tout le monde en parle

Jean-Luc Mongrain reçu par Guy A Lepage à Tout le monde en parle

Dossier Tout le monde en parle

J’ai appris à découvrir un Jean-Luc Mongrain différent de ce que j’avais connu dans son rôle d’animateur. J’ai bien aimé ses prises de positions contre les faux débats de société présentés par plusieurs médias. On invite de bons animateurs, capable d’entretenir la foule pendant 30 minutes pour faire une chicane sur un sujet donné. Ces animateurs vedettes, peuvent prendre pour un camp ou pour un autre, peu importe, ce n’est qu’un spectacle pour le téléspectateur friand de débat oratoire.

Jean-Luc Mongrain en a profité pour dénoncer la ligne de parti qu’il qualifie de sectaire et empêche, là aussi, de faire les vrais débats.

Rien n’est soit noir, soit blanc. Tout débat de société est teinté d’un arc-en-ciel complet de variation et de subtilité.

https://raymondviger.wordpress.com/2006/11/30/tout-le-monde-en-parle-se-repete-avec-francois-avard-et-anne-marie-losique/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/04/12/nana-mouskouri-ses-lunettes-et-les-blondes/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/09/18/tout-le-monde-en-parle-le-ministre-de-la-justice-jacques-dupuis-et-la-fusillade-du-college-dawson/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/09/25/guy-a-lepage-recoit-algonso-gagliano-a-tout-le-monde-en-parle-le-scandale-des-commandites-et-le-racisme/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/09/26/guy-a-lepage-recoit-romeo-dallaire-a-tout-le-monde-en-parle/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/04/11/claude-morin-guy-a-lepage-et-normand-lester-2/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/10/17/guy-a-lepage-recoit-david-servan-schreiber-et-les-omega-3-a-tout-le-monde-en-parle/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/12/04/anne-marie-losique-frenche-presque-tout-le-monde-a-tout-le-monde-en-parle/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/12/14/anne-marie-losique-un-million-de-french-clics/

Autres textes sur Société, commentaires du rédacteur sur Société.

Textes sur Tout le monde en parle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :