Environnement et recyclage; confusion et éducation

On recycle ou on jette?

Des icones pas clair!

Raymond Viger  Dossiers Environnement

barquette environnement recyclage recycler protection stearofoamJe suis de ceux qui aime bien s’impliquer pour protéger l’environnement. Que ce soit avec des textes sur la protection de l’environnement ou dans ma vie personnelle, la protection de l’environnement a une place importante dans ma vie.

J’écoute une émission La Facture. On y parle d’emballages. Surtout du suremballage que les épiceries font. Une barquette est ce plat, genre styromousse ou autre matériel, dans lequel repose les fruits ou légumes.

barquette environnement recyclage quoi recyclerUne barquette, dans lequel nous retrouvons des légumes emballés individuellement, le tout emballé ensemble! Abus d’emballage quoi.

Mais ce n’est pas le sujet de ce billet. Est-ce que cette barquette est recyclable ou non? Pour tenter de le deviner, on retourne cette barquette et on regarde le chiffre à l’intérieur du logo de recyclage. Le chiffre 1 à l’intérieur du logo veut dire que la barquette est recyclable. Le chiffre 6 veut dire que non.

Je ne connaissais pas cette nuance.  Dans ma petite tête de citoyen bîn ordinaire, malgré mes 22 ans de scolarité, quand je voyais le logo de recyclage je mettais la barquette au recyclage.

Et là, par hasard, l’émission La Facture m’apprend que j’ai mal faite ma job de citoyen protecteur de l’environnement.

La question qui tue

Pourquoi mettre mettre un logo de recyclage avec les chiffres 1 ou 6 pour dire que c’est recyclable ou non? Pourquoi ne pas mettre un X sur le logo du recyclage pour tout simplement nous dire qu’on ne peut pas le recycler?

Pourquoi faire ça simple quand on peut faire ça compliquer dit-on?

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions. l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique.

Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3DPar téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

L’émission La Facture cloue le bec à Marcel Leboeuf et Pur Noisetier

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Mardi, le 27 mars, Pur Noisetier et Marcel Leboeuf à L’émission La Facture

Preuves scientifiques, Pur Noisetier et effet placebo

Après 2 passages à l’émission Tout le monde en parle, Marcel Leboeuf ne cesse de promettre des preuves scientifiques des effets bénéfiques des colliers Pur Noisetier. Même Marina Royer, la chercheuse de l’entreprise Pur Noisetier ne réussit pas à soutenir les dires de Marcel Leboeuf.

Raymond Viger Dossiers Santé , Publicité, Protection du consommateur

Février 2011, l’émission La Facture questionne la validité des publicités des bracelets Pur Noisetier. Avril 2011, Marcel Leboeuf est reçu par Guy A. Lepage à l’émission Tout le monde en parle. Marcel Leboeuf s’engage à revenir à l’automne à Tout le monde en parle avec des preuves irréfutables et scientifiques.

Marcel Leboeuf revient donc à la charge devant Guy A. Lepage avec la chercheuse de Pur Noisetier, Mme Mariane Royer. Cette chercheuse ne réussi à convaincre personne de la validité scientifique des publicités de son employeur Pur Noisetier.

L’émission La Facture revient à la charge ce soir avec des entrevues de scientifiques qui démentissent formellement les dires publicitaires de Pur Noisetier. Avec les allégations des publicités de Pur Noisetier mentionnant qu’ils se basent sur la médecine traditionnelle des autochtones, La Facture a passé en entrevue le docteur innu Stanley Vollant. Le docteur Vollant ne peut pas soutenir lui non plus les dires de Pur Noisetier.

La recherche scientifique tant décriée par Marcel Leboeuf n’est pas pour prouver que les bracelets Pur Noisetier sont efficaces. C’est une recherche de développement pour de nouveaux produits.

Désolé pour Marcel Leboeuf. Mais sa crédibilité fond comme de la glace au soleil. Marcel Leboeuf qui reçoit une commission sur chaque bracelet vendu par Pur Noisetier.

C’est dommage de faire perdre tant de temps à des journalistes pour une telle supercherie. Ne devrait-il pas y avoir une amende qui permettrait de compenser les efforts pour démontrer le non fondé de cette publicité trompeuse?

Et que fait le collège des médecins pendant ce temps? Ce collège des médecins pourtant si protectionniste en d’autres occasions. Ils n’ont rien à dire sur les produits qui disent soulager tous les maux de notre planète?

Autres textes Santé

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Roman de cheminement, L’amour en 3 Dimensions

Recueil de textes à méditer

Guide d’intervention auprès d’une personne suicidaire

Comment écrire un blogue pour être vu et référencé?

Comment intervenir auprès des jeunes

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Inspecteur pour les taxes et protection du consommateur

Les incohérences de notre système

Un gouvernement qui priorise ses besoins avant celui du citoyen

Les inspecteurs de la taxe vont à la pêche pour trouver les commerçants qui ne remboursent pas leurs taxes au gouvernement. Mais s’il y a une publicité trompeuse, on ne bougera pas le petit doigt tant qu’il n’y aura  pas de plaintes.

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur

Quand c’est le temps de s’assurer que tous commerçants et citoyens payent leurs taxes, de grosses équipes d’inspecteurs mettent de gros moyens en branle pour s’assurer de l’honnêteté des citoyens. Dans certains cas, on pourrait même parler de harcèlement envers les entreprises et les citoyens.

Même si les gros fraudeurs tels que Vincent Lacroix ou les collusions dans es industries de la construction, du pharmaceutique ou des pétrolières semblent pouvoir faire la pluie et le beau temps, les petits commerçants en arrachent à subir des pressions des inspecteurs pour les taxes à payer.

L’été dernier, le Journal de Montréal avait présenté une série de reportage montrant plusieurs exemples d’entreprises et de citoyens, parfois acculés à la faillite dû aux pressions excessives des collecteurs de taxe qui vous considèrent coupable jusqu’à preuve du contraire.

Et la protection du consommateur?

Les inspecteurs et les collecteurs du gouvernement pour les taxes ont le mandat de faire entrer de l’argent dans les coffres de l’État. Mais qu’en est-il en matière de protection du consommateur? S’il n’y a pas de plainte, il ne se passe rien. Et même avec une plainte, les commerçants frauduleux continuent impunément à frauder autant le citoyen que le système. Deux poids, deux mesures.

Autant pour la collection des taxes, les inspecteurs font souvent trop de zèle, autant en ce qui concerne la protection du consommateur, on semble dormir au gaz. Cette léthargie pour protéger le consommateur explique facilement l’engouement et la raison d’être d’émissions telles que JE et La Facture. Deux émissions qui soulignent régulièrement les incohérences de notre système et de ses multitudes de bureaux de contrôle et de vérification. Des émissions qui finissent trop souvent leurs émissions en disant que, pourtant, plusieurs plaintes  avaient déjà été déposé ou encore que le commerçant frauduleux était connu pour ses méthodes d’arnaquer le consommateur.

Est-ce que les seules motivations de nos gouvernements se limitent au nombre de vote qu’ils peuvent gagner ou la quantité d’argent qu’une opération puisse rapporter?

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Assurances personnelles et casier judiciaire

Livre de Colin McGregor LOVE in 3D

Présentation en français de LOVE in 3D

Le casier judiciaire

Impacts et conséquences sur les assurances personnelles

L’impact du casier judiciaire n’est plus à démontrer. En effet, plusieurs études ont analysé les conséquences du casier judiciaire sur l’emploi, sur les déplacements transfrontaliers ainsi que sur la protection de la vie privée.

Jean-Claude Bernheim et Jean-François Cusson Dossier Chronique du prisonnier, Protection du consommateur

casier judiciaire prison prisonnier systeme carceralDe plus, il semble que les locateurs de logement s’informent de plus en plus fréquemment à propos du casier judiciaire de leur futur locataire.Étant donné le nombre élevé de personnes possédant un casier judiciaire au Canada, il s’agit là d’une situation fort préoccupante, qui touche une grande proportion de la population. En 2004, parmi les personnes de 15 ans et plus, plus de 20% des hommes (2 902 533) et plus de 5% des femmes (798 486) possèdent un casier judiciaire.

Le casier judiciaire punit aussi la famille immédiate

Nous désirons porter votre attention sur le problème de l’assurance personnelle. De plus en plus de personnes ayant un casier judiciaire éprouvent des difficultés avec les compagnies d’assurance.

Plusieurs personnes se voient refuser à titre de clients par des compagnies d’assurance dites «standard». Ou encore, elles voient leurs réclamations rejetées, parce qu’elles n’ont pas précisé, au moment de la demande d’assurance, qu’elles ont un casier judiciaire. Ou plus grave encore, elles sont refusées parce que leur conjoint ou leur enfant qui vit sous leur toit a dossier.

Selon la Loi sur le casier judiciaire, la réhabilitation (le pardon) devrait en principe effacer les conséquences de la condamnation. Dans les faits, on remarque que la réhabilitation a surtout une valeur symbolique et, qu’au mieux, elle peut mitiger les effets de la condamnation (Cour d’appel du Québec). Le casier judiciaire, tel que nous le connaissons au Canada, est un obstacle important en matière d’assurance, et la notion de réhabilitation demeure tout à fait théorique.

Au cours des dernières années, certains tribunaux ont durci leurs jugements envers ceux qui possèdent un casier judiciaire. Ainsi, la Cour du Québec a statué que le droit à l’assurance, ça n’existe pas en soi.

Des compagnies d’assurance de plus en plus réticentes

Les données recueillies, jusqu’à présent, font ressortir que les compagnies d’assurance sont de plus en plus réticentes à assurer les détenteurs d’un casier judiciaire, et ce, même si la couverture d’assurance demandée n’a rien à voir avec la nature du casier judiciaire. En fait, elles tendent à considérer que le simple fait de posséder un casier judiciaire a pour effet d’augmenter le niveau de risque non seulement de l’assuré, mais de sa famille immédiate. Cette façon de faire, tout en étant discriminatoire, fait fi de la notion de réhabilitation.

Les cas qui nous ont été jusqu’ici soumis soulèvent les questions suivantes. Pourquoi ne pas inscrire directement dans la documentation et sur les contrats l’obligation qu’a la personne qui demande une assurance de préciser si elle a un casier judiciaire? Pourquoi la présomption d’innocence n’est-elle pas applicable dans le cas d’une personne qui détient déjà une assurance? Pourquoi, dans la perspective où le contrat d’assurance est un contrat de bonne foi, l’assureur n’a-t-il pas l’obligation de faire clairement connaître ses critères de refus avant d’assurer et de faire inclure dans les exclusions le fait d’avoir un casier judiciaire?D’ailleurs, devant l’attitude des compagnies en matière d’assurance automobile, la Cour d’appel du Québec a mentionné, dans une décision récente (8 février 2005, 2005 QCCA 197), que «si les assureurs ne souhaitent pas assurer les personnes ayant un casier judiciaire non relié à la conduite d’un véhicule ou à sa possession, qu’ils posent directement les questions appropriées». Malgré tout, elles refusent de le faire depuis des décennies.

L’attitude des compagnies d’assurance nous conduit à nous poser la question suivante: s’il est justifié de refuser d’assurer les personnes ayant des antécédents judiciaires, de même que leur conjoint et éventuellement leurs enfants qui demandent directement une assurance, est-il déraisonnable de se demander si la situation devrait être la même pour des locataires qui ont un casier judiciaire? Le locateur est-il, ou encore sera-t-il, en mesure d’obtenir une assurance?

En effet, les employeurs qui envisagent d’embaucher une personne ayant un casier judiciaire peuvent voir leur prime augmenter considérablement ou leur couverture diminuer comme une peau de chagrin. Alors, pourquoi pas les locateurs? Jusqu’où allons-nous continuer cette discrimination? Autoriser la discrimination des personnes ayant des antécédents judiciaires peut-il contribuer à maintenir une société plus juste, paisible et sûre? Nous en doutons.

Vol d’automobiles

  • Une compagnie refuse d’indemniser un assuré parce que, d’une part, il n’a pas déclaré qu’il possède un casier judiciaire (sentence à vie pour meurtre), et, d’autre part, pour une faillite survenue sept ans auparavant. L’assuré est en libération conditionnelle depuis 10 ans. En conséquence, l’assuré doit continuer à payer son auto volée (528$ par mois). Mais, le plus important, selon lui, c’est l’impact psychologique de se faire répéter qu’il est un criminel dans une affaire qui n’a rien à voir avec son passé et sa vie depuis sa libération.
  • Condamné pour meurtre et en libération conditionnelle, il se fait voler son automobile d’une valeur de 10 000$ environ. La compagnie refuse de l’indemniser. Après le dépôt d’une requête à la Cour du Québec (chambre civile), il y a règlement hors cour et la compagnie lui verse un montant de 7 710$ en capital-intérêts et frais.
  • Un jeune homme, sous le coût d’un engagement de ne pas troubler l’ordre public à la suite d’une accusation de vol et de fraude, voit la compagnie d’assurance refuser d’indemniser ses parents après qu’il ait commis un vol d’auto. Une compagnie d’assurance refuse d’indemniser le propriétaire d’une automobile volée sous prétexte qu’il n’a pas déclaré que son fils, majeur et domicilié dans une autre région que le père, désigné conducteur principal, avait été condamné pour fraude quatre ans auparavant, pour avoir émis un faux chèque. La Cour du Québec accueille l’action et condamne la compagnie à verser une indemnité de 9 400$.
  • Une compagnie refuse d’indemniser le propriétaire d’une automobile, qu’il ne conduit pas, et dont la conjointe est désignée à titre de conductrice principale, sous prétexte qu’il a omis de déclarer ses antécédents judiciaires qui n’ont rien à voir avec l’utilisation et la conduite d’un véhicule automobile. La Cour du Québec accueille l’action et condamne la compagnie à verser une indemnité de 16 295$.

Demande d’assurance feu et responsabilité civile

Le demandeur a une assurance automobile depuis six ans. Les compagnies 1 et 5 lui demandent s’il a un casier judiciaire (une condamnation pour culture de marijuana, en 2001). Devant sa réponse positive, il essuie deux refus. Il se retrouve à devoir envisager de fermer sa compagnie informatique, parce qu’il ne peut obtenir d’assurance responsabilité pour répondre aux exigences de ses clients.

Difficultés d’une conjointe de détenu

L’ex-conjointe d’un détenu a subi une série d’injustices dont l’expulsion de son logement et un refus d’assurance habitation. Cette personne se sent victime et pénalisée du fait qu’elle n’a commis aucune infraction et qu’elle n’a plus de contact avec le condamné.

Résiliation de contrat

Après la diffusion d’un reportage dans le cadre de l’émission La Facture (Radio-Canada, janvier 2003), un ex-détenu contacte sa compagnie d’assurance pour l’informer qu’il a un casier judiciaire et que sa dernière condamnation, pour vol qualifié, remonte à 1993. La compagnie lui envoie une lettre l’informant qu’elle résilie le contrat d’assurance.

À la suite d’un appel téléphonique, la compagnie accepte de poursuivre une partie de la couverture, le feu seulement, mais avec une franchise de 1000$ et en excluant le vol. Évidemment, la conjointe ne peut se prévaloir d’une assurance avec une couverture plus large. Les compagnies sollicitées ont refusé de l’assurer.

Autres textes Protection du consommateur:

Bell Mobilité, les cellulaires et la protection du consommateur

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

autres textes de Chroniques d’un prisonnier

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web Magazine The Social Eyes

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Salon de bronzage, dangers, risques et conséquences

Salon de bronzage, dangers, risques et conséquences

Raymond Viger   Dossier Protection du consommateur

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         En 2007, les émissions JE et la Facture nous présentent, preuve à l’appui, les risques reliés à l’utilisation des salons de bronzage.

On y apprend que plusieurs pays ont défendu et règlementé les salons de bronzage. L’Organisation mondiale de la Santé souligne qu’il n’est pas recommandé aux moins de 18 ans d’utiliser les équipements des salon de bronzage. 26% des utilisateurs ont eu des problèmes lors de leur passage dans un salon de bronzage. Un utilisateur des salons de bronzage sur 4 a eu des conséquences à se faire bronzer!

Québécor et les salons de bronzage

Malgré que ces informations aient été connu et scientifiquement documenté depuis plus de 3 ans, Québécor, dans son nouvel hebdomadaire L’Écho de la Rive-Nord, nous présente en page couverture Laurent Mattel, propriétaire des salons de bronzage Détente au Soleil Bronzage. Grande déclaration sans aucun fondement, Laurent Mattel affirme qu’il n’y a pas de preuve que les salons de bronzage peuvent occasionner des dangers pour les utilisateurs.

Cet article est cependant accompagné… d’une publicité d’un des salons de bronzage Détente au Soleil Bronzage! Gros manque d’éthique journalistique. Un semblant de contre-partie apparaît en page 3 avec un petit encadré de l’Association canadienne de dermatologie!

Merci à Valérie Borde de L’actualité d’avoir attiré notre attention sur cette incohérence et ce manque de sérieux de l’Écho de la Rive-Nord et de Québécor en ce qui concerne la Santé des citoyens.

Autres textes Protection du consommateur

Quand notre argent disparaît de la circulation
Quoi faire si vous perdez votre protefeuille

Cartes de crédit et promotion sur les taux d’intérêts: fausses représentations

Cartes de crédit et pratiques malicieuses

Mes cartes de crédit et mes vacances

Article trompeur du Journal de Montréal

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Salon de bronzage et la santé

Salon de bronzage et la santé

Dossier Protection du consommateur.

Reportage aux émissions La facture et JE. On y apprend que des pays tels les États-Unis et la France ont règlementé les salons de bronzage. Défendu aux moins de 18 ans, pas de publicité pour inciter les gens à faire l’expérience du salon de bronzage, limite de la puissance des lumières utilisées, obtention d’un permis, formation adéquate des techniciens… Tout y passe. Au Québec et au Canada: aucune réglementation sur les salons de bronzage.

Même l’Ordre mondial de la Santé souligne qu’il n’est pas recommandé aux moins de 18 ans d’utiliser les équipements des salon de bronzage. Comment se fait-il que n’importe qui peut s’improviser opérateur d’un salon de bronzage? Des statistiques ont été donné dans l’émission La facture: en 1996, 26% des clients ont eu des problèmes lors de leur passage dans un salon de bronzage!

Lorsqu’un pays comme les États-Unis, très ouvert à la libre entreprise et peu enclin à l’ingérence du gouvernement dans l’entreprise privée règlemente, il me semble que le Canada et le Québec aurait dû le faire bien avant!

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les blogues, la démocratie et la convergence

Les blogues, la démocratie et la convergence

Dossier Protection du consommateur

Lorsque j’ai commencé à bloguer, je ne savais pas vraiment dans quelle galère je m’embarquais. Une nouvelle technologie dont je ne connaissais ni le potentiel, ni l’implication. J’ai commencé à écrire sporadiquement.

Étant rédacteur en chef du magazine Reflet de Société qui est publié aux 2 mois, je me retrouvais avec des tonnes d’idées d’article et de prises de position qui ne peuvent prendre place dans le magazine. Pour ma santé psychologique, de pouvoir partager avec le cyber-espace ces prises de position me permet de trouver un équilibre dans ma vie.

Au départ, je n’ai pas pris au sérieux le potentiel des blogues. J’avais l’impression qu’il y avait des millions de pages disponibles dans le cyberespage et que personne ne finirait par tomber sur mon blogue. Avec l’usage, j’ai découvert le pouvoir démocratique que le blogue peut représenter.

La clef des blogues réside dans les moteurs de recherche. Il est vrai que je ne suis qu’une goutte d’eau dans Internet. Mais lorsque j’ai écrit un blogue sur une publicité mensongère de la compagnie MDG sur la vente d’ordinateur, grâce aux outils statistiques fournit avec le blogue, je me suis vite rendu compte, qu’à tous les jours, j’avais des gens qui cherchaient des informations sur ce magasin et qu’ils arrivaient sur mon blogue. Même s’il y a des millions de page Internet, une page présentant la publicité de ce magasin, ça, il y en avait beaucoup moins. C’est ce qui a permis à ce blogue de pouvoir être référencé et disponible aux clients qui cherchaient de l’information sur ce magasin. Pour la majorité des Internautes, ce blogue est passé inaperçu. Mais pour les Internautes désirant faire affaire avec MDG, j’ai été significatif. Ma mauvaise expérience a pu être partagé avec les bonnes personnes.

Autre avantage important du blogue, sa rapidité d’exécution. La journée même où je me suis rendu compte qu’il y avait une publicité frauduleuse, j’ai pu en témoigner. Les recours conventionnels tel que l’Office de la protection du consommateur, Protégez-vous, Option aux consommateurs, JE ou encore La facture ne pouvait me permettre de réagir aussi rapidement. Ils doivent faire enquête, étudier la situation, prendre position et ensuite rendre disponible l’information. Tout cela prend du temps. Pendant tout ce processus, un marchand, qu’on sait frauduleux, continue à arnaquer des consommateurs. Un blogue permet de lancer un avis rapidement. Le blogue ne remplace pas ces démarches, mais peut être un outil complémentaire d’information pour le consommateur.

Un dernier avantage est la mise à jour rapide de l’information, autant par le blogueur que par le public. Si j’ai une nouvelle information, je peux la rajouter dans les commentaires. Mieux, tout citoyen qui a un commentaire à formuler peut le faire au fur et à mesure. Pas nécessaire d’attendre la publication d’un prochain magazine

En ce sens, un blogue aura permis d’aider des consommateurs à faire un choix plus éclairé. Cela répond à la mission que je me suis donné. Cela permet de donner une voix aux citoyens qui ont des choses à dire dans cette société de plus en plus grosse et de plus en plus contrôlé par des intérêts convergents. Certains médias sont propriétaires de filiales qui ont des produits à vendre au public. Certains médias n’existent que pour faire la promotion indirecte de leur compagnie affiliée. Le blogue permet de rajouter un peu de démocratie dans une société un peu trop anonyme.

Avec ce commentaire, vous avez compris que j’ai pris plaisir à compléter mon blogue. Vous avez sûrement remarqué qu’au début j’écrivais un blogue au 15 jours. Maintenant, j’écris presqu’à tous les jours et ce, 7 jours sur 7. Mon blogue est mantenant devenu un quotidien.

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :