Deux générations de féministes

Le féminisme des années 70 à aujourd’hui

Dialogue intergénérationnel entre quatre féministes

Après une période glorieuse au Québec dans les années 70, le mot « féministe » a ensuite été plongé dans une longue période de noirceur, dont il a commence à ré-émerger… Se dire féministe semble de plus en plus « cool » grâce notamment à une nouvelle génération de femmes engagées.

Caroline Lévesque, Caroline Morin, Centre des Femmes Uqam

Dossier Femme, Famille

Dans le cadre des activités entourant la Journée internationale des femmes, le Centre des femmes de l’UQÀM propose cette rencontre souhaitant réunir ces deux époques, avec des féministes de différentes générations afin de réfléchir, dans un premier temps, aux valeurs qui ont été transmises, ou non, à travers les décennies et discuter des enjeux qui touchent les femmes en ce moment et qui seront des défis pour les années à venir.

Comment devient-on féministe? Pourquoi être féministe en 2011? Qu’est-ce que ça signifie? Comment les plus jeunes ont été conscientisées? Est-ce que les plus âgées ont le souci de passer le flambeau aux nouvelles générations? Comment s’inscrit le discours féministe dans la société québécoise contemporaine? Quelles ont été les préoccupations des féministes des années 70? Ces questions-là sont-elles résolues? Quel constat font-elles du chemin parcouru? Quels sont les préoccupations des jeunes féministes aujourd’hui? Ont-elles conscience de l’héritage légué? Quel est celui qu’elles aimeraient laisser aux futures féministes?

Les panelistes

MARIE-ANDRÉE BERTRAND

Professeure émérite à l’Université de Montréal, est docteure en criminologie de l’Université de Californie, Berkeley; elle a fait carrière à l’Université de Montréal. Elle a aussi enseigné aux universités de Berkeley; de Hambourg, d’Alberta et à la Antigua Universidad de Onatai au Pays basque espagnol, sur les rapports entre femmes et droit pénal.

POL PELLETIER

Femme de théâtre engagée, fondatrice du Théâtre expérimental des femmes, la place des femmes dans le monde est au cœur de son œuvre. Elle a créé, en 1999, Cérémonie d’adieu, un spectacle hommage aux victimes de la tuerie de Polytechnique.

BARBARA LEGAULT

Militante féministe radicale engagée dans la lutte contre le patriarcat, le capitalisme, le colonialisme et tous les systèmes d’oppression. Présentement consultante en organisation communautaire, elle a occupé de 2002 à 2009 le poste de Responsable de la mobilisation et de la Marche mondiale des femmes (MMF) à la Fédération des femmes du Québec (FFQ). En outre de ses implications militantes, elle coordonne depuis 2009 le Secrétariat pancanadien du Mouvement RebELLEs.

LÉA CLERMONT DION

Photographe et reporter féministe, depuis l’adolescence, elle a organisé de nombreux événements de réflexion sur l’égalité des sexes auxquels elle a participé à titre de conférencière. Elle a siégé de 2006 à 2008 sur le Conseil du Statut de la femme du Québec. Elle est reconnue comme l’une des initiatrices de la Charte de l’image corporelle saine et diversifiée. Elle compte publier dans la prochaine annéee un ouvrage sur les femmes victimes des bombardements de l’OTAN au Kosovo en 1999.

ANIMATRICE : Caroline Morin

Recherchiste et chroniqueuse à Radio-Canada, elle tient une chronique féministe à l’émission La Tête ailleurs. Elle a l’habitude de l’animation des tables rondes, notamment dans le cadre du Festival Metropolis bleu auquel elle participe depuis plusieurs années. Elle prépare en ce moment un livre d’entretiens avec Pol Pelletier qui traitera entre autres de l’engagement féministe de cette dernière.

Vendredi 4 mars 19:00 à 21:30 heures. Changement d’horaire: 18:00 à 21:00 heures.

Salle des Boiseries, UQAM Judith-Jasmin 405, rue Sainte-Catherine Est La Salle des boiseries est logée au local J-2805 sous le clocher de la rue Saint-Denis. On y accède depuis la Grande Place du pavillon Judith-Jasmin.

Autres textes sur Femme

Femme au pénitencier: gardienne de prison

Mère monoparentale

Patrick Jean et «La Domination masculine»

Magazine du Québec: La Gazette des femmes

Voile islamique debat sur le port des signes religieux

Racisme, sexisme et violence dans la pornographie et dans la societe

La vie à contre-Coran de Djemila Benhabib

Lotus Webzine, pour les femmes victimes de violences sexuelles

La CLES et l’exploitation sexuelle

Débat en cours sur la violence faite envers les femmes.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Quoi faire et quoi voir ce week-end

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Léa Clermont-Dion vernissage Internet photos du Burkina Faso

Semaine de développement international

Raymond Viger   Dossiers Culture, International

La journaliste Léa Clermont-Dion estbien connue pour son engagement en faveur des jeunes, des filles en particulier. Étudiante en droit international, photographe, journaliste, chroniqueuse radio (Première Chaîne, CIBL et CISM) et co-initiatrice de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, à 20 ans, Léa Clermont-Dion a une feuille de route bien remplie.

Communicatrice et engagée, Léa Clermont-Dion a profité d’un stage Québec sans frontières de la division jeunesse d’Oxfam-Québec, le CLUB 2/3, en communication radio, pour faire un reportage-photo sur les habitants du Burkina Faso. À l’encontre de certaines publications occidentales nous donnant une vision réduite du continent africain, Banfora en 30 visages se démarque par son approche esthétique, formelle et analytique.

Dans le cadre de la semaine de développement international qui se tiendra du 6 au 12 février prochain, l’exposition photo de Léa Clermont-Dion Banfora en 30 visages pose un regard personnel et sensible sur le peuple du Burkina Faso. L’exposition photo est maintenant en ligne.

Festival international du Court Métrage

Pour les internautes français, un petit rappel sur le Festival international du Court Métrage qui a déjà ouvert ses portes. L’équipe des Voix du Panda et le journaliste Patrick Juan sont sur place pour nous faire parvenir quelques exclusivités.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Léa Clermont-Dion au Burkina Faso

30 personnes, 30 visages, 30 photos

Léa Clermont-Dion, exposition de photos

Léa Clermont-Dion a photographié des habitants du Burkina Faso, plus précisément de Banfora, une ville où les femmes ont plus de pouvoir que n’importe où ailleurs en raison de l’association de femmes Munyu qui y joue un rôle socio-culturel important.

Raymond Viger   Dossiers Culture, International

Le 4 février prochain, une exposition de la journaliste et photographe Léa Clermont-Dion. Pour ceux qui ne pourrait pas y être, l’exposition originale de Léa Clermont-Dion sera aussi en ligne.

Dans le cadre de la semaine de développement international qui se tiendra du 6 au 12 février prochain, l’exposition photo de Léa Clermont-Dion «Banfora en 30 visages» pose un regard personnel et sensible sur le peuple du Burkina Faso.

Léa Clermont-Dion a réalisé une série de portraits, un échantillonnage quasi-ethnologique d’une communauté fortement influencée par une organisation matriarcale. L’étude des cultures, l’intérêt pour les structures économiques et sociales des ethnies est au cœur de cette démarche documentaire de Léa Clermont-Dion.

J’ai réussi à connaître mes sujets photographiques. Chaque photo n’est pas prise par hasard. Le temps d’une seconde, j’ai essayé de capter l’essence même de la personne rencontrée, explique la photographe Léa Clermont-Dion.

À l’encontre de certaines publications occidentales nous donnant une vision réduite du continent africain, Banfora en 30 visages se démarque par son approche esthétique, formelle et analytique.

J’ai réussi à connaître mes sujets photographiques. Chaque photo n’est pas prise par hasard. Le temps d’une seconde, j’ai essayé de capter l’essence même de la personne rencontrée, explique Léa Clermont-Dion.

Léa Clermont-Dion est bien connue pour son engagement en faveur des jeunes, des filles en particulier. Étudiante en droit international, photographe, journaliste, chroniqueuse radio (Première Chaîne, CIBL et CISM) et co-initiatrice de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, à 20 ans, Léa Clermont-Dion a une feuille de route bien remplie.

Communicatrice et engagée, Léa Clermont-Dion a profité d’un stage Québec sans frontières de la division jeunesse d’Oxfam-Québec, le CLUB 2/3, en communication radio, pour prendre ses photos.

J’ai voulu contrer la vision réduite qui est souvent montrée du continent africain. À mes yeux, Banfora en 30 visages se démarque par son approche esthétique, formelle et analytique, conclut Léa Clermont-Dion.

Vernissage de Léa Clermont-Dion, vendredi 4 février 2010 à 20:00 heures
Shooga Marketing 6334-A St-Hubert
Entrée libre

Page Facebook de l’exposition de Léa Clermont-Dion.

Exposition Internet de Léa Clermont-Dion.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

L’anorexie et Léa Clermont-Dion

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée

La question de l’extrême maigreur et de l’image corporelle des femmes dans la publicité, la mode et les médias a non seulement fait couler beaucoup d’encre, mais a aussi amené plusieurs entreprises, organismes et gouvernements à passer à l’action, tant en Europe qu’en Amérique.

Raymond Viger   Dossier Anorexie et trouble de l’alimentation, Léa Clermont-Dion

Au Québec, Léa Clermont-Dion âgée de 17 ans, s’est rendue à l’Assemblée nationale pour présenter une pétition demandant au gouvernement d’agir sur les causes sociales de l’anorexie et d’intervenir auprès de l’industrie.

En mars 2009, madame Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, confie à un comité de travail le mandat de rédiger une charte d’engagement volontaire et d’en assurer son application.

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée

L’image corporelle véhiculée dans l’espace public et médiatique a une influence sur l’image personnelle, sur l’estime de soi et, indirectement, sur la santé de la population.

Nous reconnaissons que les idéaux de beauté basés sur la minceur extrême peuvent nuire à l’estime personnelle, particulièrement chez les filles et les femmes.

Nous croyons que les comportements alimentaires et les pratiques de contrôle du poids sont influencés par des facteurs tant biologiques que psychologiques, familiaux et socioculturels.

Nous préconisons l’engagement des partenaires de tous les milieux, gouvernementaux, associatifs et corporatifs pour, ensemble, contribuer à faire diminuer les pressions socioculturelles au bénéfice d’une société saine et égalitaire.

Nous avons la conviction que les secteurs de la mode, de la publicité et des médias peuvent assumer un véritable leadership par leur vitalité et leur créativité afin d’exercer une influence positive sur le public. Nous désirons suivre le courant international du milieu de la mode dans ses initiatives de conscientisation sur les problèmes liés à la préoccupation excessive à l’égard du poids, à l’anorexie nerveuse et à la boulimie.

Nous avons résolu, à l’instigation de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, de participer collectivement à la rédaction de cette charte et de lancer un appel à l’action pour transmettre, dans notre collectivité, une image corporelle saine et diversifiée.

En conséquence, nous souscrivons à la vision d’une société au sein de laquelle la diversité des corps est valorisée et c’est pourquoi nous, personnes soussignées, dans le cadre de nos missions respectives, nous engageons à :

  1. Promouvoir une diversité d’images corporelles comprenant des tailles, des proportions et des âges variés.
  2. Encourager de saines habitudes autour de l’alimentation et de la régulation du poids corporel.
  3. Dissuader les comportements excessifs de contrôle du poids ou de modification exagérée de l’apparence.
  4. Refuser de souscrire à des idéaux esthétiques basés sur la minceur extrême.
  5. Garder une attitude vigilante et diligente afin de minimiser les risques d’anorexie nerveuse, de boulimie et de préoccupation malsaine à l’égard du poids.
  6. Agir à titre d’agents et d’agentes de changement afin de mettre de l’avant des pratiques et des images saines et réalistes du corps.
  7. Faire connaître la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée auprès de nos partenaires, de nos clientèles et de nos relations professionnelles tout en participant activement à l’adhésion à ses principes et à leur respect.

Le magazine Reflet de Société est fier d’adhérer à la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée et espère que tous ses lecteurs et partenaires feront de même. La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée fait maintenant partie intégrante de notre politique en matière d’achat publicitaire dans le magazine Reflet de Société. Une entreprise qui ne voudrait pas y adhérer, ne  pourrait pas avoir l’avantage d’obtenir une publicité dans notre magazine.

Politique publicitaire de Reflet de Société

Reflet de Société favorise et encourage la publicité responsable. C’est pourquoi toute publicité faisant la promotion du jeu, de l’alcool ou du  tabac, sous quelque forme que ce soit, est refusée. De plus, une publicité venant d’un annonceur qui aurait une conduite reprochable notoire dans les domaines de l’environnement, de la famille et de la société ne serait pas publiée.

La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée fait partie intégrante de notre politique en matière d’achat publicitaire dans le magazine.

Pour plus de transparence, Reflet de Société refuse, en outre, de publier une publicité lorsque l’annonceur fait l’objet d’un article dans le même numéro.

Le contenu publicitaire ne doit en aucun temps excéder 25% du magazine.

Autres textes sur l’Anorexie et trouble de l’alimentation:

Témoignage: l’anorexie une histoire d’horreur

Maigrir: Régime économique

Anorexie, Elle Québec et Clin d’oeil

Hormone de la faim: dépendance à la nourriture

Régime, diète et la glace

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Léa Clermont-Dion à Tout le monde en parle

Dossier Hypersexualisation et anorexie, Tout le monde en parle, Léa Clermont-Dion

Léa Clermont-Dion à Tout le monde en parle

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée

lea-clermont-dion-feministe-hypersexualisation-des-jeunes La jeune journaliste de 18 ans, Léa Clermont-Dion sera l’invité de Guy A. Lepage à l’émission Tout le monde en parle.

Conférencière à 14 ans

Depuis plus de 3 ans, Léa Clermont-Dion fait parler d’elle et de la cause sociale qu’elle soutient. À 14 ans, Léa Clermont-Dion a déjà organisé des conférences sur l’hypersexualisation des jeunes à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Une féministe engagée et précoce.

L’émission Tout le monde en parle mérite de dimanche à 20:00 heures à Radio-Canada mérite votre attention sur un sujet parfois tabou mais qui mérite d’être débattu.

Textes sur l’anorexie, Léa Clermont-Dion et la Charte québécoise pour une image corporelle diversifiée. Exposition photos de Léa Clermont-Dion.

Autres articles sur l’anorexie:

Articles sur l’Hypersexualisation :

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

%d blogueurs aiment cette page :