Le graffiti et un séisme au Japon

Graffiti for Japan

Xpression Graffiti: le Graffiti pour le Japon

Mobilisation pour soutenir les victimes du séisme au Japon. L’organisation de l’événement Graffiti for Japan.

Raymond Viger Dossiers Hip-hop, Graffiti, Porte-folio, Murales, Vidéos

Suite au séisme au Japon en 2011, Yoshiko et Kongo discutent de l’organisation de l’évènement Graffiti for Japan : de la naissance de l’idée aux raisons expliquant leur mobilisation pour cette cause.

Une entrevue de Yoshiko et Kongo réalisée par le groupe ECP dans le cadre du documentaire Xpression Graffiti qui sera diffusé en septembre prochain.

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti, Hip-hop

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti:  (514) 259-6900 .

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En  passant au  Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi  de 9:00 hres à  17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte  de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est  Montréal, Qc. H1V  1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Artistes de la boutique des Éditions TNT:

La mise en marché des maladies, financement à outrance?

Cancer du sein, Ruban rose et Léa Pool

Après Centraide, que doit-on inventer?

Combien de campagnes de financement existe-t-il pour les différentes maladies? Cancer du sein, fondation des maladies du coeur, cancer tout court, alzheimer, fibrose kystique, l’hôpital du coin, l’hôpital de la région…

Raymond Viger         Dossier Santé

La réalisatrice Léa Pool avec son documentaire L’industrie du ruban rose: la couleur de l’argent, questionne ouvertement l’industrie du marketing qui semble utiliser à outrance les victimes du cancer du sein pour ramasser de la grosse argent, mobiliser des tonnes de bénévoles et faire participer médias et entreprises dans le soutien de l’industrie du ramassage d’argent.

Centraide a été créé pour regrouper les différentes campagnes de financement des organismes communautaires, éviter les dédoublements et permettre d’atteindre de meilleurs résultats.

Est-ce que nous devrions créé un Centraide pour les différentes maladies et parties de notre corps qu’on peut mettre en marché?

Un Centraide des maladies:

  • Pour nous assurer que les argents ramassés vont au bonne place.
  • Pour nous assurer qu’il n’y a pas de graissage de pattes dans le parcours de cet argent.
  • Pour nous assurer des bons investissements dans la recherche pour trouver des remèdes.
  • Pour rendre imputable ceux qui reçoivent ces grosses sommes d’argent.

Parce que les victimes de ces maladies:

  • Veulent des remèdes et des traitements.
  • Veulent que leurs enfants ne subissent pas le même sort qu’eux.

La question qui tue

Puisque toutes ces levées de fonds permettent en théorie le financement de la recherche pour les nouveaux médicaments, est-ce que les royautés et les brevets des médicaments trouvés appartiennent aux citoyens qui les a payés ou aux entreprises pharmaceutiques qui se font payer pour les trouver?

Autres textes sur Santé

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

%d blogueurs aiment cette page :