Marie-Mai goûte à la médecine du Journal de Montréal

Le sensationnalisme du Journal de Montréal

Vendre de la copie à tout prix

Raymond Viger Dossiers Conflit d’intérêtJournal de Montreal

La populaire chanteuse Marie-Mai est frustrée bîn raide envers le Journal de Montréal et la présentation de sa page couverture.

Cela fait bientôt 10 ans que j’écris sur le sensationnalisme du Journal de Montréal. La série de billets que je vous laisse en exemple à la fin n’est pas tendre envers le Journal de Montréal: plagiat, blâme par la Conseil de presse, sensationnalisme dans les titres, mauvaises couvertures…

En 2006, le Journal de Montréal avait fait subir le même sort que Marie-Mai à la joueuse de tennis Ivanovic. À côté de la photo de la joueuse championne qui venait de remporter la coupe Rogers on pouvait lire: TESTS SURPRISES ANTIDOPAGE. Facile de penser qu’Ivanovic se dopait. Pourtant, il n’y avait aucun lien entre ce titre et la photo d’Ivanovick.

Dénoncer le sensationnalisme

Merci Marie-Mai de dénoncer le sensationnalisme du Journal de Montréal. Des organismes tels que le Conseil de presse ont beau faire des blâmes envers le Journal de Montréal, nous avons beau dénoncer leur façon de faire … rien ne change.

Mais si les vedettes qui nourrissent ces médias et qui les font vivre les dénoncent, peut-être que le Journal de Montréal, par peur d’un boycott lancé par ces artistes, par peur de choquer vos fans, va commencer à se responsabiliser dans ses écrits.

Ça ne semble être qu’une simple question de cash pour le Journal de Montréal. Quand ça va être payant de changer, ils vont le faire. En attendant on continue d’être frustré bîn raide!

P.S. Mise à jour: Suite à un échange avec Marie-Mai sur Twitter, elle souligne qu’elle n’était pas frustrée bîn raide malgré l’usage de l’émoticon qui me laissait croire le contraire. Ceci explique pourquoi j’ai rayé cette mention dans le billet.

Voir ÇA en premiere page du journal pour finalement lire que mon show à été le plus populaire en musique au Qc…

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaireReflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Spécial Star Académie au Banquier

Vol, beuverie et vandalisme

Les dessous de Star Académie

Pour la rentrée de l’émission du Banquier  Julie Snyder a présenté un spécial Star Académie. De tristes révélations ont été présentées.

Raymond Viger DOSSIER  CinémaCultureMédia

julie snyder star académie le banquier art spectacle tvaUne émission dynamique qui a rappelé de bons souvenirs aux fans de Star Académie, entre autre à Érika Maltais de Jonquière. Personnellement, j’ai été extrêmement déçu des révélations qu’Émily Bégin a lancé.

Stéphane Mercier vole 11 bouteilles de vin qu’il rapporte dans l’autobus qui voyage les artistes de Star Académie. L’histoire ne dit pas ce qui avait été bu avant ou après ces 11 bouteilles mais un clip présente les artistes de Star Académie chaudasses et éméchés à leur sortie de l’autobus.

émily bégin star académie julie snyderEn arrivant dans l’autobus, ayant peur d’être filmé et mis sur écoute, Stéphane Mercier coupe des fils électriques de l’autobus. Résultat, l’autobus n’a plus ses clignotants pour terminer le voyage.

On parle ici d’un vol de bouteilles de vin, de sabotage d’un autobus et d’une beuverie. Cela a énormément terni les souvenirs de Star Académie 2003. Est-ce que nous avions besoin de savoir tout cela? Est-ce un bon exemple à présenter aux jeunes du Québec? J’ai été très déçu d’apprendre que ce genre d’événement ait eu lieu et ait été présenté.

Imaginez ce qu’aurait pu être les manchettes s’il y avait eu un accident en 2003 dû aux fils coupés par Stéphane Mercier?

La question qui tue

Quelles sont les responsabilités d’un producteur tel que Julie Snyder face à un public de tout âge?

Participants 2003 de Star Académie

  • François Babin
  • Jean-François Bastien
  • Émily Bégin
  • Dave Bourgeois
  • Maritza Bossé-Pelchat
  • Marie-Mai Bouchard
  • Wilfred Le Bouthillier
  • Stéphane Mercier
  • Pascal Nguyen-Deschênes
  • Élyse Robineault
  • Martin Rouette
  • Marie-Élaine Thibert
  • Annie Villeneuve
  • Suzie Villeneuve

Autres textes sur Cinéma et télévision

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :