La démocratie, le scrutin proportionnel et le manque de couille des partis politiques

Élections provinciales 2012

Les mensonges des partis politiques

En 2003, Jean Charest, Bernard Landry et Mario Dumont s’étaient engagé à instaurer le scrutin proportionnel au Québec.

Raymond Viger Dossie Politique

Depuis 2003, Jean Charest ne cesse de  »gouverner » majoritairement le Québec avec parfois seulement 24% des votes. C’est une des grandes lacunes de notre système politique actuel. C’est une des raisons pour laquelle plusieurs citoyens ont décroché de la politique. Seulement 57% des électeurs ont été voté aux dernières élections.

Une monarchie élective

Avec un gouvernement majoritaire qui peut faire ce qu’il veut, comment peut-on prétendre être un état démocratique? Un gouvernement majoritaire, c’est un gouvernement qui peut se faire élire avec une série de menteries qu’il ne sera même pas tenu de respecter. Parce que le gouvernement n’est pas imputable. Il nous promet n’importe quoi et il fait ce qu’il veut.

Le seul pouvoir qu’on laisse aux citoyens c’est de placer un X à côté du nom d’une personne ou de son parti politique. Après, la démocratie va se coucher pour les 4 années suivantes. Que nous ne soyons pas d’accord avec les orientations que prend le gouvernement en cours de mandat, nous sommes impuissants, sans aucun outil démocratique pour faire changer la donne.

Le gouvernement peut vendre le Mont Orford aux amis du pouvoir, il peut vendre nos ressources naturelles autant dans le Grand Nord qu’aux Îles de la Madeleine… Le gouvernement peut, en toute impunité, dépouiller le Québec à son avantage personnel et personne ne peut rien faire.

Ni les partis d’opposition, ni les journalistes, ne peuvent changer la situation devant un gouvernement majoritaire. Tout comme le simple citoyen, ils sont impuissants devant un gouvernement qui peut déraper comme il le veut.

Un système politique désuet et dépassé depuis plus d’un siècle

Notre système politique facilite la fraude, sous toutes ses formes. Depuis 1908, notre système politique est décrié. Depuis 1908, différents penseurs proposent de changer notre système politique pour le rendre plus démocratique et le diminuer sa vulnérabilité aux fraudes et aux main-mises sur le pouvoir. Parce qu’il n’est pas logique de donner le contrôle absolu du pouvoir à un parti politique qui ne reçoit que 24% des votes.

Des aberrations peuvent survenir tel que l’Union Nationale qui en 1944 et en 1966 avait pris le pouvoir majoritaire avec moins de votes que les libéraux! René Lévesque avait connu ce genre d’expérience lorsqu’en 1970, avec 23% du suffrage, il n’obtient que 7 députés élus. En 1973, avec 30% des votes, il n’en obtient que 6! Quand on pense que Jean Charest a obtenu un gouvernement majoritaire avec 24%, notre système politique en est renversante.

Les promesses des politiques non respectées

En 1998, quand Lucien Bouchard a pris le pouvoir au détriment du Parti Libéral, le nouveau chef du Parti Libéral, Jean Charest s’est fait un ardent défenseur d’un changement de système politique. Dès la création du Parti Québécois, son programme incluait de changer notre système politique.

Jean-Pierre Charbonneau et Claude Béland ont été responsable des États généraux sur la réforme des institutions démocratiques. Jean-Pierre Charbonneau a été journaliste et homme politique, ministre et président de l’Assemblée nationale. Claude Béland a été le président du Mouvement Desjardins. Un rapport a été déposé en 2003 proposant le scrutin proportionnel mixte.

Les chefs politiques Jean Charest, Bernard Landry et Mario Dumont ont endossé les changements proposés dans le mode de scrutin. .

On aurait pu penser qu’avec cette volonté politique commune, un changement dans notre système politique aurait déjà été fait et terminé. Malheureusement, non. Nous sommes encore dans un statu quo. Le Parti Québécois a même enlevé de son programme cette volonté de changer le mode de scrutin.

Parce que les partis politiques s’engagent avec des paroles en l’air. Parce que les partis politiques font des changements en fonction de ce qui les avantagent.

Jean-Pierre Charbonneau dans ses différentes allocutions cite Louis-Joseph Papineau l’Institut canadien en 1880:

Il n’y a pas de gouvernement légitime s’il n’est pas l’émanation de la majorité du peuple.

Ce n’est malheureusement que dans d’extrêmement rare cas que notre système de scrutin nous ait permis d’avoir des gouvernements légitimes.

Voici une note du secrétariat à la réforme des institutions démocratiques et à l’accès à l’information publié en 2004:

Pour que chaque vote compte – la proportionnelle mixte

La proportionnelle mixte pour :

  • rétablir la confiance envers le processus électoral et les élus;
  • corriger les trop grandes distorsions entre les votes reçus par chaque parti et le nombre de candidats élus;
  • éviter les renversements de volonté populaire, où le parti qui remporte le plus de votes n’est pas celui qui obtient le plus de sièges (comme en 1944, en 1966 et en 1998);
  • améliorer les chances des petits partis d’être représentés;
  • respecter le sentiment d’appartenance régionale des citoyens.

Autres textes sur Politique

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mario Dumont 360 et Louis Préfontaine Pierre Falardeau ou Amherst? Changement de nom de rue

Mario Dumont 360 et Louis Préfontaine

Pierre Falardeau ou Amherst? Changement de nom de rue

Influence des blogues sur les médias traditionnels

Raymond Viger         Dossier Politique

mario-dumont-360-v-tele-animateur-tele Pour l’émission Dumont 360, on m’invite pour discuter de mon point de vue sur le voyage dans l’espace de Guy Laliberté. L’émission animé par Mario Dumont présente plusieurs sujets. Dans la salle d’attente, je croise Louis Préfontaine qui a été invité pour discuter du changement de nom de la rue Amherst pour Pierre Falardeau.

Louis Préfontaine est un blogueur, anciennement connu sous le nom de L’électron libre. M. Préfontaine a créé un Facebook pour soutenir le changement de nom de la rue Amherst en Pierre Falardeau. Plus de 5 000 personnes se sont déjà inscrites dans le groupe.

Ce qui a été intéressant de constater, c’est l’influence que les blogueurs colouis-prefontaine-l-electron-libre-blogueurmmencent  à représenter vis-à-vis les médias traditionnels. Autant Louis Préfontaine que moi, c’est parce que nous sommes blogueurs que nous nous retrouvons à l’émission Dumont 360. J’ai trouvé intéressant de croiser des contacts du cyberespace et de pouvoir serrer la main de l’humain derrière le blogue.

Les recherchistes utilisent les moteurs de recherche tels que Google pour trouver les gens qui peuvent présenter leurs points de vue. Dans les heures qui ont précédés l’émission Dumont 360, je passais une entrevue avec des gens du Journal de Montréal pour un cahier spécial sur le graffiti. Encore une fois, c’est par des recherches sur Google que nous avons été trouvé.

Émission Dumont 360 sur le voyage spatial de Guy Laliberté ainsi que sur le changement de nom de la rue Amherst en rue Pierre Falardeau avec Louis Préfontaine.

Page Facebook pour changer le nom de la rue Amherst en Pierre-Falardeau. Le billet de Louis Préfontaine sur le changement de nom de la rue Amherst en rue Pierre Falardeau.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Star Academie: voter pour Carolanne, Maxime ou des politiciens? Qui est vraiment en danger?

Star Académie: voter pour Carolanne, Maxime ou des politiciens? Qui est vraiment en danger?

Raymond Viger                    Dossier Culture et Politique

Lundi, 13 avril. Grande finale Star Académie. Carolanne et Maxime L sont en danger. Le vote du public va trancher. Un seul participant sortira gagnant de cette grande finale.

Non, je n’écoute pas Star Académie. Pour éviter d’être traité de bourreau de travail et de blogueur isolé, le soir j’utilise mon portable et je me retrouve aux côtés de Danielle devant le téléviseur. Ma conjointe Danielle écoute Star Académie.

Star Académie et l’assemblée Nationale

L’émission débute et attire mon attention. Je n’en revenais vraiment pas. Star Académie présente une motion spéciale de l’Assemblée Nationale pour encourager Carolanne et Maxime qui vont passer devant le suffrage universelle.

Ma première réaction est de me dire que c’est arrangé avec le gars des vues, ou plutôt la fille de Star Académie, Julie Snyder. Pourtant l’événement semble être des plus véridique. Est-ce que les politiciens réalisent que les votes de Star Académie soulèvent plus d’intérêt que les élections provinciales? Est-ce que les politiciens sont en manque de visibilité?

Star Académie un gros show pour les artistes… et les politiciens

Je n’ai rien contre Star Académie. Pour le peu que j’en connais, je trouve que c’est un gros show, comme on est capable de produire au Québec. Un spectacle attrayant qui permet à de jeunes artistes de chanter et de se retrouver sur scène avec les plus grands noms de la chanson. Une expérience qui semble extraordinaire et exceptionnelle pour la carrière des jeunes académiciens.

Je suis tanné de voir les politiciens tenter de trouver toutes sortes d’occasions pour se montrer. Que ce soit cette motion en direct dans Star Académie, Mario Dumont à Dieu Merci ou tous les autres prestations du genre.

Ça manque de crédibilité. Ça ressemble trop à de la recherche de publicité pour les politiciens. C’est comme vouloir faire la charité parce que les médias sont là, pour montrer le geste posé.

Star Académie, Julie Snyder et René Angelil aux prochaines élections?

J’ai une bonne proposition à faire aux politiciens en manque de visibilité. Demandez donc à Julie Snyder ou à René Angelil d’organiser vos prochaines élections! Ça va être un maudit bon show.

PUBLICITÉ

show_image Après la pluie… Le beau temps

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mario Dumont quitte l’ADQ et la vie politique

Mario Dumont quitte l’ADQ et la vie politique.

Dossier Coopérative de santé.    Dossier Mario Dumont .

610x En assistant à l’effondrement de l’ADQ, le questionnement sur l’avenir politique de Mario Dumont était déjà sur toutes les lèvres. Mario Dumont n’aura pas fait durer le suspense très longtemps. Le comptage des votes n’était même pas terminé et voilà que Mario Dumont annonce son départ, prenant tout le monde par surprise, incluant les députés élus de l’ADQ.

Coopérative de santé

Ce qui me désole le plus dans ce départ, c’est que Mario Dumont avait été le seul politicien à parler de coopérative de santé. Mario Dumont avait questionné Jean Charest et André Boisclair lors du débat des chefs il y a 2 ans. Ni Jean Charest, ni André Boisclair n’ont osé répondre à la question. Charest et Boisclair n’ont même pas prononcé ce mot tabou.

Mario Dumont en a même reparlé lors de son discours d’adieu. Les coopératives de santé est un sujet que les partis politiques n’osent pas discuter, même lorsque nous les invitons à le faire. Les coopératives de santé représentent-elles une nouvelle façon de voir, une alternative pour notre système de santé déficient? Les coopératives de santé existent depuis 25 ans et les politiciens évitent encore ce sujet.

Qu’adviendra-t-il maintenant des coopératives de santé dans le discours politique? Reflet de Société va relancer le débat. Histoire à suivre.

DOSSIER Coopérative de santé

VOS COMMENTAIRES SUR MARIO DUMONT QUITTE L’ADQ.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

PUBLICITÉ

Guide d’intervention auprès de personnes suicidaires

show_image Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Paul Arcand reçoit Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Paul Arcand reçoit Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont

Dossier: Politique         Billet numéro 3

Dossier Mario Dumont    Dossier Pauline Marois

J’essaye de suivre un peu les débats, si débat il y a, de cette campagne électorale provinciale. J’ouvre la radio pour tenter de trouver une entrevue qui pourrait m’éclairer sur le sens de ces élections provinciales. Je tombe sur une entrevue que Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont, donne à Paul Arcand.

Marie-Claude Barrette est en train de patiner sur le fait qu’elle a éclaboussé quelques députés dans une de ces dernières allocutions. Elle doit justifier qu’elle s’est trompé de parti politique et s’est trompé de délits en parlant des événements. Grande réponse:  »Je l’ai lu dans le journal »!!! J’espère que ce la n’est pas un exemple à donner aux politiciens. On avait déjà questionné, lors de la dernière campagne électorale, Mario Dumont sur ses sorties politiques que l’on croyait être une réaction aux premières pages des journaux.

Avec la sortie de Michelle Blanc et de son face à face avec Pauline Marois lors de l’émission Tout le monde en parle, j’espère que l’attention des politiciens se tournera aussi vers la blogosphère. Ils auront au moins la chance d’entendre le peuple parler!

Autres textes sur Politique

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Le débat des chefs, Pauline Marois, Mario Dumont et Jean Charest, tous des menteurs?

Le débat des chefs, Pauline Marois, Mario Dumont et Jean Charest, tous des menteurs?

Dossier: Politique         Billet numéro 2

Dossier Mario Dumont    Pauline Marois     Jean Charest

Quand un des chefs de parti avance un chiffre, un autre lui répond que c’est faux et vice-versa. Dans une affirmation où les 2 partis disent le contraire, on peut supposer que l’un dit vrai et que l’autre dit faux. Est-ce à dire que la seule chose que l’on puisse conclure est que les chefs de parti ne sont que des menteurs? Mon état d’âme vis-à-vis la politique ne s’est pas amélioré.

Un débat des chefs où l’on ne cesse de se couper la parole, de parler un par-dessus l’autre, de répondre autre chose que la question que l’on se fait poser… On ne m’a pas convaincu que le système politique actuel peut regagner ma confiance. J’ai bien hâte de trouver un peu de temps pour compléter ma série de billets sur les platitudes entendues lors de cette campagne électorale.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

PUBLICITÉ

show_imageQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$ Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: www.refletdesociete.com Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mario Dumont et Guy A. Lepage: Dieu Merci, Tout le monde en parle… de leur chicane!

Mario Dumont et Guy A. Lepage: Dieu Merci, Tout le monde en parle… de leur chicane!

Dossier: Politique         Billet numéro 1

Dossier Mario Dumont , Tout le monde en parle

J’ai décidé de me mettre à la table et de vous parler de mon décrochage politique. Oui, je vais aller voter, parce que, d’une part, c’est un devoir de citoyen et d’autre part, je veux m’assurer que personne n’aura pris mon vote à mon insu. Vous avez compris que ma confiance dans le système politique actuel frise le ridicule, presque le sarcasme.

Un bel exemple de ce qui me fait sursauter quand on parle de politique. Mario Dumont sera un des invités à l’émission Dieu Merci d’Éric Salvail. Gros débat politique en vue. Et ce même Mario Dumont refuse de se présenter devant Guy A. Lepage à son émission Tout le monde en parle. C’est arrangé avec le gars des vues dit-il!

Bîn oui, Guy A. Lepage a déjà fait un film, Camping Sauvage. Ça veut pas dire que l’entrevue de Mario Dumont est arrangé avec le gars des vues pour autant. Que Guy A. Lepage et son émission Tout le monde en parle ne soit pas parfaite, peut-être. La perfection n’est pas de ce monde et encore moins en politique de toute façon. Une chose est certaine, un débat avec Guy A. Lepage à Tout le monde en parle est tout de même plus sérieux pour tenter de nous convaincre que Mario Dumont a l’étoffe d’un chef qu’un passage à Dieu Merci.

La politique en est-elle rendue à n’être qu’un spectacle d’humour ou de combat truqué comme à la lutte? Le seul avantage que j’y vois c’est que cela nous permet d’avoir un spectacle gratuit. Oups! Avec toutes nos taxes qui sont engloutis dans ces débats politiques, désolé, c’est moins gratuit qu’on aurait pu le penser.

Ce billet est le premier d’une série d’un nombre encore inconnus de billets sur les absurdies de la vie politique. Je n’en connais pas encore le nombre, non pas que le sujet ne me donne pas de quoi écrire, mais je manque de temps pour toutes vous les présenter!

P.S. Je n’en suis pas à ma première campagne électorale où le découragement est plus grand que l’espoir d’avoir une société juste et humaine.

COMMENTAIRES SUR MARIO DUMONT, GUY A. LEPAGE, DIEU MERCI! ET TOUT LE MONDE EN PARLE.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien

PUBLICITÉ

show_image L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :