Les Commun’Arts

Les Commun’Arts

Conférence en France no 20

Dossier Graffiti

Proche de la Maison de développement solidaire (MDS), son directeur Omer est aussi impliqué avec les Commun’Arts. Sous la gouverne de deux plasticiens, de jeunes graffiteurs peuvent y trouver des occasions de s’exprimer et d’utiliser les espaces urbains en créant des manifestations culturelles et publiques.

Au dire de ses dirigeants, le graffiti se vit, ou plutôt meurt, différemment en France qu’à Montréal. Ils considèrent qu’en France les graffiteurs ne réalisent pas qu’ils peuvent gagner leur vie avec leur art. Quand le jeune veut se marier ou faire quelque chose dans la vie, il abandonnerait les bombes aérosols pour devenir un employé et un citoyen conventionnel. Les opportunités de faire commerce avec son art en France seraient beaucoup moins grande qu’à Montréal, toujours au dire des dirigeants de Commun’Arts. Les contrats que nous avons réalisés au Café-Graffiti semblent utopique pour les gens du Commun’Arts.

Cette prise de position ne fait cependant pas l’unanimité chez plusieurs graffiteurs rencontrés. Plusieurs ont décidé de faire du graffiti une carrière professionnelle. Un beau débat à suivre sur l’avenir du graffiti en France.

Ce bill

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

et, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La maison pour un développement solidaire

La maison pour un développement solidaire

Conférence en France no 19

Dossier Graffiti

J’avais déjà rencontré Omer, le directeur de la maison pour un développement solidaire (MDS) à l’été 2006 au Café-Graffiti. Omer était venu à Montréal pour participer à l’institut de développement communautaire à l’Université Concordia. Il en avait profité pour nous rencontrer et mieux connaître nos méthodes d’intervention.

J’ai plusieurs rencontre directement dans les locaux de MDS. D’une part, j’ai pu y rencontrer Audrey qui fait du Slam. Omer m’ a prêté l’un de ses bureaux pour faire cette rencontre. Merci Omer.

Amed, un des jeunes de MDS a pris quelques instants pour m’interroger. C’est lui qui va animer le débat ce soir. Il a déjà lu une partie du livre Opération Graffiti qui présente la création du Café-Graffiti. Il avait sa liste de questions pour mieux me connaître et me présenter. Un vrai travail de professionnel, autant dans la préparation que dans l’animation.

Omer va revenir à Montréal du 7 au 20 juin prochain avec 10 jeunes. Le Café-Graffiti va leur servir de guide touristique pour une visite guidée des murales graffiti et les mettre en contact avec les artistes Hip Hop de Montréal.

En soirée, j’ai participé avec une vingtaine de jeunes du Club Tchatche à un débat sur le graffiti comme forme d’art. Un débat qui s’est animé à quelques reprises. Je me sentais en pays de connaissance. J’avais l’impression d’être au Café-Graffiti. Sur ce genre de soirée, pas de grandes différences entre Français et Québécois. Et quand je voyais Omer intervenir et revenir sur des points d’ordre avec quelques jeunes, j’avais l’impression de me voir avec mes jeunes.

Omer et moi allons continuer de rester en contact pour d’éventuels projets d’échange avec les jeunes. Nos organismes ont beaucoup d’affinité ensemble. Certains de ces jeunes pourraient bénéficier de notre réseau de diffusion et de notre galerie. De son côté, l’un de ses partenaires est le musée du Louvres. Pas à dédaigner pour nos jeunes non plus.

A suivre en juin lors de leur séjour à Montréal.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :