Un nouveau magazine arrive!

Reflet de Société du printemps

Raymond Viger     Dossiers Magazine du Québec, Média

magazine revue journalisme édition abonnement journalÇa y est !

Le prochain numéro du magazine Reflet de Société est entrain de se faire une beauté chez notre imprimeur.

D’ici quelques jours, vous le trouverez chez vous et profiterez de vos chroniques favorites.

Dans ce numéro du printemps 2016 figurent :

  • Le soutien de l’ergothérapie contre les difficultés scolaires;
  • La territoire Québec encore à définir;
    Le rapport de la CVRC
    La chronique de l’actrice québécoise Ingrid Falaise;
    Et bien d’autres articles ! 

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Jacques Parizeau et le Journal de Montréal, aberration totale

Le sensationnalisme du Journal de Montréal

Le décès de Jacques Parizeau

Raymond Viger  Dossiers MédiasPolitiqueFrancophonieJournal de Montreal

Jacques_Parizeau décès journal de montréal commentaires disgracieux anglophonesJacques Parizeau. Mes plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

Mes sympathies aussi à tous les Québécois qui sont ébranlés par le départ de Jacques Parizeau.

La très grande majorité des médias et beaucoup de réseaux sociaux ont rapidement commenté cette nouvelle.

Ma conjointe a été très surprise de voir un grand dossier dans La Presse sur la vie de Jacques Parizeau mais absolument rien dans le Journal de Montréal.

Manque de temps? Manque de journalistes? Peur qu’on accuse le Journal de Montréal d’être en conflit d’intérêt avec le propriétaire Pierre Karl Péladeau qui fait parti du Parti Québécois tout comme Jacques Parizeau?

Ce qui m’a choqué de la part du Journal de Montréal aura été le traitement de la nouvelle le lendemain:

Des commentaires disgracieux suite au décès de Jacques Parizeau.

Le sujet méritait d’être couvert. Jacques Parizeau a été le sujet de nombreux commentaires disgracieux de la part d’anglophones. La nouvelle s’arrêtait là. Copier – coller ces commentaires pour les publier était-il pertinent? Est-ce que de publier les imbécilités de certains internautes est un journalisme digne de ce nom?

Un article qui n’est pas signé. C’est vrai qu’être journaliste ça doit être gênant de signer un article qui se contente de copier – coller ce que l’on retrouve dans les réseaux sociaux.

Possiblement que pour le référencement dans les moteurs de recherche ce genre d’article qui copient à l’infini le nom de Jacques Parizeau doit être payant.

Il fût un temps où le sensationnalisme servait à vendre de la copie. Maintenant le sensationnalisme sert à gagner des points Google de référencement.

Le genre d’exemple où les nouveaux moyens de communication n’aident pas notre société à être mieux branché.

Mes sympathies à tous pour cette navrante conclusion, spécialement à la famille et aux proches qui pourraient être blessé par le traitement que le Journal de Montréal a fait ici.

Autres textes sur Média

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Et si on fermait Télé-Québec?

Pour sauver Radio-Canada

La télévision d’état

Raymond Viger Dossiers Conflit d’intérêtMédiasTélévisionFrancophonie

télé-québec journalisme télévision d'état médiaLe fédéral ne cesse de couper dans les budgets de Radio-Canada. Radio-Canada ne réussit plus à faire des miracles avec les faibles budgets disponibles. Il existe aussi Télé-Québec, une autre télévision d’état… mais d’un autre état.

Avons-nous les moyens de soutenir le financement de ces deux télévisions?

radio-canada société d'état journalisme médiaDevrions-nous choisir entre ces deux télévisions?

Quelle mission de ces télévisions doit-être soutenue?

Le débat est ouvert! Merci de commenter et de prendre position.

Autres textes sur la Francophonie

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Prévisions météorologiques et journalisme

Les actualités de MSN, vendredi à 21:00 hres.

Entre 10 et 60 cm de neige ont-ils dit!

Est-ce les météorologues qui ne savent pas prévoir la météo ou les journalistes qui veulent amplifier et exagérer la situation?

Raymond Viger Dossiers Médias, Environnement

Je vous laisse la présentation de la météo de vendredi dernier sur MSN. Si on regarde attentivement le surtitre, on y annonce entre 10 et 60 cm de neige pour le Québec… et l’Ontario!

Si vous lisez attentivement la nouvelle, nulle part il y est mention de l’Ontario, on n’y parle que du Québec.

En ce qui concerne la quantité de neige prévue pour les différentes régions, on y parle de quelques centimètres à 30 centimètres!

Entre 2 à 30 cm et 10 à 60 cm, est-ce cela qu’on appelle de l’amplification et de l’exagération. Si c’est le cas, est-ce les météorologues qui auraient exagérés dans le surtitre pour attirer l’attention ou un journaliste de MSN?

Ce sont les informations dont j’avais accès lorsque j’ai décidé de faire le trajet Montréal – Saguenay aller retour.

Étrangement, je n’ai rencontré aucune neige pendant tout le voyage!

Entre 10 et 60 cm de neige sont attendus sur le Québec et l’Ontario. Plus…

Fortes précipitations sur le Québec

MONTRÉAL – De fortes précipitations de neige sont prévues sur l’ensemble du Québec vendredi et samedi. La chute de neige sera particulièrement abondante dans les régions situées au nord du fleuve Saint-Laurent.

Des écoles ont été fermées vendredi dans certaines régions, dont celles des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie, et plusieurs sorties de route étaient observables sur l’ensemble du réseau routier.

L’autoroute 15 a été fermée à la circulation dans les deux directions vers 8 h 20, à la hauteur de Sainte-Adèle, en raison de l’accumulation de neige.

Les conditions météorologiques occasionnaient des retards importants à l’aéroport Montréal-Trudeau. Plusieurs vols, majoritairement des vols intérieurs ou à destination des États-Unis, ont été repoussés, voire annulés. La situation n’était pas jugée critique en matinée, mais le personnel de l’aéroport a indiqué que le bilan pourrait s’alourdir si les accumulations de neige perduraient.

Dans la grande région métropolitaine, de la neige parfois mêlée de pluie doit tomber jusqu’en après-midi, vendredi. Les précipitations se transformeront en pluie intermittente en soirée. Les températures demeureront stables, légèrement au-dessus du point de congélation.

À Québec, des accumulations de neige et de grésil pouvant atteindre 20 centimètres sont attendues vendredi. Les précipitations pourraient être accompagnées de poudrerie par endroits. Côté température, le mercure ne devrait pas descendre sous la barre du zéro. Un avertissement de tempête hivernale émis par Environnement Canada est en vigueur pour la région.

Pour leur part, les Estriens auront droit à un cocktail de neige et de pluie verglaçante vendredi matin. L’agence fédérale prévoit des accumulations de 2 à 4 centimètres ainsi que des rafales de vent de 60 km/h. Samedi, ce sera neige intermittente.

Un avertissement de tempête hivernale est également en vigueur dans les Laurentides, où l’on attend jusqu’à 30 centimètres de neige mêlée de grésil. Les précipitations se poursuivront toute la nuit.

Même scénario du côté de Lanaudière, où de la neige parfois forte mêlée de grésil tombera sur la région. Environnement Canada prévoit une vingtaine de centimètres de neige et de grésil. Le mercure oscillera près du point de congélation.

L’Abitibi-Témiscamingue recevra une bordée de neige de 10 à 15 centimètres vendredi avec des vents de 20 km/h. Le mercure pourrait descendre jusqu’à moins 7 degrés celsius dans la nuit.

Vingt centimètres de neige et de grésil sont attendus dans la région de Charlevoix avec de la poudrerie par endroits. Les précipitations perdureront toute la nuit, alors que les températures pourraient descendre à moins 1 degré celsius.

Au Saguenay-Lac-St-Jean, le ciel sera nuageux vendredi avec des accumulations de 5 à 10 centimètres de neige et un maximum de moins 2 degrés celsius.

En Outaouais, un avertissement de tempête hivernale est également en vigueur et Environnement Canada indiquait des risques de pluie verglaçante en matinée et des accumulations de neige de l’ordre de 10 centimètres.

Autres textes sur Médias

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

La presse communautaire se renouvelle

Une vague de jeunes artisans pour la presse communautaire

Les jeunes envahissent les médias communautaires

Le week-end dernier avait lieu le 31e Congrès des médias communautaires à Rivière-du-Loup. À la surprise générale, le Congrès a été envahit de poussettes et d’enfants qui accompagnaient leurs parents.

Raymond Viger Dossier Culture, Média

Depuis plusieurs années, plusieurs membres de l’Association des médias écrits communautaires (AMECQ) craignaient pour la relève dans leurs médias. L’âge moyen des artisans de la presse communautaire ne cessait d’augmenter à un rythme plus que rapide.

La tendance vient de s’inverser. Les médias écrits communautaires viennent de prendre un coup de jeunesse. Une série de jeunes artisans décidés de s’impliquer et de prendre la relève se sont présenté au Congrès de Rivière-du-Loup avec des poussettes et des jeunes d’âges préscolaire et du primaire.

Il y avait tellement de jeunes présents qu’il a été proposé pour le Congrès de l’an prochain d’installer un service de garde pour accueillir ces jeunes familles et leur faciliter leur présence.

Dans une période où Québécor et Transcontinental tentent de prendre le contrôle des médias locaux, nous avons maintenant la conviction que les médias communautaires sont là pour rester, garder leur place auprès de leur communauté et de résister aux grands empires.

La presse communautaire ne s’est jamais aussi bien porté! Bienvenu à tous et bonne continuité pour le bien-être de nos communautés.

Autres textes sur  Média

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Prix en journalisme de l’Association des médias écrits

Association des médias écrits communautaires du Québec

Congrès annuel des journaux communautaires

Danielle et moi revenons du Congrès de l’Association des médias écrits communautaires du Québec qui s’est déroulé ce week-end à Rivière-du-Loup.

Raymond Viger   Dossiers Média 

prix journalisme médias écrits presse communautaire journalisteJe profite de cette occasion pour féliciter et remercier tous les artisans de la revue Reflet de Société qui ont travaillé fort pour présenter une belle revue importante et significative pour notre société.

Reflet de Société a remporté plusieurs prix:

Dominic Desmarais est arrivé premier dans la catégorie meilleur reportage pour son texte Business de la guerre portant sur Général.

prix journalisme presse communautaire média écrit journalisteLe photographe Norm Edwards a remporté le premier prix pour sa photo de Lazy Legz sur la couverture de novembre 2011.

Gabriel Alexandre Gosselin est arrivé 2e pour le montage infographique de la revue de novembre (front de Lazy Legz).

Jean-Pierre Bellemare, notre chroniqueur de la prison de Cowansville est arrivé 3e pour son texte Au dessus de tout soupçon.

Avec tous ces prix, Reflet de Société été nommé 2e meilleur média communautaire de l’année au Québec à travers les 100 médias communautaires qu’il y a à travers le Québec. Félicitations au Trait d’Union de Fermont qui a ravi la première position.

Les prix en journalisme de l’Association des éditeurs de magazine (AQEM)

norm edwards meilleure photo photographie presse communautaire média écritDans un mois c’est la remise des prix de l’Association québécoise des éditeurs de magazine (AQEM). Jean-Pierre Bellemare, notre chroniqueur de la prison de Cowansville est finaliste contre Pierre Duhamel de L’actualité, Anne-Marie Lecomte de Chatelaine et Annick Poitras de Jobboom.

Félicitations à tous. Merci pour votre présence et votre implication.

Autres textes sur Médias

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Les jeunes, les médias et Internet

Une étude sur les habitudes des jeunes envers les médias

Les jeunes préfèrent les médias traditionnels

Rien de mieux qu’une étude pour connaître la réalité et éviter de se créer des légendes urbaines.

Raymond Viger Dossier Éducation, Médias

L’info-lettre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) nous présente une nouvelle qui a de quoi surprendre. Les jeunes n’ont pas les habitudes qu’on auraient pu croire.

jeune internet jeunes média magazine réseaux sociaux lectureSuède: Les jeunes préfèrent les vieux médias

Une étude de l’Université Gothenburg révèle que 75% des jeunes de 9 à 14 ans préfèrent passer leur temps le nez dans les journaux, l’oreille tendue vers la radio et les yeux braqués sur de bons vieux livres en papier, plutôt que sur internet.

L’étude décèle chez ce groupe d’âge une tendance à prendre ses distances par rapport à internet.

Chez les 15-24, 60% ne mettent pas internet en tête de leurs médias préférés. Chez les plus jeunes, internet est utilisé surtout pour la musique, les vidéos et les réseaux sociaux.

On peut donc continuer à écrire des journaux, des livres et des magazines. N’aviez-vous pas remarqué que pour les blogues et Internet en général, on retrouve de plus en plus de retraités qui débutent leur blogue? Ils apprennent vite et s’impliquent beaucoup d’heures devant leurs écrans d’ordinateur.

Source originale relatant l’enquête sur les jeunes et les médias.

Autres textes sur Médias

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

%d blogueurs aiment cette page :