Décès de Nelly Arcan, suicide et détresse d’une personnalité publique: impacts et conséquences

Décès de Nelly Arcan, suicide et détresse d’une personnalité publique: impacts et conséquences

Raymond Viger                     Dossier Suicidenelly-arcan-suicide-mort-décès

Les médias rapportent le suicide de Nelly Arcan. Une autre personnalité connue qui disparaît par suicide. Le suicide dérange, bouscule l’entourage qui doit faire un deuil pénible. Quand on parle d’une personne publique, cela peut aussi affecter ses fans, ceux qui lisaient ses livres, ses chroniques ou encore qui voyait Nelly Arcan à la télévision.

Impacts et conséquences du suicide de Nelly Arcan

Il ne faut pas prendre à la légère l’impact que ces suicides peuvent avoir sur la population. Consciemment ou inconsciemment, certains se diront si le suicide est envisageable pour Nelly Arcan, pourquoi ne le serait-il pas pour moi?

Programme d’aide pour les endeuillés par suicide

Quand il y a un suicide dans une école ou dans un milieu de travail, il existe des programmes de postvention où l’on aide les proches à évacuer leurs émotions et à les exprimer. C’est facile d’identifier les proches dans un milieu tel qu’une école ou une entreprise. Mais qu’en est-il d’une personne publique telle que Nelly Arcan. Le milieu d’influence de Nelly Arcan est partout. Les lecteurs de ses livres, ceux qui se sont peut-être identifiés à un personnage ou même à l’auteur. Pas facile de les retracer et de pouvoir prendre un peu de temps avec eux.

Regardez autour de vous et n’hésitez pas à questionner. Vous êtes un parent, vous savez que votre enfant lisait les chroniques de Nelly Arcan. Demandez à votre enfant comment il vit ce suicide, ce qu’il ressent. Que ce soit votre voisine, un collègue de travail… n’hésitez pas à entreprendre cette démarche.

Si vous avez le moindre doute, ne restez pas seul. Il y a des ressources qui peuvent vous aider et vous soutenir. Les lignes d’écoute ne sont pas que pour les personnes suicidaires et en crise. Les ressources sont aussi disponibles pour les proches qui se questionnent.

Suicide de Nelly Arcan: un deuil collectif

Il y a un deuil collectif à faire. N’hésitez pas à utiliser les moyens en place pour faire votre deuil, en parler et exprimer ce que vous ressentez.

Mise à jour:

2 ans après le suicide de Nelly Arcan, un site Internet et un livre.

Nelly Arcan attaque Guy A. Lepage 2 ans après son suicide

Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056.

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Autres textes sur le Suicide:

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts.

Merci de votre soutien.

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Magazine Summum Trucs pour réussir son suicide, profil du suicide: comment intervenir autour de nous

Magazine Summum Trucs pour réussir son suicide « Profil du suicide: comment intervenir autour de nous »

Raymond Viger           Dossier Journalisme et média, Suicide

Suite à ma réaction sur l’enquête du magazine Summum Les trucs pour réussir son suicide, je me dois de reprendre la plume et d’aller plus loin dans ma critique du magazine Summum et de son reportage sur le suicide.

Mon billet initial, critiquait les commentaires du rédacteur en chef du magazine Summum Alain Rochette. Ayant maintenant lu le reportage de Jean-François B. intervenant communautaire, je me demande pourquoi l’auteur de l’article n’est pas identifié. Ce n’est pas un témoignage puisqu’il y aurait plusieurs personnes passées en entrevue. Un reportage avec un auteur anonyme! Plutôt étrange.

J’en profite pour faire un petit commentaire sur l’infographie. Un texte de 4 pages, de très petits caractères blancs sur un fond noir! Plus que difficile à lire.

Mais revenons à notre rédacteur en chef du magazine Summum, Alain Rochette. dans ses citations que j’ai critiqué, il avait débuté en disant « selon l’auteur de l’article ». Malgré tout, il le contredit rapidement en disant:

Quelqu’un qui veut vraiment se suicider n’en parlera à personne et il va passer à l’acte.

L’auteur dit en réalité:

Neuf personnes sur dix qui font une tentative de suicide en parlent à d’autres gens, le plus fréquemment à leurs amis, avant de poser le geste.

Je me questionne sur un long passage de ce texte. On y fait référence à une dame qui aurait publié en mai 2007 un billet Profil du suicide: comment intervenir autour de nous. Le blogue dont il est question n’existe plus depuis mai 2008. Et cette femme, n’est pas une femme, mais un homme. Les 531 mots (plus de 2 feuillets), ont été copiés-collés sur un billet que Folly a publié le 15 septembre 2007 sur le site de Cent Papiers. Si l’auteur anonyme de l’article pensait que Folly est une femme, désolé, c’est le diminutif de Folliculaire!

Spécial que le magazine Summum fasse du copier-coller sur Internet sur des billets écrits par des citoyens il y a plus de 2 ans! De quoi nourrir le débat en cours sur la relation entre les journalistes et les journalistes-citoyens.

Remarquez qu’ici on ne peut pas s’en prendre à un journaliste. Le signataire de l’article est un intervenant communautaire anonyme! Mais que dire du magazine Summum, et de son rédacteur en chef, qui laisse passer du copier-coller d’un vieux blogue Internet dans son magazine!

RESSOURCES

Si vous souffrez au point d’envisager le suicide, si vous avez un parent ou un ami qui pense à se suicider autour de vous, ne restez pas seul. N’hésitez pas à demander de l’aide.

Pour le Québec, 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00.    SOS Suicide: 0 825 120 354   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Guide d’intervention de crise auprès d’une personne suicidaire.

Un guide simple et accessible pour tous.

Autres textes sur Média

Huffington Post arrive au Québec

Le Globe, un nouveau webzine au Québec

RueMasson.com le blog du Vieux-Rosemont

Le magazine des journalistes frappe un iceberg!

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

%d blogueurs aiment cette page :