Paul Arcand et le documentaire Dérapages

Vitesse au volant chez les jeunes

Dérapages, sortie en salle le 27 avril

Paul Arcand part en tournée pour présenter son 3e documentaire Dérapage.

Raymond Viger Dossier Alcool et drogue, Cinémas films et télévision

Le 3e documentaire de Paul Arcand, Dérapages, sera en salle le 27 avril prochain. Sous le thème de la vitesse au volant et l’alcool chez les jeunes, Paul Arcand nous présente les conséquences des gestes irréfléchis des jeunes au volant. Course automobile et les différentes conduites automobiles dangereuses sont aussi passées sous la loupe de Dérapages.

Évitant les experts et les autorités moralisantes, Paul Arcand donne la parole aux jeunes.

Paul Arcand, accompagné d’une victime, Claudia Di Lorio, était présent dimanche dernier à l’émission Tout le monde en parle de Guy A. Lepage pour faire la promotion de son nouveau documentaire Dérapages.

Si Reflet de Société avait voulu se lancer dans les documentaires, c’est le genre de documentaire que nous aurions voulu produire. Je profite de cette occasion privilégiée pour féliciter M. Paul Arcand pour le ton qu’il donne à ces documentaires et les thèmes qu’il choisi. En 2005, Les voleur d’enfance traite des enfants de la DPJ.  En 2007, Paul Arcand s’attaque aux racket pharmaceutique avec Ordonnance. Le 27 avril prochain nous retrouverons Dérapages qui nous présente les jeunes et leur conduite automobile.

Ce qui est intéressant de souligner c’est que pendant que le gouvernement et ses différentes Sociétés d’État dépensent des millions en campagne de publicité pour sensibiliser, sans succès, les gens, Paul Arcand sort un documentaire comme Les voleurs d’enfance et fait entrer 1,7 millions au box office.

Les questions qui tuent

Qui a dit que ce n’est pas payant de faire de la prévention?

Au lieu de dépenser des millions en campagnes publicitaires qui n’atteignent pas leurs objectifs, pourquoi ne pas donner cet argent à des Paul Arcand qui sont capables, non seulement d’atteindre les objectifs de sensibilisation, mais en plus d’avoir un retour sur investissement?

Bande annonce de Dérapages de Paul Arcand.

Autres textes sur Cinémas films et télévision

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes sur Alcool et drogue

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Éric Salvail est-il devenu au bobette ce que Marcel Leboeuf est au noisetier?

mesbobettes.ca

Éric Salvail investit dans mesbobettes.ca

Après avoir fait la promotion du site Internet mesbobettes.ca, Éric Salvail avoue à Tout le monde en parle qu’il a investit dans l’entreprise.

Raymond Viger Dossier Publicité

Quand Dominic Arpin fait une référence vers une publicité ou un vidéo, je considère qu’il est un journaliste et qu’il n’est pas en conflit d’intérêt. Il serait bien mal vu d’apprendre que Dominic Arpin aurait fait une référence vers une publicité vers une entreprise dont il serait actionnaire.

Pourquoi en est-il pas de même avec les animateurs? Question d’éthique. Quand un animateur qui fait de l’entertainement tente de nous distraire, je ne m’attends pas d’avoir un homme d’affaire qui fait du placement publicitaire. Quand Éric Salvail a initialement fait la promotion du site mesbobettes.ca le public était-il conscient qu’il était en conflit d’intérêt et qu’Éric Salvail faisait du placement de produits? Est-ce acceptable qu’un animateur ne se limite pas à animer son émission et non pas penser à son portefeuille.

Qu’un animateur investisse dans des entreprises pour planifier sa retraite et qu’il fasse de l’argent, je n’ai aucun problème avec ça. Mais qu’il fasse du placement publicitaire et que cette pensée mercantile prenne trop de place dans son émission de variété, il faut se questionner. Peut-on utiliser ce temps précieux pour favoriser des entreprises qu’on finance et pour lesquelles on reçoit des dividendes?

Il y a toujours des lignes à ne pas traverser. Marcel Leboeuf l’a clairement dépassé. Est-ce qu’Éric Salvail l’a fait avec le site mesbobettes.ca? J’ai bien apprécié la présence de Paul Arcand qui a ramené Éric Salvail qui semblait vouloir éviter la question qui tue de Guy A. Lepage.

Autres textes qui pourraient vous intéresser

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

%d blogueurs aiment cette page :