Être en affaires : Rencontre avec Pierre Péladeau

Être à son compte est un choix pour certains, un manque de choix pour d’autres. Tous les vendredis, une nouvelle chronique présente un demi siècle d’expérience en entreprenariat privé et communautaire.

Raymond Viger | Dossier Réussir en affaires

Pierre Péladeau québécor être en affaire journal de montréalPierre Péladeau a été mon mentor. Nos échanges ont façonné une partie de ce que je suis. Il aurait été difficile de débuter cette chronique sans revenir sur un des principaux héritages que Pierre Péladeau a su me léguer.

La première loi du succès, c’est d’abord se rendre accessible aux autres, savoir les écouter, partager leurs confidences, les aider aux besoin, les convaincre de persévérer dans la poursuite d’un but.

« Se rendre accessible aux autres… », je peux témoigner de la véracité de cette affirmation. Lorsque j’ai laissé mon premier message à M. Pierre Péladeau pour discuter de quelques idées, il a retourné mon appel. Il a pris le temps de discuter avec moi. Peu de gens ont cette délicatesse. Encore aujourd’hui. Mais Pierre Péladeau, à une époque où il avait déjà tout et qu’il n’avait pas besoin de moi, l’a fait.

J’ai voulu remercier Pierre Péladeau du temps qu’il m’a offert et des échanges que nous avons eus. Il n’a pas voulu. Il m’a simplement expliqué que rappeler tout le monde fait parti de ses principes. C’est sa façon de pouvoir faire de l’argent. Si j’ai l’idée du siècle avec laquelle il pourrait faire quelques millions, comment pourrait-il se l’approprier s’il ne me rappelle pas?

Sa secrétaire fera le premier contact, synthétisera le tout, mettra des normes dans la communication que nous aurons. J’aurais à gagner des rencontres plus directes avec Pierre Péladeau. Mais Pierre Péladeau aura pu apprendre qui je suis et ce que j’ai en tête.

Peu importe l’argent que nous avons ou les moyens qui sont à notre portée, restons sensibles à notre voisin et à la société dans laquelle nous évoluons.

Merci M. Pierre Péladeau pour votre présence dans ma vie. Nous verrons la semaine prochaine comment gérer et mettre ses limites quand on veut parler à tout le monde et tout savoir.

Autres textes de Réussir en affaires

Autres textes sur les Affaires

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Économie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

D’un couvert à l’autre: histoire d’un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser

Photographe, journaliste ou globe-trotter?

Stéphane Desjardins et les pamplemousses

Un nouvel envol dans la blogosphère

Journaliste depuis 30 ans et, depuis 1985, entrepreneur avec la firme Pamplemousse Communications, Stéphane Desjardins fait un lancement officiel de sa nouvelle plateforme dans la blogosphère. 

Raymond Viger | Dossier Photographies, Internet

Pourquoi Pamplemousse?

Le terme Pamplemousse Communications vient d’un échange philosophique au sujet de la culture québécoise, avec des anglophones provenant de diverses provinces canadiennes. En pleine discussion, le photographe néo-écossais Avard Woolaver s’écrie: «La langue française a des mots magnifiques, comme (il hésite) pamplemousse!» Après une recherche infructueuse de plusieurs semaines, le nom de l’entreprise était enfin trouvé!

pamplemousse communications stéphane desjardinsUne nouvelle plateforme pour nous présenter l’expertise d’une équipe aui offre plusieurs services dans les médias imprimés et en ligne: rédaction journalistique, rédaction corporative, traduction, photographie, gestion pré-presse et infographie.

Intéressant, le site de Pamplemousse Communications ouvre avec une entrevue de Pierre-Karl Péladeau. Mon mentor, ayant été Pierre Péladeau, il me fait un grand plaisir de souligner les efforts que Pierre-Karl Péladeau mets dans le mentorat.

Un petit détour qui en vaut la peine pour cette nouvelle plateforme qui fait son lancement officiel aujourd’hui: http://www.pamplemousse.ca

Conflit d’intérêt

Question d’honnêteté et d’intégrité, je dois déclarer que ma conjointe, Danielle, a travaillé avec Stéphane sur sa nouvelle plateforme. Est-ce que j’aurais fait ce billet si Danielle n’avait pas travaillé avec Stéphane? Fort possiblement que non. Je n’aurais même pas su que Stéphane  faisait son lancement aujourd’hui.

Ils ont bien travaillé, ils ont eu du plaisir à le faire et ils sont fiers d’en faire le lancement aujourd’hui. C’est avec plaisir que je vous en fait l’annonce. Rien de journalistique dans ce billet. 100% en conflit d’intérêt. Un billet des plus personnel. Et c’est bien correct comme ça! Vous le verrez maintenant dans ma blogoliste.

Autres articles sur la Politique

L’amour en 3 Dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle La relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Maintenant disponible en anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

André Desmarais, Pierre Karl Péladeau l’avenir des médias

Raymond Viger | Dossiers ÉconomieJournal de Montréal

Le chroniqueur économique Jean Gagnon nous présente dans son blogue la vision d’André Desmarais de Power Corporation, propriétaire de Gesca (La Presse) et de Pierre Karl Péladeau de Québécor (Journal de Montréal).

L’avenir des grands quotidiens n’est pas rose nous disent André Desmarais et Pierre-Karl Péladeau devant leur assemblée des actionnaires.

Autres textes sur Média

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

show_imageQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: www.refletdesociete.com. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

Pierre Karl Péladeau, Vidéotron, la police et le suicide

Raymond Viger | Dossiers SantéPierre-Karl Péladeau,  Suicide

Lettre ouverte à Pierre Karl Péladeau

Je suis un intervenant de crise auprès de personnes suicidaires depuis près de 20 ans. Je l’ai enseigné à l’université McGill, j’ai fait de l’intervention au Québec en français, au Canada en anglais, avec les Inuits dans le Grand Nord Québécois. J’ai donné des formations à différents endroits, notamment en France.

Le but de cette lettre ouverte M. Péladeau n’est pas de vous fournir mon CV. Je veux vous parler d’une grande fierté et d’une grande déception qui m’habite aujourd’hui en regard avec l’intervention de crise auprès de personnes suicidaires.

Le Québec, les champions de l’intervention de crise

Je suis fier du travail d’intervention auprès de personnes suicidaires que nous réalisons au Québec. Je considère que les Québécois sont créatifs, passionnés et visionnaires. De ce que j’ai vu et entendu, de par le monde, c’est au Québec que nous avons les meilleurs organismes d’intervention, le meilleur filet social et les meilleurs intervenants pour prévenir et intervenir auprès des personnes en crise. Je dirais que nous sommes au suicide, ce que Céline Dion et le Cirque du Soleil sont pour les arts et la culture.

Le hasard m’a amené depuis l’an dernier à faire de l’intervention de crise sur l’Internet. En une année, ce sont 150 000 Internautes déprimés et suicidaires de par le monde qui ont passés par mon site. Cela m’a obligé à avoir des contacts avec tous les corps policiers pour pouvoir garantir une intervention rapide et efficace. Pour certains corps policiers, je suis le seul civil à pouvoir travailler directement avec eux.

Vidéotron et les corps policiers, le pire protocole

Lors d’une rencontre téléphonique avec des policiers pour améliorer notre protocole d’intervention, ceux-ci m’ont mentionné que le service de messagerie Hotmail est le plus coopératif pour soutenir leur travail dans l’aide qu’ils peuvent apporter pour soutenir les personnes suicidaires. Quelle ne fût pas ma surprise d’entendre ces policiers me dire que les plus grandes difficultés rencontrées proviennent du service de messagerie de Vidéotron.

Lorsqu’on m’a fait part de cette réalité, j’ai délégué un de mes journalistes, M. François Richard pour parler avec quelqu’un de Vidéotron de cette triste réalité. Chez Vidéotron, on nous assure qu’il collabore avec la police. Possiblement vrai. Cependant, les corps policiers ne semblent pas satisfaits de la diligence et de la facilité de cette collaboration.

Nous avons porté à l’attention des gens de Vidéotron cette réalité. Je ne suis pas convaincu cependant que notre information aille bien loin dans la hiérarchie de Vidéotron. Au cas où notre appel n’aurait pas été pris au sérieux, je me permets d’envoyer dans le cyber espace cette lettre ouverte. En espérant que cela puisse aider à réviser le protocole d’intervention entre Vidéotron et les corps policiers.

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur le Suicide

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser

Le Cirque du Soleil réinvente le communautaire avec One Drop

Raymond Viger | Dossiers Environnement, Communautaire, Cirque du Soleil, Fondation One Drop, Guy Laliberté

Comme plusieurs organismes communautaires, le Journal de la Rue et son projet le Café-Graffiti, recevait à chaque année un petit montant du Cirque du Soleil pour nous soutenir dans nos projets auprès des jeunes.

Cette année, quelque chose de différent s’est passé. Au lieu d’un chèque avec une note de continuer notre bon travail, nous avons reçu une lettre mentionnant que le Cirque du Soleil va cesser de soutenir le communautaire pour favoriser un nouveau projet qui lui tient à cœur, la fondation One drop.

Vision du communautaire de Guy Laliberté

Au lieu d’envoyer des miettes un peu partout, Guy Laliberté préfère réunir cet argent et réaliser un projet plus gros et plus solide. Même si nous perdons un commanditaire qui nous avait été fidèle depuis plusieurs années, je tiens à féliciter M. Guy Laliberté et le Cirque du Soleil pour leur nouvelle orientation.

Depuis quelques années, nous voyons de plus en plus des fondations et des mécènes créer leur propre fondation et se lancer dans l’action communautaire. Les années 60 auront été les années où le Québec a sorti de sa noirceur économique avec les Péladeau, Bombardier, Chagnon, Jean Coutu, Lamarre, Lemaire et compagnie. Les années 90 ont été le début d’un Québec culturel international avec le Cirque du soleil, Céline Dion…

Réforme du communautaire avec Guy Laliberté

Avec le passage de l’an 2000, c’est au tour du communautaire de se faire réformer. Dans les années 60, nous avions un communautaire religieux qui se terminait, remplacé par un communautaire d’état. Avec le désengagement des différents paliers de gouvernement vis-à-vis le communautaire, l’arrivée des grandes fondations qui s’impliquent directement sur le terrain pour réaliser des projets structurants et efficaces va donner une nouvelle vision du communautaire.

Plusieurs organismes ne réussiront pas à s’adapter à cette nouvelle stratégie. Certains vont devoir fermer. D’autres vont réussir à se définir une nouvelle complicité et un partenariat avec ces grandes fondations.

Fondation One Drop et les régions

Il y a avantages et désavantages à cette nouvelle orientation communautaire. D’un côté, les causes qui seront soutenus par les grandes fondations seront mieux servi. À tous les niveaux, autant financièrement, que politiquement. De l’autre, les causes orphelines, celles qui ne trouvent pas preneurs risquent d’être sous-financé et de disparaître. Pour les régions, l’impact risquent d’être pire. Une grande fondation sera-t-elle intéressée à s’impliquer dans l’aide et le soutien de deux jeunes marginaux à l’autre bout du Québec?

Le Québec va-t-il trouver un nouvel équilibre communautaire avec ses nouveaux joueurs? De notre côté, nous sommes en réflexion sur l’aide que nous pourrons apporter aux organismes délaissés. Nous voulons tenter d’être le chainon manquant entre les grandes fondations et les petites actions terrains.

Autres textes sur Guy Laliberté

Autres textes sur Environnement

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-ruePoésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :