Poésie: Montmartre à Montréal – Antoine & Pierre Montmory

Soirée de poésie

Mardi 15 mai 19h Bistro Ste-Cath

Entrée gratuite. Réservation (514) 223-8116

Antoine et Pierre Montmory

Toute la poésie du Monde.
Une expérience à vivre.
Nous parlerons de ce qui ne se parle pas.

Le public unanime:
« Enfin de la vraie poésie et de la vraie musique »

Entrée gratuite – distribution du Journal de Poèmes de Montréal.

Réservation (514) 223-8116.

Bistro Ste-Cath

où culture et social se rencontrent

260 spectacles gratuits par année

100% des surplus reversés à la communauté

Bistro le Ste-Cath

Un restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, le Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Le Ste-Cath présente plus de 260 spectacles gratuits par année.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.     www.stecath.com.

Après la pluie … Le beau temps: L’éboueur

Après la pluie… Le beau temps

L’éboueur

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Raymond Viger Dossier Croissance personnelle

Toi l’éboueur.
Qui à tous les jours.
Prends le temps de ramasser.
Tous les déchets dont nous voulons pas.

Prends le temps de fermer les yeux.
À tous les jours.
Ramasse tes émotions refoulées.
Au lieu de les garder à l’intérieur de toi.
Prends le temps d’aller les porter à ton camion.
Pour te libérer de ce fardeau.

Si tu n’étais pas là.
Pour ramasser les déchets sur la rue.
La vermine s’installerait dans nos villes.
Si tu ne prends pas le temps.
De ramasser les déchets de ton coeur.
Tu ne pourras même plus te regarder.

Libère-toi de ton fardeau intérieur.
À tous les jours.
Avec ténacité.
Sans rien prendre pour acquis.

Extrait du livre Après la pluie… Le beau temps.

La suite: Liberté… Un sourire intérieur.

Liberté… Un sourire intérieur

livre liberté poésie recueil sourire intérieurUn livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREE

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Après la pluie … Le beau temps: Se choisir

Après la pluie… Le beau temps

Se choisir

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Raymond Viger        Dossier Croissance personnelle

Vaincre tes peurs.
C’est t’accepter dans tes forces.
C’est t’accepter dans tes faiblesses.
C’est accepter que dans tes faiblesses.
Ton entourage réussira à te faire souffrir.

Accepte cette souffrance.
Comme un signe de ta faiblesse.
Accepte ton libre choix.
De regarder en cette souffrance te touche.
Et de laisser remonter.
Ce que tu as à y vivre.
Ou de te perdre dans ton entourage.

Accepte de te choisir.
Et accepte de t’y engager.

Extrait du livre Après la pluie… Le beau temps.

La suite: Liberté… Un sourire intérieur.

Liberté… Un sourire intérieur

livre liberté poésie recueil sourire intérieurUn livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREE

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Poème sur la perte de mémoire

Rap sur sa grand-mère

Une Rose qui fut aimée

Le rappeur Number Juan a composé ce texte avant le décès de sa grand-mère. Même si elle ne se souvenait pas de son petit-fils, lui veut ne pas l’oublier. Hommage à une rose qui fut aimée. 

Number Juan dossiers RapFamille.

Allo mémeil c’est Juan ton p’tit fils te souviens-tu?
À tes yeux j’suis un intrus, mais j’y ai si bien cru
À 102 ans c’est normal que tu ne t’en rappelles plus!
J’aimerais t’emmener dehors profiter de la belle vue
J’me souviens à la fête de ton 80e
Une journée remplie d’amour avec tous ceux que t’aimes
Je n’oublierai jamais tes fameux sucres à la crème
Et si j’suis perdu, c’est toi mon étoile de Bethléem
J’me fous que les connections soient brisées dans ton cerveau
Je sais que tu chantais pour m’endormir dans mon berceau
J’t’ai toujours appelé mémeil froid, mais ton coeur était chaud
Grâce à toi et avec toi, le bonheur était beau
J’aimerais aussi te dire que je t’aime de tout mon coeur
Et si tu m’oublies dans tes pensées, ça ne me fait pas peur
T’avoir écrit ce verset c’est pour moi un honneur
Ton amour reste éternel même… si c’est ton heure

Perdre une si belle fleur, c’est dur de tourner la page
Une rose qui fût aimée, ça résume bien ton passage
Avec tout ce bagage, tu as su aimer et être sage
Un siècle de vie, c’est certain que t’en a fait du millage
T’as vécu si longtemps qu’on n’aurait pas assez d’un roman
T’as tout donné pour tes enfants et attendu patiemment
Tu ne veux pas qu’on cherche à savoir le pourquoi du comment
Grand-maman, je n’oublierai jamais ces grands moments
Où tu faisais semblant et s’ensuivait des rires chroniques
Tu avais cent ans et la richesse d’une pièce antique
Tu étais une dame de coeur qui aimait la dame de pique
Et même si ta flamme se meurt, tu restes une femme authentique
Ta mémoire restera à tout jamais dans nos coeurs
Sans savoir que grâce à toi, nous avons connu le bonheur
Ta joie de vivre saura nous faire oublier notre peine
Irène, on se souviendra de toi comme d’une Reine.

Poème qui paraitra dans le prochain album de Number Juan.
Pour plus d’informations consultez la page Facebook de Number Juan.

Autres textes sur le Rap:

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Jean-Simon Brisebois et la poésie urbaine

Rencontre avec le jeune auteur Jean-Simon Brisebois

S’en sortir… un paragraphe à la fois

Le jeune auteur Jean-Simon Brisebois en a vu de toutes les couleurs. Enfance en centre d’accueil, adolescence marquée par l’alcool et la violence, chômage, criminalité… Avec la publication de son cinquième livre, Lettres Écarlates, le natif et citoyen du quartier Hochelaga-Maisonneuve a rencontré Reflet de mon Quartier afin de partager son parcours hors de l’ordinaire.

François Richard   Dossier Culture

lettres-ecarlates-jean-simon-poesie-urbaine À l’âge de trente ans, Jean-Simon Brisebois souhaite faire un retour sur l’histoire de sa vie. Son livre, Je me raconte, ne serait pas selon lui une autobiographie. «Je suis mal à l’aise avec ce terme. Je suis trop jeune pour ça. Il s’agit plutôt d’un récit personnel de tout le chemin que j’ai parcouru, de mon enfance jusqu’à aujourd’hui.» L’idée de se raconter de cette façon lui est venue lors de ses trois participations au Salon du livre de Montréal, suite à la publication d’une trilogie de poèmes, entre les années 2006 et 2008. «Les gens qui visitaient mon kiosque me posaient beaucoup de questions sur mon vécu, sur qui j’étais. Mes poèmes sont abstraits et ne permettent pas de véritablement me connaître.»

Une jeunesse difficile

jean-simon brisebois poesie urbaine livres L’histoire de Jean-Simon Brisebois est effectivement difficile à raconter. Né dans une famille près des milieux criminels de l’est de Montréal, Jean-Simon est placé en centre d’accueil dès l’âge de cinq ans. Il y restera de façon intermittente jusqu’à la fin de son adolescence. Sa jeunesse est marquée par l’échec scolaire, la violence du milieu où il vit et l’abus d’alcool et de drogues auquel il a recours pour s’éloigner momentanément des nombreux problèmes qui l’accablent. Malgré les difficultés qu’il a surmontées, Jean-Simon ne prétend pas avoir découvert de recette miracle pour surmonter la détresse. «Je ne veux pas donner de leçons de vie à qui que ce soit avec ce livre. Je l’écris avant tout pour moi et pour les lecteurs qui m’en ont fait la demande.»

Découverte de l’écriture

poesie-urbaine-je-me-raconte-jean-simon-brisebois Ces lecteurs ont fait la connaissance de Jean-Simon grâce à sa trilogie de poèmes, résultat d’un travail qui s’est échelonné sur plus d’une dizaine d’années. Une décennie au cours de laquelle la vie de l’auteur a pris plusieurs virages inattendus. À l’âge de 17 ans, les nombreuses difficultés de Jean-Simon le font craquer. Il est victime d’une sévère dépression et est hospitalisé dans un hôpital psychiatrique. L’expérience sera déterminante pour lui. «J’ai commencé à écrire à l’hôpital, simplement pour passer le temps. C’est ensuite devenu une habitude.» De retour chez lui, il fait lire quelques-uns de ses poèmes à ses amis, qui l’encouragent tous à les publier. L’idée, qui semble farfelue au départ, demeure dans l’esprit de Jean-Simon. Neuf ans plus tard, le rêve deviendra réalité.
Entre-temps, Jean-Simon occupe toutes sortes d’emplois. Il tente de mener une vie saine et d’échapper aux nombreux problèmes qui ont marqué sa jeunesse. Entre les petits boulots dans les usines ou les organismes communautaires, le poète en herbe accumule les expériences de vie.

Le rêve se réalise

poesie-urbaine-entite-jean-simon-briseboisLes éditions TNT lui donneront finalement sa chance. Les textes écrits par Jean-Simon entre 1997 et 2008 se transforment en trois recueils: Renaissance, L’âme de l’ange et Entité. Les œuvres traitent, par le biais de textes brefs et rythmés, de l’enfance, de la spiritualité et de la vie dans la rue, dans un style que Jean-Simon qualifie de «poésie urbaine». L’écriture a pour lui une importante fonction libératrice. «J’extériorise ainsi ma peine. Ça me permet de crier qui je suis.» L’auteur se sert de plus de son travail littéraire afin de répondre à certaines questions. «Mes parents ne se sont pas beaucoup occupés de moi. Je dois donc m’expliquer beaucoup de choses tout seul.»

Le travail artistique et l’implication sociale ont joué un rôle déterminant dans le cheminement de Jean-Simon Brisebois. En plus d’avoir réalisé un court-métrage sur sa vie, il a co-scénarisé en 2001 une pièce de théâtre en collaboration avec la Fondation des Auberges du Cœur, un organisme qui lui est venue en aide lors d’une période sombre de sa vie. En décembre 2008, des extraits de ses recueils de poésie ont été lus sur scène par le comédien Stéphane Côté lors d’un autre spectacle organisé au bénéfice de l’organisme qui offre des services d’hébergement aux jeunes marginalisés. Sa participation à ce dernier spectacle lui a permis de remporter, à la suite d’un concours, la bourse Simple Plan, d’une valeur de 1 000$. Le poète partage aussi son talent en donnant des ateliers d’écriture à Spectre de Rue, un centre de jour pour les toxicomanes du centre-ville de Montréal.

L’avenir de Jean-Simon Brisebois

poesie-urbaine-renaissance-jean-simon-brisebois Son prochain projet? Un sixième recueil de poésie sur le thème de l’amour. Encore une fois, il souhaite que l’expérience soit thérapeutique. «J’ai toujours eu de la difficulté avec l’amour. Je sais écrire aux filles, mais je ne sais pas leur parler.» Jean-Simon promet à ses lecteurs que le ton de sa dernière œuvre tranchera avec celui de ses livres précédents. Sa vie a bien changé et il veut maintenant s’attaquer à des textes au contenu plus positif. «Ça ne sera pas un livre noir. Je veux laisser couler mon côté romantique.»

Les œuvres de Jean-Simon Brisebois sont disponibles aux Éditions TNT. Chaque recueil de poésie urbaine est au coût de 4,95$.

Autres textes sur livres des Éditions TNT

Roman de cheminement, L’amour en 3 Dimensions

Recueil de textes à méditer

Guide d’intervention de crise auprès d’une personne suicidaire

Comment écrire un blogue pour être vu et référencé?

.

 

Kevin, 14 ans et les centres jeunesse de Montréal

Kevin, 14 ans et les centres jeunesse de Montréal

Ce poème a été composé par Kevin, un jeune pensionnaire de 14 ans des Centres jeunesse de Montréal. Il a été lu devant des milliers de personnes dans le cadre d’un concert bénéfice au profit de l’organisation.

J’veux t’dire

J’voulais t’dire Mom, j’m’excuse pour tout c’que j’t’ai fais subir,

J’t’ai traité d’conne quand t’essayais d’me prévenir,

Mais là j’ai compris, tu faisais ça pour mon bien,

T’as toujours été là quand j’voulais t’parler d’mon chagrin,

Sérieusement, pour moi t’es vraiment précieuse,

La seule chose que j’veux cé qu’tu sois heureuse.

J’ai faite des gaffes à plusieurs reprises,

Sérieux j’me trouve cave parce que cé ton cœur que j’brise.

T’as toute faite pour moi pis en retour, j’t’ai chié dins mains,

Mais saches que pour moi, décevoir cé l’quotidien.

Heureusement qu’té là malgré toute ce que j’t’ai faite,

J’voulais m’excuser pis t’dire que j’regrette.

J’veux te dire que sans toi, dans ma vie tout va mal,

J’aime ça t’voir sourire, dans ma vie té vitale,

J’veux t’dire que j’t’adore pis qu’chu prêt à tout pour toi,

J’veux t’dire que chaque soir j’me demande qu’est-ce que j’serais sans toi.

J’te l’ai-tu déjà dit, merci de m’avoir mis au monde,

Yo, sérieux, té c’que j’ai d’plus précieux au monde.

J’m’excuse pour toutes les fois que j’t’ai fais verser des larmes,

J’veux t’dire que sans toi, yo, ma vie tourne au drame.

Sérieux j’t’adore, même si j’te l’dis pas souvent,

J’t’ai causé trop d’torts mais j’ai changé maintenant.

Yo, j’ai compris trop tard que j’perdais trop d’temps,

J’vais plus t’faire souffrir, ça j’en fais l’serment.

J’peux faire tout ce que tu veux, te voir heureuse cé mon vœu.

Dans c’texte j’passe aux aveux, une mère j’en ai pas deux.

Avec toi chu heureux, sans toi j’deviens peureux.

À toutes les soirs j’prie Dieu pour qu’on se rapproche tous les deux.

J’veux te dire que sans toi, dans ma vie tout va mal,

J’aime ça t’voir sourire, dans ma vie té vitale,

J’veux t’dire que j’t’adore pis qu’chu prêt à tout pour toi,

J’veux t’dire que chaque soir j’me demande qu’est-ce que j’serais sans toi.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :