Cybercap et le multimédia

CyberCap fête ses 10 ans

Carburer aux multimédias

Comment garder les jeunes à l’école? Comment intéresser un jeune finir ses études?

Frédéric Lacroix-Ccybercap-multimedia-education-jeune-decrocheurouture | Dossiers Éducation, Communautaire, DécrochageInternet

Les intervenants scolaires cherchent souvent des solutions pour garder les jeunes sur les bancs de l’école. Pourtant, il ne faut pas chercher bien loin. En 2000, quelques personnes issues des domaines communautaire et social ont vu dans le multimédia une approche intéressante.

CyberCap s’est donné, il y a 10 ans, le mandat d’améliorer la situation des jeunes en difficulté au niveau personnel, social et professionnel grâce aux nouvelles technologies de l’information. «La jeunesse carbure à la technologie», affirme Christian Grégoire, directeur général de l’organisme.

Louis Chussereault et Benoît Gélinas-Marché, mordus de multimédia, peuvent témoigner de l’apport de leur séjour chez CyberCap. Tous les deux travaillent maintenant pour l’organisme à but non-lucratif. «La formation ici m’a donné la chance de travailler avec des clients et sur des contrats», explique Louis qui n’a pas pu obtenir son diplôme d’études secondaires puisqu’il a échoué son cours de français de secondaire 5.

Ancien travailleur autonome et déclaré inapte à travailler à cause d’un problème de santé durant quelques années, de nouvelles possibilités se sont offertes à Benoît. À la fin de sa formation de 10 mois, il a œuvré à TQS et comme pigiste. «Ça m’a ouvert beaucoup d’horizons.»

Les deux jeunes hommes ont aimé l’interaction entre les gens et le travail d’équipe. Ils ont expérimenté différents volets du multimédia comme le Web, l’animation et la vidéo.

Éviter le décrochage

Christian Grégoire précise toutefois que CyberCap n’est pas une école ou une institution académique. L’organisme montréalais travaille selon deux axes d’intervention : l’intégration socioprofessionnelle et la prévention du décrochage scolaire. Elle veut servir de tremplin vers le marché de l’emploi mais, d’abord et avant tout, maintenir l’intérêt des jeunes pour l’école.

«Prenons l’analogie des feux de circulation. Quand un jeune fonctionne bien la lumière est verte. Quand le feu devient jaune, ça signifie qu’il éprouve des difficultés. Le feu rouge est synonyme de décrochage. Notre but est d’aller chercher les jeunes avant que la lumière devienne rouge.»

Résultats positifs

Le directeur général trace un bilan des 10 dernières années qui ont été  très intéressantes. «Les efforts ont été plus que positifs. Chaque jeune qui retourne à l’école ou sur le marché du travail est une victoire.»

Un des projets de CyberCap a un taux d’intégration de 70 %, estime M. Grégoire. Cette formation est destinée à des personnes âgées entre 18 et 30 ans, sans emploi ou n’ayant pas complété leurs études secondaires. Pendant quelques mois, ils acquièrent des connaissances en production multimédia tout en développant différentes capacités comme la communication et le sens des responsabilités. 400 jeunes ont participé à ce projet depuis sa mise sur pied en 2000.

Récemment, une nouvelle initiative a pris son envol. Ce projet a pour but d’encourager la persévérance scolaire par des activités de sensibilisation et des ateliers d’exploration, notamment.

Les technologies occuperont toujours une place importante dans l’avenir. On peut s’imaginer que l’idée et la mission de CyberCap se poursuivront encore pour un autre 10 ans. Pour informations: www.cybercap.qc.ca

Autres textes sur Éducation

Autres textes sur Référencement

Autres textes sur Internet

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Nouveau terrorisme: Les Américains envahissent le Web

Raymond Viger | Dossiers Protection du consommateur et Fraudes internet

Je suis un écrivain. Modeste et humble. Par curiosité je décide de taper mon nom dans les moteurs de recherche. Belle surprise, j’y vois mon premier livre, Après la pluie… Le beau temps, qui est affiché. Par curiosité, je décide d’aller voir ce que l’on dit sur mon livre de pensées à méditer.

Surprise! Je me retrouve sur un site américain qui vends des livres. Il mentionne que mon livre ne peut être retracer dans leurs archives mais qu’ils ont plus de 100 000 autres titres qui devraient faire mon affaire. D’une part, mon livre est toujours disponible en librairie auprès de Diffusions Raffin. D’autre part, jamais ce vendeur de livres Internet a eu le droit ou a demandé de vendre mes livres. Fausse représentation pour attirer une clientèle sur leur site Internet. Ce site que je dénonce est Bookfinder.com

Choqué et outré, je continue ma recherche. Comme vous le savez sûrement, je m’implique et m’investit très fort pour l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Nous publions un magazine d’information et de sensibilisation, Reflet de Société. Je cherche le nom de notre magazine dans le moteur de recherche Copernic. À ma grande stupéfaction, j’y découvre que le site Amazon.com vends des abonnements de notre magazine. Il mentionne que les abonnements prennent 12 semaines à être livré et que la livraison doit se faire aux États-Unis. Jamais le site Amazone.com ne nous a demandé pour nous représenter. Ils n’ont même pas accès à notre magazine. Tous les abonnements sont gérés directement par le Journal de la Rue. Quand on entre sur leur site, ils nous offrent des milliers d’autres magazines. J’ai tenté d’acheter un abonnement pirate de notre magazine. N’ayant pasd’adresse américaine à leur offrir, ils ont refusé de prendre la commande.

Je pousse plus loin mon enquête. Un partenaire communautaire du Saguenay-Lac-St-Jean, la Vastringue, avait réalisé un projet intéressant de réinsertion pour les jeunes. Je décide d’en faire un article. Ils ont publié sur leur site le reportage que j’avais fait. Pour une raison que j’ignore, ils ont décidé d’abandonner leur site. Le lendemain, une agence de voyage américaine reprend leur nom et transfert le trafic sur leur site. Ils bénéficient donc du bon positionnement que cet organisme avait réussi à gagner avec les années dans le référencement des moteurs de recherches.

J’ai écrit un article. Le décrochage scolaire; histoire de sexe. Ce texte parlait de prévention du décrochage scolaire et tentait d’aider les gens à mieux comprendre la problématique. Croyez-le ou non, un site porno a fait un lien sur mon texte pour profiter de l’achalandage de notre site et présenter leur cochonnerie! Quand on va voir leur site, on voit apparaître, sans notre permission ou complicité, le nom de notre organisme communautaire et le titre de mon texte. Imaginez ce que je peux ressentir. J’ai des jeunes de 12 ans qui vont sur notre site pour participer à des débats de société!

Toutes ces magouilles des américains sur Internet me choquent et me renversent. Je vais en faire mon éditorial dans le prochain Reflet de Société qui sortira en avril prochain. Si vous avez vécu des expériences similaires ou des trucs à donner au public, n’hésitez pas à m’en faire part. Il me fera plaisir d’en parler dans mon article.

Autres textes sur Internet

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :