Gardons le cap

Le financement des organismes

Le communautaire a-t-il encore un avenir?

Pendant que le docteur Julien cherche de l’argent pour offrir aux enfants les services de son équipe en pédiatrie sociale ; alors que l’organisme de réinsertion pour les jeunes, Productions Jeun’Est a réussi de peine et de misère à obtenir une extension de financement jusqu’en novembre 2011 et que personne ne sait encore comment se jouera son avenir ; malgré le fait que le Café-Graffiti ne soit pas subventionné et qu’il accumule des déficits, année après année: 2011 s’annonce plus difficile encore.

Raymond Viger Dossiers Communautaire, Bénévolat

L’aide sociale offre des programmes d’insertion permettant aux bénéficiaires de participer à des activités dans le but de reprendre, à leur rythme, le chemin d’un retour au travail. Les prestataires de l’aide sociale reçoivent ainsi un léger supplément avec leur chèque mensuel. Ces programmes se termineront en juin 2011.

Emploi-Québec remplacera la Solidarité sociale pour soutenir ceux qui peuvent envisager un retour au travail à court terme. Pour ceux qui bénéficient de l’aide sociale et qui sont un peu plus éloignés du marché du travail, ça se termine en 2011. On les oublie, on les abandonne, compression budgétaire oblige. Dommages collatéraux dans une guerre pour un budget sans déficit.

L’assistance sociale coupée

Il y a aussi les coupures de l’allocation pour contraintes temporaires destinées aux mères monoparentales, aux couples avec enfants de moins de cinq ans ainsi qu’aux bénéficiaires âgés de 55 à 60 ans.  Autant de personnes qui se souviendront longtemps de 2011.

Une année qui s’annonce austère pour les assistés sociaux et pour ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté. Une année toute aussi difficile pour les organismes communautaires qui essayent de les aider.

Augmentations

Le prix du timbre a augmenté de 3 sous le 15 janvier dernier. À première vue, on peut penser que c’est une bagatelle dans l’océan des coûts d’opération. Pour Reflet de Société, cela signifie une hausse annuelle de 9 000 $ pour la poste.

Avec l’augmentation de 1 % de la taxe de vente au Québec, nous absorbons 6 838$ sans transférer ce coût à nos abonnés.

Après deux augmentations de 0,50 $ de l’heure, le salaire minimum augmentera le 1er mai d’un autre 0,15 $ de l’heure. Pour notre organisme communautaire, cela représente annuellement un coût additionnel de 26 390 $ pour chacune des 2 premières augmentations et de 7 917 $ pour celle de 2011 soit un total de 60 697 $.

En espérant que le coût du papier, les autres taxes et frais restent stables en 2011, nous débutons l’année avec une charge additionnelle de 23 755 $ qui s’ajoute aux augmentations de 35 390 $ pour chacune des deux dernières années, pour un grand total de 94 355 $ d’augmentation des coûts d’opération.

Impacts sur le magazine Reflet de Société

Ce sont les abonnements au magazine Reflet de Société qui comble les déficits du Café-Graffiti. Comment réussir à continuer notre mission malgré toutes ces augmentations de frais fixes? Malgré tous nos efforts pour maintenir au plus bas les coûts d’opération de l’organisme, nous devons envisager une augmentation du coût de l’abonnement de votre magazine Reflet de Société. L’augmentation sera effective le 1er mai 2011.

Je voulais vous prévenir. Pour vous remercier de votre soutien depuis de nombreuses années et vous donner l’opportunité de renouveler votre abonnement avant l’augmentation. C’est aussi une occasion d’offrir à vos proches et à vos amis de s’abonner à Reflet de Société. Il nous fera grand plaisir de les accueillir dans notre grande famille.

Faire connaître le magazine à l’ensemble du Québec est une opération dispendieuse qui demande beaucoup d’énergie. En tant que fidèles lecteurs de Reflet de Société, en vous identifiant fièrement en tant qu’abonnés à notre magazine et en proposant à vos proches de le faire, vous permettez ainsi à vos amis et vos collègues de bénéficier d’un abonnement avant que le prix n’augmente tout en soutenant notre mission d’intervention auprès des jeunes.

Merci pour votre présence et votre fidélité. Vous faites partie des solutions pour 2011 !

Autres textes sur Communautaire

Troquer pour mieux vivre et récupérer

Internet, journalistes et organismes communautaires

Cybercap et le multimédia

La fondation du docteur Gilles Julien

Le garage des jeunes

Centre communautaire pour aînés Chez-Nous

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Montage technique d’un spectacle

Vidéo technique de scène

Raymond Viger   Dossier Art et spectacle

Les productions Jeun’Est qui ont été notre partenaire pour la technique de scène pour notre spectacle aHÉROSol en novembre dernier nous présente un vidéo du montage de l’événement.

Productions Jeun’Est est une école alternative pour la formation de techniciens de scène pour les spectacles: sonorisation, gréage et éclairage. Pour plus d’informations sur les Productions Jeun’Est, visitez leur site Internet.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

 

Spectacle breakdance, danses urbaines et danse hiphop 2013

Danses urbaines et Hiphop à son meilleure

Graffiti sur écran géant

Un événement à ne pas manquer, vendredi le 22 mars 2013, Cégep Maisonneuve. Deux représentations, 14:00 hres et 19:00 hres.

Raymond Viger Dossiers Break-dance, Hip-hop

spectacle-breakdance-caf-graffiti-ahrosol-breakdancing-show-break-event-breakerLa 5e édition du spectacle de breakdance et de danses urbaines aHÉROSol est maintenant lancée. Le Cégep Maisonneuve nous accueillera à nouveau pour ces représentations qui sauront démystifier et présenter la culture urbaine.

En plus de 70 artistes hiphop sur scène, l’écran géant présentera les meilleurs moments graffiti de l’année.

En plus de nous charmer par son verbe et son rythme, le maître de cérémonie Xav 1er présentera les différents styles de danses urbaines.

Un spectacle qui saura réunir tous les membres de la famille.

breakdance spectacle break show breakdancing event bboying bboyCindy GoldyLocks et Johnny Skywalker travailleront une fois de plus ensemble pour présenter un spectacle haut en couleurs.

Réservez tôt pour avoir de meilleurs billets.

Deux représentations: 14 hres et 19:00 hres, vendredi le 22 mars 2013 au Cégep Maisonneuve, 2700 Bourbonnière, coin Sherbrooke.

Billets 20$, 30$, 50$ et 100$ VIP à 250$ et 500$.

Réservation de groupe disponible.

514-259-6900, cafegraffiti@cafegraffiti.net

*********************************************

Quoi voir et quoi faire ce week-end?

Une gigantesque piste de danse urbaine 2010

Raymond Viger       Dossier  Break-dance, Hip-hop

Spectacle breakdance aHÉROSolPour le spectacle de levée de fonds aHÉROSol servant à soutenir l’intervention du Café-Graffiti auprès des jeunes, samedi dernier, le skatepark a été transformé en une gigantesque piste de danse urbaine.

Près de 100 artistes urbains et techniciens de scène ont fait vibrer le skatepark sous des rythmes urbains.

La chorégraphe Cindy GoldyLocks

Les breakdancers, sous la direction de Cindy GoldyLocks ont fait sensation. Le cascadeur de Fast Motion et rollerblader Stéphane Julien nous a introduit son protégé Alexis et ils ont performé avec Steve.

breakdance-event-breaker-show-break-spectacle-breakdancing Un spectacle magique et féérique. Des spectateurs de tous âges ont été sidéré par les performance des artistes qui ont présentés sept styles de danses urbaines. Les spectateurs venaient de partout. Des lecteurs de Reflet de Société de Kingsey Falls et de Ste-Hyacinthe étaient présents avec leurs familles.

Pour assurer une excellente présentation, nous comptions sur la direction artistique de Pierre Gagnon qui a su, entre autre, mettre en valeur les oeuvres des graffiteurs qui ont été réalisées pour la Maison Simons. La direction logistique de Johanne Pelletier.

Annie-Soleil Proteau et Marianne Verville

Le spectacle aHÉROSol a été rempli de belles surprises. Les équipes techniques du skatepark le TAZ, de productions Jeun’Est et du Café-Graffiti ont travaillé ensemble dans une grande complicité et camaraderie. Surprise, l’animatrice Annie-Soleil Proteau connaissait Marco! Autre surprise. Quelques minutes avant de débuter le spectacle, Annie-Soleil m’e demande si elle peut inviter Marianne Verville sur scène pour présenter un numéro. Aucun problème de mon côté. Mais voilà qu’en parlant avec Marianne Verville j’apprends que le tout avait été planifié depuis plus d’une semaine!!! Une bouffée de fraîcheur pour le spectacle aHÉROSol.

breakdance-show-breaker-event-break-spectacle-danse En ce qui concerne la technique, nous avons maintenant une relève assurée. Josée Beauregard nous a présenté la relève de demain avec Frédérick.

Louise Harel

La présidence des gouverneurs a été tenu par Mme Louise Harel. Plusieurs danseurs et leurs familles ont été très heureux de voir qu’une représentante du gouvernement était présente pour les applaudir et voir leurs magnifiques performances.

Le souper des gouverneurs a été une belle occasion intime entre entrepreneurs qui soutiennent l’intervention du Café-Graffiti. Une occasion pour souligner l’implication depuis au moins 5 ans de Richard Simons de la Maison Simons,  Claude Poirier de Magnus Poirier ainsi que Ginette Charest-Cyr professeure de piano qui, avec ses élèves, offre son spectacle de fin de saison pour le financement du Café-Graffiti.

stephane-julien-rollerblade-cascadeur

Calendrier 2011

Je pourrais vous fournir des photos et un vidéo du spectacle aHÉROSol sous peu. En attendant, comme programme de la soirée, nous avons offert un calendrier 2011 présentant plusieurs artistes du spectacle aHÉROSol.  Le calendrier aHÉROSol 2011 est maintenant en vente pour préparer le prochain spectacle. Pour réserver votre calendrier, contactez le Café-Graffiti au (514) 256-9000.

Merci à tous les artisans du spectacle aHÉROSol 2010 qui en ont fait un gigantesque succès.

Pour rejoindre le Café-Graffiti: (514) 259-6900

Autres textes sur Break-dance

Quand vieillesse rime avec breakdance

Danser pour survivre

Geneviève Guérard, Andrée Waters et le Breakdance

Matrice, le film, Breakdance et orchestre symphonique pop de Montréal

Lazy Legz, Luca Patuelli, Break-dance

Johnny Skywalker, breakdancer

Fyevel break dance et graffiti

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Pour souligner cet événement, nous avons créé un T-Shirt spécial 15e anniversaire.

Formation en techniques de scène

 Productions Jeun’est

Les techniciens de scène de demain

Loin des projecteurs, Productions Jeun’Est est devenu un véritable tremplin vers le monde du spectacle pour des jeunes décrocheurs.

Frédéric Lacroix-Couture   Dossier Culture, Communautaire

productions-jeun-est-techniciens-de-sceneL’organisme qui fêtera bientôt ses 15 ans, fournit des techniciens de scène à des grandes entreprises artistiques telles que le Cirque du Soleil. Présentation des coulisses d’une organisation créative.

À l’intérieur de cette ancienne école primaire de la rue Hochelaga, à Montréal, les couloirs blancs sont déserts en cette heure du dîner. Il faut se déplacer jusqu’au bout du corridor, au premier étage, pour apercevoir une quinzaine d’étudiants assis à différentes tables, rigolant et discutant. Ces jeunes qui ont  eu de la difficulté à l’école aspirent tous à intégrer le marché du travail grâce à une formation en technique de scène.

pier-colbert-prodigium-productions-jeun-est-technique-scene

Pier Colbert

L’homme derrière cet espoir est Pier Colbert. Il a travaillé avec des grands noms de la culture québécoise: le Groupe Sanguin, Michel Rivard, Louise Forestier et Jean-Marc Parent. L’univers artistique le passionne et celui de la jeunesse aussi.

Durant 5 ans, celui qui a dirigé plusieurs festivals et a aussi travaillé pour Guy Laliberté, de 1993 à 2005, a œuvré à titre de président de la Maison des jeunes, MAGI, dans la métropole. À la tête de cet organisme, M. Colbert a côtoyé des adolescents en difficulté et s’est aperçu qu’un meilleur soutien pouvait leur être apporté. «J’ai toujours cru à l’éducation et je me disais qu’il y avait quelque chose à faire au niveau de la formation», explique-t-il.

Productions Jeun’Est

Mis sur pied en 1996, Productions Jeun’Est cherche à contrer le décrochage scolaire en formant des Montréalais de 18 à 30 ans aux métiers d’arrière-scène tout en répondant aux besoins de main-d’œuvre dans l’industrie du spectacle.

En dix mois, les participants apprennent la sonorisation, l’éclairage et le gréage qui consiste à planifier tout ce qui est relié aux cordes, aux câbles et aux systèmes d’accrochage des artistes. Des formations secondaires sont aussi offertes telles que le dessin technique, la régie d’instruments et la menuiserie. Et les étudiants n’ont rien à débourser grâce à une subvention d’Emploi Québec.

Chapeauté par la Commission scolaire de Montréal, le programme ne compte pas seulement des décrocheurs scolaires, mais aussi des personnes qui ont «décroché socialement». Par ce terme, la directrice de la formation, Suzanne Desbiens, désigne ceux qui ont déjà fait des études collégiales ou universitaires dans divers domaines, mais sans avoir trouvé un métier qui les intéressait. Ils finissent alors par abandonner.

Myriam Dubreuil a étudié dans plusieurs domaines avant d’atterrir à Productions Jeun’Est. Seulement après 3 mois de formation, la jeune femme de 28 ans se dit beaucoup plus confiante en son avenir professionnel. «Je n’ai plus de doutes. Ce n’est pas comme mes études collégiales en sciences humaines dont je ne voyais pas du tout où elles me menaient.  La formation ici est plus précise et plus courte aussi», affirme-t-elle.

David Vallois, 22 ans, entrevoit quant à lui une opportunité de réintégrer le marché du travail. Après des études en manutention, il n’a pu dénicher un emploi dans ce domaine. Comme il s’intéresse à l’univers des arts, un organisme d’insertion sociale l’a référé à Productions Jeun’Est.

Même s’il n’avait aucune connaissance en techniques de scène, contrairement à Myriam qui a déjà touché à la conception de décors, David n’éprouve pas trop de difficultés à s’adapter. «Je commence à être plus à l’aise avec le gréage. Je partais de zéro. Je ne savais même pas faire des nœuds avant», raconte-il.

Les deux futurs techniciens apprécient l’interaction entre les participants. «On s’entraide beaucoup dans le groupe et les liens se créent facilement. Personne ne fait sa petite affaire tout seul. Je me souviens que les étudiants à l’université ne voulaient même pas prêter leurs notes de cours», raconte Myriam.

Du Cirque du Soleil à la TOHU

La réputation de cet organisme à but non-lucratif n’est plus à faire. Productions Jeun’Est a fourni au Cirque du Soleil, à Spectra, au spectacle Cavalia ainsi qu’à la TOHU plusieurs de leurs techniciens. «Notre carte de visite se résume par le bon travail de nos techniciens que nous envoyons sur des contrats. Les clients sont impressionnés par la qualité de nos finissants», affirme fièrement Pier Colbert.

La capacité du programme à s’adapter aux nouvelles réalités du monde du spectacle a aussi joué pour beaucoup dans la reconnaissance de l’organisme. Suzanne Desbiens mentionne que le secret de Productions Jeun’Est se situe dans sa capacité à répondre rapidement aux attentes du  marché par rapport aux qualifications de la main-d’oeuvre. Au cours d’une session, Productions Jeun’Est peut modifier le contenu d’un atelier afin que leurs étudiants détiennent les nouvelles compétences exigées par le marché.

Prodigium

Pour la direction, il est important que les finissants trouvent un emploi. Après avoir offert pendant 10 ans des services de conception et d’organisation d’événements, Productions Jeun’Est a décidé de lancer en 2006 Prodigium, une division dédiée exclusivement à la vente de services aux entreprises.

Le taux de placement, présentement de 80 %, n’est pas seulement le résultat de la qualité de la formation, mais aussi du talent et de la persévérance des étudiants. «C’est un métier qui n’est pas nécessairement facile. Ça demande du caractère», précise M. Colbert.

La routine et le 9 à 5 n’existent pas dans ce domaine. Les responsables de l’organisme montréalais jugent que le rythme de vie particulier du métier convient parfaitement à la génération actuelle et aux décrocheurs.

Lorsque vous assisterez à un prochain spectacle du Cirque du Soleil ou à un événement artistique d’envergure à Montréal, dites-vous qu’il y a certainement derrière cette création un ancien jeune en difficulté qui a franchi les portes de Productions Jeun’Est.

Les jeunes terminent leurs stages à la fin novembre. Leur premier contrat en tant que finissant sera le spectacle de financement du Café-Graffiti qui aura lieu le 20 novembre prochain au Skatepark le TAZ. Une belle occasion de soutenir les jeunes autant du Productions Jeun’Est que du Café-Graffiti. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Pour informations sur les techniques de scène: www.jeunest.qc.ca

Pour le spectacle de financement du Café-Graffiti: 514-259-4926, par Internet ou encore sur le réseau Admission.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

spectacle-breakdance-taz-samajam-roller-blade-skateboard-bmx-break

Spectacle de financement pour le Café-Graffiti aHÉROSol 2010

20 novembre 2010 à 20:00 heures

Spectacle de Breakdance, percussions Samajam, Roller blade, Skateboard et BMX.

Au Skate Park le TAZ 8931 Papineau

Pour réserver vos billets: 514-259-4926, par Internet ou encore sur le réseau Admission.

 

%d blogueurs aiment cette page :