Les 15 ans du Café Graffiti

Le Café Graffiti est-il financièrement autonome?

Constats de notre intervention

Le Café Graffiti, une histoire d’amour avec les jeunes qui durent depuis plus de 15 ans déjà. Le Journal de la Rue, tant qu’à lui, a fêté ses 20 ans!

Raymond Viger Dossiers Graffiti, Porte-folio, Murales, VidéosBreakdance, Rap, Hip-hop

cafe graffiti hiphop graff grafferDes jeunes ont utilisé et utilisent plus que jamais les services du Café Graffiti. Au début, 100 jeunes tiraient profit de notre ressource. Cela est vite monté à 125… puis 144. Au dernier décompte, ils étaient 165!

Notre capacité d’accueil est toujours de 100 jeunes. Nous devons travailler deux fois plus fort pour les accommoder tous, du mieux que l’on peut.

Est-ce que nous avons rendu le milieu de vie autonome?

Malheureusement non. Les jeunes marginalisés ont non seulement encore besoin du Café Graffiti, mais leurs besoins ne cessent d’augmenter. Le Café Graffiti demeure un lieu de passage pour ces jeunes. Ils viennent répondre à des besoins, puis ils continuent leurs chemins.

Même si certains peuvent utiliser notre ressource pendant plusieurs années, voire des décennies, notre intervention est sans cesse à recommencer avec de nouveaux jeunes. Nous rendons des jeunes autonomes mais le milieu de vie qu’ils utilisent demeure un lieu de passage.

Certains ont suggéré de me cloner. Je n’ai toujours pas trouvé la recette miracle.

Le Café Graffiti est-il devenu financièrement autonome?

cafe graffiti stade-olympique skate board skaterNon seulement le Café Graffiti n’est toujours pas financièrement autonome, mais les besoins financiers, pour soutenir les projets des jeunes, n’ont pas cessé de croître.

Les jeunes ont augmenté en nombre. Plus le jeune grandit avec nous et plus les projets qui pourront l’encadrer seront dispendieux et énergivores. Tout cela coûte de plus en plus d’argent.

Le matériel ne peut pas être pris pour acquis. Les ordinateurs reflètent le plus bel exemple de nos besoins financiers. D’année en année, nous avons besoin d’un nombre sans cesse croissant d’ordinateurs pour répondre à la demande. La durée de vie d’un ordinateur est aussi éphémère qu’un tag sur une boîte postale. Cela nous oblige, non seulement à budgéter pour augmenter le nombre d’ordinateurs mais aussi de prévoir leur remplacement.

Le Café Graffiti a-t-il réussi à augmenter le nombre de partenaires pour l’aider?

Tout comme le nombre de jeunes, le nombre de partenaires soutenant le Café Graffiti augmente tous les ans. Chaque partenaire nous permet d’offrir plus de projets et de possibilités aux jeunes. Cela nécessite aussi de prendre du temps pour établir ces partenariats, d’apprendre à les connaître, de faire l’encadrement des jeunes que nous y référons… Les partenaires nous amènent à augmenter le nombre d’intervenants qui peuvent aider et référer nos jeunes dans ces nouveaux projets.

Le Café Graffiti est-il reconnu pour son intervention?

À chaque semaine, nous devons répondre à des demandes provenant des universités, non seulement du Québec, mais aussi d’un peu partout à travers le monde. Les gens veulent connaître notre méthode d’intervention et en importer quelques morceaux dans leurs milieux de vie.

Répondre aux demandes universitaires est important pour permettre de passer nos connaissances et nos acquis aux futurs travailleurs sociaux et animateurs culturels. Répondre à ces demandes pourrait être un poste de travail à plein temps.

Le Café Graffiti dans 15 ans?

À travailler 15 heures par jour, 7 jours sur 7, il m’est difficile de savoir si j’ai l’impression que c’était hier ou si cela fait une éternité que le Café Graffiti a débuté.

Les possibilités sont immenses et exponentielles. Je n’ose même pas me projeter dans un avenir aussi lointain que les prochaines 15 années.

Internet a multiplié les possibilités d’intervention et le nombre de personnes nécessaires pour y arriver. Je me limiterai aux sages conseils des fraternités d’entraide. Vivre une journée à la fois, comme si c’était la dernière journée de notre vie.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir, rose, vert ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris, noir, rouge ou rose pour 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Produits dérivées et tritrisation

Produits dérivées et tritrisation

La titrisation (Securitization en anglais) est une technique financière qui consiste à transférer à des investisseurs des actifs financiers tels que des créances (par exemple des factures émises non soldées, ou des prêts en cours).

Annie Viger                         Dossier Économie

Le gouvernement du Québec pour aider l’industrie porcine après le choc pétrolier des années 70-80, il offre de garantir de garantir les prêts consenties par les banques. Il ne se doutait pas qu’il a ouvert la porte aux produits dérivés financiers dans la région agricole de St-Hyacinthe et Granby.

Les petites caisses de la région n’ayant pas les liquidités, elles se tournent vers l’Union régionale des caisses qui consent les prêts et fourni les liquidités nécessaires.

Les caisses utilisent les fonds à courte échéance avec des taux d’intérêt de plus en plus élevés mais, les prêts aux agriculteurs étaient sur cinq années et plus. Le résultat, l’industrie porcine prospère qui crée des emplois amenant une croissance au niveau des caisses leur permettant de développer d’autres secteurs d’activités.

Autres textes sur Économie

Intolérance: toujours d’actualité

Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Déficit budgétaire: Paul Krugman contre Sarah Palin

Crise économique: croissance ou rechute

Barack Obama contre la Cour suprême

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :