Recours collectif: Hitachi, Samsung, Toshiba et Mitsubishi; coupables

Condamnation d’un cartel de micropuces

Avez-vous acheté un ordinateur?

Vous avez acheté un appareil électronique contenant de la mémoire vive entre 1999 et 2002? Si la réponse est oui, réclamez votre 20$ sans tarder, vous y avez droit!

Raymond Viger  Dossier Protection du consommateur

laptop-computer-ordinateur-ordi-protection-consommateurUn recours collectif relatif à un cartel de micropuces de mémoire vive dynamique (D-RAM) fait maintenant l’objet d’une entente officielle.

La Cour a tranché et les compagnies qui ont jadis participé au complot international pour fixer le prix de cette composante électronique doivent verser une compensation financière à tous les consommateurs et les entreprises qui ont été touchées.

En gros, on reproche entre autres à Hitachi, Samsung, Toshiba et Mitsubishi d’avoir volontairement fait grimper le prix des appareils électroniques entre 1999 et 2002 en augmentant le coût de la mémoire vive dynamique, ou D-RAM, une composante intégrée dans la majorité des appareils.

Au total, c’est près de 80 millions de dollars qui doivent être remis aux clients floués en guide de compensation.

Et ça ne prend que quelques minutes pour réclamer la somme sur le site Web dédié!

Effectuer une réclamation

ddr2-stick computer ordinateur ram composantes électroniques protection consommateurTous ceux et celles ayant acheté un appareil contenant de la D-RAM entre le 1 avril 1999 et le 30 juin 2002 peuvent effectuer une réclamation.

On retrouve cette composante dans les ordinateurs, les imprimantes, les décodeurs numériques, les enregistreurs vidéo, les consoles de jeux, les lecteurs MP3 et bien plus.

Sur le site, on peut effectuer 2 types de réclamation.

La réclamation simplifiée permet d’obtenir un remboursement de 20$ et n’exige aucune preuve d’achat. Un seul formulaire doit être rempli pour une même adresse et la réclamation couvre jusqu’à 4 appareils achetés par une famille ou une entreprise.

La réclamation standard s’adresse aux familles et entreprises ayant achetés plus de 4 appareils. Il faut dresser la liste de tous les achats et des preuves d’achat pourraient être exigées (factures, relevés de carte de crédit, documents de garantie, etc.).

Après avoir complété le formulaire et envoyé, si c’est le cas, les documents requis, reste plus qu’à attendre le chèque par la poste!

Vous avez jusqu’au 23 juin 2015 pour effectuer votre réclamation!

Effectuer votre réclamation simplifiée ou standard

Faites circuler l’information à travers vos réseaux.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Refus de cartes de crédit

Cartes de crédit

Ne pas avoir de dossier

Il existe une multitude de raisons d’être inconnu des institutions bancaires. Une femme au foyer ayant utilisé le compte de son conjoint, une personne sortant de prison, un nouvel immigrant… tous ont un point commun: leur absence de dossier de crédit fait craindre le pire aux institutions financières.

Delphine Caubet dossiers Cartes de crédit et les consommateursBanque.

Quotidiennement, les cartes de crédit sont utilisées. Pour avancer un fonds, louer une voiture, payer par Internet… Son usage est aussi multiple qu’indispensable. Mais pour y avoir accès, pas de solution miracle: il faut gagner la confiance du banquier.

Prépayée

Pour offrir un service similaire au client, la solution de facilité de la banque est la carte de crédit prépayée. En pratique, elle porte mal son nom de carte de crédit, car le client verse ses propres fonds, et il ne s’agit en aucun cas d’une avance de la banque.

Mais attention, si cette solution est la plus simple pour la banque, Philippe Viel, d’Union des consommateurs, met en garde les clients. Les frais inhérents à ces cartes sont extrêmement élevés, parfois jusqu’à 60$ de frais d’activation. Mais l’avantage est qu’elles permettent au banquier d’évaluer son client, pour ensuite lui proposer d’autres options.

Avant de s’engager dans une carte prépayée, Sophie Sylvain, planificatrice financière et gestion du patrimoine au Mouvement Desjardins, rappelle que ces cartes ne servent pas à bâtir un dossier de crédit.

Lorsque les fonds sont épuisés, il faut les recharger, et elles ne se transforment pas en carte de crédit.

Si vous recherchez un mode de paiement via Internet, Philippe Viel conseille vivement de choisir un service en ligne tel que Paypal, qui est généralement sans frais pour l’utilisateur.

Bâtir son crédit

Les étudiants ont un meilleur accès aux cartes de crédit, car ce sont de futurs travailleurs. Mais qu’en est-il des nouveaux immigrants ou d’une personne sortant de prison? À 30, 40 ou 50 ans, difficile de représenter l’icône de l’employé qui gravira les échelons et fera fortune.

Pour prouver sa stabilité au banquier, Roger Lafrance de l’ACEF Montérégie-Est conseille de débuter avec un petit crédit de 300 ou 500$. Une somme risible pour une banque, mais capitale pour un individu sans dossier de crédit. Le montant n’est pas l’important, c’est une occasion de prouver sa fiabilité à la banque, tout en pouvant régler par Internet.

Cartes de magasins

Dans un dossier de crédit, beaucoup de factures ont leur importance. Le paiement du téléphone, du loyer… et les cartes de crédit des magasins. Et ces dernières peuvent vous aider à bâtir votre dossier.

D’après Martine Marleau, consultante budgétaire à l’ACEF de l’Est de Montréal, les cartes de crédit qui ne sont pas d’institutions bancaires peuvent être un outil. Les magasins sont moins regardants et ces cartes sont plus accessibles. Mais là encore, attention aux pièges: les taux sont extrêmement élevés. «Il faut faire attention à son utilisation et bien la payer chaque mois», conclut-elle. Car, autant ces cartes peuvent vous aider à bâtir un dossier, autant elles peuvent vous pénaliser dès sa création en cas de mauvaises utilisations.

Simone Bilodeau, de l’ACEF Rive Sud de Québec, conseille de ne pas les multiplier. Il faut connaître sa capacité à rembourser, base d’une saine gestion budgétaire.

Patience et rigueur

Il n’existe pas de solution miracle pour bâtir un dossier de crédit. Le temps et la rigueur sont les seuls maîtres mots. Il faut être prêt à débuter avec de petits crédits pour prouver sa fiabilité. Point positif, les professionnels consultés ont reconnu qu’une fois cette confiance acquise, «cela peut aller très vite.»

En attendant, il faut prendre son temps et passer au travers de ces mois ou années pour se bâtir un bon dossier. Il est difficile de donner une durée pour avoir la confiance de la banque, chaque histoire étant unique. Mais d’après nos observateurs, on parle davantage de 1 ou 2 ans en l’absence de dossier.

Autre point important pour apaiser la banque: faire un budget et épargner. Comme l’explique Simone Bilodeau, même sans dossier de crédit, une épargne peut donner confiance à la banque, «mais cela ne fonctionne que pour l’institution financière où sont les fonds», précise-t-elle.

Le Mouvement Desjardins acquiesce: il est conseillé d’épargner, même des petites sommes, mais régulièrement.

Fonctionnement du dossier de crédit

Les dossiers de crédit sont tenus par 2 agences: Equifax et TransUnion. Chaque dossier a une notation composée de lettre (indiquant le type de crédit), suivie d’un chiffre de 0 à 9. Un bon payeur obtenant 1 et un mauvais 9.

Ces sociétés évaluent votre dossier en fonction du nombre de comptes, de leur solde, des paiements… Très important, chaque consultation du dossier (excepté la vôtre) diminue sa notation. Chaque événement qui influe sur votre cote apparaît sur le dossier pendant 6 ans.

En théorie, pour consulter un dossier, les prêteurs doivent demander l’autorisation au titulaire, qu’il est en droit de refuser. Mais ce refus risque fortement de porter atteinte à la demande.

Roger LaFrance de l’ACEF Montérégie-Est note toutefois des abus de la part de prêteurs qui consulteraient des dossiers sans autorisation. Un acte qui en diminue la cote.

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

SNC Lavalin, Morrow communication et la Commission Charbonneau

De fausses représentations à fausse facture

Morrow communication, une communication pourrie à l’os?

Déjà en mai 2009 Patrick Lagacé dénonçait le manque d’éthique de Morrow Communication dans une campagne de publicité touchant l’arrivée des Bixi à Montréal.

Raymond Viger  Dossiers Michelle Blanc, Patrick Lagacé, Protection du consommateur et Politique

SNC-Lavalin Montreal siege social rené levesque boulevard génie conseilLa Commission Charbonneau, avec le témoignage d’Yves Cadotte, VP de la firme SNC Lavalin, nous apprend que la Firme d’ingénierie et de construction aurait versé 1 million de dollars aux partis Libéral et au Parti Québécois.

Que fait le Directeur général des élections?

Les représentants des deux partis politiques devant le micro de TVA soulignent que si le parti a reçu illégalement des sommes d’argent, celles-ci seront remboursées.

Désolé, mais je trouve cette déclaration un peu vide de sens. Si j’ai fraudé la taxe de vente, je ne peux pas me contenter de déclarer que je vais remettre les argents de la fraude et espérer tout oublier. Les fonctionnaires représentants la taxe vont entrer chez nous, vont évaluer le montant de la fraude, vont y rajouter des amendes ainsi que des intérêts et vont exiger un paiement sous peine de me faire saisir tous mes actifs.

Et si je considère que le montant évalué est trop élevé, je dois tout de même payer et j’aurais le fardeau de la preuve pour réussir à me faire rembourser. Semblerait que pour les partis politiques les règles soient beaucoup plus souples quand on se contente de vouloir rembourser les sommes que la Commission Charbonneau va retracer.

Pourquoi le Directeur général des élections n’est-il pas aussi intransigeant que les fonctionnaires de la taxe? Pourquoi sommes-nous plus gentils avec les partis politiques que nous le serions avec certaines catégories d’entreprises qui travaillent fort à créer de l’emploi et de la richesse au Québec?

Morrow communication

bixi-montreal velo gérald tremblay morrow communication commission charbonneauEt que dire de Morrow communication, surnommé communication de Morrons par Michelle Blanc en 2009. Cette firme de communication, pour le compte de stationnement Montréal, avait le mandat de préparer l’arrivée médiatique des vélos Bixi. Pour se faire, Morrow coommunication avait créé de faux blogues et sites Internet tenus par de pseudos citoyens pour vanter les mérites du Bixi.

Mai 2009, Patrick Lagacé dans La Presse dévoile la supercherie qui fait réagir la blogosphère. Michelle Blanc en profite pour faire un jeu de mot et parler de communication de morons!

La commission Charbonneau nous apprend que Morrow communication, déjà spécialisé dans la fausse représentation joue maintenant avec les usages de faux avec une fausse facture de plus de 75 000$ à SNC Lavalin, le tout au profit éventuel du parti politique du Maire Gérald Tremblay, Union Montréal.

Liza Frulla et son conjoint André Morrow!

Liza Frulla, ancienne ministre libérale démissionne de son poste de journaliste à Radio-Canada. On apprend qu’André Morrow, propriétaire de Morrow Communication est son mari!

Morale de cette histoire: Si on était plus sévère avec les écarts de conduite, on éviterait les escalades dans les fraudes.

Morale de cette morale: Plus nous montons dans la hiérarchie d’une société et plus grande sont nos possibilités de fraudes… plus grandes devraient être les conséquences. Si je viole une personne, je suis coupable. Si je suis en poste d’autorité envers cette personne, je suis doublement coupable. Malheureusement, ça ne semble pas être le cas avec la politique quand on parle d’argent et de pouvoir.

Relationniste et Morrow Communication en 2009 

Reportage de Patrick Lagacé sur Morrow Communication en 2009

Communications de morons de Michelle Blanc en 2009

Autres textes sur Politique et Médias

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Boston Pizza et Louis Morissette: fausse représentation

Encore et encore de mauvaises publicités

Boston Pizza ne s’améliore pas

Deux ans plus tard, Boston Pizza récidive avec de fausses représentations dans ces publicités. Elles demeurent encore tout aussi erronées. Louis Morissette est-il au courant et conscient de ce qu’il représente comme porte-parole?

Raymond Viger   Dossier Protection du consommateur

boston pizza louis morissette pierre hébert spécial enfants gratuitsPour une autre année, Boston Pizza présente une campagne publicitaire annonçant la promotion «Gratuit pour les enfants».  Cette publicité trompeuse couvre la période du 18 février au 17 mars.

C’est l’agence ZIP Communication qui est le consultant de Boston Pizza pour cette publicité. Dans la publicité télévisée, on y retrouve Louis Morissette, porte-parole de Boston Pizza et Pierre Hébert entourés d’enfants.

Publicité trompeuse pour Boston Pizza

boston pizza gratuit enfants facebookCe que vous ne voyez pas dans les bandeaux publicitaires sur les réseaux sociaux c’est que les familles, pour profiter d’un repas gratuit par enfant doivent débourser pour 14$ et plus. Étrange parce que dans le commercial télévisé, Louis Morissette et Pierre Hébert sont entourés de 7 enfants! Ceux-ci ne pourront pas manger gratuitement si on suit la règle du 14$. Sauf si Louis Morissette et Pierre Hébert achète pour 113$ de pizza taxes incluses!

Les menteries de Boston pizza se répètent

En 2011, dans les réseaux sociaux, une mère de famille nous partageait son désarroi de cette fausse représentation et de ces publicités qui n’annonçaient pas les 14$ d’achat pour avoir un repas gratuit pour un jeune. Deux ans plus tard, malgré les plaintes, Boston Pizza en est au même stage.

Ça fait deux semaines que je vois sur les grandes pancartes publicitaires au bord des routes « Les enfants mangent gratuitement chez Boston Pizza » sans aucune condition supplémentaire. Ça m’a frustré.

boston pizza gratuit pour les enfantsAucune évolution dans sa publicité. Aucune amélioration ans ses stratégies. Possiblement que les gens ne font pas assez de plaintes. Même si certains clients ne retourneront pas chez Boston Pizza, l’administration de Boston pizza et l’agence ZIP communication qui la représente doivent supposer qu’ils gagnent plus de nouveaux clients avec leur publicité trompeuse qu’ils peuvent en perdre, déçu de s’être fait farcir la croute!

Et pour montrer qu’il y a des conséquences à faire de la fausse représentation, cette mère de famille nous proposait d’aller manger chez un concurrent:

Chez East Side Marios, quand les enfants mangent gratuitement chez eux, c’est vraiment le cas.  Un repas adulte = un repas enfant gratuit.

Boston Pizza et Zip communication ont décidé de miser sur la publicité trompeuse. Est-ce que les comédiens comme Louis Morissette et Pierre Hébert cautionnent le tout? Sont-ils conscient dans quel bateau ils se retrouvent?

Plainte 2011 d’une maman envers Boston pizza

Facebook du Boston Pizza Centropolis qui annonce que les enfants mangent gratuitement sans aucune autre condition.

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous
Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

N’achetez plus les céréales Post annonçant un T-Shirt Reebok

Protection du consommateur

Une promotion terminée et qui porte à confusion

J’achète mes céréales. La boîte affiche que j’aurais droit à un T-Shirt Reebok. Publicité trompeuse.

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur

t-shirt reebok playdry tee-shirt cereales post offre promotionJe relis à plusieurs reprises la promotion de la boîte. Rien ne parle d’une date limite. Rien ne parle d’une quantité limitée. La publicité annonce qu’avec l’achat de 2 boîtes de céréales Post j’aurais droit à un T-Shirt PlayDry de Reebok d’une valeur de 35$.

Intéressant, surtout que c’est la sorte de céréales que j’achète régulièrement. J’en achète deux. Il faut conserver les numéros d’identification qui se retrouvent à l’intérieur de la boîte.

Une promotion terminée sans avis

Lorsque les deux boîtes de céréales sont terminées, je vais sur le site Internet de la promotion pour commander mon T-Shirt Reebok PlayDry. La page de ce site n’existe plus! En faisant des recherches sur les règlements de la promotion, je découvre que la promotion se terminera le 10 août prochain. La date n’est donc pas un problème. Il y a cependant une quantité limitée. Premier arrivé, premier servi. Quand la quantité est atteinte, fini la promotion.

céréales post promotion t-shirt reebok publicitéDepuis un certain temps déjà la promotion n’est plus valide. Mais le consommateur qui voit encore à l’épicerie les boîtes identifiées par cette promotion ne peut pas le savoir. Parce qu’il faut avoir mangé les céréales et aller sur le site de la promotion pour se rendre compte qu’on n’y a plus droit.

Publicité trompeuse

Frustrant et choquant de voir, autant les céréales Post que Reebok, s’amuser à nos dépends avec de fausses promotions et de fausses publicité. Ils auraient dû le mentionner sur la boîte et non pas à l’intérieur qu’il y a des limites et des contraintes à la promotion. Et s’ils ne veulent pas l’annoncer, alors qu’ils impriment un nombre de boîte plus restreint pour pouvoir fournir à la demande.

J’espère que ce billet sera lu et partagé suffisamment pour leur donner une publicité négative équivalente aux nombres de consommateurs qui, comme moi, ont été ou seront lésés par cette promotion qui est déjà terminé.

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec Montréal: 514-253-6556 Québec: 418-643-1484 Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs Montréal: 514-598-7288 Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction courrier@protegez-vous.ca 2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305 Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Inspecteur pour les taxes et protection du consommateur

Les incohérences de notre système

Un gouvernement qui priorise ses besoins avant celui du citoyen

Les inspecteurs de la taxe vont à la pêche pour trouver les commerçants qui ne remboursent pas leurs taxes au gouvernement. Mais s’il y a une publicité trompeuse, on ne bougera pas le petit doigt tant qu’il n’y aura  pas de plaintes.

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur

Quand c’est le temps de s’assurer que tous commerçants et citoyens payent leurs taxes, de grosses équipes d’inspecteurs mettent de gros moyens en branle pour s’assurer de l’honnêteté des citoyens. Dans certains cas, on pourrait même parler de harcèlement envers les entreprises et les citoyens.

Même si les gros fraudeurs tels que Vincent Lacroix ou les collusions dans es industries de la construction, du pharmaceutique ou des pétrolières semblent pouvoir faire la pluie et le beau temps, les petits commerçants en arrachent à subir des pressions des inspecteurs pour les taxes à payer.

L’été dernier, le Journal de Montréal avait présenté une série de reportage montrant plusieurs exemples d’entreprises et de citoyens, parfois acculés à la faillite dû aux pressions excessives des collecteurs de taxe qui vous considèrent coupable jusqu’à preuve du contraire.

Et la protection du consommateur?

Les inspecteurs et les collecteurs du gouvernement pour les taxes ont le mandat de faire entrer de l’argent dans les coffres de l’État. Mais qu’en est-il en matière de protection du consommateur? S’il n’y a pas de plainte, il ne se passe rien. Et même avec une plainte, les commerçants frauduleux continuent impunément à frauder autant le citoyen que le système. Deux poids, deux mesures.

Autant pour la collection des taxes, les inspecteurs font souvent trop de zèle, autant en ce qui concerne la protection du consommateur, on semble dormir au gaz. Cette léthargie pour protéger le consommateur explique facilement l’engouement et la raison d’être d’émissions telles que JE et La Facture. Deux émissions qui soulignent régulièrement les incohérences de notre système et de ses multitudes de bureaux de contrôle et de vérification. Des émissions qui finissent trop souvent leurs émissions en disant que, pourtant, plusieurs plaintes  avaient déjà été déposé ou encore que le commerçant frauduleux était connu pour ses méthodes d’arnaquer le consommateur.

Est-ce que les seules motivations de nos gouvernements se limitent au nombre de vote qu’ils peuvent gagner ou la quantité d’argent qu’une opération puisse rapporter?

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

APA: protection des automobilistes

APA: protection des automobilistes

Cidieu Junior Régismé    Dossier Protection du consommateur

protection-automobilistes-apa-protection-du-consommateur L’Association pour la protection des automobilistes (APA), un organisme privé sans but lucratif situé à Montréal et à Toronto, regroupe des conseillers répondant aux appels d’automobilistes curieux, impuissants, indignés ou frustrés.

Leurs principales fonctions sont:
1) conseiller les consommateurs dans leurs démarches de location ou d’achat de véhicules ou de polices d’assurance.
2) les assister à résoudre leurs problèmes ou litiges automobiles.
3) les référer aux services mécaniques recommandés (inspection, réparation…).

La mise en situation suivante est un exemple d’une problématique pouvant être soumise aux conseillers de l’APA :

automobile vieille voiture protection automobilistes apa J’ai acheté une auto neuve chez un concessionnaire XYZ le 16 septembre 2006. Ayant déboursé 1,240$ de frais de transport et préparation, j’ai pris livraison du véhicule le 4 octobre 2006. La semaine suivante, le lave-glace est vide! Y a-t-il véritablement eu préparation ? Si oui, fut-elle adéquatement exécutée? Trois semaines après, mon véhicule accélère aléatoirement lorsque j’enlève mon pied de la pédale à gaz et la transmission glisse quelquefois. Je remise mon automobile pour le temps de mon absence du pays. Le 12 février 2007, j’avise mon mécanicien des problèmes encourus. Celui-ci l’inspecte et m’avise que la transmission doit être remplacée, réparation effectuée le 22 février.

Une dizaine de jours plus tard, mon récent problème de transmission réapparaît. Le 16 mars, plusieurs témoins lumineux du tableau de bord, incluant celui du moteur, s’allument. L’auto retourne ensuite au garage pour une semaine complète le 25 mars. On m’informe alors que la transmission doit être reprogrammée, les supports des plaquettes doivent être remplacés et le tableau de bord doit être démonté afin d’isoler un bruit inhabituel de craquement.

Services de l’Association pour la protection des automobistes

Notez que même pour les non-membres de l’APA, plusieurs services sont offerts gratuitement contrairement à une consultation avec un avocat expert en droit de la consommation automobile. Évidemment, les consommateurs sont reconnaissants et satisfaits de l’aide offerte. Par ailleurs, pour contrer toute accusation de pratique illégale de la profession d’avocat (conseiller juridique), les conseillers automobiles de l’APA délèguent, entre autres, les cas juridiques à leurs avocats.

En conclusion, dans le but d’éviter certains soucis automobiles, contactez donc l’APA préalablement à toute entente contractuelle. Il est également raisonnable de consulter cet organisme avant d’entreprendre des démarches pour régler un problème automobile. Les conseillers de l’APA pourront notamment vous aider à :

– évaluer la valeur marchande d’un véhicule (prix de liste);
– inspecter une automobile. Un mécanicien se déplace dans la grande région de Montréal pour procéder à toute inspection (mécanique et carrosserie);
– déterminer le prix coûtant d’un véhicule (prix payé par un concessionnaire au manufacturier), ce qui s’avère utile lors de négociations avant achat;
– importer un véhicule des États-Unis sans avoir à voyager ni à vous préoccuper d’une procédure administrative lourde et méconnue;
– obtenir des prix avantageux d’achat ou de location d’automobiles neuves;
– trouver un garagiste fiable et expérimenté;
– résoudre un quelconque problème ou litige automobile;
– vous soutenir dans vos démarches judiciaires;
– vérifier la fiabilité d’un véhicule;
– vous orienter vers la ressource qui pourra le mieux répondre à votre interrogation ou solutionner votre problème;
– profiter d’une panoplie de réductions sur, entre autres, les pièces automobiles, le toilettage intérieur, les traitements antirouille de qualité, etc.

Un consommateur dûment conseillé et averti évitera ainsi certaines erreurs susceptibles de miner non seulement son moral mais également son portefeuille…
Pour rejoindre l’APA : (514)272-5555

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

 Pour un abonnement à Protégez-vous.

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :