Le 14 juillet des Français

La prise de la Bastille

Fête nationale des Français

Avec le nombre de Français qui nous entoure dans notre organisme, pouvions-nous parler d’autre chose aujourd’hui que de la Fête des Français!

Raymond Viger | Dossiers Francophonie, International 

Au Québec, notre bipolarité nous donne 2 fêtes nationales pour ne pas dire 3! Le 24 juin, Fête de la St-Jean Baptiste et le 1er juillet, Fête du Canada. Notre insécurité culturelle et politique nous en a fait rajouter une troisième, la Fête des patriotes qui remplace la Fête de la Reine.

La liste des Français avec qui nous travaillons ou avons des échanges est longue. Suffisamment longue pour que j’en oublie plusieurs. Christine Burtin Lauthe, travailleuse sociale qui a a passé 4 années au Québec avec nous. Nous avons continué un partenariat avec la participation au Forum Jeunesse France-Québec qui se déroule à Bourgogne. Patrick Juan et le blogue du Panda.

Des artistes graffiteurs qui utilisent nos services tels que SBU One et Ensu. Un stagiaire qui a 2 nationalités, Mathieu Boulva.

Présentement, nous avons 2 stagiaires Français: Lucas Gilbert en communication et Lucie Barras en journalisme. Ils ont succédé à Lisa Melia qui travaille maintenant à Hong Kong comme journaliste pour la communauté francophone de Hong Kong! Estelle Gombaud, Julie Philippe, Nawel Abdoun, Claire Gaillard, Robin Drevet, Morgan Lapeyre, Benjamin Bouillier, Élise, Géraldine et Joseph Elfassi.

Sans oublier nos partenaires de l’Office Franco Québécois pour la jeunesse, Thierry Tulasne et Daniel Camp.

Je sais que j’en ai oublié plusieurs. Ne vous gênez pas pour me rappeler à l’ordre et me le souligner. Il me fera grand plaisir de rajouter.

Entre-temps, bonne Fête du 14 juillet chers amis Français. Au plaisir de vous reparler et d’avoir de vos nouvelles.

Raymond et toute l’équipe de Reflet de Société et du Café-Graffiti.

Autres textes sur la Francophonie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

D’un couvert à l’autre

D'un couvert à l'autre. 25 ans d'intervention auprès des jeunes.

L’histoire complète du Journal de la Rue et de ses projets:

Pour commander ce livre en édition de luxe, 30 pages couleur pour 23,81$ ou en édition régulière en noir et blanc 19,05$ par Internet, par téléphone (514) 256-9000. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT   

VIH, Sida, homosexualité et suicide

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la santé mentale

Quand la publicité nous marginalise

Robin Drevet | Dossiers Homosexualité, MTS-Sida et Suicide

J’ai été interloqué par une publicité affichée sur les murs. On y voit pas grand chose par contre on peut y lire : test VIH gratuit, résultat en 30 minutes pour les hommes gays.

homosexualite-homosexuel-lesbienne-gay-gai-homo Je me suis senti mal devant cette pub et le message qu’elle peut transmettre, en particulier avec l’histoire du SIDA telle qu’on la connaît.

Lorsque l’on découvre le SIDA dans les années 80 (ou du moins la maladie), les médias la surnomme le cancer gay, pendant longtemps la population pense que cette maladie concerne uniquement les homosexuels.

On associe rapidement ces pratiques sexuelles et la toxicomanie (une des sources de transmission du virus), la défense de ce groupe s’organise vite en particulier avec Act Up et d’autres organisations, elles dénoncent le retour d’un moralisme des conservateurs qui jugent que la maladie est un cancer qui punirait les homosexuels !

Mais le mal est fait, et encore aujourd’hui le SIDA est souvent assimilé à la population homosexuelle. Cette stigmatisation a rendu compliquée la vie de nombreuses personnes et de nombreux jeunes se retrouvent avec une difficulté supplémentaire lors de leur Coming Out (annonce à son entourage de son homosexualité) avec des parents inquiets de voir leur progéniture tomber malade.

Il est vrai que lorsque la maladie s’est déclarée, la communauté homosexuelle a été touchée plus durement, et la cause est les moeurs de la communauté qui a une tendance à pratiquer leur sexualité avec de nombreux partenaires. Pourtant on remarque que la sensibilisation a été rapide dans ce milieu et que l’épidémie a vite régressé pour s’étendre à la population hétérosexuelle et en dehors de la sexualité (toxicomanie).

Et c’est aujourd’hui que l’on remarque que cette stigmatisation a été mauvaise  autant pour les gays que pour les autres, car la sensibilisation dans les milieux hétéros et toxicomanes est beaucoup plus faible, il y a seulement peu de temps que les pharmacies (du moins en France) fournissent des kits sains homosexualite-homosexuel-lesbienne-gay-gai-homo(aiguille et seringue propre et préservatif), peu de temps que l’on voit des campagnes de sensibilisation pour les hétéros.

Je ne dis pas que les homos sont devenus sains et fiables mais connaissant bien cette communauté, je n’en ai pas rencontré un seul qui ne sache pas les moyens de transmissions, ce qui est fréquent parmi mes connaissances hétérosexuelles.

Alors lorsque je vois des publicités proposant les tests de dépistages gratuits pour les homosexuels, j’aimerai savoir ce que pense un gamin de 14 ou 15 ans qui voient cette affiche dans le métro, dont les connaissances sur la maladie sont plus que vagues :

– S’il est hétéro, ce sera “cool apparemment cela ne me concerne pas vraiment.”

– S’il est homo, ce sera “comment annoncer à mes parents que je suis homosexuel, est ce une maladie?”

On demande encore aujourd’hui pourquoi en France plus d’1/3 des suicides sont liées à l’orientation sexuelle ? C’est vrai ça, pourquoi ??

PS La publicité dont il est question a été réalisé à la demande de la Clinique L’actuelle où travaille le docteur Réjean Thomas. Nous avions déjà fait un reportage sur Réjean Thomas et sur une autre publicité concernant le Sida.

Crédit photo: Lioness65

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention intervention

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres textes sur le Suicide

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Autres livres pouvant vous intéresser

 

Rap et homosexualité

François Richard | Dossiers Homosexualité et Sexualité

La dernière édition du magazine Reflet de Société est publiée depuis le lundi 2 février et sera acheminée à tous nos abonnés d’ici une semaine. En une de notre dernier numéro: Éric Pelletier, un chanteur hip-hop homosexuel qui a eu le courage de rendre publique son orientation sexuelle.

Être gai dans le milieu hip-hop

Dans le cadre de cet article, Éric Pelletier, mieux connu sous son nom d’artiste, Lunatique, partage avec notre journaliste Robin Drevet ses réflexions sur la difficulté de s’afficher comme homosexuel dans le milieu hip-hop, une sous-culture souvent associée au machisme et à l’homophobie. Lunatique fait part du rejet, parfois brutal, parfois subtil, dont il a été l’objet depuis que son homosexualité est connue de son entourage. Au-delà du milieu rap, le chanteur commente la frilosité de l’ensemble de la société québécoise devant une réalité qui est pourtant ancienne et répandue, voire banale.

Travail de sensibilisation

Lunatique ne se laisse pas décourager pour autant et compte poursuivre son travail de sensibilisation au moyen de chansons et de rencontres avec les jeunes. Un article touchant et éclairant à lire dans le nouveau numéro de Reflet de Société.

Pour écouter la musique de Lunatique, ainsi que Tinité Radio, l’émission de radio sur la musique rap qu’il anime, veuillez consulter les liens suivants. Pour le reportage sur le coming out d’un rapper Hip hop.

Autres textes sur Sexualité

Autres textes sur Homosexualité

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Autres textes sur le Rap

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant souper spectacleUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes. Plus de 260 spectacles gratuits sont présentés annuellement.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.  www.stecath.com.  

%d blogueurs aiment cette page :