Le Globe, un nouveau webzine au Québec

Médias et Internet

Le Globe s’ouvre sur la blogosphère

Depuis le 16 novembre dernier, la blogosphère s’enrichit d’un nouveau webzine, Le Globe. Une douzaine de blogueurs s’investissent sur un nouveau site d’actualités.

Raymond Viger Dossiers Média, Internet

Renart Léveillé nous a préparé une petite surprise avant la période des Fêtes. Un nouveau webzine, Le Globe. Le slogan du Globe: le regard citoyen. L’objectif est de permettre aux citoyens de s’y exprimer en toute liberté. La ligne éditoriale fait place à la diversité et non pas à une idéologie précise.

Le Globe prend naissance avec douze apôtres… oups… douze blogueurs. Une équipe qui est appelé à grandir.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Renart Léveillé est un blogueur impliqué et très présent dans la blogosphère. En plus de son blogue, on peut le lire sur les 7 du Québec et Cent Papiers. Il a déjà été chroniqueur pour Branchez-vous. Renart Léveillé est l’un des 4 blogueurs politique référé par Patrick Lagacé. Il écrit possiblement dans d’autres lieux tout en étant très actifs dans la blogosphère.

J’ai visité le site du Globe. Présentation très professionnelle qui a de quoi me rendre jaloux. Il y a une équipe technique qui semble être bien ferrée derrière Le Globe. Une visite s’impose.

La blogosphère québécoise cherche encore son plan d’affaire. Après l’échec de rue 89 Québec, sous peu, le Huffington Post  va lancer son édition québécoise. Heureusement que l’Internet est international! Les blogueurs du Québec vont finir par être comme les artistes. On en a tellement et de tellement bon que le Québec est trop petit pour faire vivre tout le monde. Il faut les exporter!

Le Globe, Le blogue de Renart Léveillé, les 11 autres apôtres Marilène Pilon Daniel Lalonde Patrick Lévesque Nadia Seraiocco Décibelle Maxime Payeur Savignac Dominic Samoisette Le Satellite Voyageur Steve Vermette JF L’Internaute

Autres textes sur Média

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Roman de cheminement, L’amour en 3 Dimensions

Recueil de textes à méditer

Guide d’intervention auprès d’une personne suicidaire

Comment écrire un blogue pour être vu et référencé?

Comment intervenir auprès des jeunes

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Vente de Branchez-vous à Rogers Media

Mise à jour: Fermeture de Branchez-vous

25 Millions pour les actionnaires et rien pour les blogueurs

Rogers Media achète Branchez-vous

Le propriétaire et principal actionnaire du site Branchez-vous et BV Media, Patrick Pierra nous présente les avantages de la vente de ce site à Rogers Média.

Raymond Viger    Dossiers Médias, Internet

branchez-vous-bv-media Comme pour se justifier devant quelques détracteurs, Patrick Pierra nous dit qu’il est préférable que ce soit un éditeur canadien reconnu, fiable et solide comme la famille Rogers qui devienne le nouveau propriétaire de BV Média. Rogers, une entreprise bien ancrée dans les nouvelles technologies et en télécommunications qui cherchent à intensifier sa présence au Québec.

Au delà des 25 millions que constitue cette importante transaction pour le rachat des actions de Branchez-vous et BV Média (dont Patrick Pierre en possèderait 76%), plusieurs questions me tétillent.

L’indépendance de la blogosphère

rogers-media-editeur-magazine Associé avec Branchez-Vous, Rue 89 a tenté une percée au Québec mais s’est retiré de la course. Branchez-vous vient de se faire acheter par Rogers Média. Cent Papiers a vivoté pendant plus d’une année par manque de temps lorsque les fondateurs Olivier Niquet et Philippe Wauthier se sont fait repêcher par Radio-Canada avec leur site Sportnographe… Une nouvelle équipe va tenter de relancer cette plate-forme. Les principaux médias ont pris une place importante dans la blogosphère. Les blogues indépendants et bien structurés n’ont pas encore réussi à démontrer leur viabilité et leur capacité à livrer avec constance une information pertinente et intéressante.

Y a-t-il abus des blogueurs?

renart-leveille-blogueur Au delà du questionnement sur la concentration de la presse, qu’en est-il de la principale matière première des sites Internet et des blogues, c’est-à-dire le blogueur comme tel?

En mars dernier, le blogue du Trente, le magazine des journalistes critiquait le journalisme à 10$ de l’heure de Rue 89 qui était associé à Branchez-vous. Ce qui a fait sortir de ses gongs Renart L’Éveillé qui a remplacé les blogueurs de Branchez-vous à plusieurs occasions. Renart se déchirait la chemise sur l’incapacité de se faire payer adéquatement par Branchez-vous en tant que blogueurs. Être blogueur pour Branchez-vous aurait même été, à plusieurs occasions, un travail sous le salaire minimum. Et voilà qu’après des années de laborieux travail de tous ces blogueurs, une sorte d’investissement pour conserver un site indépendant au Québec, ce site est vendu pour 25 pinottes d’un million chacune!

Est-ce que les blogueurs qui se sont investis pendant toutes ces années pour faire de Branchez-vous ce qu’il est vont recevoir une part de ce gâteau? Pas sûr pantoutte!

Position de Patrick Perra sur la valeur d’un blogueur

Lorsque Renart Léveillé a publié son texte sur le pauvre salaire d’un blogueur, l’éditeur et propriétaire de Branchez-Vous, Patrick Pierra est venu commenter son billet. Voici une intéressante citation de Patrick Pierra:

Ce qui fixe sa valeur économique objective, en fin de compte, c’est le revenu que ce texte permet de générer. La demande génératrice de revenus, elle, a très peu augmenté… Résultat inéluctable: la valeur économique moyenne des textes a baissé.

Si la valeur économique des billets des blogueurs est fixé par le revenu que les textes permettent de générer, est-ce que les 25 millions provenant de la vente de Branchez-Vous font partis de la valeur économique réalisée par les billets publiés?

Au minimum… le respect du salaire minimum!

Autre chose qu’il faut considérer lorsque Rue 89 a proposé un travail de blogueur à 10$ de l’heure. Ce n’est pas un salaire en tant qu’employé, mais une facture en tant que pigiste indépendant. Lorsqu’un employé se fait payer 10$ de l’heure, l’employeur doit payer 15% de charges sociales (qui incluent 4% de vacances). Lorsqu’un pigiste reçoit 10$ de l’heure, les charges sociales sont à ses frais. Il ne lui reste donc que 8.50$, en deça du salaire minimum. Et en plus, il doit fournir ses équipements comme l’ordinateur, le téléphone, connection à l’Internet, le bureau de travail…

Il ne faut pas oublier aussi qu’un blogueur travaille souvent plus qu’un journaliste conventionnel. Le journaliste fourni son texte au média et un pupitreur va prendre la relève. Pour le blogueur, photos, titres, liens mots-clés et toutes les opérations pour « habiller » son texte sont souvent de son devoir. Et que dire des commentaires que l’on reçoit et qu’il nous faut modérer et répondre!

Débat à suivre sur le financement et la survie des blogueurs. En attendant, les actionnaires de Branchez-vous récoltent 25 millions de la part de Rogers Media!

Rogers Médias ferme Branchez-vous

Références:

Renart Léveillé et le travail chez Branchez-Vous.

Le Trente et journalisme chez Rue 89 et Branchez-vous.

Réponses de Patrick Pierra sur la vente de Branchez-Vous à Rogers Media

Position de Patrick Pierra sur la valeur d’un blogueur

Autres textes sur Médias

Huffington Post arrive au Québec

Le Globe, un nouveau webzine au Québec

RueMasson.com le blog du Vieux-Rosemont

Le magazine des journalistes frappe un iceberg!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

On tue la une, V télé; un délire dénudé de sens

On tue la une à V télé

Un délire dénudé de sens

Un documentaire sur l’Internet et l’avenir des médias présenté sur V télé. J’ai été très déçu de ce documentaire de Pierre Szalowski.

Raymond Viger   Dossier Internet, médias, Journal de Montréal

25stanley.com-stanley-cup-sport-25stanley Jean Trudel, 25Stanley.com

Jean Trudel du blogue 25Stanley.com a eu de longs instants pour délirer sur le journalisme. Vraiment pas convaincu qu’il y avait-là matière à une grande discussion philosophique. Beaucoup de généralisations et de jugements personnels sans valeurs et sans fondements.

richard-martineau-illustration-dessin-journaliste-blogueur-franc-tireur Richard Martineau

Richard Martineau a été fidèle à lui-même avec des élans oratoires qui laissaient supposer que tout ceux qui se retrouvaient sur l’Internet étaient des ados qui mangeaient des chips et qui n’avaient rien d’autres à faire que de regarder du porno sur le web!

 Gabrielle Duchaine, journaliste en lock-out du Journal de

Montréaljournal-de-montreal-quebecor-lock-out-quotidien

Ensuite, Gabrielle Duchaine, journaliste en lock-out du Journal de Montréal, fait un plaidoyer dont je ne suis vraiment pas d’accord. Gabrielle Duchaine se présente comme une victime de l’Internet et soutient que, parce que son employeur lui demande d’être multimédia (papier, web, vidéo…), la qualité des nouvelles va en souffrir. Pourtant, j’y vois une opportunité de faire de meilleures nouvelles. Si je travaille 3 nouvelles différentes dans un laps de temps, je ne peux pas les approfondir autant que si je n’ai qu’une seule nouvelle à traiter mais que je la publie sur 3, 4 ou 5 plateformes différentes.

jean-benoit-nadeau-francais-auteur-pigiste-journaliste Jean-Benoît Nadeau, pigiste multi-plateformes

Parlez-en à Jean-Benoît Nadeau, le maître de la pige en journalisme au Québec. Il fait de la grosse argent et de gros contrats parce qu’il traîte peu de sujets mais qu’il le fait sur plusieurs médias différents. Exemple, un livre traite des Français pour les Français, un autre des Français pour les Américains… livre en Français, Anglais, Chinois, conférence sur le Français, des articles en différentes langues, toujours sur le même sujet. Et voilà qu’il se prépare à sortir son site Internet et son blogue et vendre des vidéos conférences sur Internet!

En travaillant moins de sujets et en les publiant sur plusieurs plateformes, notre temps de recherche est amorti sur plusieurs publications, nous permettant de pouvoir en mettre un peu plus, d’actualiser nos sujets, de mieux les connaître et d’avoir une meilleure connaissance des principaux acteurs nous intéressant.

centpapiers-cent-papiers-média-citoyen-centpapiers Journalisme citoyen, Rue 89 et Centpapiers.com

Finalement, on aborde les sites de journalisme citoyens. On y souligne que seul Rue 89 et Centpapiers.com sont des sites de journalisme citoyens. Quelle est la différence entre un site comme Centpapiers.com et un blogue collectif? Théoriquement, la modération. Mais la modération de Centpapiers.com est-elle réelle ou un simple fantasme. Depuis plus d’une année que Centpapiers.com se cherche, cherche un modèle d’affaire, cherche du monde pour faire la modération. Centpapier est prêt à offrir la une de son site à quelqu’un qui s’occuperait de faire la modération de son site! Pas fort comme qualité de ce qui pourrait y être publié.

C’est vrai que dans Centpapiers.com il y a 2 journalistes: Olivier Niquet et Jean-Philippe Wauthier. Mais depuis que leur autre site, Sportnographe, a été associé à Radio-Canada, ils n’ont plus le temps de s’occuper de Centpapiers.com qui périclite et qui a perdu de nombreux, très nombreux rédacteurs.

Désolé M. Pierre Szalowski, j’ai pas aimé cette présentation sur l’avenir des médias et du web.

Plan d’affaire pour rentabiliser le web

Dernier petit commentaire pour V télé et les médias qui se cherchent un plan d’affaire pour rentabiliser leurs investissements sur le web. Après avoir vu le documentaire On tue la une,  j’apprends qu’il y avait eu une première partie la semaine précédente. J’ai cherché sur le site de V télé pour avoir accès à la première partie. Je n’ai trouvé que la deuxième! Si V télé m’avait offert un accès facile à ce documentaire, j’aurais payé sans problème 2$. Je ne comprends vraiment pas pourquoi on donne tout gratuitement sur le web.

Autres textes sur Média

Huffington Post arrive au Québec

Le Globe, un nouveau webzine au Québec

RueMasson.com le blog du Vieux-Rosemont

Le magazine des journalistes frappe un iceberg!

Illustrations de Richard Martineau réalisé par Renart L’éveillé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :