Les maisons de transition vu par un prisonnier de l’institut Leclerc

Livre de Colin McGregor LOVE in 3D

Présentation en français de LOVE in 3D

Les maisons de transition vu par un prisonnier de l’institut Leclerc

Raymond Viger   Dossier Prison, Criminalité,

Danielle Simard, ma conjointe et co-directrice du Journal de la Rue, m’accompagne dans mes visites à l’institut Leclerc, une prison fédérale à sécurité médium. Nous sommes bénévoles pour rencontrer les prisonniers et faciliter leur éventuelle sortie. Nous avons rencontré un prisonnier qui a fait une réflexion sur son expérience sur les maisons de transition. Voici son témoignage:

J’ai fait plusieurs maisons de transition. Les écarts sont énormes. Une maison de transition privée; 3 intervenants pour 18 prisonniers. Des ordinateurs datant de la guerre. Une maison de transition publique; 18 intervenants pour une trentaine de pensionnaires. Chacun leur ordinateur des plus performants. L’espace cuisine pour les intervenants est plus grand que les espaces réservés aux prisonniers.

Le système carcéral est une vraie business. Présentement, il y a moins de prisonniers. Au lieu d’accepter que les prisons se vident et qu’ils perdent leur budget, ils sont sur notre dos pour les bris de conditions. Tout est passé au peigne fin. Le moindre petit écart et on vous ramène en dedans pour terminer notre sentence.

Réflexion intéressante sur la gestion de nos taxes.

autres textes de Chroniques d’un prisonnier

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web Magazine The Social Eyes

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

les-maisons-de-transition-vu-par-un-prisonnier-du-leclerc/

Les maisons de transition vu par un prisonnier de l’institut Leclerc

Raymond Viger   Dossier Chronique du prisonnier, Criminalité

Danielle Simard, ma conjointe et co-directrice du Journal de la Rue, m’accompagne dans mes visites à l’institut Leclerc, une prison fédérale à sécurité médium. Nous sommes bénévoles pour rencontrer les prisonniers et faciliter leur éventuelle sortie. Nous avons rencontré un prisonnier qui a fait une réflexion sur son expérience sur les maisons de transition. Voici son témoignage:

J’ai fait plusieurs maisons de transition. Les écarts sont énormes. Une maison de transition privée; 3 intervenants pour 18 prisonniers. Des ordinateurs datant de la guerre. Une maison de transition publique; 18 intervenants pour une trentaine de pensionnaires. Chacun leur ordinateur des plus performants.

L’espace cuisine pour les intervenants est plus grand que les espaces réservés aux prisonniers. Le système carcéral est une vraie business. Présentement, il y a moins de prisonniers. Au lieu d’accepter que les prisons se vident et qu’ils perdent leur budget, ils sont sur notre dos pour les bris de conditions. Tout est passé au peigne fin. Le moindre petit écart et on vous ramène en dedans pour terminer notre sentence.

Réflexion intéressante sur la gestion de nos taxes.

Autres textes sur Chronique du prisonnier

Pénitencier: sexualité des prisonniers

Femme au pénitencier: gardienne de prison

Zoothérapie en prison

Témoignage: les victimes de mon passé

Témoignage: Profils du meurtrier

Criminalité: l’abc

Drogue et paradis artificiel en prison

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :