Poèmes entrelacés

Poèmes entrelacés (2020)

Un livre de France Bonneau

Poésie – 15,95$ (19,20$*)

Description sommaire du livre

Ces « Poèmes entrelacés » comme le titre l’indique, forment un ensemble de textes choisis parmi tous ceux écrits au fil des années.

Leurs sujets varient : la nature, notre environnement, la Terre, les êtres humains avec leur vécu, leurs racines, leurs émotions, leurs rêves et leurs désirs.

Et bien sûr, cela englobe l’amour, la joie, la peine, la détresse, la solitude, l’espoir, la solidarité et tout le reste.

Je ne pourrais livrer ce recueil sans aussi parler de la vie, de la mort…nos défis quotidiens.

Pour moi, la voix, le silence et l’écriture restent les meilleurs moyens de libérer mes sentiments et de rejoindre autrui. N’est-ce pas le but premier des mots? Résonner, bruire au cœur du territoire humain.

Bref, ouvrez ce livre et vous comprendrez le sens de ma démarche. Ces textes entrelacés vous appartiennent.

Sans bruit, nous poursuivrons la marche des vivants de la Terre et prendrons du silence l’humilité des pierres.

* Le prix total inclut les frais de transport et la taxe annexée.

Présentation de l’auteure (France Bonneau)

France Bonneau a publié deux recueils de poésie, Au bout de l’exil (2008, Éditions Teichtner), La porte grande ouverte (2017, Éditions Cornac) et un conte pour enfants : Le secret de Vincent (éditions Vivat) ainsi que plus de soixante-dix (90) textes et poèmes dans plusieurs revues littéraires (Arcade, Brèves Littéraires, Carquois, Le Passeur, Exit, Ruptures, Estuaire, Steak Haché, Entre-Nous).

Elle participe régulièrement à des lectures publiques et a déjà conçu et livré à Montréal et en régions, trois spectacles de poésie avec des musiciens. Elle a aussi souvent animé des spectacles littéraires.

Entre 2011 et 2016, six de ses textes, à caractère théâtral, furent interprétés par des comédiens du Théâtre Parenthèse de Montréal. En décembre 2017, elle a reçu deux prix de Paroles de poètes, (prix du jury, prix du parrain de l’évènement, Gilles Vincent) une association internationale de la francophonie, et ce, pour son texte KEPA, traitant de la culture amérindienne. Et la même année, elle a reçu le prix Paulette Chevrier, de la Fédération québécoise du Loisir Culturel pour son texte : Les yeux purs.

France est membre l’Union des écrivains-es (UNEQ, de la Société littéraire de Laval, de la Société St-Jean-Baptiste (SSJB), de la Fédération Québécoise du Loisir Culturel, de la revue Carquois et du regroupement littéraire: Parole-création. À titre de parolière (12 chansons éditées), elle fait partie de la SOCAN.

Autres livres pouvant vous intéresser

Anton Tchekhov, dramaturge russe environnementaliste

Un écologiste nommé Tchekhov

Protéger la nature : une idée déjà présente au 19e siècle

«Il y a de moins en moins de forêts, les cours d’eau se tarissent, le gibier disparaît, le climat est détérioré et, tous les jours, la terre s’appauvrit et s’enlaidit.»

Normand Charest – chronique Valeurs de société | Dossiers Culture, Environnement

reflet de société réflexions sociales débats sociauxVoilà des propos parfaitement d’actualité, qu’on ne serait pas surpris d’entendre à la télévision. Pourtant, ils ont été exprimés il y a déjà plus de 120 ans par un personnage d’une pièce de Tchekhov (*), qui s’était donné comme mission de protéger les forêts contre la surexploitation, un personnage que ses contemporains, toutefois, trouvaient «démodé et peu sérieux». C’est pourquoi ils l’avaient surnommé Le Sauvage, ce qui est aussi le titre de la pièce (1889) d’où est tirée cette citation.

L’idée de protéger la nature menacée par l’être humain est donc loin d’être nouvelle. Cependant, dans notre façon de considérer l’actualité, nous souffrons souvent de courte vue, et chaque génération s’imagine refaire le monde. Mais en réalité, une telle attitude «nouvelle» existait déjà dans la génération de nos parents, puis de nos grands-parents — ou il y a plus d’un siècle dans le cas de ce discours écologiste. Un discours qu’on trouvait «démodé» au 19e siècle, alors qu’on saluait plutôt le progrès, comme beaucoup le font encore maintenant.

La leçon pour nous serait donc de ne pas mésestimer les expériences des générations précédentes. D’ailleurs, une meilleure connaissance de l’Histoire pourrait éveiller en nous un peu plus d’humilité et une plus grande profondeur.

* Anton Tchekhov (1840-1904) : dramaturge russe, dont les pièces de théâtre les plus connues sont : La Mouette, Oncle Vania, Les Trois Sœurs, La Cerisaie…

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :