La disparition des tramways

L’élimination du tramway

Raymond Viger Dossiers Environnement et Société

À partir de 1922, l’objectif est de remplacer les tramways électriques par des autobus à essence, puis, en discréditant le transport en commun, de vendre des automobiles comme étant le moyen d’assurer de bons déplacements dans les centres urbains.

Les États-Unis comptaient 1200 sociétés de transport par tramway avec 44 000 kilomètres de voies, employaient 300 000 travailleurss et transportaient 14 milliards de passagers par année.

L’achat et le démantèlement des petites sociétés de tramway ne pose pas de problème pour GM. Les grands réseaux, tels la New York Railway ou la Los Angeles’ Pacific Electric étaient plus difficile. Et sans eux, la stratégie était vouée à l’échec.

Pour y arriver, GM découvre que les propriétaires de ces réseaux, les sociétés productrices d’énergie électrique, se servent de leurs sociétés de tramway, peu rentables, pour compenser les profits générés par la vente d’énergie et ainsi ne pas payer d’impôt.

Au début des années 1930, GM dénonce cette pratique en montrant les pertes fiscales pour l’État. Le Congrès adopte alors une loi interdisant aux compagnies énergétique d’être propriétaires de sociétés de tramways. Cela ne leur laissa pas d’autres choix que d’accepter de vendre à GM. En 18 mois, les 150 km de voies du tramway de Manhattan sont démantelés. C’est la fin du réseau new-yorkais.

Pour camoufler ses acquisitions et les démantèlements en série des réseaux, GM fonde en 1936 une société écran, la National City Lines (NCL). Pour brouiller ses détracteurs, la NCL avait créé de nombreuses autres entreprises dont chacune prenait charge d’une partie du territoire américain. Une alliance est créée avec la société pétrolière Standard Oil et le fabricant de pneux Firestone.

Résultat, plus d’une centaine de réseaux de tramway dans une soixantaine de villes ont disparus. Pour ces gestes antisociaux, en avril 1949, un jury fédéral déclare coupable GM d’avoir comploté avec Standard Oil et Firestone Tire. Ils héritent d’une amende ridicule de 5000 $ US. Le trésorier de GM est aussi reconnu coupable et reçoit une amende d’un dollar !?!

Autres textes sur Montréal 2042

Autres textes sur Environnement

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité

Vanessa, Voyages dans les Caraïbes

roman sexualité humour éducation sexuelle sexe livreRoman qui est un outil de discussion, de réflexion dans le respect sans être moralisateur. L’humour est une approche attrayant et aide à dédramatiser les situations.

25$ plus 4,50$ taxes et transport.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Autres livres pouvant vous intéresser:

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Pour commander par Internet:

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Montréal 2042; le passé et le futur de l’automobile

Montréal 2042

Un retour en arrière pour mieux comprendre le futur

Raymond Viger Dossiers Environnement et Société

Les débuts de l’automobile

Au début, Ford avait comme but de motoriser les populations rurales. Un objectif qui a été atteint dès 1920. Est-ce que les manufacturiers automobiles se limiteraient à cette finalité ? Sûrement pas. Prendre de l’expansion est sain et louable pour une entreprise. Mais les moyens utilisés pour y arriver étaient-ils acceptables ?

À cette époque, la ville n’était pas invitante pour l’automobile : problème de stationnement, déplacements limités à 20 km/h, encombrement par les chevaux, les tramways… De plus, les villes d’importances possédaient déjà un système de transport urbain adapté à la ville avec des tramways de surface et pour les grandes villes, des métros souterrains.

Alfred P. Sloan, pdg de General Motors de 1923 à 1956, lance son cri de guerre: « Faisons disparaître le tramway! ». Une stratégie qui durera jusqu’en 1960.

Si l’automobile est entrée illégalement en ville, il y a 100 ans, serait-il temps de lui redonner la place qu’elle devait occuper depuis le début ?

Autres textes sur Montréal 2042

Autres textes sur Environnement

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité

Vanessa, Voyages dans les Caraïbes

roman sexualité humour éducation sexuelle sexe livreRoman qui est un outil de discussion, de réflexion dans le respect sans être moralisateur. L’humour est une approche attrayant et aide à dédramatiser les situations.

25$ plus 4,50$ taxes et transport.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Autres livres pouvant vous intéresser:

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Pour commander par Internet:

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Vancouver Trolley company, Aquarium de Vancouver et le Parc Stanley

Vancouver Trolley company, Aquarium de Vancouver, musée de Vancouver et le Space Centre

Chapitre 20       Histoire complète sur le voyage à Vancouver. Ville de Vancouver

vancouver trolley company Dimanche 29 juin. Nous débutons la journée en nous rendant au Parc Vanier. Nous y retrouvons le musée maritime, le musée de Vancouver et le Space Centre, une sorte de planétarium. Après avoir discuté avec la préposé a l’accueil, aucune des activités nous attirent.

Nous décidons d’acheter les billets pour « The Vancouver Trolley company« . Un autobus déguisé en ancien tramway. Le billet est bon pour 2 jours et nous pouvons monter et descendre autant de fois que nous le voulons dans ce tramway.

Pendant le trajet, nous tentons d’identifier les arrêts qui pourraient nous intéresser. Pasvancouver-space-centre grand chose finalement. La majorité des arrêts sont des hôtels pour ramasser des clients. Il y avait tout de même un tour guidé de la ville, mais le conducteur machait tellement ses mots qu’il en était presqu’incompréhensible. Il avait l’air d’avoir une fixation sur l’argent et les vedettes. A chaque building que nous rencontrions, il se faisait un plaisir de nous dire combien cela avait coûté a l’époque et combien il valait aujourd’hui. Comme si toute l’histoire d’une ville se résumait a quelques chiffres financiers. A chaque hôtel, il nous faisait la liste des vedettes qui avaient déja couché dans celui-ci. Comme si toute l’histoire d’une ville se résumait a quelques chiffres financiers et les déplacements de quelques vedettes.

Nous décidons de faire un arrêt a l’Aquarium de Vancouver qui se trouve dans le Stanley parkaquarium-de-vancouver-bc. Nous n’avons pas été déçu de ce choix. Le nombre d’espèce de poissons présenté est impressionnant. Les décors intéressants. Un spectacle de dauphins cloture notre visite après que nous ayions arrêté quelques instants pour regarder un bébé béluga. Sa mère avait accouché 20 jours plus tôt.

Après l’aquarium, nous avons marché jusqu’au prichain arrêt du tramway, la place des Totem. 8 Totems qui s’élancent vers le ciel et la visite est terminé. Mis a part quelques boutiques de souvenirs et de rafraîchissements.

Nous reprenons le tramway pour retrouver l’automobile. Déçu de cette attraction. 35$ musee-de-vancouver-museum-british-columbia pour un tour guidé. S’il ne m’avait pas promis de pouvoir l’utiliser pendant 2 jours et de faire les arrêts que je voulais, j’aurais possiblement été moins déçu. Pour vendre leur salade, ils ont mis le paquet. J’ai acheté le produit, maisl il n’était pas a la hauteur des promesses faites. On pourrait peut-être dire que le produit est pas si mail mais qu’il a été très mal vendu.

La canicule continue de frapper. Cela diminue nos énergies et notre goût de visiter d’autres attractions.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ

conte-illustre-pour-enfant-livre-jeunesseConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible dans toute bonne librairie.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Visite dans Vancouver: Queen Elisabeth Park, Rose Garden et Conservatoire Bloedel

Visite dans Vancouver: Queen Elisabeth Park, Rose Garden et Conservatoire Bloedel

Raymond Viger              Dossier Ville de Vancouver

Vancouver chapitre 8           Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

rose-garden-queen-elisabeth-park-conservatoire-bloedel Après notre premier déjeûner à Vancouver et avoir ramassé nos magazines chez l’imprimeur Transcontinental, Danielle et moi partons à l’aventure. On improvise. Je remarque que les autobus ont un gros panier métallique à l’avant permettant de pouvoir y ranger des byciclettes. Et Danielle constate qu’il y a peu de cyclistes dans les rues en se référant à Montréal.

Nous croisons plusieurs autobus électriques. Une sorte de tramway sur roue. Relié par des fils électriques sur le toit, ce type d’autobus est plus flexible que le tramway conventionnel tout en étant énergétiquement économique.

Nous traversons le Pacific Spirit regional Park. Cette route nous amènera sur les terrains de l’université de la Colombie-Britannique. Nous en profiterons pour faire une visite au Museum of Anthropology. Nous avons pu voir d’immense totems qui servaient de structure interne pour des maisons communautaires. Les poutres de ces bâtiments reposaient sur ces totems.

Dans ce musée, plus de 4 000 objets de différentes époques et culturelles étaient archivés dans une grande séries de tiroirs anonymes. Une suggestion pour les musées. Pour rendre plus invitant l’ouverture de tous ces tiroirs, une petite photo sur le devant du tiroir permettraient de nous aider dans notre navigation.

Notre tournée va nous faire passer devant plages: les Spanish Banks Beach. Le look était spécial de voir les rocheuses à l’arrière plan, les gratte-ciels de Vancouver, de gros bâteaux de transport avec des jeunes qui, à marée basse étaient rendus très loin de la plage.

On se promène dans Vancouver sans savoir où l’on va aboutir. Je vois un grand parc, le Queen Elisabeth Park. Je décide de stationner la voiture et que nous le visiterons à pied. Une belle initiative. Nous avons aboutit sur le Rose Garden. Un immense jardin de roses en plein air. Des passerelles, des ponts, des sentiers pédestres pour nous guider à travers tous ces jardins. D’une beauté inimaginable. Nous y avons quelques assortiements de fleurs que nous tenterons de trouver pour notre jardin.

À l’intérieur de ces jardins qui se trouvent dans le Queen Elisabeth Park, situé derrière un étang où un jeu de fontaine brise le calme de ces lieux de ressourcement, le conservatoire Bloedel attire l’attention. Une visite nous permet de découvrir des plantes, des poissons, des oiseaux en pleine liberté dans ce lieu qui ressemble à une grande serre.

Cette visite nous donne l’idée à Danielle et moi de vérifier la faisabilité de construire quelque chose de similaire pour notre aménagement paysager dans notre cour arrière. Nous vérifierons et nous vous en reparlerons si le projet décolle.

L’endroit est magnifique. Nous y voyons un couple avec un curé en train de se marier! Pourquoi pas? Original comme mariage. En plein air dans un lieu public. Un peu plus loin on voit un club de Lawn Bowling. Du bowling sur gazon! Original.

Un restaurant surplombe tous ces jardins. Une inscription souligne que Bill Clinton et Boris Eltsine y ont mangé lors d’un sommet en 1993.

En quittant les lieux, nous pouvons voir une personne qui fait du Tai Chi avec une grande épée. Originale et cohérent pour un lieu de méditation comme ce parc.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉshow_image

Quand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible dans toute bonne librairie.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :