Défendre son emploi malgré la crise économique

Défendre son emploi malgré la crise économique

François Richard

Dossiers Économie

La Cour supérieure du Québec a accordé une injonction à l’Université du Québec à Montréal le 25 mars dernier. La mesure est dirigée contre les professeurs de l’établissement, en grève depuis deux semaines. Il leur sera interdit pour les dix prochains jours de tenir quelque manifestation que ce soit à l’intérieur de l’université, d’être plus de cinq à la fois sur les lignes de piquetage et de s’approcher à plus de cinq mètres des portes de l’UQAM lorsqu’ils manifestent.

Ces mesures sont extrêmement sévères, vu le peu d’impact de ce conflit de travail sur la société en général. De plus, le juge Jean-François de Grandpré a eu recours à un argumentaire peu crédible pour justifier sa décision, évoquant la sécurité des usagers de l’UQAM qui serait mise en péril par les professeur qui manifestent. Comme si ces derniers étaient un groupe de dangereux trouble-fêtes qui risquaient à tout moment de saccager l’université et de s’en prendre violemment aux étudiants ou aux employées de cafétéria.

Crise économique, licenciements, conflits de travail

Plus de 200 000 Canadiens ont perdu leur emploi depuis le début de la crise économique. Il est inquiétant dans ce contexte de constater que la justice se montre prête à briser un mouvement de contestation légitime au nom de considérations sécuritaires tirées par les cheveux. Avant même que la crise actuelle ne débute, les Québécois et les Canadiens des autres provinces ont été témoins d’un durcissement croissant des relations de travail et d’un effritement des droits des travailleurs au pays. Depuis une dizaine d’années, le phénomène s’aggrave et ce autant dans les entreprises privées que chez les employeurs publics, de Wal-Mart qui ferme ses succursales récemment syndiquées au gouvernement du Québec qui interdit toute forme de militantisme au employés du secteur public sur leurs lieux de travail.

S’il faut qu’en plus les tribunaux se mêlent de conflits de travail qui ne concernent pas la justice, il faut s’attendre à ce que de nombreuses entreprises profitent de la crise pour effectuer des licenciements et des réductions de salaire qui auraient été considérées inacceptables en des temps plus prospères. Pourtant, pour qu’une société soit prospère, il faut que la majorité de sa population le soit aussi. Malgré les conditions difficiles crées par la crise, les travailleurs doivent continuer de défendre leur emploi et leur qualité de vie.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Fuck, les médias tuent

Fuck, les médias tuent

Dossiers Sexualité, MTS-Sida

La clinique l’Actuel, spécialisée dans le traitement de patients séropositifs, a conçu une publicité provocante en matière de prévention du sida chez les jeunes. Le slogan; «Fuck, le sida tue».

L’Université McGill, le cégep du Vieux-Montréal, le Conseil d’arrondissement du Plateau Mont-Royal ainsi que The Gazette, ont refusé de publier le message. Trop vulgaire, a-t-on dit. On accepte pourtant la publicité sur la bière, malgré les concours de calage qui font des ravages chez les étudiants. On accepte aussi les publicités de Loto-Québec, malgré le nombre de joueurs compulsifs qui se suicident après avoir tout perdu, malgré la déchéance de centaines de milliers de joueurs qui perdent leur dignité. On accepte aussi les publicités de Wal-Mart, malgré toutes les illégalités et les immoralités dont cette multinationale est accusée. Mais on refuse une publicité pour prévenir le sida, sous prétexte qu’elle est trop vulgaire!

Quand on sait que le sida est encore un fléau qui affecte plusieurs couches de la population. Quand on sait qu’on ne parle plus du sida dans les écoles. Pouvons-nous nous limiter à un argument de vulgarité pour refuser de faire la promotion auprès des jeunes?

Reflet de Société ne pouvait rester indifférent à ce manque de cohérence de la part de ces décideurs et d’un média tel que The Gazette. Notre magazine a contacté le docteur Réjean Thomas, président de la clinique l’Actuel, pour offrir gratuitement un espace publicitaire.

Vous pouvez voir cette publicité à la page arrière. La question qui tue: The Gazette avait-il raison de refuser de publier cette publicité? Nous attendons vos commentaires sur cette publicité.

autres textes sur l’hypersexualisation

autres textes sur sexualité

PUBLICITÉ

show_image La récompense

– Regard sur des gens de cœur
– Documentaire sur l’implication bénévole.
– Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
– Briser son isolement et celui d’autrui.
– Découvrir de nouveaux amis.
– Prendre part à la vie sociale et de quartier.
– Une source de contact et d’échange.
– L’acquisition de nouvelles connaissances.
– Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
– S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Wal-Mart subventionnée par le fédéral

Wal-Mart subventionnée par le fédéral

Dossier Graffiti, Journal de Montréal

C’est le titre d’une nouvelle parue dans le Journal de Montréal du 21 juillet dernier en page 14, signé par la Presse Canadienne. Je suis directeur d’un organisme communautaire non subventionné. Nous avons, à chaque année, depuis déjè fort longtemps, demandé des emplois d’été pour nous aider dans notre mission d’intervention auprès de jeunes marginalisés. Nous nous sommes faits refuser ces subventions en se faisant dire que les besoins sont nombreux et qu’il n’y a pas assez d’argent disponible.

Compte tenu que nous sommes un organisme qui avons la fierté de dire que nous ne sommes pas subventionné pour notre mission, nous n’avons jamais été offusqué par cette réponse. Nous avons pensé qu’il y avait d’autres organismes communautaires plus en besoin que nous.

Quand je vois que Wal-Mart, Bacardi, Shoppers Drug Mart, Sobeys Pharmacy ou encore Ford reçoivent des subventions pour des emplois d’été pour étudiants et que nous avons été refusé par manque d’argent. Désolé, je ne comprends plus.

Du moins je ne peux pas admettre que notre système politique soit encore plein de magouille. Parce qu’en plus, nous pouvions lire dans l’article de la Presse Canadienne qu’une vingtaine de circonscription aurait subventionné des Wal-Mart à travers le Canada. Tous des élus conservateurs, plusieurs étant ministres. Ces subventions semblent être des bonbons que les conservateurs distribuent en récompense à des amis fidèles, en l’occurence des entreprises qui peuvent faire pencher les votes.

Le communautaire tel le Journal de la Rue, le Café-Graffiti ou encore le magazine d’information et de sensibilisation Reflet de Société, pas important. Les votes que nous représentons sont négligeables.

Je suis vraiment peiné de cet état de situation. Notre magazine a 471 000 lecteurs au Québec selon les sondages de firmes telles que Léger et Léger ou encore Crop. Ce n’est que 7% de la population du Québec. Nous sommes encore une entité négligeable dans notre société.

Je ne veux pas utiliser le lectorat de notre magazine comme un poids pour faire pencher la balance de notre côté. J’aimerais bien que notre société soit habité par une justice et une équité accessible à tous ces citoyens.

Je me permets de rêver quelques instants plutôt que de me choquer en lisant ce genre de nouvelles.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

https://raymondviger.wordpress.com/2006/01/10/wal-mart-veut-sacheter-une-conscience/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/05/21/les-vendeurs-de-publicite-dans-les-forums-internet/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/01/13/wal-mart-un-bon-employeur/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/02/14/wal-mart-accuse-de-discrimination/

Wal-Mart accusé de discrimination

Wal-Mart accusé de discrimination

Dossier Protection du consommateurLa Presse: cyberpresseÉgalité hommes-femmes

Dans son édition de La Presse du 7 février dernier en page 26 nous pouvons lire un petit article (vraiment tout petit), sur Wal-Mart. Un tribunal de San Francisco donne le feu vert à un recours collectif contre Wal-Mart au nom de 1, 5 million de femmes qui accusent Wal-Mart de discrimination. Wal-Mart paierait moins les femmes que les hommes, à poste égal, et de leur donner moins de promotions.

Pourquoi je ramène cette information sur mon blogue. D’une part, cela en ferait le plus grand procès en recours collectif de l’histoire judiciaire américaine. D’autre part, Wal-Mart se pette les bretelles avec toutes sortes de publicités et de conférences de presse sur le fait qu’il achète au Québec, qu’il est beau, qu’il est fin…

Wal-Mart a fait et fait encore de grandes conneries. Dont celle-ci qui est publié en tout petit en page 26 de La Presse. Est-ce que les conneries d’une entreprise ne mériteraient pas une couverture proportionnelle à la somme des visibilités que cette entreprise peut se payer?

Quand une vedette connue de tous fait une connerie et se fait prendre, on la met à la une parce qu’elle est connue. Si la connerie avait été faite par Monsieur ou madame tout-le-monde, la connerie n’aurait même pas été publié. Qu’on fasse de même avec ces entreprises qui ont les moyens de distraire l’opinion publique avec leurs grandes pages de publicité.

Je profite de mon blogue pour souligner que Wal-Mart est accusé de discrimination envers 1,5 millions de femmes. Le petit reportage du quotidien La Presse du 7 février est déjà dans le bac à recyclage. En soulignant cette nouvelle, j’espère lui donner une vie, une permanence auprès des citoyens Internautes.

P.S. La même nouvelle se retrouvait aussi dans le Journal de Montréal en page 45. Une nouvelle fournit par Agence Presse, c’est ce qui explique pourquoi nous retrouvons exactement la même nouvelle dans deux médias.

https://raymondviger.wordpress.com/2006/01/10/wal-mart-veut-sacheter-une-conscience/

https://raymondviger.wordpress.com/2006/05/21/les-vendeurs-de-publicite-dans-les-forums-internet/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/01/13/wal-mart-un-bon-employeur/

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Wal-Mart un bon employeur?

Wal-Mart un bon employeur?

Dans le Journal de Montréal du 3 janvier, nous apprenions que Wal-Mart se classe encore une fois dans la liste des 50 employeurs de choix au Canada selon le magazine Report on business.

Étrange tout de même pour cette compagnie qui a fait parler d’elle pour avoir espionné ses employés, tout tenter pour empêcher la syndicalisation de ses employés, qui s’est fait prendre à financer de faux blogueurs pour vanter ses produits et son entreprise…

Et voilà qu’on la classe dans un palmarès des employeurs de choix! Ouf! Que dire de tous ces sondages et palmarès? Quand on voit ou interprête les résultats, on en arrive souvent loin du classement. Et dire que certains politiciens gèrent la communauté avec des sondages!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Wal-Mart subventionnée par le fédéral

Wal-Mart veut s’achèter une conscience!

Les vendeurs de publicité dans les forums Internet

Wal-Mart accusé de discrimination

Les vendeurs de publicité dans les forums Internet

Les vendeurs de publicité dans les forums Internet

Dossier Protection du consommateurFraudes internet

Le New-York Times du 7 mars dernier mentionnait que Wal-Mart avait engagé des blogueurs pour redorer son image sur Internet. Nous sommes envahis de pourriels annonçant toutes sortes de produits. Dans mon blog du 10 février dernier je vous parlais de sites américains qui utilisait les titres de mes livres pour s’attirer de l’achalandage sur leurs livres, d’autres qui prétendaient vendre des abonnements de notre magazine Reflet de Société aux États-Unis, d’autres qui utilisaient nos reportages pour attirer des lecteurs sur des sites pornos…

Aujourd’hui notre organisme, le Journal de la Rue, vient de subir une autre offensive de ces profiteurs d’Internet. Ils viennent sur notre site pour y annoncer la vente de produits pharmaceutiques par Internet et des sites de casino! Je dois faire le ménage quotidiennement de notre site pour éviter que les lecteurs soient mis en contact avec ces vendeurs illégaux par Internet.

Et ces attaques Internet sur notre forum proviennent d’un peu partout autant du Québec, que d’Angleterre que d’Australie. J’ai vérifié le système de sécurité de mon blog. J’ai été aussi envahit par des vendeurs d’assurance, des offres de cartes de crédit et des casinos en ligne. Heureusement qu’il y a un filtre pour empêcher tout ce monde de se retrouver sur mon blogue.

D’un côté, je me console en me disant que certains nous piratent parce que notre site est performant et attire beaucoup de monde. De l’autre cela rajoute à ma charge.

Pour palier aux vendeurs itinérants, nous exigeons un permis de vendeur itinérant pour limiter les abus. Allons-nous maintenant devoir faire de même avec Internet? Internet va-t-il perdre ses avantages à cause d’un certain nombre de magouilleurs qui discréditent le réseau?

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Wal-Mart veut s’achèter une conscience!

Dans mon éditorial du magazine d’information et de sensibilisation Reflet de Société du mois de décembre 2005, je questionnais le virage communautaire que Wal-Mart voulait tenter. Tout cela était basé sur le changement de cap annoncé par M. Marion Pilozzi, président de Wal-Mart Canada.

Nous pouvons maintenant déjà voir à la télévision des annonces sur les oeuvres Wal-Mart. Il était bien préparé le M. Pilozzi et prêt à passer à l’action!

La publicité ne sert pas qu’à vendre un produit, mais à vendre l’image qu’une entreprise a besoin de montrer pour rejoindre son public. Question de conscience ou de part de marché?

Wal-Mart accusé de discrimination

Les vendeurs de publicité dans les forums Internet

Wal-Mart veut s’achèter une conscience!

Wal-Mart subventionnée par le fédéral

Wal-Mart un bon employeur?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :