Conseiller en placements et firme de courtage: l’utopie de la satisfaction du client

Conseiller en placements et firme de courtage

jean-gagnon-chronique-economique-actualite-financiere-economie-finance La satisfaction du client: une utopie complète

Jean Gagnon   Économie

Alors que nous discutions du fonctionnement de l’industrie des services financiers il y a quelques années, un ami conseiller en placements à l’emploi d’une grande firme de courtage à Montréal m’a posé la question suivante: «Non mais vraiment, crois-tu qu’on m’invite à joindre le club du Président parce que mes clients réalisent des rendements de 20% et plus?»

Barack Obama et réunion du G20

Cette remarque m’est revenue à l’esprit à l’annonce des préparatifs de la réunion du G20 qui a eu lieu à Pittsburg les 24 et 25 septembre derniers, sous la gouverne du président américain Barack Obama. C’est qu’à l’agenda de cette rencontre, on retrouvait la question de la rémunération des banquiers. N’était-il pas étonnant que les chefs des 20  pays les plus importants sur la scène économique internationale se réunissent pour parler, entre autres choses, des salaires des banquiers, dans le but de trouver une façon commune de les contrôler ?

Salaires des banquiers

Ce n’est pas un hasard si les salaires des banquiers sont aussi élevés, même lorsque les affaires vont plutôt mal. C’est en fait le principal objectif de ceux qui dirigent l’industrie des services financiers.

Tous les messages publicitaires de l’industrie vous disent le contraire; ils prétendent que ce qui importe d’abord et avant tout, c’est la satisfaction du client. Mais c’est tout à fait faux. Pour les dirigeants de ces institutions, la priorité, ce sont les revenus qu’ils vont retirer de leur travail. Et pour que ces retombées soient les plus élevées possibles, il faut satisfaire le conseil d’administration et les actionnaires, et non pas les clients.

La satisfaction du client est un élément bien accessoire. On cherche à le satisfaire juste assez pour le conserver. L’objectif est en fait de lui vendre le plus de produits possible, qu’il en ait besoin ou pas.

Conseiller en placement: des vendeurs à la commission

C’est pour cette raison que les clubs du Président existent. Mon ami était invité à joindre le club de sa firme et à profiter des avantages que cela conférait – voyages, vacances, etc – dès que les transactions effectuées par ses clients généraient des commissions annuelles de un million de dollars et plus. On n’attachait aucune importance au rendement que ses clients réalisaient. Mon ami conservait une partie des commissions qu’il générait, le reste étant versé en dividendes aux actionnaires et en bonis aux dirigeants.

La volonté de réaliser les commissions les plus élevées est tellement imprégnée dans la culture de ces firmes que si le conseiller, dans l’exercice de ses fonctions, commet des manquements aux règlements de la firme et de l’industrie, il y a fort à parier que ses patrons feront tout pour dissimuler la chose afin de ne pas se priver des revenus générés. De nombreux clients lésés doivent se rendre chaque année devant les tribunaux avant que les firmes n’admettent quelque faute que ce soit.

Si cette culture est ainsi installée à Montréal, imaginez ce qu’elle peut être à Wall Street, dans la City à Londres, et sur les places financière de Paris, Francfort et Zurich.

C’est à cette culture que s’attaquent Barack Obama et les autres dirigeants du G20. Croient-ils vraiment avoir une chance de réussir, ou le font-ils uniquement pour entretenir l’illusion que, pour eux, contrairement aux banquiers, ce qui prime c’est bien la satisfaction du client?

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

W, comme dans… reprise économique!

W, comme dans… reprise économique!

Ariane Aubin         Dossier Économie

Qui aura raison, Obama ou Stiglitz? Un débat public oppose depuis quelques jours le populaire président étatsunien au prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Au cœur de ces discussions enflammées, la question de l’heure: la reprise économique est-elle bel et bien amorcée, ou ne s’agit-il que d’un soubresaut temporaire du marché précédant de nouvelles tendances baissières?

Le chroniqueur économique Jean Gagnon nous résume sur son blogue la position de Stiglitz, un analyste respecté persuadé que la reprise économique aura ses hauts et ses bas (d’où l’image du “W”) avant que l’on puisse la considérer comme définitive. Reste à voir si la prudence aura raison de l’optimisme de Barak Obama!

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un bémol à la reprise économique

Un bémol à la reprise économique

Ariane Aubin           Dossier Économie

Les indices de croissance économique sont peut-être à la hausse, mais ne sabrez pas le champagne trop tôt. Des dommages durables ont été infligés au système économique mondial et ils subsisteront même lorsque la récession sera officiellement terminée, a déclaré l’économiste en chef du Fonds monétaire international, Olivier Blanchard.

Le chroniqueur économique Jean Gagnon a repris ses propos dans son dernier billet, en rappelant que le calcul permettant d’évaluer la santé d’une économie nationale peut être faussé par le fait que le gouvernement prend le relais des consommateurs en temps de crise. Difficile de réduire un système  complexe à une formule aussi simple que C+I+G+(X-M)!

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

CD rap music rappeur musique hip hop DJ Mana SP Manspino Dynastie des Morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Quand les Canadiens épargnent, le gouvernement débourse

Ariane Aubin        Dossiers: Économie

Quand les Canadiens épargnent, le gouvernement débourse

C’est l’heure des bilans pour le chroniqueur économique Jean Gagnon. Comment les consommateurs réagissent-ils jusqu’à présent à la précarité de l’emploi, aux baisses de salaire et à la stagnation générale? En épargnant, tout d’abord. Et ensuite, en mettant la pédale douce sur les dépenses effrénées qui avaient permis à l’économie nord-américaine de croître à bon rythme ces dernières années. Rien pour revigorer l’économie canadienne.

Le gouvernement du pays se voit donc contraint d’investir massivement dans des dépenses d’infrastructures, entre autres. Le résultat? Un déficit budgétaire de plus en plus accablant, que les contribuables devront rembourser pour les 5 ou 6 prochaines années, minimalement. Nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette crise!

PUBLICITÉ

show_image Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Économie canadienne: la récession est-elle terminée?

Ariane Aubin Dossier Économie

Économie canadienne: la récession est-elle terminée?

Après la confusion qui a précédé l’annonce officielle de l’entrée du Canada en récession, voici maintenant le flou entourant la question de la reprise économique canadienne. Dans leur hâte d’annoncer le retour à la normale, les analystes ont-il tendance à s’emballer un peu trop?

C’est ce que croit le chroniqueur économique Jean Gagnon, qui a analysé deux indices rendus publics dernièrement, celui de la confiance des consommateurs et celui des commandes de biens durables. Méfiez-vous des conclusions hâtives si vous ne voulez pas être déçus, nous conseille-t-il. Inutile donc de vider votre bas de laine: sur le front financier, l’automne risque d’être frisquet!

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :